Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’ambassade du Gabon à Dakar incendiée par des manifestants

Auteur/Source: · Date: 4 Sep 2009
Catégorie(s): Politique

Des ressortissants gabonais auraient mis le feu à l’ambassade du Gabon à Dakar, au Sénégal, pour protester contre les résultats de l’élection présdientielle donnant Ali Bongo Ondimba vainqueur avec 41,73%. Les manifestants, supposés être des étudiants gabonais soutenant les candidats de l’opposition, seraient entrés de force dans la représentation diplomatique pour déclencher l’incendie qui aurait notamment consummé les archives.

© D.R

Une vingtaine de ressortissants auraient pris d’assaut l’ambassade du Gabon à Dakar dans l’après midi du 3 septembre pour protester contre l’annonce officielle de la victoire d’Ali Bongo Ondimba à l’élection présidentielle du 30 août.

L’Agence de presse sénégalaise (APS) fait état de «dégâts importants» causés par l’incendie déclenchés par les vandales, supposés être des étudiants gabonais suivant leur cursus au Sénégal.

Les assaillants se seraient d’abord attaqués au bureau du premier conseiller, qui a été arrosé d’essence puis enflammé, a rapporté l’un des vigiles, Karamba Demba, blessé lors de l’assaut des opposants gabonais.

Au bureau du premier conseiller de l’ambassade, le feu aurait notamment emporté «des chaises et des dossiers», a signalé le vigile, alors que le feu déclenché dans la salle d’attente aurait rapidement pris la salle des archives, qui sont également parties en fumée.

Selon le vigile, Karamba Demba, les assaillants auraient fait irruption dans la représentation diplomatique peu après 15 heures, alors que les résultats venaient d’être annoncés par la télévision nationale en fin de matinée, après une nuit de délibération à la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP).

«J’étais dans la cour. Ils m’ont demandé d’ouvrir le portail mais j’ai refusé. C’est alors que deux d’entre eux ont escaladé le portail pour ensuite m’attaquer et me maîtriser tout en confisquant mon portable dont ils ont enlevé la puce», rapporte monsieur Demba.

Le reste du groupe serait ensuite entré dans l’ambassade et les assaillants auraient commencé à répandre de l’essence, avant de mettre le feu au bureau du premier conseiller, à la salle d’attente et à la salle des archives, poursuit le vigile, blessé au doigt par l’éclat d’une des vitres du bâtiment.

Après avoir mis le feu, les assaillants ont aussitôt pris la fuite avant l’arrivée de la police. L’incendie a été rapidement maîtrisé par les sapeurs pompiers et des policiers ont été déployés devant l’ambassade pour prévenir d’autres attaques.

L’opposant Pierre Mamboundou est arrivé en tête des suffrages à la commission consulaire de Dakar, alors que les résultats globaux le donnent troisième derrière Ali Bongo Ondimba (41,73%) et André Mba Obame (25,88%).


