Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: « Ali Bongo Ondimba, président », (Association Ali’9 »

Auteur/Source: · Date: 3 Sep 2009
Catégorie(s): Politique

Libreville, 3 septembre (GABONEWS) – De nombreuses réactions ont suivi la proclamation de la victoire d’Ali Bongo Ondimba à la présidentielle dont celle de l’Association Ali’9 que la Rédaction de GABONEWS publie dans son intégralité.
Actualité du :03/09/2009

« La Commission Electorale Nationale et Permanente (CENAP) vient de publier les résultats globaux provisoires du scrutin du 30 août 2009 en présence des représentants de tous les candidats.

L’exercice a consisté à la conformation des procès-verbaux issus de plus de 2800 bureaux de vote. Le verdict actuellement annoncé comme requis par la loi, par le Ministre de l’Intérieur est clair et net: Ali Bongo Ondimba est vainqueur avec 41,73 % des suffrages exprimés, soit plus de 15% sur son suivant immédiat.

Un score de champion et de capitaine face à 17 adversaires. Nettement mieux que tout score de premier tour dans toute démocratie contemporaine.

On aura beau épiloguer, rien n’y changera ! DURA LEX, SED LEX !
Au Gabon, la loi dispose que c’est le scrutin majoritaire à un tour.

Adieu illusions d’une opposition éclatée ayant comme seul accord et programme « Tout Sauf Ali ! ». C’était trop court et les électeurs viennent de leur infliger le camouflet mérité, y compris aux « rellieurs et désisteurs » de la 25ème heure.

La suite ? On la devine un peu avec ces mauvais joueurs et perdants qui peuvent être recyclés en veilleurs de nuit dans la Cité de la Démocratie et dans les 9 provinces.

Messieurs /Dames: si le cœur vous en dit empruntez les voies de droit!

Que dit à ce propos la loi ?

Après l’annonce officielle, le président de la CENAP transmet «sans délai un exemplaire des procès verbaux (…) à la Cour constitutionnelle [qui] proclame les résultats des élections sous réserve du contentieux électoral dont elle serait saisie».

Au titre des contentieux électoraux, la loi électorale dispose dans ses articles 120 à 134 que « tout électeur a le droit de demander l’annulation des opérations électorales de son bureau de vote. Tout candidat, tout parti politique ou tout groupement de partis politiques (…), a le droit de demander l’annulation, soit par lui même, soit par son représentant, des opérations électorales de la circonscription où il a posé sa candidature».

«La Cour Constitutionnelle est seule compétente pour statuer sur les réclamations afférentes aux élections présidentielles, législatives, sénatoriales, référendaires, des départementaux et des conseils municipaux. Elle juge en premier et dernier ressort», précise la loi.

«La réclamation doit être déposée au greffe de la Cour constitutionnelle, sous peine d’irrecevabilité, au plus tard le quinzième jour suivant la proclamation des résultats par la Cour Constitutionnelle, pour ce qui concerne les élections présidentielles».


