Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Haut-Ogooué : Va-t-on vers un éveil scientifique et technique du gabonais ? (Par Cyriaque NGOMA)

Auteur/Source: · Date: 11 Août 2009
Catégorie(s): Education

Le baccalauréat session de 2009 a dévoilé les résultats du 1er tour le week-end dernier. Quelques 74 % en série technique (maintenance industrielle) et 66,67 % en série C (enseignement général) ont décroché leur sésame, en attendant que les 3 admissibles de la série C ne viennent compléter le tableau de réussite pour certainement le porter à 91 %.

L’année dernière, au même niveau de l’examen, les deux séries avaient produit des résultats tout aussi fameux : plus de 90 %.

Cette constance dans la production de meilleurs résultats par rapport aux autres séries, tant convoitées par les apprenants pour leur soi-disant facilité, prouve à suffisance que le masque des sciences (mathématiques, physique, chimie et autres) est en passe de tomber, même si, jusque là, les effectifs ne suivent pas dans les salles.

L’intérêt que les chefs d’établissements ont porté cette année l’université des sciences et techniques de Masuku (USTM), faisant naitre des échanges entres le secondaire et le supérieur a créé une familiarité entre les futurs étudiants et leur possible débouchée.

La descente dans les lycées de la capitale altogovéenne de la direction pédagogique de l’Ecole polytechnique de Masuku et la participation massive des apprenants de différents lycées aux journées portes ouvertes organisées à l’USTM ont rapproché ces derniers de l’antre des sciences tant redoutées.

Ainsi, les matières jadis craintes deviennent progressivement accessibles et de plus en plus de jeunes demandent l’entrée dans les séries scientifiques et techniques.

La politique du plein emploi instaurée par l’ancien Chef de l’Etat, feu Omar Bongo Ondimba, consistant à mettre en place des unités de production pour booster le développement économique du Gabon fait nécessairement appel à un investissement humain dans le cadre des techniques.
Les avantages qui y sont proposées attirent tant bien que mal de nombreux apprenants soucieux de leur bien être et du développement de l’humanité.

A cette allure, il ne sera pas étonnant de constater un rééquilibrage des effectifs dans les différentes séries d’ici à quelques années si les conseils d’orientation s’appliquent à faire comprendre le bien fondé aux apprenants et si les concepteurs des programmes essaient de les retoucher depuis le primaire en renforçant l’accessibilité aux matières scientifiques. 


