- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon: Jean François Ndongou, Ministre de l’Intérieur assurera également les fonctions de chef de département de la Défense

Jean François Ndongou, Ministre de l’Intérieur assurera également dès ce samedi les fonctions de ministre de le Défense nationale, en remplacement d’Ali Bongo Ondimba, candidat à la présidentielle et ce durant toute la période de la campagne électorale, a annoncé ce samedi à la télévision le premier ministre Paul Biyoghé Mba.

Dans ce léger remaniement ministériel, Norbert Diramba, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Artisanat voit ses missions renforcées avec le portefeuille de ministre de l’Enseignement technique et professionnel après le départ de Pierre Claver Maganga Moussavou, l’un des candidats à l’élection présidentielle du 30 août 2009.

En effet selon le chef du Gouvernement, Paul Biyoghé Mba, « les fonctions de ministres de la défense seront assurées par Jean François Ndongou » tandis que « les fonctions de Ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle des jeunes et de l’Insertion des jeunes seront assurées par Norbert Diramba ».

Dans son discours à la Nation, à l’occasion du lancement de la campagne électorale en vue de ce scrutin, le président de la République, madame Rose Francine Rogombé a indiqué que « Pour faire bonne mesure et mettre l’ensemble des candidats sur un même pied d’égalité, j’ai tenu à ce que ceux d’entre eux actuellement membres du gouvernement de la République soient déchargés de leur fonction ».

Cette décision était l’une des exigences du collectif des candidats qui conteste le processus électoral et réclamaient le départ du gouvernement des ministres également candidats à la course au fauteuil présidentiel. 


