Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Déjà 10 000 signataires pour la candidature unique contre le PDG

Auteur/Source: · Date: 28 Août 2009
Catégorie(s): Politique

Depuis quelques jours, la perspective d’une candidature unique pour faire barrage à celle du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) se précise et les pourparlers se multiplient en coulisses pour désigner le candidat qui sera capable de cristalliser le leadership. Dans une interview qu’il nous a accordée le 26 août dernier à Libreville, le représentant d’Annie Léa Meye, initiatrice du Mouvement populaire d’appel à la candidature unique des forces du changement, Taguy Berre, rappelle notamment que cette démarche ne s’oppose pas à la personne d’Ali Bongo Ondimba en soi, mais au maintient du PDG au pouvoir depuis 42 ans.

© Gaboneco – “Nous sommes ici depuis plusieurs jours afin d’appeler les gabonais à venir signer la pétition”

Quel bilan pouvez-vous faire face à cette pétition qui a commencé depuis le 20 août dernier ?
«Nous sommes ici depuis plusieurs jours afin d’appeler les gabonais à venir signer la pétition qui demande à tous les candidats qui s’opposent aux PDG de se mettre ensemble et décider d’une candidature unique. C’est pourquoi le peuple gabonais doit s’orienter vers un seul candidat pour éventuellement remporter les élections du 30 août 2009.

A l’heure où nous sommes, il y a près de 10 000 signataires. Nous avons donc demandé à tous les candidats de se mettre ensemble en les mettant devant un dilemme qui est d’arriver à l’élection présidentielle avec un seul candidat. Car si nous allons avec tous ces candidats et que à l’arrivée le candidat du PDG est déclaré vainqueur de cette élection, et que celui qui sera considéré comme le second à cette élection présidentielle demandait à la population gabonaise d’invalider la victoire, il serait difficile aux gabonais de suivre ce candidat. C’est la raison pour laquelle nous pensons que tous les candidats qui ne vont pas s’unir avec les autres candidats pour cette candidature unique, seront très déçue ce jour du 30 août 2009.

N’est-il pas tard ?
Il n’est pas trop tard lorsqu’on sait que c’est le peuple qui demande aux candidats une chose. C’est que le peuple doit aller aux urnes pour choisir le président de la République, donc il est important que les candidats qui sont là, qui ont déjà commencé leur campagne et qui sont encore en train de faire campagne, puissent prendre conscience de l’enjeu.

Il est clair que nous ne connaissons pas les méthodes de la fraude du PDG mais nous estimons que mathématiquement, si le fichier électoral est aujourd’hui à plus de 800 000 électeurs, ce qui sous entend qu’il y a quand même une inquiétude lorsque nous savons que nous avons une population qui se chiffre a peu prés entre 1,3 et 1,5 millions d’habitants, qui ne permet pas qu’il y ait pour les personnes en âge de voter un échantillon de plus de 800 000 électeurs.

C’est la raison pour laquelle nous pensons que si nous prenons la décision d’aller vers un seul candidat, tous les gabonais qui ont soif du changement s’orienteront vers un seul candidat. Nous pensons que nous pouvons inverser sur cette tendance pour empêcher le candidat du PDG de sortir vainqueur.

Combien de candidat ont déjà répondu présent ?
A l’heure actuelle, nous avons presque la majorité des candidats qui ont déjà signé cette pétition et nous attendons encore car nous savons que le vote c’est pour dimanche et que bien avant dimanche, ils vont décider de ce qu’il y a à faire. S’il n’y a pas une candidature unique, chacun ira voter qui il voudra et avec tous ces candidats, cela ne permettra au peuple de contester le résultat de cette élection.

Vous êtes sans ignorer que la campagne est ouverte depuis une semaine et demie. A ce jour, au sortir de tout ce qui se dit, les candidats sont susceptibles déjà de savoir qui peut faire quoi des 22 candidats qui se battent contre le système. Parce qu’il faut quand même le signaler, ce n’est pas que les 22 se battent contre la personne d’Ali Bongo Ondimba qui est candidat du PDG.

Les 22 se battent contre le système en place, donc le système PDG. Ils sont en campagne ils sont pratiquement au terme de leur campagne. Ils sont capables de dire aujourd’hui : ‘des 22 que nous savons, c’est tel qui peut faire l’affaire’. Donc aujourd’hui, dire qu’ils ne peuvent pas désigner quelqu’un c’est aller sur les fausses pistes. Le candidat unique sortira des 22 et ils sont prêts à le désigner donc ne soyez pas surpris.

