- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon: Présidentielle 2009 / Zacharie Myboto réclame le respect des institutions après cette élection

Libreville, 31 août (GABONEWS) – Le leader de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition), Zacharie Myboto, dans une déclaration prononcée ce lundi à Libreville, a réclamé le respect des institutions au sortir de l’élection présidentielle du 30 août dernier.

Pour le président de l’UGDD, par ailleurs candidats à ce scrutin, « le peuple gabonais a été appelé aux urnes le 30 août 2009 pour élire le nouveau président de la République conformément à la constitution ».

A ce titre, Zacharie Myboto précise que « cette élection organisée dans la précipitation, alors même que la majorité des acteurs politiques avait souhaité un délai plus important pour assurer sa transparence et sa crédibilité, a tout de même donné une indication claire et incontestable de l’orientation des résultats pour le changement ».

Ainsi monsieur Myboto fustige les annonces des résultats de certains candidats « de nature à créer le désordre et la confusion dans l’esprit des Gabonais ».

Selon l’ancien baron du Parti démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), les Gabonais « se sont prononcés très largement en faveur du changement dans ¾ du territoire national et dans la très grande majorité des centres de votes à l’étranger ».

« Nous devons respecter les résultats des urnes », a conseillé le candidat de l’UGDD à cette présidentielle.

Dès lors le candidat appelé affectueusement par ses militants ‘’Zack Power’’ lance un appel aux institutions en charge du processus électoral: « j’appelle ce jour les institutions de la République en charge des élections, c’est-à-dire la CENAP et la Cour Constitutionnelle, le gouvernement et madame le président de la République au respect de la Constitution et de la volonté du peuple gabonais au sortir de cette élection ».

Aussi le leader de l’UGDD a tenu à faire une gratitude à ses sympathisants qui l’ont soutenu durant cette longue épreuve.

« A tous nos électeurs, nous les remercions pour leur engagement sans faille pour le changement. Nous reviendrons vers eux après la proclamation des résultats pour les enseignements à en tirer », a-t-il conclu.


