Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: « La campagne présidentielle ne s’est pas déroulée sur la base des programmes de société des candidats », Maganga Moussavou

Auteur/Source: · Date: 16 Sep 2009
Catégorie(s): Politique

Libreville, 16 septembre (GABONEWS) – Tirant les enseignements de la récente présidentielle ayant conduit à l’élection d’Ali Bongo Ondimba avec plus de 41%, le président du Parti sociale démocrate (PSD, majorité), Pierre Claver Maganga Moussavou, l’un des 18 candidats malheureux à cette échéance politique a indiqué ce mercredi à la presse que « la campagne présidentielle ne s’est pas déroulée sur la base des programmes de société des candidats ».
Actualité du :16/09/2009

Déplorant le vote effectué sur la base ethnique qualifié de « repli identitaire », le président – candidat malheureux à la présidentielle du 30 aout dernier, a estimé que « pleurnicher sur les résultats récoltés serait mettre un terme à sa carrière politique », idée qu’il a battue en brèche en conviant les mauvais perdants à suivre son exemple dans l’optique d’assembler les idées communes de « développement» à mettre au service du pays.

Le leader du PSD a rappelé lors de cette conférence que les objectifs des uns et des autres pendant cette élections n’étaient pas les mêmes.
Dès lors, il souhaité celui qui a gagné ait « la victoire et le triomphe modestes » et qu’ « une fois installé, ne se prive pas, comme dans des grandes démocraties et consulter les autres candidats ».
Au sujet d’une éventuelle entrée au sein du nouveau gouvernement, le leader du PSD a répondu que la question n’était pas encore d’actualité.
Selon lui, seules la cohésion et la construction du pays le préoccupent actuellement.

Pour régler définitivement la question du repli identitaire et des blocs constitués autour de certains candidats, M. Maganga Moussavou a estimé la création d’une Commission chargé de trouver des solutions au phénomène serait plus que la bienvenue.

D’après lui, cette Commission pourrait être un outil fiable pour l’organisation des élections transparentes.

Aux candidats malheureux de la récente présidentielle, il les a invité au « patriotisme », les encourageant à saisir les instances autorisées pour obtenir l’annulation des résultats issus du scrutin, mais non par la violence.

Ce dernier qui se résigne à accepter le score sorti des urnes, lui donnant moins de 2%, comme en 1998 où il avait pris l’engagement de ne plus se présenter à une élection présidentielle contre le feu président Omar Bongo Ondimba, est l’actuel député de la commune de Mouila (capitale provinciale de la Ngounié).

Natif de la province de la Ngounié, Pierre Claver Maganga Moussavou a occupé diverses fonctions dans l’administration gabonaise avant d’être nommé conseillé du Président de la République auprès du ministre de la Planification, puis Contrôleur général d’Etat et maire de Mouila.

En 2004, suite à l’adhésion de son parti à la majorité présidentielle, il est nommé ministre d’Etat chargé des Missions et de la Refondation. En 2006, il est élu député de la commune de Mouila, puis ministre d’Etat aux Transports en 2007. Il a ensuite été ministre de l’Aménagement du territoire avant d’hériter le 19 juin dernier du département de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, poste qu’il a du abandonner pour postuler à la magistrature suprême. Une seconde tentative qui ne l’a malheureusement pas réussi.


