Socialisez

FacebookTwitterRSS

Au Gabon, trois «vainqueurs» se disputent le pouvoir

Auteur/Source: · Date: 1 Sep 2009
Catégorie(s): Politique

Tanguy Berthemet, envoyé spécial à Libreville – Trois des candidats à la présidentielle affirment avoir gagné «largement». Des proclamations qui, dans l’attente des résultats officiels mercredi, ne contribuent pas à apaiser la tension.

Au Gabon, c’est le paradoxe du jour. «On ne connaît pas les résultats des élections, mais on sait déjà qui sont les présidents», se lamentait lundi, mi-amusé, mi-accablé, un intellectuel de Libreville. Au lendemain du scrutin présidentiel, alors que la commission électorale n’avait pas encore délivré le moindre chiffre, trois des favoris à la succession d’Omar Bongo se sont déclarés vainqueurs. Et tous trois «largement».

De ce trio de chefs d’État autoproclamés, c’est Pierre Mamboundou qui s’est prononçé le premier. Dès dimanche soir, le vote tout juste clos, l’opposant de toujours au feu président se félicitait de «ce jour d’allégresse» où le «combat a conduit à la victoire finale». Assis devant un imposant portrait à l’huile le représentant, Pierre Mamboundou s’est néanmoins refusé à aller plus avant. Son entourage assurait seulement qu’il arrivait en tête dans ses fiefs du sud du pays et dans la capitale, sans dévoiler la moindre donnée précise. Quelques heures plus tard, André Mba Obame revendiquait à son tour les voix de Libreville et de certaines provinces. Selon cet ancien ministre de l’Intérieur, son parti serait majoritaire dans toute la ville, qui regroupe près de 40 % des électeurs gabonais. Une manière de se placer en gagnant de facto.

Dans la matinée de lundi, Ali Bongo a pris à son tour la parole, en tant que désormais «président de tous les Gabonais». Le fils du défunt chef de l’État, qui se dit «largement gagnant», affirme s’appuyer sur des «résultats venus de tout le territoire». Mais, là encore, nul ne donnera de chiffres.

«Une période dangereuse»

Seuls les visages tendus et fatigués donnaient à penser qu’une page s’était peut-être tournée au Gabon. Habitué aux scrutins aussi faciles que contestables, le Parti démocratique gabonais (PDG), fondé par Omar Bongo, semble nettement plus contesté. De l’aveu même du secrétaire général du PDG, Faustin Boukoubi, les résultats dans Libreville «seraient très serrés».

Un changement qui s’était dessiné dès dimanche. Au petit matin, une foule compacte et calme s’était massée devant les écoles transformées en bureaux de vote, enthousiaste face à cette première élection réellement ouverte de l’histoire du pays. À la nuit tombée, de nombreux électeurs suivaient toujours le dépouillement à travers les claires-voies des salles de classe, saluant à grands cris les suffrages des uns ou des autres. Une ferveur teintée de méfiance, qui pourrait rendre très périlleuses d’éventuelles fraudes – dont l’ancien régime gabonais s’était fait une spécialité.

Cette réalité, aucun des candidats ne l’ignore. Plus que de vraies déclarations de victoire, leurs discours de triomphe sont avant tout une manière de maintenir la mobilisation de leurs partisans. Et de faire peser une certaine pression sur la Commission électorale nationale. Lundi, cet organisme, chargé de collecter les suffrages, se murait dans le silence. Son président a annoncé lundi soir que les résultats seraient publiés mercredi.

L’attente n’est pas à même de faire baisser la tension sensible dans une capitale étonnamment vide. Les habitants de Libreville, provisions faites, se terrent chez eux. Des militaires sont déployés à chaque carrefour. Dans les quartiers populaires, les militants opposés au PDG se disent prêts à tout pour que la victoire annoncée de leur candidat devienne réalité. «Nous vivons une période dangereuse et l’annonce de leur victoire par les candidats n’arrange rien», souligne Anaclet Bissielo, le ministre gabonais du Développement.

Lundi, Paris s’est félicité «du bon déroulement du scrutin et de la bonne participation». Discrètement, l’ambassade de France au Gabon a demandé à ses ressortissants de rester chez eux. Les forces françaises stationnées au Gabon ne sont pas en alerte. Officiellement du moins.


