Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La Côte-d’Ivoire à la rescousse pour les transports urbains

Auteur/Source: · Date: 12 Août 2009
Catégorie(s): Afrique,Coopération,Economie

Le ministre gabonais des Transports, Sylvestre Ratanga, vient de signer à Abidjan avec son homologue ivoirien, Albert Toikeusse Mabri, un accord cadre de coopération entre les deux pays pour le développement des transports urbains. Cet accord scelle notamment l’assistance technique de la société ivoirienne BNETD Sotra à la Société gabonaise de transports (SOGATRA), qui peine depuis plusieurs années à développer un réel réseau de transports urbains au Gabon.

La Société gabonaise de transports (SOGATRA) vient peut-être de trouver un partenaire technique capable de l’aider à mettre en place un véritable réseau de transports urbains communautaires, qui permettrait notamment de désengorger certains axes de la capitale gabonaise et d’en désenclaver certains autres.

Le ministre gabonais des Transports, Sylvestre Ratanga, est récemment parti en Côte-d’Ivoire où il a procédé à la signature avec son homologue ivoirien, Albert Toikeusse Mabri, d’un accord cadre sur le développement des transports urbains.

«Cette action consiste à la mise en place d’un certain nombre d’infrastructures atteintes de vieillissement précoce», a notamment précisé monsieur Ratanga. «Il s’agit pour nous de bénéficier de leur expérience pour voir comment améliorer les outils de travail qui sont les nôtres dans ce secteur», a-t-il ajouté.

«La Côte-d’ivoire, qui a déjà cette expérience avec un certain nombre de pays de la sous-région, se félicite que cette fois-ci ce soit avec le Gabon», a déclaré Albert Toikeusse Mabri.

«Nous ferons ce qu’il faut pour aider le pays frère par rapport à notre expérience et (…) en la matière c’est plusieurs décennies d’expérience. Je crois qu’ici nous allons certainement contribuer à l’essor du transport urbain au niveau du Gabon», a poursuivi Toikeusse Mabri.

Cette signature s’est concrétisée à Libreville par une convention entre la Société gabonaise des transports (SOGATRA) et le groupe BNETD Sotra.

Le directeur général du groupe BNETD Sotra, le docteur Mello, a mis en exergue l’importance de cette «unité technique» qui «va être un maillon d’une chaîne d’unité, d’une de compétences africaine dont l’objectif est que l’Afrique apprenne à se prendre en charge sur le plan scientifique et technique».

«On était au Bénin, nous sommes aussi au Congo, nous sommes désormais au Gabon et nous irons encore plus loin pour créer cette chaîne de solidarité pour penser et développer le transport africain», a conclu le docteur Mello.

La SOGATRA peine depuis de nombreuses années à mettre en place un service de transports en commun efficace dans les métropoles gabonaises. La vétusté et l’insuffisance du parc automobile constituent les principaux freins pour la mise sur pieds de transports urbains compétents capables d’accompagner l’expansion de la ville et le développement socio-économique du pays.  