SUR LE MÊME SUJET
Libreville, 31 août (GABONEWS) – André Mba Obame (candidat indépendant), ses cinq alliés: Jean Eyeghe Ndong, Paul Mba Abessole, Michel Lesley Teale, Ntoutoume Ngoua et Ayo Anna Claudine, renforcés par Zacharie Myboto (candidat de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD)), ont animé ce lundi en début de soirée, au Quartier général de (UGDD), une conférence de presse pour qualifier l’annonce de la victoire du candidat du PDG de « volonté manifeste de ce dernier à s’imposer par un coup d’état électoral ». Actualité du :31/08/2009 « Aux noms de ...
Lire l'article [1]
Libreville, 25 juin (GABONEWS) – Le leader de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD, opposition), Zacharie Myboto , qui a été ce mardi l’invité de l’émission « Le Débat » en vue de la présidentielle du 30 août 2009, diffusée sur les chaînes nationales de télévision a déploré le fait que « le Gabon agit toujours en position de faiblesse », dans le cadre des négociations économiques engagées par l’Etat avec des structures internationales. Actualité du :26/08/2009 « Je n’ai jamais eu à négocier dans une position faiblesse », ...
Lire l'article [2]
Mouila, 25 août (GABONEWS) – Zacharie Myboto, le candidat de l’Union Gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD-opposition), arrivé le 22 août dernier dans la province de la Ngounié (Centre sud), après avoir fait plusieurs départements, a terminé par la ville de Mouila où il a demandé aux populations de militer pour « Une union nationale » au cours d’un meeting au gymnase, rapporte ce mardi le correspondant de GABONEWS. Actualité du :25/08/2009 « Si nous voulons d’un changement sincère, optons alors pour un Gabon d’union nationale, de prospérité, de progrès ...
Lire l'article [3]
Lambaréné, 21 août (GABONEWS) - La ville de Lambaréné, province du Moyen-Ogooué (Centre) a été particulièrement sollicitée ce vendredi avec la présence de trois des principaux candidats à la présidentielle du 30 août dont Ali Bongo Ondimba, champion du Parti au pouvoir (PDG), André Mba Obame, ex- hiérarque de cette formation et sans étiquette pour ce scrutin ainsi que Zacharie Myboto, leader de l’Union gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD, opposition), ont constaté nos envoyés spéciaux. Outre le terrain, la campagne électorale se poursuit également à la radio et télévision nationales pour les 23 prétendants à la succession d’Omar ...
Lire l'article [4]
Libreville, 17 août (GABONEWS) – Zacharie Myboto, candidat à la présidentielle du 30 août, investi par l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD/opposition) dont il est le président – fondateur, a effectué sa première sortie officielle de lancement de campagne, dimanche après – midi sur l’esplanade du bord de mer, situé face à la fondation Jeanne Ebori de Libreville. Accueilli par ses militantes et ses adeptes, Zacharie Myboto, transfuge du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) qu’il a quitté en 2005 pour créer son propre parti politique, a eu droit à un bain de foule. Le meeting du candidat Myboto ...
Lire l'article [5]
Le leader de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition), Zacharie Myboto, a annoncé ce lundi à Libreville, son positionnement comme « candidature pour la transition » à l’élection présidentielle du 30 août prochain. Monsieur Myboto qui tente une nouvelle fois, après 2005, d’accéder à la magistrature suprême a indiqué qu’il effectuera « un seul mandat » s’il était élu.
Lire l'article [6]
Le président de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition), Zacharie Myboto, en réunion de concertation ce mercredi avec les autres partis politiques de l’opposition, autour du président de la République par intérim, Rose Francine Rogombé, a estimé qu’ « avec 5 mois au minimum et 6 mois au maximum, on doit pouvoir organiser une élection présidentielle libre et transparente ». Au sortir de cette réunion qui se tient après celle qui a eu lieu mardi avec les partis de la majorité présidentielle autour du chef de l’Etat par intérim, Zacharie Myboto a précisé que « nous ...
Lire l'article [7]
Le président de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition), Zacharie Myboto, en réunion de concertation ce mercredi avec les autres partis politiques de l’opposition, autour du président de la République par intérim, Rose Francine Rogombé, a estimé qu’ « avec 5 mois au minimum et 6 mois au maximum, on doit pouvoir organiser une élection présidentielle libre et transparente ». Au sortir de cette réunion qui se tient après celle qui a eu lieu mardi avec les partis de la majorité présidentielle autour du chef de l’Etat par intérim, Zacharie Myboto a ...
Lire l'article [8]
Le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, a tenu une conférence de presse le 14 mai dernier à Libreville pour dénoncer le déroulement frauduleux des dernières élections locales et les restrictions inéquitables des effectifs municipaux. Une machination visant à bloquer le processus démocratique, c'est ce qu'a dénoncé le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, suite aux dysfonctionnements enregistrés lors du scrutin des élections locales du 27 avril dernier pour le renouvellement des conseils municipaux et départementaux sur l'étendue du territoire national. A la faveur d'une conférence de presse ...
Lire l'article [9]
Le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, a tenu une conférence de presse le 14 mai dernier à Libreville pour dénoncer le déroulement frauduleux des dernières élections locales et les restrictions inéquitables des effectifs municipaux. Une machination visant à bloquer le processus démocratique, c'est ce qu'a dénoncé le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, suite aux dysfonctionnements enregistrés lors du scrutin des élections locales du 27 avril dernier pour le renouvellement des conseils municipaux et départementaux sur l'étendue du territoire national. A la faveur ...
Lire l'article [10]
Gabon: Présidentielle 2009 / André Mba Obame, ses nouveaux alliés et Zacharie Myboto qualifient l’annonce de victoire d’Ali Bongo Ondimba de “tentative de hold-up électoral”
Gabon: Présidentielle 20098 / « Le Gabon agit toujours en position de faiblesse », Zacharie Myboto
Gabon: Présidentielle 2009: Zacharie Myboto prône un « Gabon d’union nationale » à Mouila
Gabon: Présidentielle 2009/ Ali Bongo Ondimba, Mba Obame, Zacharie Myboto courtisent Lambaréné
Gabon: Présidentielle 2009 : Zacharie Myboto a officiellement lancé sa campagne dimanche
Gabon: URGENT/Zacharie Myboto candidat à la présidentielle pour la « transition »
Gabon: « Avec 5 mois au minimum et 6 mois au maximum, on doit pouvoir organiser une élection libre et transparente », Zacharie Myboto
Gabon: « Avec 5 mois au minimum et 6 mois au maximum, on doit pouvoir organiser une élection libre et transparente », Zacharie Myboto
Gabon : Les larmes électorales de Zacharie Myboto
Gabon : Les larmes électorales de Zacharie Myboto
7 Comments (Open | Close)

7 Comments To "Gabon: Présidentielle 2009 / Zacharie Myboto réclame le respect des institutions après cette élection"

#1 Comment By lilie On 1 Sep 2009 @ 05:20

je suis très en colère!!!!
un candidat comme “Zack” aurait pu se joindre à mamboundou pour gagner “CASH ET SANS BAVURE” comme aimaient le dire les partisans du PDG.
que peut il faire aujourd’hui si l’on vole la victoire à manboundou? il a été très égoiste et n’a pas penser “Gabon d’abord”.alors, qu’il aille se reposer car il en a bien besoin.
en formant un bloc, ca aurait augmenter l’écart entre mamboundou et le “fils”

#2 Comment By Rquila Ndang On 1 Sep 2009 @ 06:44

Avec Manboundou; bonjour le tribalisme, le presenteisme, l’obscurantisme, l’incompetence, et l’immobilisme. Avec Manboundou, cela va etre pire qu’avec Bongo Omar. J’ai pitie’ pour le gabon. Pour moi, seul Ali est credible, a condition qu’il ne fasse pas plus de deux mandats de 7 ans.