SUR LE MÊME SUJET
Les Panthères U23 ont arraché leur qualification en demi-finale du championnat d'Afrique qualificatif pour les jeux olympiques Londres 2012 en battant samedi à Tanger la Côte d'ivoire sur la marque de 3-1. Les panthères qui étaient dans l'obligation de gagner par une marge de 2 buts et de compter sur un faux pas de l'Afrique du sud ont parfaitement réussi dans leur entreprise. En demi-finale, mardi, ils croiseront les crampons avec les Lions de la Téranga du Sénégal, vainqueurs du Maroc par 1-0. Le vainqueur aura son ticket pour les jeux olympiques de LOndres et le vaincu disputera le match de ...
Lire l'article
Une enfant de 3ans, un officier de la police, une sage femme du Centre de Santé de Tchibanga dans la province de la Nyanga , ont trouvé la mort dans un accident de la circulation le week-end écoulé à 18 km de la ville de Ndendé (Sud du Gabon), rapporte l’AGP. Ce sont le Lieutenant colonel de Police, chef de service de Voie publique, Jean-Jacques Délicat, la Sage-femme du Centre régional de Santé de Tchibanga dans la province de la Nyanga (Sud), Mme Marie Gabrielle Manouga, épouse Dengou et une enfant de 3 ans, Alice de Grâce, qui ont succombé Selon ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a remporté les élections sénatoriales du 18 janvier dernier en obtenant la majorité absolue avec 75 sénateurs sur les 102 que compte le Sénat gabonais, selon le résultats officiels du scrutins publiés samedi par le ministre gabonais de l'Intérieur André Mba Obame. Six autres partis et des indépendants se partagent les 27 sièges restants. Très loin derrière le PDG vient le Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité présidentielle) dirigé par Paul Mba Abessole avec six sénateurs, et l'Union gabonaise pour ...
Lire l'article
Une mutinerie a éclaté ce lundi matin aux environs de 5 heures à la Prison centrale de Libreville; le bilan actuel serait de trois morts du côté des prisonniers et un blessé grave dans les rangs de la garde pénitentiaire, rapportent des sources proches de la Prison centrale. Le soulèvement a eu lieu à 5 heures ce lundi matin avec des incendies et autres dans la prison. De même, les prisonniers retiendraient quelques gardes pénitentiaires. Les négociations ont été ouvertes et l’ancien gouverneur, Mamadou Tsoumou, lui-même détenu, serait le négociateur en vue de sortie de cette crise.
Lire l'article
Mangasport de Moanda (sud est), leader du championnat national de football, sera ce samedi à Bitam (nord) pour affronter l'Union sportive Mbilanzambi vainqueur de la Coupe du Gabon, en match comptant pour la Super coupe du Gabon de football. Cette rencontre entre dans le cadre du lancement effectif des activités de la Ligue nationale de football (LINAF) édition 2008 – 2009. Le président fondateur de Wongosport, Guy Etienne Mouvaga Tchioba, au cours d'une assemblée générale, avait annoncé la démission de son club au championnat de D1, faute de moyens. Une annonce que le président de la Ligue nationale de football, Pierre Alain ...
Lire l'article
Le parti au pouvoir en Angola, le mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) a remporté une victoire écrasante aux élections législatives du 5 septembre, selon les premiers résultats publiés dimanche à Luanda par la Comission électorale nationale de l'Angola. Ces résultats basés sur 35% de voix dans 15 des 18 provinces de l'Angola montrent que la parti au Pouvoir (MPLA) a recueilli 1 407 628 voix, alors que le principal parti d'opposition l'Union pour l'indépendance totale de l'Angola en a eu 212 909 voix, représentant respectivement 81% et 10% des suffrages totaux. ...
Lire l'article
Les championnats nationaux de volley-ball organisés du 30 juillet dernier au 3 août, se sont achevés dimanche par le sacre de Manga Volley Ball club de Moanda (sud – est), chez les hommes et Espoir Académie de Libreville ( centre), chez les femmes. Baptisés « Koula-Moutou 2008 », les Championnats nationaux de Volley Ball, organisés dans la capitale provinciale de L’Ogooué lolo (centre –est), ont regroupé dix équipes masculines et féminines issues des différentes provinces du pays. En finale homme, Manga Volley Ball club a battu la formation de TGV de Libreville alors que les femmes d’Espoir académie ont gagné à ...
Lire l'article
Dispute, il y a, dans le clan Luther King. Notamment en matière de gestion du patrimoine financier de celui qui restera à jamais gravé dans l’histoire du peuple Afro américain. Les biens du couple Martin et Coretta King, sont désormais source de mésentente dans la famille du célèbre défunt pasteur Martin Luther King. Un conflit entre ses héritiers, Bernice et Martin Luther III et Dexter King, vient d’alimenter le dépôt d’une plainte dans une juridiction du comte de Fulton en Georgie aux USA. Dans cette plainte rendue publique, il y a quelques jours à peine, deux enfants des époux King, Bernice et ...
Lire l'article
A l'issue d'une réunion de plus de cinq heures, vendredi 4 avril, l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (ZANU-PF), parti au pouvoir au Zimbabwe, a affirmé qu'elle appuierait la candidature pour un sixième mandat du président sortant, Robert Mugabe, lors d'un éventuel second tour, si les autorités électorales estiment qu'aucun candidat n'a obtenu la majorité absolue. Le secrétaire pour l'administration du ZANU-PF, Didymus Mutasa, a également affirmé que son parti conteste le résultat officiel des élections législatives, remportées par l'opposition du Mouvement pour le changement démocratique (MDC). Ayant perdu le contrôle de la Chambre basse de 12 sièges (97 sièges contre ...
Lire l'article
Françafrique: Total, Areva, Bolloré et Dassault vainqueurs du Tour de Françafric
A l’occasion du déplacement du président de la république en Libye, au Sénégal et au Gabon, une action symbolique et visuelle a été organisée jeudi 26 juillet à Paris par des militants de Survie et de la Cellule Françafrique. Un "tour cycliste de Françafric" (tenues sportives, casques coloniaux et produits dopants de rigueur) a ainsi sillonné les hauts lieux de la Françafrique du 16ème arrondissement, sous le regard médusé des badauds. L’ équipe coachée par un Nicolas Sarkozy plus vrai que nature dans sa jeep militaire était composée de cyclistes aux couleurs de Total, Bouygues, Bolloré, Suez, Areva, Rougier, Dassault, ...
Lire l'article
JO Londres 2012 / Vainqueurs de la Côte d’ivoire, les Panthères du Gabon affrontent le Sénégal en demi-finale mardi
Ndendé : Trois morts, dont une enfant de trois ans, dans un accident de la circulation
Gabon : le parti au pouvoir remporte les élections sénatoriales
Gabon: Mutinerie à la prison Centrale: trois morts et un blessé grave
Gabon: Sport-Football/ USM et Mangasport disputent la Super Coupe du Gabon samedi prochain
Angola: le parti au pouvoir remporte la vicoitre aux élections législatives
Gabon: Manga Volley Ball et Espoir académie vainqueurs des championnats nationaux de volley-ball « Koulamoutou 2008 »
Etats-Unis/People : Les enfants de Martin Luther King se disputent sa fortune !
Au Zimbabwe, le parti au pouvoir s’apprête à contester le résultat officiel des législatives
Françafrique: Total, Areva, Bolloré et Dassault vainqueurs du Tour de Françafric

