Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le BDC annonce son soutien au candidat de la majorité présidentielle

Auteur/Source: · Date: 10 Août 2009
Catégorie(s): Politique

Le Bloc démocratique chrétien (BDC) a annoncé dimanche à Libreville, soutenir le candidat investi par la majorité présidentielle pour l’élection présidentielle anticipée du 30 août prochain.

‘’Le BDC est un parti qui a signé en 2001, la charte de la majorité présidentielle avec feu le président Omar Bongo Ondimba, soutien le candidat investi par cette majorité présidentielle qui se trouve être Ali Bongo Ondimba’’, a déclaré le président de ce parti Guy Christian Mavioga au cours d’une rencontre de clarification avec ses militants et sympathisants.

Il a affirmé rester fidèle à cette famille politique et qu’il doit défendre son bilan et c’est aux Gabonais d’apprécier.

M. Mavioga a, au cours de cette rencontre à la mairie du 5ème arrondissement de Libreville, fustigé le comportement de certains leaders politiques en cette période de pré campagne électorale.

’’ Des nombreux compatriotes aveuglés par les vendeurs d’illusions ou des escrocs politiques pensent que le changement et l’alternance souhaités passeraient nécessairement par le rejet du parti au pouvoir et de son candidat qu’ils estiment mauvais tout simplement parce qu’il est fils de l’ancien chef de l’Etat. Une raison évoquée, ce dernier serait un étranger’’, a-t-il déploré.

Le BDC est une petite formation politique n’ayant pas d’élus ni au parlement ni dans les conseils communaux et départementaux.

La majorité présidentielle nouée du vivant du président Omar Bongo Ondimba connaît actuellement une dislocation de fait. Plusieurs formations de cette coalition ont rompu le pacte depuis l’annonce de l’élection présidentielle anticipée pour faire cavalier soit seul où en soutenant des candidats déclarés au scrutin.


