Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Ali Bongo pourrait revenir à la Défense à la fin de la campagne

Auteur/Source: · Date: 15 Août 2009
Catégorie(s): Politique

Ali Bongo Ondimba, fils du défunt président et candidat à la présidentielle au Gabon, pourrait retrouver à la fin de la campagne électorale, le 29 août, ses fonctions de ministre de la Défense dont il a été “déchargé” vendredi, a appris l’AFP de sources concordantes samedi.

“La porte est ouverte à son retour. Il peut revenir à la fin de la campagne ou laisser le portefeuille au ministre de l’Intérieur. Les deux options sont possibles”, a affirmé à l’AFP une source proche de la présidence gabonaise, sous couvert de l’anonymat.

Ali Ben Bongo “peut reprendre ses fonctions dès la fin de la campagne. Le Premier ministre a précisé que ses fonctions étaient confiées au ministre de l’Intérieur (Jean François Ndongou) +pendant la durée de campagne+”, a souligné une source ministérielle. Les élections auront lieu le 30 août.

Vendredi soir, la présidente de la République Rose Francine Rogombé avait annoncé dans un message à la Nation pour l’ouverture de la campagne électorale avoir décidé de “décharger de leurs fonctions” les candidats “anciennement membres du gouvernement de la République”.

Mme Rogombé n’a pas cité de nom, mais le seul candidat jusqu’alors membre du gouvernement était Ali Bongo, ministre de la Défense sans discontinuer depuis 1999 et investi par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

Le maintien au gouvernement d’Ali Ben Bongo a été régulièrement dénoncé par la plupart des candidats, des hommes politiques et membres de la société civile, alors que le parti au pouvoir a fait état d’un faux débat, en indiquant qu’aucune loi n’exigeait la démission d’un ministre candidat.

Au total, 23 candidats sont en lice pour succéder à Omar Bongo Ondimba décédé officiellement début juin. 


