Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Louis Gaston Mayila, «qu’Ali ne commette pas la folie de se déclarer vainqueur»

Auteur/Source: · Date: 1 Sep 2009
Catégorie(s): Politique

Au nom de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), une coalition de cinq partis politiques de l’opposition regroupés autour de Pierre Mamboundou, Louis Gaston Mayila a tenu une conférence de presse en début d’après-midi du 31 août, pour se prononcer sur les tendances des résultats fournis par les trois candidats favoris du scrutin de dimanche.

© Static/gaboneco – Louis Gaston Mayila durant la conférence de presse du 31 août 2009

Le porte-parole de l’ACR, Louis Gaston Mayila, s’est exprimé depuis le siège de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) sur la «guerre des tendances» que se sont livrés les trois candidats favoris de l’élection présidentielle de dimanche dernier, Pierre Mamboundou, André Mba Obame et Ali Bongo Ondimba.

Selon Louis Gaston Mayila, au vu des chiffres qui prennent appui sur les procès verbaux de l’ensemble des bureaux de vote sur toute l’étendue du territoire national et même de l’étranger, il est impossible qu’«Ali Bongo Ondimba ou André Mba Obame soit l’un ou l’autre vainqueur de cette élection».

Selon Louis Gaston Mayila, «contrairement aux autres candidats qui se déclarent vainqueur de cette élection, l’Alliance a des chiffres qui prouvent le contraire et qui démontrent clairement que c’est Pierre Mamboundou qui est le vainqueur de cette élection et les chiffres en sont la preuve».

A l’appui des chiffres qu’il avance, le porte-parole de l’ACR a indiqué que les «procès verbaux ont été signés par l’ensemble des représentants de tous les candidats».

Sur la base des chiffres fournis à la presse par Louis Gaston Mayila, le candidat de l’ACR Pierre Mamboundou, serait le vainqueur de cette élection. Le tableau suivant récapitule les chiffres avancés par M. Mayila concernant les principaux candidats à cette élection :

– Pierre Mamboundou 44 729 voix soit 39,15%
– Ali Bongo Ondimba 32 557 voix soit 28,50%
– André Mba Obame 30 579 voix soit 26,77%

Province de l’Estuaire :
– Pierre Mamboundou 26 403 voix soit 31,94%
– Ali Bongo Ondimba 24 352 voix soit 29,42%
– André Mba Obame 27 527 voix soit 33,30%

Province du Haut-Ogooué :
– Pierre Mamboundou 129 voix soit 3,51%
– Ali Bongo Ondimba 2 492 voix soit 67,90%
– André Mba Obame 157 voix soit 4,28%

Province du Moyen-Ogooué :
– Pierre Mamboundou 2198 voix soit 54,99%
– Ali Bongo Ondimba 886 voix soit 22,17%
– André Mba Obame 753 voix soit 18,84%

Province de la Ngounié :
– Pierre Mamboundou 4587 soit 62,37%
– Ali Bongo Ondimba 2 005 voix soit 27,26%
– André Mba Obame 278 voix soit 3,78%

Province de la Nyanga :
– Pierre Mamboundou 2 959 voix soit 80,15%
– Ali Bongo Ondimba 571 voix soit 15,47%
– André Mba Obame 53 voix soit 1,44%

Province de l’Ogooué-Ivindo :
– Pierre Mamboundou 121 voix soit 33,99%
– Ali Bongo Ondimba 145 voix soit 40,73%
– André Mba Obame 90 voix soit 25,28%

Province de l’Ogooué-Maritime :
– Pierre Mamboundou 7843 voix soit 69,91%
– Ali Bongo Ondimba 1668 voix soit 14,87%
– André Mba Obame 1432 voix soit 12,77%

Province du Woleu-Ntem :
– Pierre Mamboundou 1 voix soit 1,47%
– Ali Bongo Ondimba 2 voix soit 2,94%
– André Mba Obame 65 voix soit 95,59%

Le conférencier a par ailleurs précisé que les suffrages exprimés sont de 114 241 et que les votes blancs sont de 5080.
 