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Sep 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

3 Réponses à Au Gabon, trois «vainqueurs» se disputent le pouvoir

  1. Gaboma

    2 Sep 2009 a 07:19

    Je pense pour ma part que PM est le véritable gagnant de cette élection car à Libreville même si AMO arrive en tête cela reste très serré et à port-gentil c’est sans surprise PM est largement gagnant et vu que cette élection c’est soit AMO ou PM avec l’écart qui existe entre AMO et PM dans la Nyangua ou la Ngounié et sans que le G9 AMO est aussi est largement vainqueur! 75% du collège électoral se trouve entre pog et lbv et dans ces deux ville PM est bien devant AMO!

  2. obom

    1 Sep 2009 a 10:48

    Je pense pour ma part que André Mba Obam est le vainqueur de ce srutin, il le mérite, il a de la qualité, et plein d’expérience. Ce gars peut construire le gabon et faire en sorte que les jeunes puissent encore avoir l’amour de leur patrie. il faut seulement qu’il résiste aux assauts des méthodes de truquacage des résultats des pédé-gistes.Ils ont honte en ce moment raison pour laquelle le rêveur d’ali s’est aussi autoproclamé vainqueur.qu’ils tentent de nous voler notre victoire ils veront, déja samedi zéro match de football entre Gabonais et Camerounais .Tant pis.

  3. ESSIKA MAYOMBE

    1 Sep 2009 a 04:55

    C’EST PAS NORMAL QUE LES RESULTATS DES ELECTIONS NE SOIENT PAS ENCORE CONNUS POUR LE PETIT GABON.QUE CONCOCTE LA CENAP?QUE VEUT-ELLE CACHER?A -T- LELLE PEUR DE QUI POUR PROCLAMMER LES VRAIS RESULTATS PUBLIQUEMENT? C’EST PAS NORMAL POUR LE TRES TRES PETIT GABON DU POINT DE VUE POPULATION

    ON SAIT QUE LA VICTOIRE C’EST DU COTE DU PEUPLE GABONAIS

    A TRAVERS SA DESIGNATION DE MONSIEUR MBA OBAME DE PRESIDER AUX DESTINEES DU GABON

    IL LE MERITE

    DE PAR SON ANCRAGE DANS UN LONG PROCESSUS DE LIBERATION DU GABON DEPUIS SES VINGT ANS

    DE PAR SON ERUDITION

    DE PAR SON EXPERIENCE AUX AFFAIRES POLITIQUES ET L’HABILETE DE SON ENTRISME DANS LE SYSTEME BONGOISTE

    DE PAR SON SENS DU RESPECT, D’AMOUR ENVERS SES AINEES, ENVERS TOUTES LES COUCHES ETHNIQUES DU GABON,TOUTES LES PROVINCES DU GABON

    DE PAR SON SENS DU RESPECT DES AUTRES CANDIDATS

    DE PAR SON ESPRIT POSE,PATIENT MOINS TONITRUANT,ET VRAISSEMBLABLEMENT UN SENS DE LA TOLERANCE PROFOND

    IL A DEMONTRE QU’IL PEUT ET VA RESOUDRE LES PROBLEMES DU GABON EN TOUTE SERENITE
    POUR PLUS D’EFFICACITE

    VIVE ANDRE MBA OBAME

    VIVE LE GABON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*