Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Ben Moubamba campe sur ses crampes

Auteur/Source: · Date: 23 Août 2009
Catégorie(s): Politique

Le candidat indépendant Bruno Ben Moubamba, a annoncé le 21 août dernier qu’il poursuivrait sa grève de la faim entamé à l’ouverture de la campagne électorale le 15 août dernier pour réclamer le report du scrutin. Face aux invitations du chef de l’Etat à cesser cette démarche, le candidat Ben Moubamba a réclamé une réponse politique à son action qui dénonce l’illégalité du processus électoral en cours.

Déjà 8 jours que Bruno Ben Moubamba, candidat indépendant à l’élection présidentielle du 30 août, a cessé de s’alimenter, posté devant l’Assemblée nationale à Libreville pour réclamer le report du scrutin dont il dénonce l’illégalité.

«Je poursuis ma grève de la faim qui est une dénonciation d’un système qui a assez duré», a annoncé monsieur Ben Moubamba, qui a apporté de virulentes critiques à l’organisation de l’élection présidentielle, qu’il estime entâchée d’une évidente partialité en faveur du candidat du parti au pouvoir, le fils aîné du défunt président, Ali Bongo Ondimba.

Cette semaine, le candidat indépendant avait déploré l’attitude du ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, qui avait feint d’ignorer sa démarche.

Dans le courant de la semaine, le chef de l’Etat, Rose Rogombé, a dépêché sur place des émissaires pour demander au candidat indépendant de cesser sa grève de la faim, en invoquant «des motifs humanitaires».

«Je remercie la présidente mais ma grève de la faim est un acte politique et j’attends un acte politique» pour y mettre fin, a expliqué Ben Moubamba.

«Je me sens faible. Je ne peux plus me lever. J’ai des douleurs au dos mais je suis solide psychologiquement», a-t-il ajouté, affirmant qu’il ne se nourrit que d’eau et de sucre depuis le 15 août dernier.

Le candidat indépendant dénonce de multiples violations de loi dans l’organisation de l’élection. 

«Le gouvernement n’a pas mis en place le décret qui convoque le collège électoral, un décret qui devait être pris en Conseil des ministres et publié dans un journal d’annonces légal ; il n’y a pas eu d’ordonnance signée par le chef de l’Etat ; les listes électorales n’ont pas été publiées à temps ; des milliers d’électeurs qui voulaient voter ne se sont pas inscrits ; de même il y a tous ces doublons sur les listes affichées», énumère Bruno Ben Moubamba, par aileurs porte-parole des Acteurs libres de la société civile gabonaise. 

«C’est une sorte de coup de force électoral, ou même de coup d’Etat électoral qui se prépare», affirme-t-il. Selon Ben Moubamba, le maintien du processus électoral face aux multiples dénonciations, est «un énième coup du bongoïsme vieillissant».

De nombreux candidats à l’élection présidentielle sont venus à son chevet lui apporter leur soutien, notamment les indépendants André Mba Obame et Jean Eyéghé Ndong.  


