Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le Gabon a présidé sa première réunion du Conseil de paix et sécurité de l’Union Africaine

Auteur/Source: · Date: 18 Août 2009
Catégorie(s): Afrique

Libreville, 18 août (GABONEWS) – Le Gabon a présidé, par l’entremise de l’Ambassadeur Représentant permanant du Gabon auprès de l’UA, Baudelaire Ndong Ella, sa première réunion du Conseil de paix et sécurité de l’Union Africaine (UA) en sa session numéro 199ème réunion, tenue le 17 août dernier dont les communication ont porté sur les récents développements de la situation au Burundi, a-t-on appris de sources officielles.

Voici dans son intégralité la note parvenue à la Rédaction de GABONEWS.

« Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, en sa 199ème réunion, tenue le 17 août 2009, a entendu des communications de la Commission et du Représentant permanent de la République du Burundi auprès de l’UA sur les derniers développements de la situation au Burundi ».

Le Conseil, a rappelé le paragraphe 3 de la décision Assembly/AU/Dec.252 sur le rapport du Conseil de paix et de sécurité sur ses activités et l’état de la paix et de la sécurité en Afrique, adoptée par la 13ème session ordinaire de la Conférence de l’Union, tenue à Syrte, en Libye, du 1er au 3 juillet 2009.

Le Conseil s’est félicité de la conclusion heureuse du processus de mise en œuvre des Accords de paix conclus à Dar-es-Salaam en juin et septembre 2006 entre le Gouvernement de la République du Burundi et le PALIPEHUTU/ FNL, ainsi que du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration (DDR) du Front nationale de libération (FNL).

Le Conseil a félicité les parties burundaises au processus de paix pour la volonté politique dont elles ont fait preuve et pour les compromis courageux qui leur ont permis de parvenir à la paix. A cet égard, le Conseil s’est réjoui du changement de nom du PALIPEHUTU/FNL en FNL, conformément aux dispositions de la Constitution, ce qui lui a valu son agrément en qualité de parti politique, le 21 avril 2009.

Le Conseil a remercié l’Initiative régionale, la Facilitation sud-africaine et le Directoire politique, ainsi que les Nations unies et l’ensemble de la communauté internationale, pour leur contribution aux efforts de paix au Burundi.

Le Conseil s’est félicité de l’important travail accompli par l’UA dans le soutien à la mise en œuvre des Accords de 2006, et a rendu hommage au Président de la Commission et à son Représentant spécial au Burundi, l’Ambassadeur Mamadou Bah, pour l’efficacité avec laquelle l’UA a assuré la coordination des efforts de la communauté internationale dans l’accompagnement du processus de paix au Burundi .

Le Conseil a exprimé sa reconnaissance aux pays qui ont contribué des observateurs militaires dans le cadre de la mise en œuvre des Accords de 2006, et a rappelé la contribution de la Mission africaine au Burundi (MIAB), composée de contingents éthiopien, mozambicain et sud-africain et déployée de 2003 à 2004 en appui à la mise en œuvre des Accords conclus en octobre et décembre 2002 entre le Gouvernement de transition du Burundi et certains des mouvements politiques armés burundais. Le Conseil a également souligné le rôle important joué par la Force spéciale de protection composée de soldats sud-africains déployés sous mandat de l’UA dans le cadre de la mise en œuvre des Accords de 2006, Force qui s’est acquitté pleinement de sa mission.
Le Conseil a demandé à la Communauté internationale de continuer à soutenir le Burundi dans ses efforts visant à consolider la paix et à promouvoir la réconciliation nationale, ainsi qu’à aider à l’intégration socio-économique des ex-combattants.

Le Conseil a salué la mise en place, d’une part, du Partenariat pour la paix au Burundi, dont le mandat est de suivre la situation, de promouvoir une paix durable au Burundi et de contribuer à la création d’un environnement propice pour la période conduisant aux élections, et, d’autre part, d’une Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Le Conseil a appelé le Gouvernement de la République du Burundi et les partis politiques burundais à créer, à travers le dialogue et la concertation, les conditions propices à l’organisation d’élections pacifiques, régulières et transparentes dans un environnement de paix, de sécurité et de stabilité.

