- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon : 230 milliards de francs CFA pour les infrastructures

Le gouvernement a autorisé, le 10 septembre dernier, l’Etat Gabonais à contracter quatre emprunts d’un montant total de près de 230 milliards de francs CFA pour la réalisation des projets d’infrastructures dans le pays. Le premier prêt de 5,9 milliards de francs CFA est destiné au financement d’une mission de contrôle pour le chantier du barrage hydroélectrique de Poubara, dans l’Ogooué Ivindo, alors que deux autres près d’un montant total de plus de 60 milliards de francs CFA auprès de la Fortis Banque, doit permettre la construction et l’équipement du nouvel hôpital général d’Angondjé.

© D.R. L’Etat Gabonais va emprunter plus de 351 millions d’euros à des banques étrangères

Réuni en Conseil des ministres le 10 septembre dernier à Libreville, le gouvernement a approuvé quatre projets de loi autorisant l’Etat gabonais à contracter quatre emprunts à trois établissements bancaires internationaux pour la réalisation et la supervision des chantiers d’infrastructures.

Sur proposition du ministre des Finances, Blaise Louembé, le gouvernement a approuvé l’emprunt de 5,9 milliards de francs CFA auprès de l’AKA de Francfort sur le Main, qui doit permettre le financement de l’assistance technique pour la missionde contrôle de la conception et des travaux relatifs au projet de barrage hydroélectrique de Grand Poubara 1, dans l’Ogooué Ivindo.

La réalisation de ce barrage doit permettre d’approvisionner en électricité l’exploitation du gisement de fer de Bélinga, et accroître la capacité nationale de production d’électricité face au déficit patent de la Société gabonaise d’eau et d’électricité (SEEG) de satisfaire les besoins croissants de la population gabonaise.

Le second emprunt qui sera contracté par l’Etat Gabonais, d’un montant de 163,7 milliards de francs CFA auprès de la Deutsche Bank Sociedad Anonima Espanola, est destiné au «financement de la construction de diverses infrastructures», précise vaguement le communiqué final du Conseil des ministres.

Les deux derniers emprunts seront alloués au secteur de la santé. Le gouvernement a autorisé deux prêts de 29,2 milliards de francs CFA et 31 milliards de francs CFA auprès de la Fortis Banque
N.V/SA pour le financement de l’étude, de la construction et de l’équipement du nouvel hôpital général d’Angondjé et d’un institut de cancérologie.

Cet hôpital doit permettre de renforcer les capacités sanitaires du secteur de la santé qui vient d’essuyer une importante grève de près de cinq mois au début de l’exercice 2009, en raison notamment de l’état de délabrement des infrastructures existantes et du déficit des capacités d’accueil du Centre hospitalier de Libreville (CHL).

Alors que s’achève la transition politique qui a mis en suspend les dossiers brûlants de certains secteurs économiques et sociaux, ces questions devraient rapidement reprendre le devant de la scène dès l’investiture du nouveau président, qui devra donner une réponse forte aux attentes pressantes des populations.  


