Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Ouverture du procès des émeutiers à Port-Gentil

Auteur/Source: · Date: 17 Sep 2009
Catégorie(s): Politique

Le tribunal de première instance de Port-Gentil a ouvert le 16 septembre 2009 à onze heures le procès de 63 prévenus arrêtés dans le cadre de violences post-électorales qui ont ravagé Port-Gentil du 3 au 6 septembre dernier. Un collectif d’avocats s’est spontanément constitué pour défendre les droits des prévenus.

© /Les émeutes de Port-Gentil ont donné lieu à de nombreux actes de vandalisme

Le tribunal de première instance de Port-Gentil a ouvert, le mercredi 16 septembre, le procès des présumés vandales qui avaient mis la capitale économique à feu et à sac à la suite de la proclamation de l’élection d’Ali Bongo Ondimba à la présidence de la République, le 30 août dernier.

Une soixantaine de personnes ont été arrêtées par les forces de l’ordre à l’issue de 3 jours de ces violences post-électorales. Ces présumés vandales, pillards et pyromanes ont donc été présentés par petits groupes au parquet de Port-Gentil.

Au fil de l’audience, on pouvait déterminer deux types de prévenus : Ceux qui ont été arrêtés alors qu’ils rentraient chez eux durant les heures du couvre-feu et ceux qui ont été surpris sur les lieux des pillages. On compte également parmi ces présumés coupables des étrangers ayant été arrêtés pour défaut de carte de séjour lors des contrôles d’identités systématisés à travers Port-Gentil.

Un collectif d’avocats s’est spontanément constitué pour assurer la défense de ces prévenus. Il est composé de Me Elie Missou, Me Ruphin Ondo Nkoulou, Me Jean Paul Méthode Imbong-Sadi, Me Elise Couprie et Me Jean-Remi Batsantsa, en provenance de Libreville pour la plupart.

Selon la défense, il n’y a presque pas de preuves concernant tous ceux que le ministère public a présenté devant le parquet, du moins concernant les chefs d’accusation que sont : l’évasion, le pillage, le vol, la destruction d’immobilier et de mobilier. Concernant l’évasion, par exemple, la défense estime que c’est la population qui a cassé la prison et non les prisonniers.

Du fait du couvre-feu qui sévit à Port-Gentil, le tribunal s’est vidé à la fin de la journée sans que tous les prévenus n’aient pu être présentés devant le juge. Le procès devrait donc se poursuivre ce jeudi 17 septembre.