Le Conseil a demandé au Président de la Commission de prendre les dispositions nécessaires pour soutenir le processus électoral au Burundi, y compris en dépêchant une mission auprès des parties burundaises concernées par les élections de 2010. En outre, le Conseil a demandé au Président de la Commission de déployer au Burundi, le moment venu, une mission d’observation de toutes les phases des élections de 2010.

Le Conseil s’est félicité des efforts déployés pour la reconstruction post conflit au Burundi par la communauté internationale, en particulier les Nations unies, à travers la Commission de la consolidation de la paix. A cet égard, le Conseil a demandé au Président de la Commission de l’UA de dépêcher une mission multidisciplinaire d’évaluation de la situation socio-économique au Burundi et de lui faire des recommandations sur les voies et moyens les meilleurs pour que l’UA puisse contribuer à la consolidation de la paix et à la reconstruction post-conflit dans ce pays ». 


SUR LE MÊME SUJET
Union africaine : oui, le Gabon soutient Jean Ping !
Candidat à sa propre succession à la tête de la Commission de l'Union africaine (UA), Jean Ping pourra bien compter sur le soutien du Gabon. Malgré les doutes émis par certains... Parce que certains doutaient de la réalité de leur soutien à Jean Ping, président de la Commission de l’Union africaine (UA) et candidat à un deuxième mandat, les autorités gabonaises se sont fendues, fin décembre, d’un communiqué pour appuyer sa candidature. Il semble que, dès le mois d’août, elles aient adressé un courrier à la Guinée équatoriale pour l’informer de leur position. Depuis, des émissaires ont été dépêchés dans plusieurs ...
Lire l'article
Jean Ping, le président de la Commission de l'Union africaine, serait bien parti pour décrocher un second mandat en février 2012, selon un diplomate onusien. « Nous avons travaillé en bonne intelligence, Jean Ping a été très présent lors des crises ivoirienne et libyenne », explique un diplomate onusien, convaincu que le président de la Commission de l’Union africaine décrochera un second mandat, en février 2012, face à Nkosazana Dlamini-Zuma, l’ex-épouse de l’actuel chef de l’État sud-africain. Les raisons de cet optimisme ? L’unité du bloc francophone (exception faite, semble-t-il, de l’Algérie), le fait que le Gabon, son pays, siège actuellement au ...
Lire l'article
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba a quitté Libreville, vendredi dernier, pour le siège des Nations Unies New à York où il prendra part, aux côtés de ses pairs du monde entier, aux travaux de la réunion du Conseil de sécurité de l’organisation mondiale. C’est la preuve de la consécration diplomatique de notre pays. En effet, le numéro un gabonais recevra le soutien des cinq membres permanents du conseil de sécurité des Nations Unies auxquels il faudra ajouter les dix autres membres non permanents, dont notre pays. A cette occasion, Ali Bongo Ondimba ne manquera pas de dévoiler ...
Lire l'article
Le Gabon, qui occupe, depuis le 1er janvier 2010 et pour une période de deux ans, sera aux côtés de la Chine, des Etats-Unis, de la Russie, de la France et du Royaume Uni, cinq autres pays membres permanents. On peut se demander comment a découlé le choix de notre pays. Très simplement, ce choix découle de son élection à l’Assemblée générale des Nations Unies. Mais face à l’influence des cinq membres permanents, notamment de la France, de la Russie et de la Chine, certains se demandent ce que peut bien faire le ’’petit Gabon’’. Certains affirment que le choix ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghe Mba, préside une réunion ce lundi avec les partenaires sociaux, sur la mise en œuvre du Revenu minimum mensuel (RMM), émis par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Cette réunion du chef du gouvernement sur le RMM se tiendra avec partenaires sociaux, les membres de la Confédération du patronat gabonais (CPG), les membres du Conseil économique et social (CES), et de la Chambre de commerce. Cette rencontre sur le RMM se tient au moment des changements sont attendues sur les conditions de vie des travailleurs au Gabon. On rappelle que le président, Ali