Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Présidentielle 2009 / « Ceux qui, après avoir pillé les ressources publiques, jettent à présent l’anathème sur feu Omar Bongo Ondimba sont traîtres et ingrats », Ali Bongo Ondimba.

Auteur/Source: · Date: 21 Août 2009
Catégorie(s): Politique

Port-Gentil, 21 août (GABONEWS) – En tournée de campagne provinciale pour la présidentielle anticipée du 30 août prochain, le candidat du Parti Démocratique Gabonais ( PDG, au pouvoir), a déclaré jeudi, lors du meeting qu’il a animé à Port-Gentil, que tous les anciens collaborateurs de son défunt père, Omar Bongo Ondimba, qui avilissent la mémoire de ce dernier pour assouvir leurs ambitions politiques, après avoir dilapidé les biens de l’Etat, sont des traîtres et des ingrats, ont constaté les envoyés spéciaux de GABONEWS.

C’est un Ali Bongo Ondimba, extraordinairement défoulé, consécutivement à la grande mobilisation des Port-gentillais pour l’accueillir, qui s’est attaqué, sans ménagement, à certains anciens collaborateurs de feu président Omar Bongo Ondimba, au point qu’il les a traités de « pires ennemis du peuple », avant de leur attribuer les qualificatifs de « traîtres et ingrats » pour marquer son ras-le-bol face aux « injures, mensonges, lâcheté et hypocrisie » de ces derniers.

Ali Bongo Ondimba a soutenu mordicus que lorsque ses « avilisseurs » avaient besoin d’argent, ces «ingrats et traîtres » venaient en puiser gros et nuitamment chez son père, déclinant parfois la courtoisie des aides de camp qui se proposeraient de les assister à porter le faix.

« Je ne vous demande pas d’user de la violence contre eux et leurs militants, car la compétition électorale ne devrait pas vous amener à vous armer de machettes contre qui que ce soit. L’arme la plus redoutable dont vous disposez est de leur infliger un vote-sanction en déposant mon bulletin dans l’urne le 30 août 2009, en prônant la paix, l’entente, l’unité nationale et la concorde, en vue de contrecarrer leurs haine et passion contre moi », a martelé le porte-flambeau du Parti Démocratique Gabonais en déplacement dans la capitale économique du pays.

En plus de son programme de société global pour l’ensemble du Gabon ( santé, éducation, investissement, formation professionnelle, Gabon vert, emplois pour tous, eau potable, courant électrique, paix, développement, partage, infrastructures…), Ali Bongo Ondimba a fait des promesses spécifiques aux populations de Port-Gentil, en contrepartie des suffrages de celles-ci en sa faveur, notamment le désenclavement de leur localité par la construction d’une route devant ouvrir Port-Gentil au reste du pays, l’octroi de ristournes sur le pétrole exploité à Port-Gentil et la tenue d’un Conseil des ministres au siège de la province de l’Ogooué-Maritime dès après son élection à la magistrature suprême.

Le périple provincial de campagne du candidat Ali Bongo Ondimba, amorcé le mardi 18 août, ayant déjà couvert les circonscriptions administratives de l’Ogooué-Ivindo, Woleu-Ntem et l’Ogooué-Maritime, se poursuit ce vendredi, par la ville de Lambaréné.

Envoyés spéciaux : Sidibé Mandian et Amrouche Michael.