SUR LE MÊME SUJET
FRANCEVILLE (AGP) – Les personnes handicapées de la commune d’Okondja sont entrés en campagne le week-end dernier pour persuader les populations à voter pour Ali Bongo Ondimba dimanche prochain, a constaté sur place un journaliste de l’AGP. A vélo, s’appuyant sur un bâton, à tâtons ou en se trainant au sol, ils ont tenu à participer au grand meeting d’ouverture de campagne tenu dans la localité par Paul Toungui du PDG, Monseigneur Jérôme Okinda du PGCI et Hyppolite Abourougou du CLR, partis de la majorité. Plusieurs allocutions assorties de doléances allant dans le sens de l’amélioration de leur vie quotidienne ont été ...
Lire l'article
LIBREVILLE — Libreville était aux couleurs de la présidentielle du 30 août à l'ouverture officielle de la campagne électorale ce week-end alors que cinq grands candidats tenaient des meetings dimanche après-midi, ont constaté des journalistes de l'AFP. Dix semaines après l'annonce du décès du président Omar Bongo, au pouvoir pendant 41 ans, des affiches ont donc fait leur apparition sur les murs et panneaux publicitaires de la capitale du Gabon. Celles d'Ali Ben Bongo Ondimba, fils d'Omar Bongo décédé début juin et qui a été investi par le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir, sont de loin les plus présentes, avec notamment ...
Lire l'article
Le candidat du parti au pouvoir, Ali Bongo Ondimba, déchargé de ses fonctions de ministre de la Défense nationale le 14 août dernier par le chef de l'Etat, pourrait retrouver son poste après l'élection du 30 août prochain. La virulente polémique sur son maintien au gouvernement a poussé le chef de l'Etat à lui retirer ses fonctions pour les remettre temporairement au ministre de l'Intérieur, Jean François Ndongou. Déchargé de ses fonctions dans la soirée du 14 août dernier, à la veille de l'ouverture de la campagne électorale, par soucis d'équité entre les candidats, l'ex-ministre de la Défense nationale, ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba a annoncé samedi à la télévision nationale (RTG1) que le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou cumule le département de la Défense nationale, en lieu et place d’Ali Bongo Ondimba, candidat à l’élection présidentielle et ce durant la période de la campagne électorale. Dans la même déclaration, M. Biyoghé Mba a également indiqué que le ministre de l’Aménagement du territoire, Norbert Diramba assurera les fonctions de ministre de l’Enseignement technique laissé vacant suite à la démission de son titulaire, Pierre Claver Maganga Moussavou, également candidat à ce scrutin. Ce léger réajustement de ...
Lire l'article
Jean François Ndongou, Ministre de l’Intérieur assurera également dès ce samedi les fonctions de ministre de le Défense nationale, en remplacement d’Ali Bongo Ondimba, candidat à la présidentielle et ce durant toute la période de la campagne électorale, a annoncé ce samedi à la télévision le premier ministre Paul Biyoghé Mba. Dans ce léger remaniement ministériel, Norbert Diramba, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Artisanat voit ses missions renforcées avec le portefeuille de ministre de l’Enseignement technique et professionnel après le départ de Pierre Claver Maganga Moussavou, l’un des candidats à l’élection présidentielle du ...
Lire l'article
Ali Ben Bongo Ondimba, candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), va présenter jeudi à la ’’Cité de la Démocratie’’ à Libreville son état-major de campagne, a annoncé à l’AGP une source proche du parti. Y sont invités à prendre part à cette rencontre, les militants du parti, les associations et les partis alliés au PDG. Depuis son investiture comme candidat du PDG, Ali Bongo a déjà rencontré des jeunes et les femmes qui ont réaffirmé leur ’’soutien jusqu’au bout’’ au candidat du parti pouvoir. Lors de la dernière rencontre avec les femmes, Ali Bongo a annoncé qu’il allait augmenter le Salaire ...
Lire l'article
Huit des 23 candidats à l’élection présidentielle anticipée du 30 août prochain au Gabon, ont appelé lundi à la démission des ministres Ali Bongo Ondimba (Défense nationale) et Pierre Claver Maganga Moussavou(Enseignement technique) du gouvernement, tous deux candidats à ce scrutin. ‘’Nous nous retrouvons parce que nous estimons que la situation est extrêmement grave, pour deux raisons principales. La première raison c’est le maintient au gouvernement de deux ministres qui sont candidats à l’élection présidentielle. Les autres ministres candidats sont sortis, nous ne comprenons pas pourquoi ces deux là restent au gouvernement’’, a déploré, Jules Aristide Bourges Ogoulinguendé, candidat et porte-parole ...
Lire l'article
Des organisations de la société civile gabonaise ont affirmé jeudi que les biens détenus par le défunt président Omar Bongo à l'étranger devaient désormais revenir "à l'Etat gabonais". "M. Bongo a laissé des héritiers. Ces héritiers souhaitent jouir de tous les biens qu'il a laissés" à l'étranger, a déclaré le porte-parole des Acteurs libres de la société civile, Marc Ona Essangui, au cours d'une conférence de presse à Libreville. "Il faut se battre (...) pour que ces biens reviennent à l'Etat gabonais et que les Occidentaux n'en profitent pas", a-t-il ajouté. "Il faut restituer" ces biens, a-t-il insisté. Cette coalition d'organisations non gouvernementales ...
Lire l'article
Enorme succès en Europe, indifférence aux Etats-Unis ? La tournée de Barack Obama au Proche-Orient puis en Europe pourrait ne pas profiter au candidat démocrate. Depuis Londres, Obama a lui-même estimé qu'en dépit de la popularité dont il jouit à l'étranger, sa tournée pourrait momentanément le faire baisser dans les sondages. "Je ne suis pas sûr qu'il y aura un impact politique immédiat", a-t-il lancé. "Je ne serais même pas surpris si dans certains sondages ça avait pour conséquence un certain fléchissement", a-t-il expliqué. "Nous avons été hors du pays pendant une semaine. Les gens s'inquiètent du prix de l'essence, des ...
Lire l'article
Bongo Doit Partir
Haut-Ogooué-élection : Les handicapés d’Okondja en campagne pour Ali Bongo Ondimba
Gabon: Libreville aux couleurs de la campagne électorale
Gabon : Ali Bongo pourrait revenir à la Défense après l’élection
Gabon: Le ministre de l’Intérieur assure le portefeuille de la Défense nationale
Gabon: Jean François Ndongou, Ministre de l’Intérieur assurera également les fonctions de chef de département de la Défense
Gabon: Ali Bongo, candidat du parti au pouvoir, va présenter son état-major de campagne, jeudi
Gabon: Huit candidats à l’élection présidentielle appellent à la démission du ministre de la Défense
Les biens d’Omar Bongo à l’étranger doivent revenir à l’Etat gabonais
Le succès d’Obama en Europe pourrait le pénaliser dans la campagne


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

9 Réponses à Gabon: Ali Bongo pourrait revenir à la Défense à la fin de la campagne

  1. kritikk

    17 Août 2009 a 23:13

    C’est une mise a disposition, ou une permission.

