Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Mme Rogombé exhorte les candidats à ne pas se départir de la fraternité

Auteur/Source: · Date: 15 Août 2009
Catégorie(s): Politique

LIBREVILLE (AGP) – La présidente gabonaise, Rose Francine Rogombé a exhorté vendredi dans un message à la nation, à l’occasion de l’ouverture officielle de la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle du 30 août prochain, l’ensemble des candidats à ne pas se départir de la fraternité qui fait la force des gabonais.

‘’Entre la haine qui endurcit les cœurs et l’amour qui aime à l’expérience, la raison commande ne pas nous départir de la fraternité qui fait notre force. Adversaires politiques assurément ennemis jamais’’ a exhorté Mme Rogombé.

Le chef de l’Etat a également appelé tous les acteurs impliqués dans le processus électoral au respect des règles du jeu et surtout de la loi

‘’Comme arbitre, garant des institutions, j’ai œuvré pour que cette élection électorale soit le mieux possible. Je souhaite donc, que chacun de nous seul ou dans les collèges que la loi investie des prérogatives d’action particulière dans l’accomplissement de la chaîne des opérations électorale joue pleinement la partition qui lui incombe, c’est l’intérêt supérieur de notre pays qui l’exige’’, a-t-elle lancée.

‘’D’ailleurs, bien plus qu’un simple vœu, le respect scrupuleux de la loi électorale revient à se conformer à de véritables obligations juridiques dont la violation expose leurs auteurs à de graves sanctions. Je le redis afin que cela soit clair pour tous et que nul ne l’ignore. Le temps de l’élection n’est un temps de non droit pour personne, ni pour les électeurs, ni pour les candidats. Les fouteurs de troubles où qu’ils soient et quel qu’ils soient, seront punis conformément à la loi’’ a averti le premier magistrat du pays.

Mme Rogombé a par ailleurs indiqué que l’élection est le mode par excellence de désignation des dirigeants dans un régime démocratique.

La campagne en vue l’élection présidentielle anticipé s’ouvert ce samedi à minuit pour s’achever le 29 août à 24h.
Le collège électoral sera convoqué le dimanche 30 août, selon l’agenda électoral proposé par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) et validé par le gouvernement.

Ce scrutin particulier intervenant après la mort du président Omar Bongo Ondimba en cours de mandat, met en lice 23 candidats.

Selon des observateurs, moins d’une dizaine de 23 candidats feront une véritable campagne électorale à travers le pays.