SUR LE MÊME SUJET
Libreville, 17 septembre (GABONEWS) – S’exprimant publiquement, pour la première fois, depuis l’annonce des résultats de l’élection présidentielle ayant consacré la victoire du candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), le malheureux candidat indépendant André Mba Obame a déclaré, ce jeudi, que « tous ceux qui se sont improvisés faiseurs de roi répondront devant le juge pénal », a constaté GABONEWS. Actualité du :17/09/2009 A la faveur de la réunion du collectif des candidats contestataires des résultats de l’élection présidentielle du 30 août dernier, tenue ce jeudi, au Quartier Général de ...
Lire l'article
Libreville, 5 août (GABONEWS) – Le nouveau Président élu du Gabon, Ali Bongo Ondimba, qui a assisté ce samedi au match de football opposant à Libreville les « Panthères du Gabon » aux « Lions indomptables » du Cameroun, a accordé au cours de la mi-temps de ladite rencontre, une interview à Radio France International (RFI) dans laquelle il déplore les actes de violence postélectoraux enregistrés à Libreville et Port-Gentil. Actualité du :05/09/2009 « Je dis tout simplement que tout ceci est regrettable. Nous sommes un pays de droit. Il y a ...
Lire l'article
Libreville, 3 septembre (GABONEWS) – Le champion du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, à l’élection présidentielle anticipée du 30 août dernier a été déclaré, en fin de matinée ce jeudi, par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, vainqueur du scrutin devant les 17 autres candidats, avec 41,73% pour 141952 voix.
Lire l'article
Libreville, 31 août (GABONEWS) - La fébrilité s’est emparée des Gabonais, qui attendent sur fond de déclarations partisanes, le verdict des urnes de la présidentielle anticipée du dimanche 30 août 2009. Trois candidats, Ali Bongo Ondimba, André Mba Obame et Pierre Mamboudou, ont, chacun, émis des signaux au terme de la journée électorale. A l’opposé de ses adversaires qui ont revendiqué des succès parfois dans les mêmes circonscriptions, le candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) et de la majorité présidentielle a déclaré avoir examiné, avec son directoire de campagne, les procès-verbaux issus des bureaux de vote. Et ...
Lire l'article
Jardin Botanique de Libreville, 29 août (GABONEWS) – Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) à l’élection présidentielle de ce dimanche 30 août, Ali Bongo Ondimba, tient ce samedi, après Franceville, sa rencontre de clôture avec les populations de Libreville qui ont, comme au lancement de sa campagne, le 16 août dernier, massivement fait le déplacement de la place du Jardin Botanique afin de soutenir, avant l’épreuve finale, leur Champion.
Lire l'article
Libreville, 24 août (GABONEWS) – Le candidat indépendant à la présidentielle de cette fin du mois d’août, ex premier ministre, chef du gouvernement et ancien hiérarque du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Jean Eyéghé Ndong, a été ce lundi soir l’invité de l’émission « Le Débat » retransmise sur les chaînes nationales de télévision, où après avoir déploré certaines défaillances de l’administration nationale, il a également déclaré que « si je suis Président de la République aujourd’hui, je fais la guerre à ceux qui constituent les forces d’inertie ». Actualité du :25/08/2009 ...
Lire l'article
Oyem, 20 août (GABONEWS) – Le candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) à l’élection présidentielle anticipée du 30 août, Ali Bongo Ondimba, a bouclé, dans la soirée du mercredi 19 août, son marathon de campagne dans la province de Woleu-Ntem, par un meeting géant au chef-lieu de cette région (Oyem), où les populations ont pris, à travers un pacte, le ferme engagement de lui accorder leur soutien et leur fidélité pour « une victoire cash », ont constaté les envoyés spéciaux de GABONEWS. Arrivé la nuit tombante à la place de l’indépendance d’Oyem, Ali Bongo Ondimba n’a ...
Lire l'article
Bitam, 19 août (GABONEWS) - Ali Bongo Ondimba, candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) à l'élection présidentielle anticipée du 30 août prochain, est, depuis ce mercredi matin, l'hôte de la Province de Woleu-Ntem, dans le cadre de sa campagne à l'intérieur du pays, a constaté GABONEWS. De Mitzic à Bitam, en passant par Medouneu et Minvoul, telles sont les localités qui ont accueilli ce mercredi en matinée le candidat Ali Bongo Ondimba qui, depuis mardi, a pris son bâton de pèlerin pour sillonner les provinces, départements, cantons et hameaux du Gabon, à l'effet de solliciter les suffrages de ses ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba, 50 ans, fils aîné du défunt président, Omar Bongo Ondimba, ministre de la Défense, a été investi par acclamations ce dimanche à Libreville par le Congrès extraordinaire du Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir), candidat de cette formation à la présidentielle du 30 août 2009.
Lire l'article
Bongo Doit Partir
Gabon: « Je préviens tous ceux qui se sont improvisés faiseurs de roi qu’ils répondront devant le juge pénal », André Mba Obame, candidat malheureux
Gabon: Présidentielle 2009 : « Il faut absolument que le calme revienne sur toute l’étendue du territoire national, il y a des institutions indiquées pour
Gabon: Urgent / Présidentielle 2009 /Ali Bongo Ondimba, président élu
Gabon: Présidentielle 2009 / Ali Bongo Ondimba se fonde sur la légalité (Angle)
Gabon: Présidentielle 2009 /Ali Bongo Ondimba attendu au Jardin Botanique de Libreville pour son dernier Grand Meeting de campagne
Gabon: Présidentielle 2009 / « Si je suis Président de la République aujourd’hui, je fais la guerre à ceux qui constituent les forces d’inertie »,
Gabon: Présidentielle 2009: Oyem signe un pacte de fidélité et de soutien avec Ali Bongo Ondimba
Gabon: Présidentielle 2009: Ali Bongo Ondimba effectue un marathon dans le Woleu-Ntem
Gabon: URGENT / Ali Bongo Ondimba investit candidat du PDG à la présidentielle d’août 2009