SUR LE MÊME SUJET
Pierre-Claver Maganga Moussavou, président du Parti social démocrate (PSD, opposition), et membre du mouvement “Ça suffit comme ça !” qui refuse de participer aux prochaines législatives sans la biométrie, a invité, dans une déclaration faite à sa résidence le 25 octobre 2011, les autres leaders des partis de l’opposition à adopter une stratégie commune visant à présenter un candidat unique (de l’opposition) par siège sur l’ensemble des 120 sièges mis en jeu». Celui que l’on pense être le maillon faible du mouvement “Ça suffit comme ça !”, qui réclame la biométrie dans les prochaines législatives, Pierre-Claver Maganga Moussavou leader du PSD, ...
Lire l'article
Pierre Claver Maganga Moussavou estime que “faire référence à un coup d’Etat est un aveu d’échec”
Le président du parti social démocrate (PSD) Pierre Claver Maganga Moussavou a indiqué à la presse jeudi qu’il déplorait ‘’très sincèrement le fait que dans les esprits des africains en général, et de certains gabonais en particulier, ils leur reviennent à l’esprit de faire recours à un coup d’Etat. Un peu partout en Afrique, devant certaines situations où la vie sociale semble bloquée, ce n’est plus par le dialogue qu’on résout les problèmes. Face à la faillite des hommes politiques, on a malheureusement recours face à la force’’. M. Maganga Moussavou explique que lorsque ‘’M. Mba Obame fait référence au ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver-Maganga Moussavou, qui a obtenu 2.576 des voix (0,76%) lors du scrutin présidentiel du 30 août dernier, a appelé mercredi les candidats malheureux à reconnaître les résultats officiels, proclamés par la Cour constitutionnelle. ’’Je vous invite à faire table rase sur le passé afin d’œuvrer pour un Gabon plus émergent’’, a déclaré M. Maganga Moussavou lors d’une conférence de presse à Libreville. Ex-ministre de l’Enseignement technique, le leader du PSD, autrefois ancré dans la majorité, n’était plus apparu en public depuis l’annonce des résultats. La déclaration de M. Maganga Moussavou intervient alors ...
Lire l'article
Libreville, 20 août (GABONEWS) - Le leader du Parti Social Démocrate (PSD), Pierre Claver Moussavou, qui a été ce jeudi soir le premier invité de l’émission débat pour l’élection présidentielle de fin du mois, a mis en relief sur les antennes des chaînes de télévision nationales (RTG1, RTG2) le triptyque « provincialisation, production et politique nataliste », points focaux de son projet de société. Lors de cette émission, l’ancien ministre de l’Enseignement technique a fait l’exposé de sa prospective de « provincialisation », qui se propose, d’établir dans chaque province, une assemblée provinciale constituée notamment d’élus locaux, chargés d’examiner ...
Lire l'article
Pierre- Claver Maganga Moussavou, leader du Parti social démocrate (PSD, Majorité présidentielle), candidat à la prochaine élection présidentielle, a annoncé jeudi soir, dans une déclaration télévisée, sa démission du gouvernement dirigé par Paul Biyoghé Mba. L’acte du leader du Parti Social Démocrate (PSD- majorité présidentielle) est intervenu à l’issue d’un Conseil des ministres qui a eu lieu dans la matinée de jeudi. Il était avec Ali Bongo Ondimba, l’un des deux ministres, candidats à la présidentielle dont une frange de l’opposition réunie au sein de l’Alliance pour le changement et la restauration, demande le départ de leur poste ministériel. Pierre-Claver Maganga Moussavou ...
Lire l'article
Pierre-Claver Maganga Moussavou, leader du Parti social démocrate (PSD) et candidat à la présidentielle du 30 août prochain, a démissionné jeudi de ses fonctions de ministre de l'Enseignement technique pour ''se consacrer à sa campagne'', selon une déclaration transmise à un journaliste de l'AGP.
Lire l'article
L’actuel ministre de l’Enseignement technique, candidat du Parti Socialiste Démocrate (PSD, majorité présidentielle) à la prochaine élection présidentielle, Pierre Claver Maganga Moussavou, dans une émission spéciale de la chaîne de télévision privée gabonaise Téléafrica, a déclaré mercredi dernier, qu’il démissionnera du gouvernement et en sortira par la grande porte, le 14 août 2009, a constaté GABONEWS. En raison des réactions de protestation qui, depuis quelques jours, fusent çà et là, contre la présence au gouvernement de deux candidats à la magistrature suprême – Ali Bongo Ondimba à la Défense et Pierre Claver Maganga Moussavou à ...
Lire l'article
Le leader du Rassemblement du peuple gabonais (RPG, ex majorité présidentielle), Paul Mba Abessole, a appelé ce samedi, les candidats Ali Bongo Ondimba et Pierre Claver Maganga Moussavou à sortir du gouvernement, rapporte la première chaîne nationale dans son édition du journal de 20 heures. « Il paraissait évident que tous les candidats à l’élection présidentielle devaient sortir du gouvernement, simple question de logique et de bon sens », a déclaré Paul Mba Abessole. « Je note malheureusement que deux (2) candidats sont toujours en poste, personne ne voit ce qu’ils peuvent apporter dans ce gouvernement en dehors de la confusion et ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba, ministre de la Défense nationale et Pierre Claver Maganga Moussavou, ministre de l’Enseignement technique, deux des candidats à la présidentielle du mois prochain, demeurent au gouvernement rendu public ce mercredi soir par le Premier Ministre, Paul Biyoghé Mba. La nouvelle équipe compte 44 membres contre 48 précédemment. Casimir Oyé Mba, Paul Mba Abessole, André Mba Obame, en course pour le fauteuil présidentiel ont, entre autres, quitté le gouvernement. Vendredi dernier, Jean Eyéghé Ndong, également candidat, a démissionné de son poste de premier ministre qu’il occupait depuis janvier 2006.
Lire l'article
Le président du Parti social démocrate (PSD, majorité), Pierre Claver Maganga Moussavou, a officiellement présenté sa candidature à l'élection présidentielle le 12 juillet à Libreville, à l'occasion de l'assemblée générale de son parti. Refusant de prendre part à l'élection de 1998, l'actuel ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle a expliqué qu'il avait décidé de mettre en réserve ses ambitions tant que le défunt président Bongo Ondimba était candidat. Champ libre pour le président du Parti social démocrate (PSD, majorité), Pierre Claver Maganga Moussavou, qui s'est officiellement porté candidat à la succession d'Omar Bongo Ondimba le 12 juillet dernier ...
Lire l'article
Gabon : Maganga Moussavou dévoile son plan “B”
Pierre Claver Maganga Moussavou estime que “faire référence à un coup d’Etat est un aveu d’échec”
Présidentielle : Maganga Moussavou appelle les candidats malheureux à reconnaître le verdict des urnes
Gabon: Présidentielle 2009 / Pierre Claver Maganga Moussavou veut appliquer le triptyque « provincialisation, production et politique nataliste »
Gabon: Maganga Moussavou quitte le gouvernement
Urgent – Maganga Moussavou démissionne de son poste de ministre pour ”se consacrer à sa camapgne”
Gabon: « Je quitterai le gouvernement par la grande porte, le 14 août 2009 », Pierre Claver Maganga Moussavou
Gabon: Mba Abessole appelle les candidats Ali Bongo Ondimba et Pierre Claver Maganga Moussavou à quitter le gouvernement
Gabon: URGENT / Les « présidentiables » Ali Bongo Ondimba et P.C. Maganga Moussavou maintenus au gouvernement
Gabon : Pierre Claver Maganga Moussavou dans les starting-blocks

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Sep 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*