SUR LE MÊME SUJET
8 milliards de francs CFA pour la SNBG
La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) vient d’accorder un prêt de 8 milliards francs CFA à la Société nationale des bois du Gabon (SNBG). A l’issue d’un accord signé le 23 janvier à Brazzaville, au Congo, avec le gouvernement gabonais, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) va octroyer un prêt de 8 milliards de francs CFA à la Société nationale des bois du Gabon (SNBG) pour la construction d’un complexe industriel de transformation de bois à Owendo. «La BDEAC, dont la mission est de financer le développement socio-économique en Afrique centrale, continue d’accompagner les ...
Lire l'article [1]
Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui, et l’ambassadeur de la Chine au Gabon, madame Li Fushun, ont signé le 10 novembre 2011, un accord de prêt sans intérêt estimé à 11 milliards de francs CFA, dont 4 milliards sont destinés au financement des travaux d’achèvement du stade de l’Amitié sino-gabonaise d’Agondjé. L’inauguration du stade aura lieu le 27 novembre. Un accord de financement sans taux d’intérêt, d’un coût global estimé à 11 milliards de francs CFA a été signé le 10 novembre dernier entre le gouvernement gabonais représenté par son ministre des Affaires étrangères, Paul Toungui et ...
Lire l'article [2]
Créée par une ordonnance datant du 12 août 2010, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) sera opérationnelle dans quelques mois. Le gouvernement a annoncé ce 22 juillet, la mobilisation de la dotation initiale de 10 milliards de francs CFA nécessaires au démarrage des activités de cet établissement à caractère industriel et commercial. Dans le cadre de la mise en œuvre de la vision du Chef de l’Etat, visant à doter le Gabon d’un secteur financier de plus en plus performant et à mettre l’innovation financière au service du financement de l’économie, le gouvernement vient d’achever la mobilisation de la ...
Lire l'article [3]
Selon la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, (BEAC) le Gabon a, pour le compte de l’exercice de l’année 2010, réalisé 1.703, 6 milliards de francs CFA de recettes publique. Justifiant ces statistiques, la BEAC soutien que cette performance est tirée par le niveau d’encaissement des recettes pétrolières en hausse de 38%. Il ressort aussi que le pétrole a permis de réaliser 982,1milliards de francs CFA tandis que les recettes hors-pétrole s’élèvent à 721,5 milliards de francs CFA. Les dépenses, quant à elles, s’élèvent à 1511,7 milliards de francs CFA, selon des statistiques de la BEAC de fin novembre 2010. L’exécution du budget de ...
Lire l'article [4]
Le premier ministre Gabonais, Paul Biyoghé Mba, a signé le 3 décembre dernier une convention portant sur plus de 12 milliards de francs CFA, destinés aux travaux d’intérêt public, a constaté l’AGP. Ce financement devrait servir à la réalisation de divers travaux allant de la réhabilitation de diverses infrastructures à l’achat des équipements administratifs. Les administrations bénéficiaires sont, notamment, la Défense, l’Intérieur, la Communication, l’Agriculture, l’Equipement, l’Energie, les Transports et la Santé. Sur cette enveloppe, la part du gâteaux revient aux Transports et à la Communication avec plus de 5 milliards de francs CFA chacun destinés notamment à la fourniture de 38 ...
Lire l'article [5]
Le Gabon va emprunter près de 155,9 milliards de Francs Cfa auprès de différents organismes financiers internationaux dont la Banque africaine de développement (BAD) et l’Agence française de développement (AFD) pour différents projets de développement. Le Conseil des ministres du 17 juin a adopté plus de sept projets de loi autorisant l’Etat à contracter divers emprunts, auprès de plusieurs organismes financiers internationaux, pour le financement de plusieurs projets de développement. Le Gabon va emprunter 72,05 milliard de francs CFA auprès de la Banque Africaine de Développement (BAD). Cette somme est destinée à «l'amélioration de la qualité des services publics d'enseignement supérieur ...
Lire l'article [6]
Le budget de l’exercice 2010, établi en recettes et en dépenses à hauteur de 2.096 milliards francs CFA, a été approuvé, en séance plénière par les Sénateurs, à Libreville et enregistre une hausse de 554,4 milliards de francs CFA par rapport à l’exercice précédent qui était de 1541,6 milliards de francs cfa. Cette année, on note une contraction du budget de fonctionnement de 29,39 milliards de francs CFA, liée principalement à une réduction de 36,97 milliards de fracs CFA des dépenses des biens et services. Aussi, dans l’exercice 2010, les dépenses hors amortissement de la dette s’évalueraient-elles à 1.775 milliards ...
Lire l'article [7]
La Banque de l’habitat du Gabon (BHG), filiale de la Banque gabonaise de développement (BGD), a obtenu le 2 avril dernier à Libreville un prêt de 5 milliards de francs CFA auprès de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC). Ces fonds doivent permettre à la jeune institution bancaire de mener à bien ses missions de développement économique et social, notamment dans le domaine de l’habitat, face à la crise du logement latente dans la capitale gabonaise. La Banque de l’habitat du Gabon (BHG) vient d’obtenir une manne de 5 milliards de francs CFA de la Banque de ...
Lire l'article [8]
Les traitements et salaires atteindraient 370 milliards contre 336 milliards de francs CFA pour l’année 2009, soit une augmentation de 34 milliards de francs CFA liée entre autres à l’attribution d’une prime d’incitation au personnel enseignant de l’Education nationale pour un montant de 16 milliards de francs CFA, a rapporté ce jeudi à Libreville, le Porte-parole du gouvernement, René Ndémezo’Obiang, à l’issue du Conseil des ministres. Outre cette augmentation liée à l’attribution d’une prime d’incitation au personnel enseignant de l’éducation nationale, le Porte-parole du gouvernement note également que l’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire, dont le coût global est évalué ...
Lire l'article [9]
10 milliards de francs CFA ont été levés sur le marché financier de l’Afrique centrale ce vendredi par la Banque gabonaise de développement (BGD) en vue du financement de l’habitat social au Gabon à travers la Banque de l’habitat (BHG), a-t-on appris d’un communiqué de presse publié à Libreville. « cette opération dénommée emprunt obligataire (6% net 2008-2014) a été réalisée entre août-septembre 2008 sous forme d’émission de titres obligataires. Cette opération s’est déroulée avec le concours et l’expertise de la Société financière africaine (SFA), la société de bourse agréée par la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale ...
Lire l'article [10]
8 milliards de francs CFA pour la SNBG
Gabon : 4 milliards de francs CFA pour la finition du stade de l’Amitié
Gabon : 10 milliards de francs CFA pour lancer la CDC
Economie / 1.700 milliards de francs CFA de recettes publiques en 2010 au Gabon
12 milliards de francs CFA pour les travaux d’intérêt public
Gabon : Un nouvel emprunt de plus de 155 milliards de francs CFA
Le budget de l’exercice 2010 voté à hauteur de 2.096 milliards de francs CFA par les Sénateurs
Gabon : La BDEAC prête 5 milliards de francs CFA à la BHG
Gabon: Les traitements et salaires atteindraient 370 milliards contre 336 milliards francs CFA pour l’année 2009
Gabon: 10 milliards de Francs CFA levés par BGD sur le marché financier de l’Afrique centrale