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

4 Réponses à Gabon: Présidentielle 2009 / « Ceux qui, après avoir pillé les ressources publiques, jettent à présent l’anathème sur feu Omar Bongo Ondimba sont traîtres et ingrats », Ali Bongo Ondimba.

  1. kritikk

    24 Août 2009 a 07:39

    Ali est le seul, l’unique pdgiste qui n’a jamais pille le Gabon. Il a juste achete une petite villa de village a sa copine, pour un minable montant de 25 millions de dollars. Ca ce n’est rien, en plus des autres biens du Gabon qu’il n’a pas pris. ahahahahah!! Ce boulot se moque de lui meme!!!

  2. Nzé medang

    23 Août 2009 a 08:47

    Ali, tu ne peux traiter personne d’ingrat, toi et ton père, vous êtes venus au congo sans argent sans bien, il a fallu que le feu Leon Mba vous aide, tu as été ébergé avec ta famille dans la cour de Mba. Léon Mba n’a pas pensé à mettre son frère ou fils, il a choisit ton père ingrat bongo.
    Tu devais rendre la monnaie en laissant un autre succéder à ton père mais tu es tellement assoiffé par le pouvoir.
    Tu ne seras jamais président du gabon uni, tu peux en être sùr, tu feras avec une rebellion pendant tout ton règne.
    Nous choisissons la guerre que de ta paix.

  3. ngari

    22 Août 2009 a 05:31

    mr ali c’ est toi l’ ingrat. avec tout ce que le gabon a fait pour toi(nationalité ,richesse, privileges relations…) tu n’ es pas satisfait?
    tu veux encore plus ?

  4. le révolutionnaire

    21 Août 2009 a 10:35

    Mr ali j’aimerai te voir dans un débat politique contre mamboundou ou mengara ou un autre opposant,pourquoi as tu désisté au débat du France vingt quatre?cela prouve que tu es le fils de ton père,jamais bongo dans son vivant a eu a débattre avec un opposant,pourquoi?il était intellectuellement inapte et infirme,et crois moi ce genitaire,Ce pourquoi toi aussi tu ne peu que reproduire le mêmes oeuvres de ton père,tu es lamentable et désesperant:PAUVRE GABONAIS QUE NOUS SOMMES,un zombie a sa tete;Peuple gabonais pourquoi?remettre ta vie entre les mains de ton assassin?Es-tu fatigué de vivre?ouvre les yeux,si tu ne te lève pas c’est ton arrêt de mort que tu signe.Que Dieu bénisses le gabon et que les ennemis du peuple soit maudit(pdgistes et sa majorité)vive le peuple gabonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*