Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: coupure de l’émetteur de la télévision d’un candidat

Auteur/Source: · Date: 30 Août 2009
Catégorie(s): Politique

LIBREVILLE, 30 août 2009 (AFP) – L’émetteur de la télévision privée gabonaise TV+, appartenant à l’ex-ministre de l’Intérieur et candidat à la présidentielle André Mba Obame, a été coupé dimanche, a-t-on appris auprès de ce média et de l’entourage de M.

Mba Obame, parlant d”’intimidation”. Auparavant, le Conseil national de la Communication (CNC) avait indiqué avoir adressé un “avertissement” à la chaîne pour la diffusion “malvenue” d’images du défunt président Omar Bongo Ondimba, assimilée à “de la propagande” après la clôture de la campagne électorale. “On a coupé l’alimentation de nos équipements vers 17H00 (16H00 GMT)”, a déclaré à l’AFP le président-directeur général de TV+, Franck Nguema. Selon M. Nguema et un collaborateur de M. Mba Obame, l’émetteur de TV+ se trouve à la Cité de la Démocratie (ouest de de Libreville), sous la surveillance de la Garde républicaine qui dépend du ministère de la Défense. “La Garde républicaine est chargée normalement d’assurer la sécurité du site où sont situées les installations de la télévision. Nous l’avons approchée et elle nous a confié avoir reçu des instructions de sa hiérarchie”, a affirmé le responsable de TV+. Après la coupure, “nous avons envoyé nos gens qui n’ont pas eu accès au site. (Les éléments de) la Garde républicaine nous ont dit qu’ils ont reçu des instructions”, a aussi indiqué le collaborateur de M. Mba Obame. “Nous attribuons cette coupure au camp d’Ali Bongo (…) C’est une manoeuvre d’intimidation”, a dit Franck Nguema. Ali Bongo, fils du président Bongo, a été ministre de la Défense de 1999 jusqu’à la veille de la campagne pour la présidentielle de dimanche dont il est un favori.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le journal "Echos du nord" et la télévision gabonaise de l'opposant André Mba Obame, "TV+", ont été suspendus temporairement, après avoir diffusé les "voeux à la nation" de l'opposant qui s'était autoproclamé président en janvier 2011, rapporte la presse mercredi. Selon un communiqué du Conseil national de la communication (CNC), "le conseil a décidé du retrait provisoire de l'autorisation d'émettre de la chaîne de télévision TV+ pour une durée de trois mois et l'interdiction provisoire de paraître de deux mois à l'encontre du journal Echos du nord". Selon le texte, ces diffusions sont "de nature à porter atteinte à l'ordre public". TV+ avait ...
Lire l'article
Pour n’avoir pas présenté un candidat dans la commune de Lastourville (province de l’Ogooué-Lolo, sud-est), un responsable du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR, majorité), Gilbert Bakaka, a invité ce dimanche au cours d’un point de presse organisée au PK7, à Libreville, tous les militants et sympathisants se réclamant du même bord politique que lui où du Parti Gabonais du Centre Indépendant (PGCI), à accorder leurs suffrages le 17 décembre au candidat investi par le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir). C’est au nom de la solidarité des partis de la majorité républicaine pour l’émergence que Gilbert Bakaka, a lancé cet appel. « ...
Lire l'article
L’adjoint du Directeur général, chef de services clients Estuaire, de la société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), Massila Akendengué a décliné ce mercredi, à la faveur d’une conférence de presse, toutes responsabilités de la société par rapport à la coupure d’électricité survenue le 10 novembre dernier lors du match Gabon-Brésil. Cette panne d’électricité avait retardé le coup d’envoi de cette rencontre historique entre le Gabon et le Brésil et occasionné de nombreux désagréments pour le public national et international, en présence du Président de la République, Ali Bongo Ondimba et d’Issa Hayatou, le Président de la CAF. Dans ce ...
Lire l'article
A la faveur d’un point presse tenu ce 23 novembre 2011 à Libreville, la Direction générale de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a réagi par rapport à l’incident ayant provoqué la coupure d’électricité survenue le 10 novembre dernier au stade de l’Amitié. Suite aux critiques et à la maltraitance médiatique dont elle a été l’objet à la suite de la panne d’électricité qui a retardé le début de la rencontre amicale internationale Gabon-Brésil, le 10 novembre dernier, la Direction générale de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a tenu à faire de la lumière ...
Lire l'article
Le Conseil national de la communication (CNC), organe de régulation des médias au Gabon, a annoncé, dans un communiqué rendu public mercredi soir à Libreville, la suspension pour trois mois de la télévision privée gabonaise TV+, propriété du secrétaire exécutif de l'Union nationale (UN-opposition), André Mba Obame. Le CNC justifie sa décision par la diffusion en direct, le 25 janvier 2011, de la cérémonie de prestation de serment de Monsieur André Mba Obame, en qualité de président de la République. "Le CNC considère que la diffusion en direct de cette cérémonie, plus d’un an après la prestation de serment de ...
Lire l'article
Le Conseil national de la Communication (CNC) du Gabon a annoncé mercredi avoir décidé de retirer pour trois mois l'autorisation d'émettre à TV+, télévision appartenant à l'opposant André Mba Obame et qui a diffusé mardi en direct son autoproclamation comme président. Vers 21H30 locales (20H30 GMT) mercredi, les programmes de TV+ n'étaient plus visibles. Son canal habituel affichait désormais de la neige à la place des émissions, après une diffusion ayant paru normale jusqu'à 21H00 (20H00 GMT). "La diffusion en direct le 25 janvier de la cérémonie de +prestation de serment+" d'André Mba Obame, quinze mois après la prise de fonction de ...
Lire l'article
L'émetteur de la chaîne de télévision panafricaine Go Africa, prolongement continental de TV+ appartenant à André Mba Obame, a été victime d'une attaque armée dans la nuit du 1er au 2 septembre. L'émetteur a été détruit et des balles perdues ont touché des appartements d'habitation dans l'immeuble qui abrite la chaîne. © F.B/TV+ ; L'émetteur de Go Africa criblé de balles ce 2 septembre 2009 à Libreville Les bureaux de Libreville de la chaîne de télévision Go Africa, le prolongement panafricain de TV+, ont été attaqués à l'arme automatique cette nuit ...
Lire l'article
Georges Bruno Ngoussi, homme d'église et candidat à l'élection présidentielle anticipée du 30 août, a réaffirmé, mercredi à Libreville, qu'il maintient sa candidature à ce scrutin, rejetant les allégations selon lesquelles il serait à la solde d'un ''super candidat'' également en course pour ce scrutin. ''Je le dis, je le répète, le révérend pasteur Georges Bruno Ngoussi n'est pas le candidat d'Ali Bongo Ondimba (candidat du parti au pouvoir, ndlr), je ne suis pas un suppositoire, je suis un homme avec grand H'', a affirmé M. Ngoussi dans une déclaration à la presse. ''Je suis candidat à l'élection présidentielle ( ) que ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), a dévoilé jeudi l'équipe de campagne de son candidat à l'élection présidentielle du 30 août prochain, Ali Bongo Ondimba, rapporte l'AGP. Il s'agit d'une équipe décentralisée, comprenant un comité stratégique, un état major de campagne, des porte-parole, des coordinations provinciales et des comités de compagne à un niveau plus inférieur. Il n'y a pas un directeur de campagne en tant que tel, mais des noms comme Paul Biyoghé Mba, André Dieudonné Berre, Paul Toungui, Henri Claude Oyima, Richard Auguste Onouviet, Martin Mabala, Marcel Doupamby Matocka et Antoine de Padoue Mboumbou Miyakou (...) apparaissent dans ...
Lire l'article
André Mba Obame, membre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), a annoncé vendredi à Barcelone (nord-est de l'Espagne) sa candidature à l'élection présidentielle prévue le 30 août au Gabon, à la suite du décès d'Omar Bongo Ondimba. "Je déclare ma candidature à la prochaine élection présidentielle", a déclaré M. Mba Obame à Barcelone, ville où l'ancien président Omar Bongo Ondimba était hospitalisé et où son décès a été annoncé le 8 juin, selon le texte de son discours remis à l'AFP. "Après vingt-cinq ans d?apprentissage et de collaboration étroite aux côtés de feu le président Omar Bongo Ondimba. Je sais ...
Lire l'article
Gabon: une télévision et un journal d’opposition suspendus
Législatives / Appel du CLR à voter pour le candidat PDG de Lastourville
Coupure match Gabon-Brésil : La SEEG décline toutes responsabilités
Gabon : La SEEG fait la lumière sur la coupure du match contre le Brésil
La télévision privée TV+ suspendue pour trois mois
Gabon: la télévision de Mba Obame interdite d’émettre pendant trois mois
Gabon : Attaque armée sur l’émetteur de la télévision Go Africa
Gabon: Un pasteur candidat à la présidentielle dément être à la solde d’un ”super candidat”
Gabon: Le parti au pouvoir dévoile l’équipe de campagne de son candidat
Gabon: André Mba Obame, candidat à la présidentielle du 30 août