SUR LE MÊME SUJET
Bruno Ben Moumbamba, candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 août, a affirmé le 7 septembre dernier avoir été expulsé manu militari de l’ambassade de France suite à un entretien avec le chef de la diplomatie française au Gabon, Jean Didier Roisin. Bruno Ben Moubamba aurait remis au diplomate un pli invitant le président Sarozy à condamner le coup d'Etat électoral et favoriser l'organisation de nouvelles élections, tout en demandant à poursuivre sa grève de la faim au sein de l'ambassade. © D.R./ Jean Didier Roisin, Ambassadeur de France au Gabon ...
Lire l'article
Le candidat indépendant Bruno Ben Moubamba, qui poursuit une grève de la faim depuis l'ouverture de la campagne électorale le 15 août dernier pour dénoncer l'illégalité du scrutin, a été reçu le 27 août dernier aux «Débats» de la RTG1. Dans un exposé tranché, il a violemment fustigé la mauvaise gestion des fonds de l'Etat qui empêche de mettre en place les politiques de développement adéquates. © Static/gaboneco - Bruno Ben Moubamba en grève de la faim depuis l'ouverture de la campagne électorale le 15 août 2009 Malgré qu'il ait arrêté ...
Lire l'article
Libreville, 28 août (GABONEWS) – Le candidat indépendant à la présidentielle du 30 août, Bruno Ben Moubamba, premier invité pour ce mercredi soir de l’émission « Le Débat », diffusée en direct par les chaîne publiques de télévision, s’est dit satisfait de la portée « nationale et internationale de sa grève de la faim ». A l’entame de cet entretien télévisé, M. Moubamba est revenu sur les circonstances qui l’ont amené à initier depuis le 19 août dernier, une grève de la faim. Ainsi, l’acteur libre de la Société civile a indiqué ne pas avoir été convaincu du choix de ...
Lire l'article
En grève de la faim depuis l'ouverture de la campagne électorale le 15 août dernier, le candidat indépendant, Bruno Ben Moubamba, est sorti de l'hôpital le 23 août dernier, où il avait été admis la veille en raison de la dégradation de son état de santé, affirmant qu'il poursuivait son action. Malgré une nouvelle requête adressée par le chef de l'Etat, Rose Rogombé, à la famille du candidat, Ben Moubamba a campé sur ses positions et continue de demander le report du scrutin du 30 août prochain, dont il affirme que l'organisation a «violé la loi». ...
Lire l'article
Le candidat indépendant, Bruno Ben Moubamba, a été admis de force dans un hôpital de Libreville le 22 août dernier, en raison de la dégradation de son état de santé après 8 jours de jeûne. En grève de la faim depuis l'ouverture de la campagne électorale le 15 août dernier pour «l'illégalité» du processus életoral Bruno Ben Moubamba qui réclame le report du scrutin, a annoncé à la sortie de l'hôpital qu'il poursuivrait sa grève de la faim de manière allégée tant qu'il n'aura pas obtenu gain de cause. © Static/gaboneco - Bruno Ben Moubamba en ...
Lire l'article
Sorti de l'hôpital le 23 août dernier, où il avait été admis de force en raison de la dégradation de son état de santé après 8 jours de grève de la faim, le candidat indépendant, Bruno Ben Moubamba, a annoncé le 24 août qu'il poursuivait son action, et continuait de réclamer le report du scrutin du 30 août. «J’assure le peuple gabonais que je me porte bien», a-t-il affirmé, alors qu'il ne se serait nourrit que d'eau et de sucre depuis le 15 août dernier. «J’étais admis au Centre hospitalier de Libreville (CHL), car l’hôpital est ...
Lire l'article
Bruno Ben Moubamba, candidat indépendant issu de la société civile, observe depuis le 15 août dernier une grève de la faim devant l'Assemblée nationale à Libreville pour réclamer le report du scrutin du 30 août. Il dénonce de multiples violations de la loi dans l'organisation du l'élection présidentielle et une gestion partisane de la transition en faveur du parti au pouvoir. «Les élections ne se déroulent pas dans de bonnes conditions dans la mesure où on a violé la loi», fustige le candidat indépendant Bruno Ben Moubamba, le 19 août dernier sur son lit de camp installé devant ...
Lire l'article
Libreville, 20 août (GABONEWS)-Bruno Ben Moubamba, l’un des 23 candidats à la présidentielle de cette fin du mois, pourrait mettre fin à sa grève illimitée de la faim , dans les 24 ou 48 heures, après réflexion, a rapporté ce jeudi le Secrétaire Général de la Présidence de la République, Mamadou Diop, devant la télévision nationale, à l’issue d’un entretien avec l’Acteur Libre de la Société Civile sous une tente installée devant l’Assemblée Nationale. Un peu plus tôt, le Directoire de Campagne de Bruno Ben Moubamba avait été reçu au palais de la Présidence par le Président de la ...
Lire l'article
Libreville, 19 août (GABONEWS) – Le candidat indépendant à la présidentielle de fin du mois d’août, Bruno Ben Moubamba, en grève de la faim, campe sur sa position devant l’entrée du palais Léon Mba de Libreville en vue de contester le processus électoral actuel au Gabon, a constaté un reporter de GABONEWS. Couché sur un petit lit devant l’entrée de l’Assemblée nationale, Ben Moubamba rappelle à ceux qui viennent de temps à autres l’écouter que « nous n’avons d’autres choix que celui de nous battre pour notre liberté, notre honneur et pour l’amour de notre pays ». Bruno Ben Moubamaba qui revendique ...
Lire l'article
Le candidat indépendant Bruno Ben Moubamba, a promis vendredi à Libreville, qu’il allait organiser la semaine prochaine, d’autres manifestations de désobéissance civique à l’instar de celle de Rio. S’exprimant au cours d’une conférence de presse, M. Moubamba a indiqué par ailleurs que ces manifestations s’étendront désormais à l’intérieur du pays. ‘’L’idée de la marche de Rio (quartier populaire de Libreville) a été initiée par moi, mais les opposants dit historiques informés, ont décidé de programmer également la leur le même jour et au même endroit’’, a-t-il fulminé reconnaissant tout de même l’apport de ces derniers dans la réussite de la manifestation. M. Moubamba ...
Lire l'article
Gabon : Jean Didier Roisin dans le viseur de Ben Moubamba
Gabon : Ben Moubamba «le vrai président c’est celui qui se sacrifie pour son peuple, pas celui qui sacrifie son peuple»
Gabon: Présidentielle 2009 / Bruno Ben Moubamba satisfait de la portée de sa grève de la faim
Gabon : Ben Moubamba, «mon action restera dans l’histoire»
Gabon : Ben Moubamba hospitalisé suite à sa grève de la faim
Gabon : Ben Moubamba, «mon action restera dans l’histoire»
Gabon : Ben Moubamba, «on a violé la loi !»
Gabon: Ben Moubamba se donne 24 à 48 heures de réflexion avant l’arrêt de sa grève de la faim
Gabon: Présidentielle 2009: Le candidat indépendant Bruno Ben Moubamba en grève de faim, campe sur sa position
Gabon/élection : Le candidat Moubamba promet d’organiser des nouvelles manifestations de désobéissance civique