SUR LE MÊME SUJET
Ali Bongo Ondimba, le président de la République gabonaise dans son discours à la Nation, à la veille de la célébration de la fête nationale, passant en revue les actions qui ont été posées durant cette année, et qui concourent à l’éclosion et à la vivification de la démocratie au Gabon, de l’unité nationale et à la paix, a appelé les Gabonais à se plier au verdict de la Cour Constitutionnelle par rapport à sa décision de ne pas inscrire la biométrie dans le processus électoral. En indiquant que « la biométrie n’est pas une fin en soi », mais qu’ ...
Lire l'article
Biométrie et élections législatives : le Président Ali Bongo Ondimba décide de saisir la Cour Constitutionnelle
« J’ai écouté les différentes déclarations des représentants des partis ; je vais saisir la Cour constitutionnelle dans les meilleurs délais afin qu’elle statue sur la position consensuelle qui plaide en faveur du report des élections législatives », a déclaré le Président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, au terme de la deuxième rencontre organisée avec les principaux leaders de la Majorité républicaine et de l’opposition sur l’opportunité ou non d’introduire la biométrie dès les prochaines élections législatives, normalement prévues pour la fin de l’année. Cette décision intervient suite aux recommandations des différentes forces politiques représentées à cette réunion. ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba, le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), à l’élection présidentielle du 30 août dernier, est confirmé président de la République par la Cour constitutionnelle, au terme de la délibération du contentieux né de ce scrutin, déposé par neuf candidats malheureux et un citoyen. Ali Bongo Ondimba totalise, à l’issue de ce contentieux, un score légèrement la hausse, soit 41, 79 % de voix contre 41,73% comme annoncés lors des premiers résultats. Pierre Mamboundou qui récolte 25, 64% demeure de leader de l’opposition devançant l’ex deuxième de cette élection, André Mba Obame, qui a enregistré 25, 33%, moins ...
Lire l'article
La présidente de la Cour constitutionnelle Marie-Madeleine Mborantsuo, a déclaré dimanche sur les ondes de Radio France International (RFI) que la procédure du nouveau comptage des voix s’achemine vers la fin. La cour constitutionnelle présentera en audience publique les résultats du nouveau comptage des voix démarré le mercredi et sera en mesure de désigner le vainqueur après l’audition de tous les candidats à la présidentielle qui ont déposé un recours. La grande question qui reste suspendue aux lèvres des Gabonais est de savoir si Ali Bongo Ondimba sera bien confirmé comme vainqueur de l’élection présidentielle du 30 août.
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) - Le président élu, Ali Bongo Ondimba, a discuté, jeudi au palais présidentiel, avec le chef de l’Etat gabonais par intérim, Rose Francine Rogombé, sur les grands dossiers qu’elle a eu à gérer pendant la période intérimaire, a appris l’AGP de source proche de la présidence. Madame Rogombé et Ali Bongo Ondimba ont examiné ensemble les principaux dossiers qu’elle a eu à gérer pendant la période de transition. Parmi les dossiers qui attendent le nouveau président, il y a celui relatif à la forte demande sociale (grève) dans le secteur public, puis celui de la relecture de certains articles de ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le président élu, Ali Bongo Ondimba, a été reçu jeudi au palais présidentiel par le chef de l’Etat gabonais intérimaire, Rose Francine Rogombé, a appris l’AGP de source proche de la présidence. L’entretien entre les deux personnalités a porté sur certains dossiers importants de la vie la Nation, a indiqué la source. Cette rencontre intervient près d’une semaine après la validation de la victoire d’Ali Bongo Ondimba à la présidentielle du 30 août dernier par la Cour constitutionnelle. M. Bongo Ondimba prêtera serment en qualité de président de la République après que la haute juridiction aura examiné d’éventuels recours introduits ...
Lire l'article
LIBREVILLE, (AGP) - Le président camerounais Paul Biya, dans un message parvenu ce dimanche à la Rédaction de l'AGP, a félicité le président gabonais Ali Bongo Ondimba, pour sa brillante élection à la tête de son pays au terme du scrutin à un tour de dimanche 30 août 2009. Au terme d'un scrutin âprement disputé, écrit Paul Biya, vous venez d'être porté à la présidence de la République gabonaise. La confiance dont vous êtres ainsi investi est assurément porteuse de nouveaux espoirs pour votre peuple, mais elle est aussi chargée de grands défis, ceux de la paix, du développement et du ...
Lire l'article
Libreville, 4 septembre (GABONEWS) – Le président de la République élu, Ali Bongo Ondimba, dont l’élection vient d’être confirmée ce vendredi par la Cour constitutionnelle, a eu un long entretien téléphonique avec le dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, qui lui a adressé ses chaleureuses et fraternelles félicitations à la suite de son élection, le 30 août dernier. Actualité du :04/09/2009 Le Colonel Kadhafi, par ailleurs président de l’Union Africaine (UA), qui a célébré la semaine écoulée les quarante ans de la Grande Révolution Libyenne, a assuré non seulement à son homologue gabonais, le ...
Lire l'article
Le programme des obsèques du chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, décédé des suites d’un arrêt cardiaque, le 8 juin dernier dans une clinique de Barcelone en Espagne, se présente comme suite: Journée de jeudi 11 juin 2009 15h30 : Arrivée de la dépouille mortelle en provenance de Barcelone (Royaume d’Espagne) - Honneurs militaires Départ pour le palais de la présidence de la République - Veillée - Dépôt de gerbes - Hommage familial - Hommages associations humanistes - Hommage populaire Journée du vendredi 12 juin 2009 - Dépôt de gerbes - Hommage populaire (délégations provinciales) Journée du samedi 13 juin 2009 - Dépôt de gerbes - Confessions religieuses - Associations - Hommage populaire Journée du dimanche ...
Lire l'article
Politique / « La Biométrie n’est pas une fin en soi », Ali Bongo Ondimba, président de la République
Biométrie et élections législatives : le Président Ali Bongo Ondimba décide de saisir la Cour Constitutionnelle
Bongo Doit Partir
Gabon: URGENT / Ali Bongo Ondimba, confirmé président de la République au terme de la délibération du contentieux par la Cour constitutionnelle
Gabon : Ali Bongo Ondimba sera-t-il confirmé président du Gabon ?
Politique : Le président élu Ali Bongo Ondimba discute avec le Chef de l’Etat Rose Francine Rogombé
Politique: Le président élu Ali Bongo Ondimba chez le chef de l’Etat Rose Francine Rogombé
Gabon-Cameroun: Paul Biya félicite le président Ali Bongo Ondimba
Gabon: Le Colonel Kadhafi adresse ses chaleureuses et fraternelles félicitations au président Ali Bongo Ondimba
Gabon: Programme officiel des obsèques du président de la République, Omar Bongo Ondimba

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Sep 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*