Quel intérêt majeur y a-t-il à appeler les candidats à une candidature unique ?
Nous pensons que cet appel à la candidature unique est effectivement pour nous la meilleure manière de voir parmi ces candidats quels sont les candidats qui viennent pour les intérêts personnels. Nous pensons que si un Homme veut être président de ce pays, il doit savoir s’abaisser et mettre son égo à côté.

C’est pour cette raison que je dois féliciter certains responsable des partis politique qui ont décidé à un moment donné de se mettre derrière le candidat de l’UPG. C’est déjà un début. C’est comme une façon pour eux de penser comme nous nous pensons aujourd’hui. Cela ne veut pas dire que nous demandons aux autres candidats de se mettre derrière le candidat de l’UPG, mais nous pensons qu’il est impératif pour tous les candidats de se mettre ensemble et de conjuguer leurs efforts pour éventuellement arriver à cette candidature unique qui permettra d’encourager le peuple gabonais.

Le peuple gabonais souffre depuis très longtemps, malgré toutes les richesses, les moyens que Dieu a mis sur nos terres dont nous n’arrivons pas à bénéficier. Il est temps pour nous de pouvoir prendre conscience que ce n’est plus une histoire d’intérêt personnel parce que là où nous sommes, il est clair qu’il y a des gens qui ont quand même un bon salaire à la fin du mois. Avoir un bon salaire et voir des frères, des sœurs ou des compatriotes qui sont dans la misère c’est vraiment difficile. C’est la raison pour laquelle nous pensons que les candidats qui ne voudront pas se mettre ensemble avec les autres seront en fait des gens qui ne veulent pas que le pays change, qui voudraient faire que le système PDG puisse s’éterniser. C’est cela notre préoccupation».
 