SUR LE MÊME SUJET
Les membres du bureau politique Jean François Ndongou et Jean Claude Mboumi Nzinzi, candidats investis par le Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir), ont devisé dans la nuit de lundi à mardi avec les militants de cette formation politique afin de définir les stratégies de campagne en vue de maximiser leur chance de remporter les différents sièges où ils sont candidats. De nombreux points étaient inscrits à l’ordre du jour parmi lesquels, le principal lieu de l’ouverture de la campagne et l’apport des cadres du parti afin de faire de cette campagne dans ce département une réussite totale et à ...
Lire l'article [1]
Le Premier Ministre, Paul Biyoghé Mba, a rencontré hier tous les cadres de la province de l’Estuaire qui a pour chef lieu, Libreville, en vue de préparer la neuvième (9ème) et dernière étape de la tournée du Président de la République. La réunion convoquée et présidée par le Premier Ministre, Paul Biyoghé Mba, a vue la présence de tous les cadres de la province de l’Estuaire dont le Gouverneur et le Maire de la commune de Libreville. Il a été question pour le Premier Ministre d’appeler à la mobilisation de l’ensemble des populations originaires,celles vivant dans la province de l’Estuaire ...
Lire l'article [2]
Invité par la radio panafricaine (Africa n°1), en vue d’éclairer l’opinion sur la capacité du gouvernement à garantir la transparence lors des prochaines élections législatives, le Ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a déclaré que « la contestation est une maladie africaine malgré les avancées démocratiques ». « Malheureusement, la contestation est une maladie africaine malgré les avancées démocratiques et la volonté des différents gouvernements d’abriter la transparence, elle est toujours là. Ce qui signifie qu’en Afrique, nous avons souvent des mauvais perdants », a-t-il regretté. « Que les partis politiques de manière générale se préoccupent de l’introduction de la ...
Lire l'article [3]
L’Union nationale (UN, opposition) rejette en bloc la déclaration de Jean François Ndongou sur sa dissolution et la levée de l’immunité parlementaire d’André Mba Obame. Selon le secrétaire exécutif adjoint de l’UN, Gérard Ella Nguéma, Jean François Ndongou désormais «ancien ministre de l’Intérieur», n’est plus en mesure de poser des actes au nom du gouvernement. Le torchon n’a pas fini de brûler entre le gouvernement et l’Union nationale (UN, opposition). Alors que le gouvernement, par l’entremise du ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a sanctionné l’UN suite à la prestation de serment d’André Mba Obame, le parti de l’opposition ne l’entend ...
Lire l'article [4]
LIBREVILLE (AGP) – Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba a annoncé samedi à la télévision nationale (RTG1) que le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou cumule le département de la Défense nationale, en lieu et place d’Ali Bongo Ondimba, candidat à l’élection présidentielle et ce durant la période de la campagne électorale. Dans la même déclaration, M. Biyoghé Mba a également indiqué que le ministre de l’Aménagement du territoire, Norbert Diramba assurera les fonctions de ministre de l’Enseignement technique laissé vacant suite à la démission de son titulaire, Pierre Claver Maganga Moussavou, également candidat à ce scrutin. Ce léger réajustement de ...
Lire l'article [5]
MANDJI (AGP) – Le nouveau préfet du département de Ndolou dans la province de la Ngounié (sud), Jean Bernard Ikagna Ndoti a été installé jeudi à Mandji, chef-lieu de ce département au nord de Mouila par le gouverneur de la province, Michel Mouguiama. M. Ikagna Ndoti remplace à ce poste de commandement territorial, Léonce Anicet Iwangho remis à la disposition de son administration d’origine après avoir servi dans le département de Ndolou pendant 4 ans. M Mouguiama lui a indiqué son cadre de compétence et ses attributions, l’invitant à veiller à l’application stricte des lois et règlements et d’exercer son action dans ...
Lire l'article [6]
Huit des 23 candidats à l’élection présidentielle anticipée du 30 août prochain au Gabon, ont appelé lundi à la démission des ministres Ali Bongo Ondimba (Défense nationale) et Pierre Claver Maganga Moussavou(Enseignement technique) du gouvernement, tous deux candidats à ce scrutin. ‘’Nous nous retrouvons parce que nous estimons que la situation est extrêmement grave, pour deux raisons principales. La première raison c’est le maintient au gouvernement de deux ministres qui sont candidats à l’élection présidentielle. Les autres ministres candidats sont sortis, nous ne comprenons pas pourquoi ces deux là restent au gouvernement’’, a déploré, Jules Aristide Bourges Ogoulinguendé, candidat et porte-parole ...
Lire l'article [7]
Le premier ministre, Paul Biyoghé Mba, a installé ce lundi à Libreville, cinq nouveaux membres du gouvernement qui ont été nommés le 22 juillet dernier par décret du président de la République, madame Rose Francine Rogombé. Ce sont respectivement : M. Théophile Mba Ademe; ministre de l’Agriculture, de l’élevage, de la Sécurité alimentaire et du développement; M. Norbert Diramba; ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Artisanat; M. Julien Nkoghé, ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures; M. Clément Ndong Mba, ministre des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de la Lutte contre la pauvreté et M. Philippe ...
Lire l'article [8]
Absence de textes législatifs, appels à démission, stratégie politique: une polémique régnait toujours lundi autour du maintien dans l’actuel gouvernement de deux candidats déclarés à la présidentielle anticipée du 30 août prochain. La combinaison présentée par Paul Biyoghé Mba, Premier ministre, fait monter les enchères depuis la formation le 17 juillet du nouveau gouvernement, incluant Ali Bongo Ondimba (ministre de la Défense) et Pierre-Claver Maganga Moussavou, (ministre de l’Enseignement technique), tous deux candidats à cette élection. Depuis, les appels à démission se sont multipliés du côté de l’opposition en quête d’une éternelle légitimité qu’elle a perdue pour avoir flirté pendant plusieurs ...
Lire l'article [9]
Le nouveau maire de la commune de Libreville, l’ancien Premier ministre, Jean-François Ntountoume Emane sera installé, jeudi 19 juin prochain, dans ses nouvelles fonctions à la tête de l’hôtel de ville de la capitale gabonaise, a appris GABONEWS. L’installation, longtemps attendue, du nouveau locataire de l’hôtel de ville, l’ancien Premier ministre Jean-François Ntountoume Emane aura enfin lieu le 19 juin procahain à la mairie centrale. Le nouveau maire de Libreville remplace à ce poste André Dieudonné Berre, actuellement député à l’assemblée nationale, frappé d’inconstitutionnalité en vertu de la loi du non cumul des fonctions électives. On rappelle qu’au départ d’André ...
Lire l'article [10]
Politique / Jean François Ndongou peaufine la stratégie de campagne du PDG dans le département de Ndolou
Le Premier Ministre prépare la tournée du Chef de l’Etat dans l’Estuaire
Politique-Biométrie / « La contestation est une maladie africaine malgré les avancées démocratiques», Jean François Ndongou (Ministre de l’Intérieur)
Gabon : Jean François Ndongou rappelé à l’ordre
Gabon: Le ministre de l’Intérieur assure le portefeuille de la Défense nationale
Gabon: Le nouveau préfet du département de Ndolou a pris ses fonctions
Gabon: Huit candidats à l’élection présidentielle appellent à la démission du ministre de la Défense
Gabon: Cinq nouveaux membres du gouvernement ont pris leurs fonctions ce lundi à Libreville
Gabon/présidentielle: Peut-on se déclarer candidat à une élection et demeurer ministre? (Par Jean Rovys DABANY)
Gabon: Le nouveau maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane installé le 19 juin prochain

12 Comments (Open | Close)

12 Comments To "Gabon: Jean François Ndongou, Ministre de l’Intérieur assurera également les fonctions de chef de département de la Défense"

#1 Comment By wannawintché On 15 Août 2009 @ 04:33

Mascarade, la victoire étant acquise, que pouvait-il encore faire au gouvernement? ne soyez pas dupe! annuler moi tout ça et créer de véritables condition, pour une élection démocratique et non médiocratique! Pour moi quoi? comme disait l’autre!

