Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Maganga Moussavou se propose de doubler la valeur indiciaire et la Smig

Auteur/Source: · Date: 20 Août 2009
Catégorie(s): Economie,Politique

Le leader du Parti social démocrate (PSD, majorité présidentielle) et candidat à l’élection présidentielle du 30 août prochain, Pierre Claver Maganga Moussavou, qui a tenu son premier meeting à Mouila, depuis le lancement de la campagne samedi dernier, a proposé mercredi aux populations venues en masse à la place des fêtes de cette localité son projet de société soutenu par 7 piliers, rapporte l’AGP.

Pierre Claver Maganga Moussavou s’est appesanti sur les sept piliers de son projet. Pierre Claver Maganga Moussavou entend pratiquer une « Ethique du développement et du pouvoir » de sorte que le Gabonais s’approprie les grandes valeurs de l’effort, du courage, en se mettant au service des autres et non de soi-même, rétablissant la justice.

Il se propose également de doubler la valeur indiciaire de 425 à 850 FCFA et le salaire minimal interprofessionnel garanti (Smig) de 80 000 à 160 000 F.

Le 2ème pilier est la création d’une véritable « Economie » (création d’emplois), le 3ème c’est de créer les « Routes » pour favoriser le brassage des populations, développer le tourisme. Le 4ème est celui qui a trait à « l’Education et la Formation professionnelle » pour l’insertion des jeunes dans la vie active.

Le 5ème concerne la « Santé » pour assurer le développement social du pays, avec les infrastructures dignes, pratiquer une politique nataliste avec les structures d’accueil, construire des logements sociaux.

Le 6ème est soutenu par la « Politique de la provincialisation ». Pour lui, les gouverneurs de provinces vont gérer chacun un budget conséquent de près de 20 milliards par an avec lequel ils vont développer leurs circonscriptions administratives, cela évitera qu’une province ne soit supérieure à une autre. Un contrôle strict par le chef de l’Etat sera de mise pour éviter d’en faire une ’’épicerie’’. D’ailleurs, il propose trois ans de gestion dans une province renouvelable une fois.

Le 7ème et dernier pilier est la « Politique de co-développement » qui consiste à aviser les pays étrangers de ’’proposer aux Gabonais un programme de substitution après l’exploitation de ses richesses du sous-sol’’. Dans la même optique, il a dit discuter avec la France, ancien pays colonisateur pour réviser les « Accords de coopération » qui lient les deux pays.

A la suite des interventions du président provincial du parti, Auguste Kombila Djembi, du représentant des jeunes, Massoungue ma Boungoungou et des femmes, Chantal Ibondou Matsiendi et des notables, Jérôme Madouma, pour leurs souhaits indéfectible à la politique du PSD, Maganga Moussavou a, une fois de plus, ouvert son cœur aux communautés multilinguistiques de Mouila.

Il a rappelé ne plus se présenter à une élection présidentielle ’’tant que le président Bongo Ondimba était encore au pouvoir, alors que tout était verrouillé…’’. ’’Mais ce moment présent me le permet, sachant que vous voterez pour moi’’, a-t-il dit.

Il a dénoncé au passage la démission de ses militants originaires de la province du Haut-Ogooué (sud-est) qui le soutenaient du vivant de feu le président de la République Omar Bongo Ondimba (natif aussi de cette province), mais qui ont quitté le « bateau PSD » pour soutenir le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, fils du défunt, en raison de la fibre ethnique.

Avant d’exhiber au public son bulletin de vote, M Maganga Moussavou, qui s’expliquait aussi en langue vernaculaire, a demandé l’adhésion de tous, non sans énumérer les réalisations ambitieuses faites à travers le pays en tant qu’ancien membre du gouvernement et à titre personnel pour le bien des compatriotes. Il a animé un meeting à Lambaréné (province du Moyen-Ogooué, centre), puis a entamé à Fougamou (dans la Ngounié, nord-ouest).