SUR LE MÊME SUJET
Dans le souci de garantir l’efficacité du fonctionnement et d’améliorer les prestations de la société gabonaise de transport (SOGATRA) le président Ali Bongo a exigé de l’Agence nationale des grands travaux, (ANGT) l’élaboration d’un plan de restructuration de cette compagnie de transport. A l’issu du Conseil des ministres délocalisés de l’Estuaire, le dernier d’une initiative démarrée le 4 mars 2010 à Port-Gentil, le président Ali Bongo Ondimba, a confié à l’Agence nationale des grands travaux (ANGT) la mission d’élaborer un plan de restructuration de la société gabonaise de transport (SOGATRA). Les conclusions de cette étude devront garantir une plus grande efficacité ...
Lire l'article
L'absence d'un transport exclusivement réservé aux élèves de la capitale gabonaise, comme cela se faisait il y a quelque temps, constitue une véritable "épine dans le pied" de nombreux parents d'élèves qui éprouvent toutes les peines du monde à financer le transport de leur progéniture chaque jour de classes. Nombreux sont ces parents qui déboursent entre 5 000 et 10 000 FCFA par jour, voir plus, uniquement pour assurer le transport de leurs enfants de la maison à leur établissement et vice versa. Compte tenu de l’importance des sommes déboursées quotidiennement par les parents dont plusieurs sont issus des couches défavorisées ...
Lire l'article
Les services de la recette municipale de la mairie de Libreville sont sur le terrain depuis quelques jours pour faire la chasse aux transporteurs urbains qui ne se sont pas encore procurés leur vignette de portière, gage d’une liberté de circulation sur le territoire municipal. Cette opération intervient trois semaines après le lancement officiel de la mise en vente des numéros de portière (vignettes) pour taxi. Ainsi, les contrevenants doivent s’acquitter d’une amende de 50.000 francs CFA. Une somme à laquelle va s’ajouter respectivement 80.000 francs CFA et 150.000 francs CFA pour les taxis et les TM, pour acquérir la vignette. Il ressort ...
Lire l'article
La Société gabonaise des transports (SOGATRA) a tenu à mettre les choses au clair en ce début de rentrée scolaire. Elle a notamment annoncé que le transport de chaque élève se fera moyennant les frais d’itinéraire et non gratuitement. Suite à la confusion qui règne sur le transport gratuit des élèves par la Société gabonaise des transports (SOGATRA), la direction générale de la société a recadré les choses alors que la rentrée des classe bat son plein. «Les élèves sont toujours transportés par la SOGATRA. Cependant les populations doivent savoir que les élèves eux-mêmes entretiennent l’idée selon laquelle le transport scolaire ...
Lire l'article
Dans le cadre de la mise en place de sa politique sociale, le gouvernement et plusieurs opérateurs du secteur devraient bientôt signer une convention portant sur la réduction des coûts de transport en faveur des personnes âgées et des Gabonais économiquement faibles (GEF). Les Gabonais économiquement faibles (GEF) et les personnes âgées pourraient bientôt être transportés quasi gratuitement selon les clauses d’une convention qui devrait être signée entre le gouvernement et plusieurs opérateurs du secteur des transports. Le ministre délégué aux Affaires sociales, Nziengui Mihindou, a reçu le 26 mai des responsables de la Société gabonaise des transports (SOGATRA) ; la ...
Lire l'article
Dans un entretien accordé récemment au journal Gabon Matin, le directeur général de la Société gabonaise des transports (SOGATRA), Aloïse Bekale Ntoutoume, a annoncé l’implantation prochaine de la société dans les villes de Port-Gentil, Franceville, Oyem et Mouila. Suite aux promesses formulées par le chef de l’Etat le 4 mars dernier à Port-Gentil pour l’amélioration des réseaux de transports urbains, le directeur général de la Société gabonaise des transports (SOGATRA), Aloïse Bekale Ntoutoume, a récemment confié au journal Gabon Matin que Port-Gentil, Franceville, Oyem et Mouila devraient être desservies d’ici décembre prochain. «Le ministre des Transports a saisi ...
Lire l'article
Deux mois après la livraison des 10 nouveaux bus ivoiriens à la Société gabonaise de transports (SOGATRA), le gouvernement a annoncé le 14 janvier l'achat de 50 nouveaux bus pour renforcer le réseau de transports en commun dans la capitale gabonaise. Le problème de transports était revenu sur le devant de la scène avec l'entrée en vigueur le 1er janvier de la journée continue qui a bouleversé les heures de pointe dans les artères de Libreville. Le gouvernement gabonais semble résolu à apporter des réponses concrètes aux doléances des populations, comme au chapitre des transports avec l'annonce de l'acquisition ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a réuni ce mercredi la première session de la commission de vente de terrains urbains, dont il est le président, en présence des représentants des administrations concernées, a constaté GABONEWS. Au total 141 dossiers seront examinés ce jour par les experts ou représentants des directions générales des impôts, des travaux topographiques et du cadastre, de l’urbanisme et des aménagements fonciers ou du ministère de l’habitat et de l’Urbanisme. La majorité des parcelles dont les dossiers sont actuellement examinés pour attribution sont situées à Angondjé, dans le 1er arrondissement de ...
Lire l'article
Le transport scolaire a été un véritable casse-tête pour les milliers d’élèves des lycées et collèges de la capitale gabonaise qui ont repris ce lundi, le chemin des classes. De nombreux élèves des lycées et collèges ont eu toutes les peines du monde pour rallier leurs établissements respectifs ce lundi, premier jour du démarrage des cours dans le primaire et secondaire. Le partenaire officiel, la Société gabonaise de transport (SOGATRA) qui s’occupait du transport des élèves, n’accepte plus les élèves qu’à titre de passager comme tout autre citoyen, dénonçant le comportement barbare de certains de ces enfants qui passaient le clair du ...
Lire l'article
Les transports suburbains ont reçu mardi à la mairie de Libreville, les premières banderoles municipales leur donnant le droit de circuler en toute légalité dans des zones biens précises. Les transports suburbains encore appelés « clandos », devront désormais circuler dans la légalité à Libreville, puisque ayant payé à la mairie 15.000 francs CFA de taxes. « Pour les clandos de la zone ouest, ils devrons payer une banderole municipale à 15.000 francs CFA avec une taxe journalière de 1000 francs CFA, pour les véhicules de 5 places et 2000 francs CFA pour les bus », a déclaré M. Dedraveau, chargé ...
Lire l'article
Gabon : Vers un résolution du problème des transports urbains à Libreville
Education / L’absence de transports scolaires : véritable casse-tête pour de nombreux parents d’élèves
La mairie en guerre contre les transporteurs urbains non immatriculés
Gabon : Pas de bus gratuits pour les élèves
Gabon : Bientôt des transports moins chers pour les démunis
Gabon : La SOGATRA prépare son arrivée en province
Gabon : Encore 50 nouveaux bus pour la SOGATRA
Gabon: Réunion de la première commission de vente des terrains Urbains à Libreville
Gabon: Les transports scolaires: un véritable casse-tête pour les élèves à la rentrée
Gabon: Les transports périurbains vont circuler librement à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Août 2009
Catégorie(s): Afrique,Coopération,Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*