#2 Comment By NKOUL AKONG On 15 Août 2009 @ 04:59

C’est tout simplement con!!!!!!!!!!!

#3 Comment By NKOUL AKONG On 15 Août 2009 @ 05:08

C’est tout simplement con!!!!!!!!!!!

Ndougou n’est pas neutre dans ce processus;il est on ne peut plus influençable;le pb est tjs le même:être partie et juge aux futures élections!!

Ngary Idriss aurait été mieux

#4 Comment By latif On 15 Août 2009 @ 06:01

Finalement ABO est parti de la défense wouaaah il était temps pour lui

#5 Comment By j-one On 15 Août 2009 @ 06:08

decidement on a comme l’impression au gabon que plus un est diplome et plus on est idio! mais merde ce son des cadre ou des dindons qui nous dirigent! donc ce singe de Ndongou aura deux portefeuille ministerielle! non la,la presidente par interim c’est le comble de la betiz! elle aurai du a son arivé constituer son gouvernement de transition et balayer tout les viellots la…

#6 Comment By Ramzy On 15 Août 2009 @ 09:41

Beuh! Voilà qu’on n’aura plus à ce plaindre de la la présence d’Ali Bongo Ondimba à la défence natonale;de plus je pense que vous êtes rassurés que l’utilisation des moyens du ministère dont il avait la charge et l’influence qu’il avait sur les agents dudit ministère il ne les a plus.Donc,affrontez comme des hommes valables dans le cas échéant faites vous une raison…laissez tomber.

#7 Comment By Bhenen On 15 Août 2009 @ 09:58

C’est quoi encore ce tour de passe passe ? Quelle est la personne qui seconde Ndongou au Ministère de la Défense Nationale ? (Secretaire d’Etat ou/et Ministre Délégué).

Si je comprends bien Ndongou est Ministre de l’interieur et de la Défense nationale. Il cumule dont les anciens portes feuilles de Mba-Obame et d’Ali Bongo… Et c’est lui qui organise les élections présidentielles!

Il faut déduire que le pouvoir en place a une confiance, sans faille, en ce Ndongou. Ou alors, Ndongou n’est qu’un prête-nom. Les prérogatives réelles restant entre les mains d’Ali Bongo à travers son second en place au ministère da la défense nationale.

#8 Comment By Raid On 15 Août 2009 @ 13:16

Selon RFI Ali Bongo(journal 19h) pourra reprendre ses fonctions de ministre de la défense le 29 août après la campagne.Franchement la France, en ce moment j’ai la haine.Et désormais j’ai fait mon adhésion à la thèse du complot.L’Afrique a ses enemis en interne et externe,nous on ne baissera pas les bras.

#9 Comment By cbs On 15 Août 2009 @ 15:10

ils prennent les gabonais pour des clochards ou koi vraiment rose tu me fais pitié pauvre tué tué , tu crois kon est dupe ou koi , et si ton cheri ne passe pas il reprend son poste c’est sa et la il pouras faire la faite n’est ce pa pauvre idiote !!vous pensez nous calmés avec sa ,cett histoire a dormir debout pauvre ignard bongoiste que tu es

#10 Comment By badboylbv On 16 Août 2009 @ 08:10

mais finalement vous voulez quoi? vous demandez la demission de Bongo c’est fait maintenant vous refusez le choix de son remplacant mais demandé une bonne fois qu’il retire sa candidature et soi exilé c’es mieux

#11 Comment By citoyen On 16 Août 2009 @ 13:32

Chers frères je suppose que vous faisiez parti hier de ceux qui réclamait haut et fort le départ d’Ali. Aujourd’hui Ali parti vous êtes les mêmes qui vous plaignez de nouveau.C’est votre particularité vous désirez une chose et son contraire C’est vraiment dommage.Croyez vous réellement que si un nouveau occupait ce poste beaucoup comme vous n’aurait pas encore une fois de plus à médire?
Pourquoi n’avez-vous rien dit lorsque DIRAMBA a également assuré un double porte-feuille après le départ de KOMBILA?
Portez vous bien et dorénavant je désire pour vous à ce que vous ne soyez plus des éternels insatisfaits ou des gens qui passent ton leurs temps à chercher les poux sur la tête des autres.
Merci frères!

#12 Comment By badboylbv On 17 Août 2009 @ 07:03

bien repondu frere citoyen ils nous fatigue avec tous ca PDG par la Ali pars la faite votre campagne et occupé vous de vous