    La demission du fils a papa n’en est pas une. Je disais dans un des commentaire que c’est trop facile de croire qu’il a quitte ce ministere.

    Ce qui vient de se passer avec Ali, c’est comme quand au Lycee, nous demandions au prof la permission de sortir uriner, ou quand au boulot nous demandons une permission d’absence. Pendant notre absence, notre collegue assure notre interim. ET quand nous revenons, nous reprenons les choses en main au niveau ou elles se trouvent.

    En gros, Il a demande la permission d’aller faire campagne, et a son retour, il reprend les choses, la matraque et le fouet ou celui de l’interieur aura arreter de matter la rebellion. Il reprendra donc du service le 30 Aout a minuit, les elections se seront finalement bien deroulees suivant le constat fait par le mediateur du Benin (malgres quelques manquements dira ce dernier), qui lui meme n’a pas fini de resoudre ses problemes au Benin. Et le coup de force sera enfonce.

    Non, ne nous trompons pas,il n’a pas demissione, ni ete demis de ses fonctions, il a juste ete gratifie d’une permission d’absence de son poste ministeriel le temps de la campagne. Ce qui veut dire que s’il decide de mettre un terme premature a sa campagne, il retrouve aussitot son poste de ministre de la defense, poste garde au chaud par ses proches.

  2. INGE BONGO -- EX EPOUSE

    17 Août 2009 a 12:48

    Pourquoi voter Mamboundou?

    September 20, 2008 —

    CBS is using oil-rich Gabon as the home of its newest “Survivor” series. But there’s a real-life survivor of the tiny African nation who won’t be on the show – one who lived through torture and voodoo spells.

    The daughter-in-law of Gabon President El Hadj Omar Bongo Ondimba says the tropical country that borders Congo and Cameroon is really a hell on Earth. American-born Inge Bongo, who’s married to fabulously wealthy Ali Bongo, the president’s son, tells Page Six she suffered horrific abuse and torture at her in-laws’ hands and has the scars to prove it.

    “I have been brutalized, but it is nothing compared to the suffering of the poor in Gabon,” Inge told us. “They have nothing, while the Bongos spend their oil money like it was water.”

    Inge is in the middle of a messy divorce from Ali Bongo, who was appointed Gabon’s defense minister by his father. She charges that Bongo cruelly deserted her and their kids to marry a very young Gabonese girl.

    “On two occasions, while Inge was visiting her husband and his family, she was kidnapped and subjected to voodoo to attempt to get her to be a subservient wife,” a close friend of Inge told us. “She has scars on her arms and across her back and stomach where a medicine man mutilated her when they slashed her and placed black-magic medicine in the wounds.”

    Inge, 40, is so frightened of the Bongos that she’s fled Gabon and now lives in seclusion in a remote area of Southern California.

    This season’s “Survivor” contestants will face poisonous snakes, bugs, spiders and charging hippos. But one of Inge’s friends says, “Mark Burnett should have Inge on his show as the real Survivor of Gabon.”

    Inge is now writing a tell-all memoir on her experiences in Gabon. The Gabon government did not respond to our e-mails seeking a comment.

  3. odjambo

    17 Août 2009 a 06:09

    Je ne comprends pas pourquoi vous continuez à soutenir cet ancien chanteur des CABARETS, mais soyons serieux aux USA ce serais un scandale,d’avoir un chef d’etat qui a vadrouillé dans son jeune âge avec les milieux de la débauche.Non seulement son identité est douteuse, mais il a un passé lugubre. il faut être au Gabon pour accepter des bètises pareilles.

