Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: 42 relaxes et 4 condamnations au procès des émeutes à Port-Gentil

Auteur/Source: · Date: 17 Sep 2009
Catégorie(s): Société

Le tribunal de Port-Gentil a relaxé jeudi 42 des 46 prévenus jugés pour évasion, pillage ou destruction lors des émeutes post-électorales qui ont secoué la capitale pétrolière du Gabon du 3 au 6 septembre.

Trois prévenus “ayant déjà eu affaire à la justice”, ont été condamnés à des peines allant de 5 ans à 6 mois de prison, pour “évasion” de la prison de Port-Gentil et “destruction”, a précisé à l’AFP le procureur de la République André-Patrick Roponat.

Un prévenu étranger, poursuivi pour pillage, a écopé de 6 mois de prison, dont un avec sursis, mais seulement pour défaut de carte de séjour.

Les autres prévenus jugés pour évasion ont été relaxés car “ils sont sortis de la prison à la suite de l’ouverture des portes par des manifestants. Le directeur a même demandé aux prisonniers de rentrer chez eux pour des raisons de sécurité”, a déclaré à l’AFP l’AFP Me Jean-Rémy Bapsantsa, l’un des avocats de la défense.

Concernant les accusations de destruction ou pillage, “il y avait absence de preuves formelles, matérielles. Les procès verbaux d’auditions étaient lapidaires, laconiques”, a-t-il ajouté.

Les poursuites ont par ailleurs été abandonnées contre une vingtaine d’autres personnes.

Un total de 311 personnes ont été interpellées lors des émeutes à Port-Gentil, où un couvre-feu est en vigueur du soir à l’aube depuis le 3 septembre.

Les troubles, qui ont fait trois morts selon les autorités, au moins 15 d’après l’opposition, ont éclaté après l’annonce de l’élection d’Ali Bongo à l’issue du scrutin présidentielle du 30 août.

Ali Bongo, fils du défunt président Omar Bongo, a été élu avec 41,73% des voix, devant l’ex-ministre de l’Intérieur André Mba Obame (25,88%) et l’opposant Pierre Mamboundou (25,22%), qui revendiquent tous deux la victoire.

Port-Gentil est l’un des fiefs de M. Mamboundou, où il est arrivé en tête.

Le premier jour des émeutes, ses partisans avaient forcé la porte de la prison de la ville et libéré des détenus.