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

6 Réponses à Gabon : Ben Moubamba campe sur ses crampes

  1. obiang

    25 Août 2009 a 09:29

    je penses tout dabord que l acte que vien de poser notre compatriote ben moubamba demande beaucoup de courage et de foix
    sa prouve quil y a encore dans notre pays des jeunes gabonais dignes fieres responsables cet acte de bruno ben moubamba est inoubliable surtout pour nous les jeunes gabonais je vous remerci

  2. papoun

    24 Août 2009 a 19:21

    oui il devrait manger , mais qui vas qui donner de la nourriture saine ?

  3. Raid

    24 Août 2009 a 13:20

    le titre n’est pas douteux,je pense que c’est une métaphore (figure de style fondée sur l’analogie).L’acte de Moubamba est est futuriste pour le Gabon or notre gouvernement est en retard de 200 ans,du coup,ils ne peuvent ni voir, ni comprendre ce type d’acte.Un truc de non violence sur le refus de se nourrir, pour eux c’est comme vouloir LIRE les HYROGLYPHES.sans pourtant défendre Moubamba, je dooute fort que sa grèvre de la faim soit un acte calculateur pour vouloir être MINISTRE dans le gouvernement de Rogombé ou dans un gouvernemnt imaginaire d’Ali.

    Peut être, ils peuvent comprendre la méthode avec laquelle MOUGABE avait LIBERER son pays.Une libération à coups de RAIDS sur l’énemi colon OPPRESSEUR.

  4. Alogho Akewa otougna naricisse

    24 Août 2009 a 12:01

    Je trouve le jeux de mot du titre très douteux,

    malgré la fausse netralité dont ils se réclament, les mots ont un sens.”campe sur ses crampes”, comme si c’était un caprice, alors que c’est un acte politique (cf ghandi en inde).On a le droit d’adhérer ou pas à sa démarche, voir de critiquer sa stratégie, mais delà à le faire passer pour un capricieux…

    Il suffit de voir le nombre d’article en faveur d’ali sur leur site pour comprendre leur proximité avec le PDG.

    La palme de la bêtise reviens toutefois à gabonews, l’agence officielle du PDG.

    Du cout gabon éco parait neutre à coté, pfff, ils sont juste plus discret.

  5. odjambo

    24 Août 2009 a 11:05

    Bien dit frangin !!!

  6. loubinz

    24 Août 2009 a 08:34

    mon frere manges et rejoins nous dans A.C.R pour 1gabon nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*