Il s’est rendu ensuite dans la nuit de mercredi à Mimongo (département de l’Ogoulou, nord-est). Le candidat se rendra également à Lébamba puis Mbigou dans les départements de la Louétsi-Wano et Boumié-Louétsi. Jeudi, il sera soumis au jeu des questions réponses des journalistes à la première chaîne de radio et télévision gabonaise (RTG 1) à Libreville pour éclairer l’opinion sur son projet de société.
 


SUR LE MÊME SUJET
Après une participation sans succès aux dernières législatives du 17 décembre 2011, le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver Maganga Moussavou, a sollicité du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, l’annulation de ce scrutin qui donne le Parti au pouvoir vainqueur avec 114 sièges sur les 120 à l’Assemblée nationale. A la faveur d’un point de presse donné le 21 décembre 2011 à son domicile du Bas-de Gué-Gué à Libreville, le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver Maganga Moussavou, a lancé un appel au président Ali Bongo Ondimba, en vue de l’annulation des élections législatives du week-end ...
Lire l'article
Le Président du Parti Social Démocrate (PSD, opposition), Pierre Claver Maganga Moussavou, a déclaré ce mercredi lors d’une conférence de presse tenue à son domicile du Bas de gué-gué dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville qu’il ne déposera pas de recours auprès de la Cour constitutionnelle pour contester sa défaite aux élections législatives du 17 décembre dernier au premier siège de la commune de Mouila, chef lieu de la province de la Ngounié (sud). Le Président du PSD, qui était le député sortant de la commune de Mouila, a été battu à la dernière consultation électorale par le ...
Lire l'article
Pierre-Claver Maganga Moussavou, président du Parti social démocrate (PSD, opposition), et membre du mouvement “Ça suffit comme ça !” qui refuse de participer aux prochaines législatives sans la biométrie, a invité, dans une déclaration faite à sa résidence le 25 octobre 2011, les autres leaders des partis de l’opposition à adopter une stratégie commune visant à présenter un candidat unique (de l’opposition) par siège sur l’ensemble des 120 sièges mis en jeu». Celui que l’on pense être le maillon faible du mouvement “Ça suffit comme ça !”, qui réclame la biométrie dans les prochaines législatives, Pierre-Claver Maganga Moussavou leader du PSD, ...
Lire l'article
Concertation autour Premier Ministre : « On attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion », Pierre Claver Maganga Moussavou (opposition)
A l’issue de la concertation initiée, hier à la primature par le Premier-Ministre avec tous les partis politiques du pays dans la perspective des élections législatives de décembre prochain, Pierre Claver Maganga Moussavou (président du Parti Social Démocrate, opposition), a déclaré qu’ « on attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion ». « Il n’y aura pas d’élection dans ces conditions. C'est-à-dire que nous avons dit : pas de biométrie, pas de transparence et pas d’élection au Gabon», a réaffirmé, Pierre Claver Maganga Moussavou d’un ton ferme ajoutant qu’ « on a toujours dit qu’il fallait reporter ...
Lire l'article
A la faveur d’un point presse tenu le 23 août dernier à sa résidence, le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre-Claver Maganga Moussavou, a lancé un appel à ses pairs de l’opposition à se regrouper au sein de l’Alliance des forces du changement (AFC), une formation de l’opposition. Fédérer toutes les formations politiques de l’opposition autour de l’Alliance des forces du changement (AFC) est le vœu émis par le président du Parti social démocrate (PSD opposition), Pierre-Claver Maganga Moussavou, lors d’un point presse tenu le 23 août dernier à sa résidence. «L’objectif de cette alliance serait de mener les vrais ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver-Maganga Moussavou, qui a obtenu 2.576 des voix (0,76%) lors du scrutin présidentiel du 30 août dernier, a appelé mercredi les candidats malheureux à reconnaître les résultats officiels, proclamés par la Cour constitutionnelle. ’’Je vous invite à faire table rase sur le passé afin d’œuvrer pour un Gabon plus émergent’’, a déclaré M. Maganga Moussavou lors d’une conférence de presse à Libreville. Ex-ministre de l’Enseignement technique, le leader du PSD, autrefois ancré dans la majorité, n’était plus apparu en public depuis l’annonce des résultats. La déclaration de M. Maganga Moussavou intervient alors ...