SUR LE MÊME SUJET
Libreville, 9 septembre (GABONEWS) - Le Secrétaire général de l'Organisation de la Conférence islamique (OCI), le Professeur Ekmeleddin Ihsanoglu, qui a félicité le peuple de la République du Gabon pour les résultats des élections présidentielles tenues le 30 août 2009, a également profité de l’occasion pour exhorté les candidats malheureux à la présidentielle à « serrer les rangs avec leur chef élu aux fins de faire avancer le pays ». Ihsanoglu s'est dit satisfait de l'engagement du peuple gabonais au processus démocratique, tout en exprimant ses félicitations au nom des États membres de l'OCI et en son nom ...
Lire l'article
Le Président de la Commission électorale nationale et permanente (Cenap), René Aboghe Ella, a démenti cette après-midi lors d’une conférence de presse, les résultats de trois des candidats qui revendiquent déjà leur victoire aux élections présidentielles de dimanche dernier. Amoindrissant ainsi les élans des candidats Pierre Mamboundou, André Mba Obame et Ali Bongo Ondimba, le Président de la Cenap a par ailleurs indiqué que les résultats définitifs du scrutin seront connus le 2 septembre prochain. © D.R. - Le Président de la Commission électorale nationale et permanente (Cenap), René Aboghe Ella ...
Lire l'article
LIBREVILLE, 30 août 2009 (AFP) - La présidente intérimaire du Gabon, Rose Francine Rogombé, a exhorté dimanche les candidats à l’élection présidentielle à accepter les résultats du vote quels qu’ils soient, en prônant l’apaisement après le scrutin. "Le Gabon est un pays de paix, nous sommes habitués à organiser les élections régulièrement (...). La démocratie, c’est cela aussi : accepter le succès comme la défaite", a déclaré Mme Rogombé après avoir voté à Lambaréné (240 km au sud-est de Libreville), d’où elle est originaire et dont elle était sénatrice. Ses propos ont été diffusés par la télévision publique RTG1. De nombreux ...
Lire l'article
Le Président de la République, Rose Francine Rogombé, a voté à Lambaréné, son fief électoral situé à 234 km de Libreville. Si le Président de la République a appelé la population au calme, Elle minimise cependant l’ampleur de la fraude. © D.R. - Le Président de la République, Rose Francine Rogombé Madame Rose Francine Rogombé a accompli son devoir civique à Lambaréné, la capitale provinciale du Moyen Ogooué, sa province natale. A sa sortie du bureau de vote, le Président de la République a indiqué que la fraude électorale tant brandie ...
Lire l'article
Libreville, 26 août (GABONEWS) – Le chef de l’Etat, madame Rose Francine Rogombe, lors du Conseil des ministres de ce jeudi, a lancé un appel à tous les électeurs « à voter dans le calme afin que le scrutin se passe dans sérénité », a annoncé jeudi le porte parole du gouvernement, René Ndemezo’Obiang, rendant public le communiqué final. Actualité du :26/08/2009 Le porte parole du gouvernement a également indiqué que le Conseil a exhorté les « électeurs ayant accompli leur devoir électoral à s’éloigner des lieux de vote », d’autant que ...
Lire l'article
Le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a annoncé dans la soirée du 11 août dernier les modalités de protection des candidats à l’élection présidentielle du 30 août durant la campagne électorale qui débutera le 15 août prochain. Cette disposition, qui devra être sollicitée par les candidats, avait été dénoncée par près d’une dizaine de candidats en raison du maintien à la tête du ministère de la Défense nationale d’Ali Bongo Ondimba, également candidat à cette même élection. Les dispositions sécuritaires pour assurer la protection des candidats à l’élection présidentielle du 30 août ont été annoncées dans la soirée ...
Lire l'article
Le président de la République, madame Rose Francine Rogombé, reçoit ce mercredi, au palais du front de mer à Libreville, les candidats à l’élection présidentielle avec lesquels elle discute du processus électoral en cours dans le pays, avant le scrutin du 30 août 2009. Les candidats de tous bords assistent à cette réunion qui entend lever des équivoques sur certaines questions telles que les listes électorales, le maintien au gouvernement de certains candidats, entre autres. Cette rencontre intervient à 3 jours du lancement de la campagne qui s’ouvre le 15 août prochain, au moment où le processus électoral est très suivi par ...
Lire l'article
A l'occasion du Conseil des ministres du 30 juillet dernier, le chef de l'Etat a demandé aux candidats en lice pour l'élection présidentielle du 30 août prochain de respecter la période pré-électorale en s'abstenant de multiplier à outrance les meetings politiques avant l'ouverture officielle de la campagne le 15 août. Depuis la validation des candidatures par la CENAP, certains candidats ont multiplié les annonces publiques et connaissent une médiatisation outrancière qui sèment le trouble sur l'échiquier politique gabonais. Le chef de l'Etat, Rose Rogombé, a lancé un rappel à l'ordre aux candidats à l'élection présidentielle du 30 août prochain afin qu'ils ...
Lire l'article
Réunis le 27 juillet dernier à Libreville, huit candidats à l'élection présidentielle, emmenés par l'opposant Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé, ont exigé la démission des ministres de la Défense nationale, Ali Bongo Ondimba, et de l'Enseignement technique, Pierre Claver Maganga Moussavou, maintenus au gouvernement malgré leurs candidatures à l'élection du 30 août prochain. Issus des rangs de l'opposition ou candidats indépendants, ils dénoncent particulièrement le maintien du contrôle par un candidat des forces de sécurité et des services de renseignements. Née le 22 juillet dernier suite à la composition du nouveau gouvernement par le Premier ministre Paul Biyoghe Mba, c'est le ...
Lire l'article
Les différents candidats à la prochaine élection présidentielle anticipée affichent leur intérêt pour les technologies de l’information et de la communication (TIC) qui les aident à ratisser large lors du scrutin du 30 août prochain. Ali Bongo Ondimba (la cinquantaine, ministre de la Défense nationale et porte-étendard du PDG) et Casimir Oyé Mba (67 ans, ministre d’Etat, en charge des Mines et Pétrole, par ailleurs candidat indépendant), ont déjà annoncé les couleurs, en usant de ces technologies – courriels électroniques et messages téléphoniques - pour amorcer la propagande électorale. Lesdits messages invitent à adhérer au programme de ...
Lire l'article
Gabon: L’OCI exhorte les candidats malheureux à la présidentielle à « serrer les rangs avec leur chef élu aux fins de faire avancer le pays
Gabon : La Cenap réfute les résultats donnés par les candidats
Gabon: la présidente intérimaire exhorte les candidats à être beaux joueurs
Gabon : Les petites phrases de Rose Francine Rogombé
Gabon: Rose Francine Rogombe appelle à « voter dans le calme afin que le scrutin se passe dans la sérénité »
Gabon : Ndongou organise la protection des candidats
Gabon: Concertation entre le Chef de l’Etat et les candidats à l’élection présidentielle
Gabon : Rose Rogombé rappelle à l’ordre les candidats pressés
Gabon : 8 candidats exigent la démission des ministres candidats
Gabon: Les candidats à l’élection présidentielle anticipée férus des technologies de l’information

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*