SUR LE MÊME SUJET
À la suite de l'élection présidentielle de novembre 2005, on dénombrait une quarantaine de partis politiques qui avaient fait le choix d'associer leurs forces à celles du Parti Démocratique Gabonais (PDG) pour assurer au Président de la République sortant, Omar Bongo Ondimba, une victoire confortable. Le PDG et ces partis amis ont formé un bloc connu sous le vocable " majorité présidentielle ". En vérité, ce bloc existait depuis 1993. Il avait pris corps dans la perspective de l'élection présidentielle du 5 décembre de la même année. On l'avait alors baptisé " Nouvelle Alliance pour le Développement et le Changement ...
Lire l'article
L’Alliance démocratique et républicaine (ADERE), a réaffirmé jeudi son ‘’ancrage’’ dans la majorité présidentielle, a indiqué un communiqué du bureau politique du parti parvenu à l’AGP. Le président du parti, Dijob Divugi Di Ndinge a réaffirmé’’ l’ancrage’’ de son parti ADERE dans la majorité présidentielle, au terme d’une session plénière tenue jeudi dernier. Il a, par la même occasion, marqué sa disponibilité à ‘’œuvrer pour plus de dynamisme et de cohérence. De soutenir les mesures courageuses d’amélioration de la gouvernance, d’assainissement des finances publiques et de redéploiement économique, gages d’un développement harmonieux et durable du Gabon, contenues dans le programme politique du ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le soutien qu’auraient apporté ce vendredi matin 11 candidats à l’élection présidentielle de dimanche prochain autour de la candidature de l’ex-ministre gabonais de l’intérieur André Mba Obame semblait ‘’voler en éclat’’, a constaté l’AGP après les démentis en cascade de certains de ces candidats. Dans un point de presse, tenu en fin de matinée au quartier général du dernier Premier ministre du président Omar Bongo Ondimba, Jean Eyéghé Ndong, le camp des pro-Mba Obame a tenu à faire la lumière sur les mobiles qui ont abouti à la désignation d’André Mba Obame comme candidat de cette coalition de ...
Lire l'article
Paul Bunduku Latha, ancien cadre de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD, opposition), dans une déclaration samedi à Libreville, soutient le candidat du PDG pour la prochaine élection présidentielle. « Dans les moments critiques, lorsque les circonstances l’exigent, notre peuple a toujours réussi à dépasser les clivages pour ne regarder que les grands enjeux de ses intérêts fondamentaux », a déclaré Paul Bunduku Latha. Selon lui, « Durant cette période, notre pays, sous l’impulsion du regretté président Omar Bongo Ondimba, a su sans heurts, s’adapter aux diverses évolutions politiques contemporaines », « dès lors, a-t-il poursuivi, j’ai en mémoire ...
Lire l'article
Le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG), Faustin Boukoubi, a réuni le 14 juillet dernier au siège du parti les représentants des partis de la majorité présidentielle pour faire le point sur l'échéance présidentielle du 6 septembre prochain. Cette réunion devait notamment permettre d'évaluer la cohésion des partis de la constellation présidentielle qui doit garantir une majorité de suffrages au parti moteur de la majorité, le PDG. Si les inquiétudes naissent sur l'effritement de la majorité présidentielle face à la multiplication des candidatures au sein de ce bord politique, le secrétaire général du parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), ...
Lire l'article
Le Parti d’égalité de Chance (PEC/opposition), le Mouvement de Redressement National (MORENA/ majorité) et le Rassemblement national des Bûcherons (RNB/majorité), ont soutenu samedi la candidature de Paul Mba Abessole, président du Rassemblement Pour le Gabon (RPG/ majorité) à la l’élection présidentielle de septembre 2009, au cours du 11ème congrès extraordinaire dudit parti, a constaté GABONEWS.
Lire l'article
Le Rassemblement Pour le Gabon (RPG - majorité présidentielle) tiendra son 11è congrès extraordinaire samedi prochain à la Cité de la démocratie de Libreville, à l’issue duquel sera connu son candidat à l’élection présidentielle anticipée. Dans cette perspective, le Comité d'organisation du 11è Congrès extraordinaire du Parti, dont le Vice-président Pierre-Claver Mvéle en est la cheville, ouvrière multiplie réunions restreintes ou élargies et autres séances de concertations au siège du Parti sis au quartier Petit-Paris de Libreville. Le 30 juin dernier, le président Paul Mba Abessole a pris deux importantes mesures, conformément aux dispositions des statuts et règlements du Parti, dont ...
Lire l'article
Le président de l’Union pour la nouvelle République (UPNR), maître Louis Gaston Mayila, a été reçu par le chef de l’Etat le 17 novembre à Libreville, suite à la légalisation officielle de son parti par le ministère de l’Intérieur. Le président de l’UPNR a manifesté son intention de rallier la majorité présidentielle, au sein de laquelle il compte apporter une analyse complémentaire en se gardant des positions partisanes fertiles pour le développement du pays. Après un laborieux processus de légalisation de son parti, qui l’aura privé des élections locales d’avril dernier, l’Union pour la nouvelle République (UPNR) souhaite intégrer la majorité ...
Lire l'article
L’ancien candidat à l’élection présidentielle 2005, président du Rassemblement des Démocrates (RDD), parti crée en 1993 et dont l’idéologie, selon lui, s’articule autour d’une ‘’neutralité teintée d’un nationalisme intelligent’’ Christian-Serge Mavioga, est décédé lundi. Le président des Rassemblement des Démocrates (RDD), Christian-serge Maroga, était candidat à l’élection présidentielle de 2005 alors que son parti, dont la ligne de démarcation n’était pas clairement visible, avait signé la Charte de la Majorité qui stipulait que cette Majorité devrait présenter un unique candidat à ce scrutin. Son discours politique a souvent été virulent à l’endroit du gouvernement. En 2005, il s’est présenté, contre toutes attentes, avec ...
Lire l'article
Le congrès national ordinaire du Rassemblement National des Bûcherons (RNB) de Pierre André Kombila, tenu du 25 et 26 janvier derniers à Libreville, a débouché sur le ralliement de ce parti à la majorité présidentielle et sur la mise en place de conseils provinciaux et départementaux dans l'optique des prochaines élections locales. Tenu les 25 et 26 janvier derniers à Libreville, le congrès national ordinaire du Rassemblement National des Bûcherons (RNB) de Pierre André Kombila, a permis aux militants et sympathisants d'approuver la proposition des dirigeants de cette formation de rallier les rangs de la majorité présidentielle. Les participants à ce 3e ...
Lire l'article
La majorité présidentielle une structure à renouveler (Par J.H.OKOUMA M’ENGANDZI)
Gabon: Politique : L’ADERE réaffirme son ‘’ancrage’’ dans la majorité présidentielle
Politique-présidentielle: Le soutien autour du candidat André Mba Obame semble ‘’voler en éclat’’
Gabon: Paul Bunduku Latha apporte son soutien au candidat du PDG à la présidentielle du 30 août prochain
Gabon : Que reste-t-il de la majorité présidentielle ?
Gabon: Présidentielle anticipée : Trois partis apportent leur soutien au RPG
Gabon: Le candidat du RPG à l’élection Présidentielle de 2009 sera connu samedi prochain
Gabon : L’UPNR frappe à la porte de la majorité présidentielle
Gabon: Mort d’un ancien candidat à l’élection présidentielle de 2005
Le RNB rallie la majorité présidentielle

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

3 Réponses à Gabon: Le BDC annonce son soutien au candidat de la majorité présidentielle

  1. Jaslene

    10 Août 2009 a 22:36

    Encore des mendiants! Encore le produit de plus de quarante ans de bongoisme.En tout cas c’est un non evenement, je connaissais meme pas l’existence de ce parti. Une bande d’incompetents qui font la politique du ventre! et ca s’appelle chretien. Il n’y a que des personnes sans envergure comme ces minables pour soutenir un candidat minable que le peuple a vomi.

  2. yves

    10 Août 2009 a 14:22

    Oui c’est ça même mon frère, ils font la honte de notre pays.Vivement que ces choses se terminent tranquillement et qu’on en finisse avec ces choses.Le mec a fini de prendre ses millions et il vient distraire le peuple.

  3. le tsa tam

    10 Août 2009 a 12:35

    Des personnes comme Christian Maavioga font honte ne serait-ce que pour le nom de Dieu.Vous ternissez l’image de Dieu en vous faisant appeler parti chrétien c’est honteux.A cause des gens comme vous beaucoup risqueront de perdre la foi rien que par votre soutient à Ali Bongo car vous savez que ce Monsieur est violent et diabolique comme son père.Il a largement participé à la calamité généralisée de notre pays.Vous mettez le nom de Dieu devant pour assouvir vos desirs et c’est profondement regretable!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*