Bongo Ondimba avait ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le chef de l’Etat gabonais, Rose Francine Rogombé a présidé mercredi après-midi au palais présidentiel, un conseil supérieur extraordinaire de la magistrature, en sa qualité de présidente cette institution, a-t-on appris de source autorisée. Le communiqué final ayant sanctionné les travaux sera rendu dans la soirée par le porte-parole de la présidence de la République C’est le deuxième conseil de cette institution judiciaire que Mm Rogombé préside en moins de deux mois. Le dernier s’était tenu en juillet dernier. Selon les textes, le conseil supérieur de la magistrature se réuni une fois chaque année.
Lire l'article
La 28ème réunion ministérielle du Comité permanent des Nations Unies sur les questions de paix et de sécurité en Afrique centrale s’ouvre lundi prochain dans la capitale gabonaise, sous le thème « la bonne gouvernance du secteur de la sécurité en Afrique centrale », a appris ce samedi GABONEWS d’un communiqué parvenu à la Rédaction. Selon le communiqué, la réunion qui va durer cinq jours débattra du cadre continental, africain, de la gouvernance du secteur de la sécurité à l’exemple du Burundi qui connaît une situation d’après conflit, mais également, les experts aborderont le cas d’un pays qui n’est pas en ...
Lire l'article
Le général Samuel Mbaye à la tête du secrétariat général du Conseil national de sécurité (CNS) à la présidence de la République depuis 1991 a passé ce mercredi le flambeau à son frère d’arme le colonel major Jean Philippe Ntumpa Lebani, rapporte la presse présidentielle. Le secrétaire général à la présidence de la République, Mamadou Diop représentant le Chef de l’Etat, Chef suprême des armées a présidé la cérémonie de passation de flambeau entre le général Samuel Mbaye (sortant) et le colonel major Jean Philippe Ntumpa Lebani (rentrant), nommé par décret du président de la république le 1er décembre dernier. Créée ...
Lire l'article
Le Gabon devra occuper dès septembre prochain la présidence du Comité consultatif de l'Organisation des nations unies (ONU) pour les questions de paix et de sécurité dans la sous région d'Afrique centrale, poste occupé jusqu’ici par l'Angola où se tient jeudi, la 27è réunion ministérielle de ce Comité; une rencontre qui réunira les ministres de l`Intérieur, de la Défense et des Relations extérieures des pays de l`Afrique Centrale, a appris GABONEWS. Au cours de ces 27ème assises, les délégations vont s'appesantir sur la situation des pays membres qui font encore face aux conflits armés, à l’instar du Tchad, de ...
Lire l'article
Elu à la tête de la Commission de l'Union africaine (UA) le 1er février dernier, le gabonais Jean Ping enregistre son baptême de feu : Le problème zimbabwéen pour lequel il revient d'une mission en Afrique australe et à propos duquel il a déclaré, le 7 mai à Arusha (Tanzanie), que le devoir du gouvernement zimbabwéen est d’assurer la sécurité de ses citoyens. Ouverte le mardi 6 mai dernier à Arusha en Tanzanie, la 11è session extraordinaire du Conseil exécutif de l’UA était essentiellement consacrée à au projet d'intégration africaine. La crise zimbabwéenne y a également été évoquée, même si ...
Lire l'article
Union africaine : oui, le Gabon soutient Jean Ping !
Union africaine : Ping bien noté par l’ONU
Conseil de Paix et de Sécurité : Le Gabon au pinacle
Conseil de paix et de sécurité : Responsabilités et enjeux
Le Premier ministre préside une réunion lundi sur le SMM
Justice : Rose Francine Rogombé préside un conseil extraordinaire du conseil supérieur de la magistrature
Gabon: La 28ème réunion sur la paix et la sécurité en Afrique centrale s’ouvre lundi à Libreville
Gabon: Sécurité : Jean Philippe Ntumpa Lebani remplace Samuel Mbaye à la tête du secrétaire général du conseil national de sécurité
Gabon: Le Gabon occupe dès septembre prochain la présidence du Comité consultatif de l’ONU pour les questions de paix et de sécurité en Afrique centrale
Union africaine : Le Gabonais Jean Ping prend son baptême de feu sur la crise zimbabwéenne


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Août 2009
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*