  4. citoyen

    16 Août 2009 a 14:15

    Frères akoma-mba et les autres je désire vous saluer !
    J’ai pris la peine de vous lire avec attention car vous m’avez intéressez.Toutefois je suis un peu troublé dans la mesure où je vois une utilisation abusive des termes qui ne cadrent surement pas avec le niveau, avec l’intellect qui assurément nous caractérise tous.
    Frères je pense que le débat doit se dérouler non sur des termes injurieux mais il doit plutôt se passer sur des idées.Vous critiquez, c’est d’ailleurs une bonne chose, mais pour des gabonais qui ont le désir de construire leur pays, l’idéal c’est d’emettre je pense des idées constructives dans le but de progresser chaque jour un peu plus.
    J’ai cru lire l’emploi du mot voyou.J’aimerai simplement vous rappeler qu’un voyou se dit d’un gamin qui fréquente la rue.Par extension il représente un homme mal élevé ou grossier.Frères soyons responsable car je pense qu’en réagissant de la sorte nous ne sommes pas une référence positive pour nos cadets.
    Je pense pour ma part que la France nous a prêter un coup d’etat.Qu’avons-nous vu ? Une transition constitutionnelle.
    Aujourd’hui vous réagissez de façon impulsive sur le retour supposé d’Ali ; propos avancé par les médias français.
    Frères défendons nos idées à nous sans pour autant avoir un repli colonisant.

  5. badboylbv

    16 Août 2009 a 08:25

    pourquoi s’acharner contre un seul candidat? a croire qu’il es le seul or il sont a 23 mais c’est sur que les autres ont a rien a dire sur eux car vu l’acharnement que l’on deverse sur Mr Ali Bongo Ondimba est tres significatif vous avez tous peur de lui et c’es ca un bon president il doit etre craint pour nous debarraser des mauvaises mentalités de ce pays je soutiens Ali Bongo et je le soutiendrai toujours jusqu’au bout

  6. BDP

    15 Août 2009 a 20:30

    C’est un article de l’AFP, pas du BDP. De quoi parlez-vous, Monsieur?

  7. admirateur gabonais

    15 Août 2009 a 20:19

    j ai suivi en direct la rtg1 grace a l oeuvre dun frere africain tv4africa nul part il n a eté question que ali revienne
    BDP manque un peu de serieux j esepere que cela rediffusé pour ceux qui n ont pas pu suivre

  8. steph

    15 Août 2009 a 16:57

    De qui se moque t on??? qu’est ce que sa veut dire? rtrouver son poste…ça n’a aucun sens. comment savent ils qu’il sera dans le prochain gouvernement puisqu’au soir du 30 au 31 on aura un nouveau président..

  9. akoma-mba

    15 Août 2009 a 15:45

    Y`A DONC PERSONNE DANS CE PAYS POUR DEFENDRE LES COULEURS DU GABON DE CETTE BAND DE FOYOUX,AUX GABONAIS ET GABONAISES JE DIT QUE A VOUS DE COMPRENDRE QUE VOS HUMEURS NE DISENT RIEN DU TOUT AU GOUVERNEMENT DE BONGO QUE DIRIGE SA COPINE ROSE-ROGOMBE MERE DES ENFANTS DE BONGO ALORS ELLE NE PEUT QUE FAIRE COMME D`HABITUDE MAIS UN JOUR,IL FAUDRA QUE VOUS GABONAIS COMPRENEZ QUE C`EST PAS UN BLANC QUI VIENDRA VOUS SORTIR DES HUMILIATIONS QUE VOUS INFLIGE LE POUOIR BONGO DEPUIS 42ANS.MAIS CEST VOUS-MEME ET SI VOUS NE FAITES RIEN DU TOUT,NE FAISONS RIEN ET ACCEPTONS UNE FOIS DE PLUS QUE LE CLAN BONGO DIRIGE AVEC CES MANIERES ET SUBISSONS TANT- PIS……..MAIS JE CROIS LE GABON APPERTIENT A SA POPULATION A SON PEUPLE AUX GABONAIS(ES)NON SEULEMENT AU CLAN BONGO ET SA FAMILLE SI VOUS Y CONVIENDRAIS DITES NON ET NON AUX MANEGES QUE ROSE ROGAOMBE MET EN PLACE AVEC SON BEAU FILS…C`EST PAS VRAI IL YA DES FILS DU GABON CAPABLE DE DIRIGER L`ARMEE ET LE GABON PAR LA MEME OCCASION…….UN DOUBLE MINISTRE ON N`A VU CE GENRE DE BETISE DANS QUEL PAYS AU MONDE S`IL OUS PLAIT???????????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*