SUR LE MÊME SUJET
Nouveaux affrontements à Dakar après le décès d’un manifestant
Les Sénégalais se rassemblent contre la candidature du chef de l'État sortant Abdoulaye Wade à l'élection présidentielle du 26 février. Les forces de sécurité sénégalaises sont de nouveau intervenues mercredi pour disperser plusieurs centaines de manifestants à Dakar, au lendemain de la mort d'un étudiant lors d'un rassemblement contre la candidature du chef de l'État sortant Abdoulaye Wade à l'élection présidentielle du 26 février. Des jeunes manifestants qui criaient "Wade démission !" ont incendié un bus sur l'une des artères principales de la capitale puis ont lancé des pierres sur les policiers, qui ont riposté avec des gaz lacrymogènes et des ...
Lire l'article
L’Agence Nationale de l’Aviation Civile du Gabon (ANAC-Gabon) participe depuis jeudi dernier à la 20ème édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK), qui se déroule jusqu’au 12 du mois en cours sous le thème de « La problématique des transports dans l’espace CEDEAO défis pour une intégration régionale durable», rapporte la directrice en communication de l’ANAC-Gabon, Ingrid Aouane. La délégation de l’ANAC-Gabon est conduite à cet évènement par son Directeur Général, Dominique Oyinamono. Cette foire permet à l’ANAC-Gabon de se présenter et étaler à un public large ses missions. Selon notre source, l'ANAC-Gabon expose dans un stand de 25m², ...
Lire l'article
L’officier de gendarmerie Auguste Bibang, un membre du personnel d’appoint d’André Mba Obame, a été arrêté le 8 février alors que s’ouvrait dans la même journée, le procès des 23 personnes interpellées depuis la prestation de serment du secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN) le 25 janvier. L’audience a été reportée au 17 février. Il ne fait plus bon d’avoir travaillé avec le président autoproclamé du Gabon, André Mba Obame. Si jusqu’ici les arrestations de ses partisans concernaient des personnes impliquées peu ou prou dans des manifestations publiques, l’arrestation d’Auguste Bibang, pas du genre à manifester selon ceux qui le ...
Lire l'article
Les Égyptiens rendent hommage sur la toile aux martyrs de la révolte populaire. Des opposants gabonais appellent le président Ali Bongo à quitter le pouvoir. Et la mairie de Paris diffuse en ligne des milliers de données publiques. Hommages aux martyrs égyptiens Des pages Facebook pour honorer la mémoire d’Ahmed Basuney, professeur de 31 ans, d’Hussein Taha, étudiant de 18 ans, ou encore de Yasser Shoieb, tailleur de 27 ans. Le Web rend hommage aux manifestants tués depuis le début de la révolte égyptienne alors que les leaders du mouvement avaient appelé, dimanche, à une « journée des martyrs ». Ce ...
Lire l'article
Libreville, 3 septembre (GABONEWS) – La Chancellerie de l’Ambassade du Gabon à Dakar au Sénégal est en flamme ce jeudi à la suite d’un incendie causé par les proches de l’opposition gabonaise, a-t-on appris de sources concordantes. L’Ambassadeur aurait été informé d’une descente de ces partisans à la représentation diplomatique. Dès lors, le diplomate aurait alerté et solliciter l’aide des autorités sénégalaises qui n’ont malheureusement réagit qu’après les faits.
Lire l'article
Port-Gentil, 3 septembre (GABONEWS) – Le Consulat de France à Port-Gentil, capitale économique, aurait été incendié par des manifestants peu avant midi, rapporte le correspondant de GABONEWS.
Lire l'article
Port-Gentil, 3 septembre (GABONEWS) - Les portes de la prison de Port-Gentil, capitale économique, auraient été défoncées vers le milieu de la matinée et les détenus auraient rejoints les manifestants, proches de l’opposition, qui contesteraient les résultats de la présidentielle du 30 août dernier, rendus publics actuellement par le ministre de l’Intérieur, a constaté le correspondant de GABONEWS.
Lire l'article
Des affrontements violents ont opposé vendredi à Libreville plusieurs milliers de manifestants aux forces de l'ordre après la dispersion d'un rassemblement interdit par les autorités gabonaises, faisant plusieurs blessés, a constaté un journaliste de l'AFP. Ces heurts ont éclaté après la dispersion dans la matinée par les forces de l'ordre d'un rassemblement de plusieurs centaines d'opposants qui demandaient la démission du gouvernement du ministre de la Défense Ali Ben Bongo, fils du défunt président Omar Bongo et candidat à la présidentielle du 30 août. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes contre les manifestants qui ont répliqué par des jets ...
Lire l'article
Les nouvelles en provenance du Gabon font état d'une aggression policière armée contre les militants de la liberté qui ont manifesté aujourd'hui à Libreville pour demander la démission d'Ali Bongo du gouvernement et des élections transparentes. Des militants du BDP-Gabon Nouveau faisant partie de la marche nous informent en temps réel par téléphone d'une débandande de la foule sous les tirs de gaz lacrimogène et même de balles réelles. 11h16, heure du Gabon: Un journaliste de RTN contacté au téléphone par le Dr. Daniel Mengara a fait état d'une débandade sans pareil et au moins plusieurs blessés très graves qui serait proche ...
Lire l'article
Sept pays africains membres de l’Assemblée Parlementaire Francophone (APF) se réunissent, du 24 au 25 avril, au palais Léon – Mba de Libreville à la faveur de la première conférence des présidents de la section Afrique en vue d’harmoniser leurs préoccupations relatives aux assises générales de Dakar (Sénégal, Mai) et de Paris (France, Juillet), a constaté un journaliste de GABONEWS. Le conclave de Libreville vise à réunir les préoccupations devant constituer l’ordre de jour qui sera débattu en mai prochain lors de la 17ème Assemblée régionale au Sénégal, avant la session générale qui se tiendra à Paris les 5 et 6 ...
Lire l'article
Nouveaux affrontements à Dakar après le décès d’un manifestant
Transport / L’ANAC-Gabon à la 20ème édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK)
Gabon : Nouvelles arrestations et procès des manifestants de l’UN
Les manifestants égyptiens rendent hommage à leurs martyrs
Gabon: Urgent / La Chancellerie de l’Ambassade du Gabon à Dakar incendiée
Gabon: Urgent / Le Consulat de France incendié par des manifestants à Port-Gentil
Gabon: Urgent / Prison défoncée, les détenus se mêlent aux manifestants à Port-Gentil
Gabon: affrontements entre plusieurs milliers de manifestants et policiers
Alerte: Blogging en Live: Aggression policière commanditée par Ali Bongo contre les manifestants de la liberté au Gabon
Gabon: Les présidents des Assemblées nationales francophones accommodent à Libreville les assises de Dakar et de Paris

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Sep 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*