SUR LE MÊME SUJET
L'interdiction de boire l'eau distribuée à Port-Gentil (sud) a été levée, a-t-on appris jeudi auprès de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), qui a annoncé le retour à la normale après une pénurie dans cette deuxième ville du Gabon. L'interdiction de boire l'eau "a été levée depuis (mercredi). Maintenant, c'est bon", a déclaré à l'AFP un responsable régional de la SEEG, filiale du groupe français Veolia chargée de la production, du transport et de la distribution de l'eau et de l'électricité dans le pays. "La quantité de sel étant en baisse, l'eau est potable. Depuis le mardi 21 septembre, nous ...
Lire l'article
Très heureux que sa ville ait été choisie pour abriter le premier Conseil des ministres de l’ère Ali Bongo Ondimba à l’intérieur du pays, le Maire de Port – Gentil, André Jules Ndjambé a exprimé toute sa joie du fait que « Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, tienne parole en honorant sa ville».  « C’est à la fois un honneur et une fierté pour moi-même et pour tous les Porgentillais d’être les premiers à accueillir pour ce grand rendez – vous, où pendant trois jours, la République va se déplacer au niveau de la ville de Port – ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Quatre prévenus, jugés pour ’’évasion’’, ’’pillage’’ ou ’’destruction des biens publics et privés’’, lors des violences post-électorales qui ont secoué Port-Gentil (ouest), capitale économique, ont été condamnés jeudi par le tribunal de Port-Gentil. Parmi les quatre condamnés, trois d’entre eux ont écopé des peines allant de 5 ans à 6 mois de prison pour ’’évasion’’ de la prison de Port-Gentil et ’’destruction’’ des biens, a expliqué le procureur du tribunal de Port-Gentil, André-Patrick Roponat. Un autre prévenu d’origine étrangère a été condamné à 6 mois d’emprisonnement avec sursis, selon le procureur. En revanche, le tribunal a relaxé 42 ...
Lire l'article
Port-Gentil, 17 septembre (GABONEWS) - Le procès de 46 personnes arrêtées pour violence, vol, pillages et destruction des biens d’autrui, après la publication des résultats de la présidentielle du 30 août dernier, est arrivé à son terme dans la nuit de mercredi à jeudi avec le verdict qui a été rendu où parmi les 46 interpellés en ‘’flagrant délit’’, 4 ont écopé des peines allant de 6, 12 mois et 5 ans d’emprisonnement ferme. Actualité du :17/09/2009 C’est dans une salle d’audience noire de monde du Tribunal de Port-Gentil que les 46 ...
Lire l'article
Le tribunal de première instance de Port-Gentil a ouvert le 16 septembre 2009 à onze heures le procès de 63 prévenus arrêtés dans le cadre de violences post-électorales qui ont ravagé Port-Gentil du 3 au 6 septembre dernier. Un collectif d'avocats s'est spontanément constitué pour défendre les droits des prévenus. © /Les émeutes de Port-Gentil ont donné lieu à de nombreux actes de vandalisme Le tribunal de première instance de Port-Gentil a ouvert, le mercredi 16 septembre, le procès des présumés vandales qui avaient mis la capitale économique à feu et ...
Lire l'article
Port-Gentil, 16 août (GABONEWS) – Une soixantaine de personnes parmi lesquelles les détenus, auteurs des troubles des 3, 4,5 et 6 septembre derniers dans la capitale économique gabonaise sont jugés depuis ce mercredi matin par le Tribunal de première instance de Port-Gentil, a constaté le correspondant de GABONEWS.
Lire l'article
PORT-GENTIL — Lorsqu'on les interroge sur les violences ayant secoué leur ville la semaine dernière, beaucoup d'habitants de Port-Gentil (ouest), la capitale économique du Gabon, évoquent la peur, la "peur d'en parler" mais aussi la "peur que ça recommence". Pendant les émeutes et pillages, entre les 3 et 6 septembre, "on était cloîtrés chez nous, personne n'osait sortir", affirme anonymement un jeune de Matanda (est de la ville), mise de rappeur, écouteurs aux oreilles. "C'était dur de vivre ça. Les coups de fusil ont retenti. Il y a même un gars du coin qui a perdu la vie. Que Dieu ait son ...
Lire l'article
Le nombre de morts serait cinq fois supérieur à celui annoncé officiellement, selon l’opposition… Bataille de chiffres macabre entre le gouvernement et les opposants gabonais. Alors que le bilan officiel des morts à Port-Gentil s’élève à 3 personnes, Pierre-André Kombila, député et figure de l'opposition, annonce au moins 15 victimes. Selon lui, le bilan final pourrait se chiffrer en dizaines de morts depuis l'élection à la présidence contestée d'Ali Bongo. Médecin de formation, Pierre-André Kombila, candidat à la présidentielle de 1998 et plusieurs fois ministre, a soutenu à la dernière présidentielle l'opposant Pierre Mamboundou, dont Port-Gentil est un fief. Pierre-André Kombila a ...
Lire l'article
Port-Gentil, 3 septembre (GABONEWS) - Les portes de la prison de Port-Gentil, capitale économique, auraient été défoncées vers le milieu de la matinée et les détenus auraient rejoints les manifestants, proches de l’opposition, qui contesteraient les résultats de la présidentielle du 30 août dernier, rendus publics actuellement par le ministre de l’Intérieur, a constaté le correspondant de GABONEWS.
Lire l'article
1,2 milliards de francs CFA ont récemment été débloqués par le chef de l’Etat pour aider Port-Gentil à améliorer son réseau routier dont les insuffisances deviennent un sérieux frein au développement. Pour planifier le début imminent des travaux, une délégation du ministère des Travaux publics a séjourné du 11 au 14 septembre dans la capitale économique où ils se sont entretenus avec les responsables municipaux pour identifier les tronçons prioritaires qui doivent être pris en compte dans les travaux. Les délégués municipaux de la commune de Port-Gentil et les agents du ministère des Travaux publics se sont mis d'accord sur les ...
Lire l'article
Gabon: levée de l’interdiction de boire l’eau à Port-Gentil
« Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, tient parole en honorant la ville de Port-Gentil », André Jules Ndjambé (Maire de Port – Gentil)
Justice/violences : 4 personnes condamnées dans le procès des émeutiers à Port-Gentil
Gabon: Justice / Procès d’émeutiers à Port-Gentil : 42 prévenus relaxés et 4 condamnés
Gabon : Ouverture du procès des émeutiers à Port-Gentil
Gabon: Urgent / Début à Port-Gentil du procès des auteurs de troubles
Gabon: à Port-Gentil, les émeutes sont finies, la peur reste
Emeutes au Gabon: «La morgue était pleine» à Port-Gentil
Gabon: Urgent / Prison défoncée, les détenus se mêlent aux manifestants à Port-Gentil
Gabon : Bongo Ondimba mécène du réseau routier de Port-Gentil

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Sep 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*