Lire l'article
Pierre- Claver Maganga Moussavou, leader du Parti social démocrate (PSD, Majorité présidentielle), candidat à la prochaine élection présidentielle, a annoncé jeudi soir, dans une déclaration télévisée, sa démission du gouvernement dirigé par Paul Biyoghé Mba. L’acte du leader du Parti Social Démocrate (PSD- majorité présidentielle) est intervenu à l’issue d’un Conseil des ministres qui a eu lieu dans la matinée de jeudi. Il était avec Ali Bongo Ondimba, l’un des deux ministres, candidats à la présidentielle dont une frange de l’opposition réunie au sein de l’Alliance pour le changement et la restauration, demande le départ de leur poste ministériel. Pierre-Claver Maganga Moussavou ...
Lire l'article
Pierre-Claver Maganga Moussavou, leader du Parti social démocrate (PSD) et candidat à la présidentielle du 30 août prochain, a démissionné jeudi de ses fonctions de ministre de l'Enseignement technique pour ''se consacrer à sa campagne'', selon une déclaration transmise à un journaliste de l'AGP.
Lire l'article
Les membres et les partisans du sénateur ministre Jean Norbert Diramba ont exprimé leur colère mardi au gouvernorat face aux attaques verbales proférées par son collègue ministre, Pierre Claver Maganga Moussavou au lendemain des élections sénatoriales du 18 janvier dernier, a constaté le correspondant local de l’AGP. ‘’La violence n’est pas l’apanage d’un seul individu, mais face à certaines circonstances, un agneau peut devenir un tigre’’, a déclaré un membre de la famille de M. Diramba, Alain Koumba dans l’enceinte du gouvernorat. Les proches du nouveau sénateur de Mouila sont venus chez le premier responsable de l’Etat dans la province manifester leur ...
Lire l'article
Le ministre de l’aménagement du territoire Pierre Claver Maganga Moussavou, s’est récemment rendu à Mouila, dans la province de la Ngounié, accompagné du ministre délégué à l’Intérieur Philippe Nziengui Mayila, pour s’imprégner de la nature et de l’ampleur des travaux prévus dans le cadre des fêtes tournantes du 17 août, qui auront lieu dans les provinces de la Ngounié et de la Nyanga. Les représentants du gouvernement se sont entretenus avec les responsables des entreprises adjudicataires des travaux dans la ville de Mouila, pour faire le point à près d’un mois de l’échéance. Les provinces de la Nyanga et de ...
Lire l'article
Gabon : L’avis de Maganga Moussavou sur les dernières législatives
Législatives – PSD opposition / Maganga Moussavou déposera pas de recours pour contester les résultats
Gabon : Maganga Moussavou dévoile son plan “B”
Concertation autour Premier Ministre : « On attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion », Pierre Claver Maganga Moussavou (opposition)
Gabon : Maganga Moussavou milite pour l’unité des forces du changement
Présidentielle : Maganga Moussavou appelle les candidats malheureux à reconnaître le verdict des urnes
Gabon: Maganga Moussavou quitte le gouvernement
Urgent – Maganga Moussavou démissionne de son poste de ministre pour ”se consacrer à sa camapgne”
Gabon: La famille du sénateur Diramba en colère contre le ministre Maganga Moussavou
Gabon : Maganga Moussavou au front de fêtes tournantes


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Août 2009
Catégorie(s): Economie,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

3 Réponses à Gabon : Maganga Moussavou se propose de doubler la valeur indiciaire et la Smig

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*