SUR LE MÊME SUJET
Suite à l’élection législative du samedi 17 décembre dernier dans la commune de Franceville et dans le département de la Mpassa qui s’est déroulée dans de bonnes conditions malgré le manque d’affluence dans les bureaux de votes, les résultats provisoires sont connus et les électeurs connaissent déjà leurs députés. C’est autour de midi que le gouverneur de la province du Haut-Ogooué, M. Bertrand Moudouga sur invitation de la CENAP provinciale a fait lecture des résultats de la commune de Franceville et donné ainsi vainqueur le candidat PDG, Jean-Pierre Oyiba avec 98,33% des voix. Notons qu’avant l’intervention du gouverneur du Haut ...
Lire l'article
La province du Haut-Ogooué dont Franceville est le Chef-lieu située dans le sud-est du Gabon, appelé également G2 en raison de sa position suivant l’ordre d’énumération alphabétique des 9 provinces du pays, constitue un véritable levier pour l’essor économique du Gabon en raison de ses nombreuses potentialités en exploitation, en voie ou non encore exploitées. L’histoire de la formation de la région du Haut-Ogooué, entité historique mais aussi politique et administrative, s’entremêle à celle de l’exploitation du fleuve Ogooué, de la création du poste colonial de Franceville et de la formation du territoire gabonais. L’exploration du cours supérieur de l’Ogooué fut entreprise ...
Lire l'article
Quelques 61 candidats, soit 5,12 % ont été déclarés admis au premier tour du baccalauréat, session de juillet 2010, au centre d'examen de Franceville dans la province du Haut – Ogooué, comme le confirment les résultats publiés dimanche en fin d’après-midi au lycée de l’Excellence de Mbouma Oyali (Est de Franceville). 350 autres (29,39 %) sont admissibles et passent depuis lundi les épreuves du 2e tour. Quelques 780 candidats (65,49 %) ont été ajournés et devront attendre l’année prochaine pour tenter à nouveau leur chance. Des 1 202 candidats inscrits au départ, quelques 1 191 ont pris part à l’examen et 11 ...
Lire l'article
Le comité scientifique et technique de l’association africaine de l’eau (AAE) a entamé lundi au centre des métiers Jean Violas d’Owendo, une réflexion sur son plan d’actions pour la période 2010-2012. Le Président directeur général de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), François Ombanda, a tenu, dès l’ouverture de travaux, qui doivent s’achever vendredi prochain, à remercier les conférenciers venus de plusieurs pays africains en vue d’engager une profonde réflexion sur le plan d’actions de l’AAE pour la période 2010-2012. Pour sa part, le président de cette association qui recouvre les opérateurs d’eau en Afrique, Mamadou Dia, a ...
Lire l'article
Quelques 1202 candidats prendront part mercredi prochain aux épreuves écrites du Baccalauréat session 2010 au centre de Franceville, a appris un journaliste de l’AGP. Candidats officiels et libres, ils sont 475 en série A1 ; 69 en A2 ; 498 en B ; 16 en C ; 93 en D et 51 en MI. L’année dernière, la province du Haut-Ogooué a présenté 1 443 candidats. Les séries B (649) et A1 (592) étaient les mieux représentées comme cette année encore. La série MI (maintenance industrielle) a connu une petite hausse : 51 candidats contre 42 l’an dernier. L’ensemble de la province a ...
Lire l'article
Plus de 3 000 candidats briguent le premier diplôme de l’enseignement, le Certificat d’études primaires (CEP) depuis jeudi dans la province du Haut-Ogooué (sud-est). Les candidats se sont montrée optimistes quant aux résultats qui seront rendus publics dimanche dans chaque centre, à en croire l’inspecteur chef de la circonscription du Haut-Ogooué Sud, Patrice Inguimba. En général, les résultats à cet examen sont fameux. Ces deux dernières années, la circonscription Sud a réalisé des scores de plus de 75 %. Celle du centre (Moanda) les connaît progressivement en baisse : 97% en 2007 et 5 points en moins les deux années suivantes. ...
Lire l'article
L’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) a célébré le week-end dernier à Franceville sa journée sous le signe de l’ouverture aux étudiants Gabonais de l’université des sciences et techniques de Masuku (USTM), rapporte mardi l’AGP. « Le but de cette mission à l’USTM était d’informer les étudiants des carrières scientifiques et technologiques sur les opportunités qu’offre le secteur de l’aviation civile dans le monde du travail. Ces jeunes arrivent à une échéance où ils doivent faire un choix de vie. Il était donc important pour nous qu’ils n’ignorent pas le secteur de l’aviation civile », a expliqué Dominique Oyinamono, directeur général ...
Lire l'article
Les étudiants de l’université des sciences et techniques de Masuku (USTM) sont entrés mercredi en grève et ont posé des barricades à l’entrée de l’institution, a constaté un journaliste de l’AGP. Les étudiants apportent leur soutien aux 41 camarades frappés de différentes sanctions allant jusqu’à l’exclusion pour certains. Un conseil de discipline a eu lieu au sein de l’université pour statuer sur des cas d’indiscipline et de violences au sein du campus et dans les salles de classes. L’USTM connaît chaque année des problèmes de discipline liés au bizutage, au vol et aux viols.
Lire l'article
Les Gabonais employés par Sino-Hydro, entreprise chinoise commise pour la construction du barrage hydroélectrique de Poubara III logent dans des conditions épouvantables, a constaté un journaliste de l’AGP. A quatre dans des loges étroites, ils dorment sur des matelas d’environ 6 cm, posés sur des grabats de bois en forme de tablettes, façonnés sans esthétique. Depuis l’extérieur, on peut apercevoir l’intérieur des loges à travers des fentes largement visibles entre les planches. Ils logent dans de longs bâtiments en forme de wagon, regroupant une dizaine de compartiments misérables. Aux alentours des bâtiments, de hautes herbes perceptibles à plus 200 mètres font courir des ...
Lire l'article
Le lycée Cyriaque Bandzandza de Port-Gentil, un des lycées les moins en vue dans la ville économique, a réalisé le plus grand pourcentage au baccalauréat de la session 2008 avec 38,8% dans toute la province de l’Ogooué maritime. Avec 137 candidats toutes séries confondues, 97 ont été admis à cet examen. Pour le proviseur de cet établissement, Jaques Etsinga, « c’est un sentiment de joie pour avoir réalisé ce pourcentage, car notre lycée a jusqu’ici, été perçu comme le réservoir des mauvais élèves et ce résultat vient prouver le contraire. C’est la preuve que nos enseignants sont aussi compétents que les autres ...
Lire l'article
Législatives-Haut-Ogooué / Les 17 candidats PDG du Haut-Ogooué presque à l’Assemblée Nationale
Le Haut-Ogooué : un levier pour l’essor économique du Gabon (Par Cyriaque NGOMA)
Résultat catastrophique au bac dans le Haut-Ogooué, 5,12% d’admis au 1er tour
Afrique: Le Conseil scientifique et technique se penche sur le plan d’actions 2010-2012
Plus de 1200 candidats affrontent les épreuves du BAC dans le Haut-Ogooué
Plus de 3 000 candidats briguent le CEP dans le Haut-Ogooué
Haut-Ogooué-aviation : L’ANAC célèbre sa journée sous le signe de l’ouverture aux étudiants Gabonais de l’USTM
Haut-Ogooué-éducation : Les étudiants de l’USTM de nouveau en grève
Haut-Ogooué : Des Gabonais employés par une entreprise chinoise à Poubara logés dans conditions épouvantables
Gabon: Le lycée Cyriaque Bandzandza réalise le plus grand pourcentage au bac 2008 dans l’Ogooué Maritime


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Août 2009
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*