SUR LE MÊME SUJET
Sénégal. Manifestation contre la candidature de Wade
Les manifestations de Sénégalais hostiles à une nouvelle candidature du président sortant Abdoulaye Wade se sont étendues dans le pays dans la nuit de vendredi à samedi. Le Conseil constitutionnel a autorisé le chef de l’Etat à briguer sa propre succession le 26 février. La candidature du chanteur Youssou N’Dour a en revanche été écartée. Un policier a succombé à des blessures reçues à la tête lors d’échauffourées à Dakar hier, rapporte la télévision locale. Des journalistes de Reuters ont rapporté que de jeunes manifestants avaient incendié des piles de pneus et des voitures renversées. Wade : une candidature contestée Les adversaires de ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Quatre candidats indépendants à la présidentielle de dimanche prochain ont formellement démenti vendredi s’être ralliés à André Mba Obame, dont les proches ont annoncé qu'il avait reçu le soutien de 11 autres présidentiables, selon l’AFP. Ces affirmations ont été rejetées par les candidats Victoire Lasséni Duboze et Bruno Ben Moubamba, Jules Bourdès Ogouliguendé, ainsi que Casimir Oyé Mba, dont les noms figuraient dans un communiqué issu des concertations lancées par l’ex-Premier ministre Jean Eyéghé Ndong qui se sont achevées vendredi à 03H30 (02H30 GMT), selon la même source. Un proche de Mme Duboze a qualifié de ’’manipulation’’ ces ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Quatre candidats indépendants à la présidentielle de dimanche prochain ont formellement démenti vendredi s’être ralliés à André Mba Obame, dont les proches ont annoncé qu'il avait reçu le soutien de 11 autres présidentiables, selon l’AFP. Ces affirmations ont été rejetées par les candidats Victoire Lasséni Duboze et Bruno Ben Moubamba, Jules Bourdès Ogouliguendé, ainsi que Casimir Oyé Mba, dont les noms figuraient dans un communiqué issu des concertations lancées par l’ex-Premier ministre Jean Eyéghé Ndong qui se sont achevées vendredi à 03H30 (02H30 GMT), selon la même source. Un proche de Mme Duboze a qualifié de ’’manipulation’’ ces ...
Lire l'article
L'ancien Premier ministre et vice-président du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Jean Eyéghé Ndong, démissionnaire du gouvernement et du parti pour briguer le fauteuil présidentiel en indépendant, a appelé le 25 août dernier les présidentiables de l'opposition à présenter une candidature unique contre celle du candidat du parti au pouvoir, Ali Bongo Ondimba. Les candidats intéressés par cette proposition doivent tenir une réunion imminente pour décider du candidat derrière lequel ils s'aligneront pour le vote du 30 août. © D.R. - L'ancien Premier ministre et vice-président du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Jean Eyéghé ...
Lire l'article
La campagne électorale en vue de la présidentielle de dimanche prochain au Gabon prend un nouveau tournant, avec l’adhésion d’une dizaine des 23 candidats en lice à un front commun, en vue de barrer la route au parti démocratique gabonais au pouvoir le PDG. L’une des voie les plus virulente dans cette croisade contre le PDG, est celle de l’un de ses derniers premiers vice président et dernier premier ministre de feu président Omar Bongo Ondimba, Jean Eyeghe Ndong, qui est engagé à cette présidentielle en indépendant depuis sa démission du gouvernement, justifiait il, pour contester les modalités de ...
Lire l'article
A J-5 du scrutin du 30 août prochain, le candidat indépendant Jean Eyéghé Ndong, ancien hiérarque du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) démissionnaire pour briguer la présidence en indépendant, a appelé les candidats à présenter une candidature unique pour contrer celle du parti au pouvoir. «J'invite tous mes collègues candidats, opposés réellement et véritablement au système PDG (Parti démocratique gabonais, au pouvoir), à une candidature unique afin d'assurer (...) notre victoire, la victoire du peuple gabonais», a déclaré Jean Eyéghé Ndong à la presse. «Je viens de parcourir le Gabon. Les dizaines de milliers de Gabonaises ...
Lire l'article
Face aux enjeux historiques de la présidentielle du 30 août, plusieurs membres de la société civile, regroupés au sein du «Mouvement populaire d’appel à la candidature unique des forces du changement», ont lancé le 20 août une pétition pour obtenir l’adhésion du peuple gabonais à ce projet. Dans une interview qu’elle nous a accordée le 20 août le porte-parole du mouvement, Annie Léa Meyé, explique la pertinence de cette pétition. Quelles sont les raisons qui vous amènent à lancer un tel mouvement ? Les raisons sont simples, tout le peuple aspire au changement et nous ne pouvons pas aller à ...
Lire l'article
Libreville, 18 août (GABONEWS) - Le candidat indépendant à la président du 30 août 2009, Casimir Oyé Mba a déclaré à la population du 5ème arrondissement de Libreville où des milliers de personnes ont effectué le déplacement pour écouter le prétendant à la présidence, qu’il va « instaurer pour les couple où l’homme seul travail, une allocation de salaire unique afin de mieux aider les uns et les autre à subvenir aux besoins de leur famille ». Lors de cette rencontre, plusieurs allocutions ont été prononcées notamment celles des jeunes, des femmes et des notables réclamant tous, « le changement ». « ...
Lire l'article
Libreville, 15 août (GABONEWS) – Quatre candidats à la présidentielle du 30 août prochain ont annoncé ce samedi, dans une déclaration lue à Libreville, leur intention de se retirer de la course si les leaders de l’opposition ou du changement venaient à harmoniser leurs positions en vue de la présentation d’une ‘‘candidature unique’’. Les quatre candidats, initiateurs de cette démarche sont : Eric Mauro (MORENA), Jean Ntoutoume Ngoua (Indépendant), Claudine Ayo Assayi (indépendante) et Marcel Ntchoreret du Cercle Oméga. Ces derniers qui tiennent à leur initiative ont invité l’ensemble des leaders politiques à surpasser leurs clivages pour maximiser leur ...
Lire l'article
Au total dix candidats à la candidature parmi lesquels une femme ont été enregistrés au sein du Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir), dans la perspective de la présidentielle a-t-on appris de source officielle.Le PDG, qui a clos samedi à minuit la liste des prétendants au poste de président du parti avant l’investiture de celui-ci comme candidat au scrutin présidentiel, se retrouve avec une dizaine de postulants aux profils variés à savoir : - Jean Eyéghé Ndong, vice-président du PDG, actuel Premier- ministre ; - Casmir Oyé Mba, membre du Bureau politique, chef du gouvernement dans les années 90 et ministre d’Etat ...
Lire l'article
Sénégal. Manifestation contre la candidature de Wade
Politique/présidentielle : Flou autour d’une candidature unique de l’opposition annoncée par les pro-Mba Obame
Politique/présidentielle : Flou autour d’une candidature unique de l’opposition annoncée par les pro-Mba Obame
Gabon : Eyéghé Ndong veut une candidature unique pour contrer le PDG
Mise en route de la candidature unique de l’opposition gabonaise à la présidentielle de dimanche.
Gabon : Eyéghé Ndong veut une candidature unique pour contrer le PDG
Gabon : Une pétition pour une candidature unique contre le PDG
Gabon: Présidentielle 2009 / Casimir Oyé Mba propose une allocation de salaire unique pour les couples à un seul revenu
Gabon: Élection Présidentielle 2009 : Quatre candidats prêts à se retirer pour soutenir une candidature unique de l’opposition
Gabon: Dix candidats dont une femme pour la candidature du PDG à la prochaine présidentielle


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*