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

3 Réponses à Gabon: coupure de l’émetteur de la télévision d’un candidat

  1. padévodre

    31 Août 2009 a 13:05

    Ce qui est grave c’est qu’il y des soient disant gabonais pour le soutenir. Soit parqu’il leur donne de l’argent, soit parce qu’il couche en semble.
    Comment compendre que des hommes accepte de garder leur peuple dans la pauvreté, la honte, sans raison. C’est pas logique! Ca ne peut être que la follie ou la sorcelerie.
    Avec des lache corrompu comme Casimir Oyem Mba que peut faire le gabon. Ce qu’il a fait n’est que le reflet des 90% de la mentalité gabonais.

    Ce que je dis est vrai, tous des traitre et des lache.

  2. MVOME

    31 Août 2009 a 11:57

    Pourquoi TV+ fait-il peur ? grace à cette chaine, le peuple allait avoir les vrais résultats avant le 30 aout avant minuit. Le pouvoir à la solde d’Ali le magouilleur, tente à voler la victoire d’AMO et choisi de museler l’organe de presse qui va tout dévoiler.
    Quelle démocratie va t-il imposer aux gabonais lors de son accession de force au pouvoir ?
    Qu’en pense ONDO Méthode et Laure Gondjout. Nous ‘avons plus de personnalité dans ce pays ???

  3. akiba

    31 Août 2009 a 10:27

    c’est la lacheté, d’ùo vient qu’on ferme un média qui ne fait que son travail, il pense qu’avec ça il peut gagner ces elections , il ment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*