SUR LE MÊME SUJET
Mayila peut-il sauvegarder la cohésion de l’ACR?
Les six prochains mois seront sans doute déterminants pour savoir si le nouveau président de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), Louis Gaston Mayila, sera à même de sauvegarder la sérénité au sein de ce groupement politique. Six mois. Ce temps est jugé suffisant par beaucoup d’observateurs pour apprécier la capacité du nouveau président de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR) de sauvegarder la sérénité au sein de cette famille politique. Déjà deux partis politiques membres de ce groupement, à savoir le Parti socialiste gabonais (PSG) de Moussavou King et le Parti cercle Oméga (PCO) de ...
Lire l'article
Louis Gaston Mayila porté à la tête d’un ACR en décadence
La conférence des présidents membres de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR) vient de porter à la tête de ce bloc de l’opposition, le leader de l’Union pour la nouvelle république (UPNR), Louis Gaston Mayila, candidat malheureux aux législatives de décembre dernier. Le leader de l’Union pour la nouvelle république (UPNR), Louis Gaston Mayila, candidat malheureux aux législatives du 17 décembre dernier, est le nouveau président de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), à l’issue d’un choix porté sur sa personne par les pairs de ce bloc de l’opposition. L’avenir de l’ACR suscite cependant des interrogations. La disparition ...
Lire l'article
L’UPNR, parti de l’opposition par la voix de son secrétaire général Pierre Marie Moukaga a accordé un entretien à GABONEWS afin de présenter leurs candidats et leurs ambitions pour le scrutin du 17 décembre prochain. Le secrétaire général de l’U.P.N.R (l’Union Pour la Nouvelle République) nous à livré la liste des candidats de son parti en lice pour le palais Léon Mba. Les candidatures en interne s’élevaient à 52 pour finalement revenir à 30 lors du dépôt des dossiers à la Cour Constitutionnelle qui n’en a validé que 23. Les 23 candidats de l’UPNR sont repartis sur les 9 provinces. ...
Lire l'article
Le leader de l’Union pour la nouvelle République (UPNR, opposition) Louis Gaston Mayila, ancien baron du régime du président Omar Bongo Ondimba, a annoncé, mercredi à Libreville, que son parti allait participer aux élections législatives du 17 décembre prochain. "Nous avons décidé d’aller aux élections, nous UPNR, car tout bien considéré, la politique de la chaise vide n’a jamais été payante pour personne", a déclaré Me Mayila, au cours d’une conférence de presse. "Nous disons que c’est une profession de notre fois dans l’avenir, qui nous conduit à aller nous battre avec d’autres partis, pour que pendant les cinq ans à ...
Lire l'article
La Loi sur les caractère des données biométriques devrait être désormais appelée : « La Loi Pierre Mamboundou », a annoncé lors de la lecture de l’oraison funèbre Maître Louis Gaston Mayila, compagnon politique de l’illustre disparu. Selon lui, le défunt Pierre Mamboudou aura été l’initiateur de ce combat qui participe à l’amélioration du système électoral au Gabon. Pour Louis Gaston Mayila, parler de biométrie rappelle forcement le défunt qui s’était engagé dans ses derniers jours à accroitre la campagne de l’introduction de la biométrie au côté de la société civile et des partis politiques de l’opposition tous regroupés ...
Lire l'article
Ancien président du Conseil économique et social gabonais, Louis Gaston Mayila est également l’ancien vice-président du Parti démocratique gabonais (PDG). Aujourd’hui, cet avocat de 64 ans est l’un des fondateurs d’une des deux plus puissantes coalitions de partis d’opposition au Gabon, l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), qui a soutenu la candidature de Pierre Mamboundou à la présidentielle d’août 2009. Il négocie actuellement un accord de gouvernement avec le pouvoir. Interview. euneafrique.com : Que pensez-vous de la prestation de serment d’André Mba Obame comme président élu du Gabon ? Pour moi la question du coup d’État électoral est ...
Lire l'article
LIBREVILLE, (AGP) – Le ministre de l’intérieur, Jean François Ndoungou a rendu public les résultats de l’élection présidentielle de dimanche qui désigne Ali Bongo Ondimba vainqueur avec 41,73 %. Selon ses résultats le candidat indépendant André Mba Obame vient en second avec 25,88 % suivi du Candidat de l’Alliance pour le changement et la restauration (ARC) Pierre Mamboundou qui obtient 25,22 %. La carte postale de cette élection montre que dans le haut Ogooué sur 58 420 votants 53 031 soit 90,72% des gabonais se sont prononcés pour le candit du parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) Ali Bongo Ondimba. Le taux ...
Lire l'article
Mouila, 29 août (GABONEWS) – Après le ralliement de certains candidats à la présidentielle anticipée du 30 août prochain au profit d’André Mba Obame, le président de l’UNPR et membre de l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR), Louis Gaston Mayila, a déclaré vendredi depuis Mouila que « l’alliance garde ses positions et n’est pas prête à négocier avec qui que ce soit », rapporte le correspondant de GABONEWS. Actualité du :29/08/2009 Monsieur Mayila a donné libre court à ceux qui veulent rallier les autres candidats en estimant que c’est le ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Après les recours introduits auprès de la Cour constitutionnelle qui a livré son rendu, la Commission Electorale nationale autonome permanente (CENAP), a publié samedi à Libreville, la liste additive des candidatures retenues pour les élections locales du 27 avril prochain, dont celle de Louis Gaston Mayila à Fougamou, dans le département de Tsamba-Magotsi, province de la Ngounié (sud). Toutefois, n’ayant pas encore obtenu du ministère de l’Intérieur la légalisation de son parti, l’Union pour la nouvelle république (UPNR) qu’il dit vouloir inscrire dans la majorité présidentielle, c’est en indépendant qu’il devra conduire sa liste. A noter aussi la présence sur cette liste ...
Lire l'article
Mayila peut-il sauvegarder la cohésion de l’ACR?
Louis Gaston Mayila porté à la tête d’un ACR en décadence
Législatives J-1 / Le parti de Louis Gaston Mayila prêt pour la bataille
Me Mayila annonce la participation de son parti aux élections législatives
Politique / La loi sur la biométrie devrait être rebaptisée loi Pierre Mamboundou
Louis Gaston Mayila :”Nous avons mandaté le président de l’ACR, Pierre Mamboundou, pour négocier avec le pouvoir.”
Gabon-présidentielle : Carte postale par province des résultats enregistrés par les candidats favoris
Gabon: Présidentielle 2009 / Louis Gaston Mayila: « l’Alliance tient sa position et ne veux pas choisir »
Communiqués de Presse
Gabon: Locales 2008: à Fougamou, Louis Gaston Mayila finalement dans la bataille


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Sep 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*