#3 Comment By galffano vitalys On 1 Sep 2009 @ 07:43

Lilie, ta colère on en a que foutre parce qu’elle n’est pas sensée. Pourquoi ZACK irait t-il uniquement se rallier à MAMBOUNDOU et pas à AMO, parce qu’il est du sud? Non Zack est un homme qui a une grande ouverture d’esprit de la politique et ne nourrit pas des appetits de politique tribaliste. Crois tu que MAMBOUNDOU est different ou plus important que AMO politiquement parlant? Voici sur écran géant la défaite de MAMBOUNDOU, car comment comprendre qu’un AMO à peine arrivé dans la danse des présidentiels arrive à ravire à PM une place qui devait lui revenir cache sans bavure? C’est la preuve que PM n’a pas su faire se reconnaitre tous les gabonais en lui, il confond la patrie et son ethnie Punu c’est pour cette raison qu’il aura des problèmes à etre président au gabon. C’est une honte que dépuis que Paul Mba n’est plus crédible PM n’arrive pas à entrer dans les coeurs de tous les gabonais. C’est un tribaliste et AMO en un seul mois, vient de lui infliger une leçon de démocratie et de politique nationaliste.

Avec ses alliances contre nature à POG et ses soudaines richesses, continue à s’illustrer dans une politique de menssonge. Même chez lui il a été incapable de réllement s’imposer.
C’est uniquement grace au tribalisme nourrit par les sudistes qu’il à été voté. Ce type qui n’a pas sa famille au gabon et compte envoyer les pauvres innocents au frond.

Vous a t-il déjà dit comment sa famille fait pour se nourrir en france? Non vous ne pouvez vous poser ses questions, car vous défendez la cause tribale. Mais un jour la vérité du pourquoi PM ne s’attaque plus dépuis un temps à Bongo et à sa famille sortira et vous n’aurez que les yeux pour pleurer.

Oui, vous trouvez des excuses à PM quand il forme un front avec un MAYILA qui à détourné l’argent du pays pour la création de ses sociétés pour lesquellles ils doit encore des sous à des familles qui y avaient travaillées, qui certains sont au chômage aujourd’hui.

On a coutume de dire qu’il n’y a PAS d’Hommes d’affaires au gabon, et que tous ont détournés. NDAOT peut il nous justifier l’origine de sa richesse? Si vous etes tellement éppris de justice, pourquoi demander des comptes à certains et pas à d’autres?

Ne venez plus vous lamenter ici pour des personnes comme PM ou autres qui passent toujours pour des pauvres alors que leurs familles vivent à l’aise et aux frais du régime qu’ils prétendent combattre.

Vitalys Galffano pour vous instruire.

#4 Comment By lapanthere On 1 Sep 2009 @ 09:50

et pq Mamboundou n’a pas put se joindre à Zack!!tous ont des égos et sont des hoes!!!

#5 Comment By PICON On 1 Sep 2009 @ 20:33

IL EST CON CE TYPE LA/ TROP BETE:IL AURAIT DU SE RALLIER A MAMBOUNDOU.JAI ENVIE DE LE CRAHER AU VISAGE

#6 Comment By anonyme On 2 Sep 2009 @ 03:43

je pense que ce Rquila Ndang est malade.franchement mon frére t’es vraiment le roi des cons, tu pense qu’un KALABA peut diriger notre pays ? mais reveil toi saoulard, tu perds tes etats pshycomentaux, tu propose ali au pouvoir et tu limite son mandat, les BONGO au pouvoir c’est jusqu’à la mort ivrogne tu ne comprends rien ferme ta geule.va boire le mengorokom.

#7 Comment By Raid On 2 Sep 2009 @ 08:36

Galffano je trouve ton analyse interessante,Mamboudou est un grand homme je lui doit du respect,mais soit il n’a pas de bon conseillers soit il n’a pas écouté ses conseillers. à mon humble avis,il est resté très effacé pendant la campagne,il a négligé le grand Nord pourtant anti Ali et terrain vierge,il n’a pas posé des actes forts pour nier ce qu’on lui reprochait (alliance sud sud)il est resté sur des terrain où il était déjà populaire, mais on attend les résultats. En réalité le Gabonais pauvre et moyen s’est reconnu et a adhéré à l’enthousiasme populaire dAMO malgré son passé(il en a d’ailleurs demendé pardon humblement), mais ce dernier a bien fait la comédie avec ses frères et soeurs gabonais, dans un esprit d’unité nationale et de solidarité et ça a payé.Mamboundou trop intelo et Aristocrate est resté trop reservé voir méfiant.