Dès la proclamation de l’élection du 30 août 2009, la ville de Port-Gentil, qui avait voté largement pour l’opposition, avait sombré dans le chaos pendant trois jours et ce malgré le couvre-feu décrété par les autorités. Magasins et commerces pillés, marchés saccagés et brûlés par les émeutiers dont une bonne partie était composée des prisonniers qui s’étaient évadés de la prison du Château attaquée le premier jour de la violence.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le premier adjoint au Maire de Port-Gentil (sud ouest), André Moukagni a ouvert un atelier sur l’assainissement urbain soutenu par le gouvernement et l’Agence française de développement (AFD). Cet atelier de deux jours a pour objet le suivi du projet d’assainissement des eaux usées et des excrétas de la ville de Port-Gentil qui comporte deux volets : la gestion des boues de vidanges et la construction de latrines écologiques pour mille ménages. Le premier jour est consacré à la gestion des boues de vidange. Les participants vont discuter des différentes possibilités d’exploitation de la station de traitement de boues de vidanges ...
Lire l'article
Le ministre Gabonais de la formation professionnelle, Célestine Bâ Oguéwa a lancé mardi à Port-Gentil (capitale économique du Gabon) les travaux d’un forum d’un mois sur la formation et l’emploi. Selon le ministre, le forum/emploi va créer un espace communicationnel permettant aux acteurs clés, surtout les jeunes de se rapprocher, d’où le rassemblement des acteurs de la formation professionnelle, les opérateurs économiques, les acteurs sociaux et les experts. “L’évolution économique est marquée par une grande accélération du rythme des changements et par une interdépendance croissante des ensembles territoriaux. Les économies modernes sont de moins en moins figées’’ a expliqué le ministre ...
Lire l'article
Très heureux que sa ville ait été choisie pour abriter le premier Conseil des ministres de l’ère Ali Bongo Ondimba à l’intérieur du pays, le Maire de Port – Gentil, André Jules Ndjambé a exprimé toute sa joie du fait que « Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, tienne parole en honorant sa ville».  « C’est à la fois un honneur et une fierté pour moi-même et pour tous les Porgentillais d’être les premiers à accueillir pour ce grand rendez – vous, où pendant trois jours, la République va se déplacer au niveau de la ville de Port – ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Quatre prévenus, jugés pour ’’évasion’’, ’’pillage’’ ou ’’destruction des biens publics et privés’’, lors des violences post-électorales qui ont secoué Port-Gentil (ouest), capitale économique, ont été condamnés jeudi par le tribunal de Port-Gentil. Parmi les quatre condamnés, trois d’entre eux ont écopé des peines allant de 5 ans à 6 mois de prison pour ’’évasion’’ de la prison de Port-Gentil et ’’destruction’’ des biens, a expliqué le procureur du tribunal de Port-Gentil, André-Patrick Roponat. Un autre prévenu d’origine étrangère a été condamné à 6 mois d’emprisonnement avec sursis, selon le procureur. En revanche, le tribunal a relaxé 42 ...
Lire l'article
Port-Gentil, 17 septembre (GABONEWS) - Le procès de 46 personnes arrêtées pour violence, vol, pillages et destruction des biens d’autrui, après la publication des résultats de la présidentielle du 30 août dernier, est arrivé à son terme dans la nuit de mercredi à jeudi avec le verdict qui a été rendu où parmi les 46 interpellés en ‘’flagrant délit’’, 4 ont écopé des peines allant de 6, 12 mois et 5 ans d’emprisonnement ferme. Actualité du :17/09/2009 C’est dans une salle d’audience noire de monde du Tribunal de Port-Gentil que les 46 ...
Lire l'article
Le tribunal de Port-Gentil a relaxé jeudi 42 des 46 prévenus jugés pour évasion, pillage ou destruction lors des émeutes post-électorales qui ont secoué la capitale pétrolière du Gabon du 3 au 6 septembre. Trois prévenus "ayant déjà eu affaire à la justice", ont été condamnés à des peines allant de 5 ans à 6 mois de prison, pour "évasion" de la prison de Port-Gentil et "destruction", a précisé à l'AFP le procureur de la République André-Patrick Roponat. Un prévenu étranger, poursuivi pour pillage, a écopé de 6 mois de prison, dont un avec sursis, mais seulement pour défaut de carte de ...
Lire l'article
Port-Gentil, 16 août (GABONEWS) – Une soixantaine de personnes parmi lesquelles les détenus, auteurs des troubles des 3, 4,5 et 6 septembre derniers dans la capitale économique gabonaise sont jugés depuis ce mercredi matin par le Tribunal de première instance de Port-Gentil, a constaté le correspondant de GABONEWS.
Lire l'article
Port-Gentil, 4 septembre (GABONEWS) – Les violences post-électorales ont déjà fait deux (2) morts et plus de 200 arrestations dans la capitale économique du Gabon, Port-Gentil, a-t-on appris de sources concordantes ce vendredi soir. Actualité du :05/09/2009 Les deux victimes ont été la cible des émeutiers tandis que les personnes interpellées figurent parmi les partisans de l’opposition qui conteste la victoire d’Ali Bongo Ondimba à la présidentielle du 30 août dernier.
Lire l'article
Port-Gentil, 3 septembre (GABONEWS) – Le Consulat de France à Port-Gentil, capitale économique, aurait été incendié par des manifestants peu avant midi, rapporte le correspondant de GABONEWS.
Lire l'article
Port-Gentil, 3 septembre (GABONEWS) - Les portes de la prison de Port-Gentil, capitale économique, auraient été défoncées vers le milieu de la matinée et les détenus auraient rejoints les manifestants, proches de l’opposition, qui contesteraient les résultats de la présidentielle du 30 août dernier, rendus publics actuellement par le ministre de l’Intérieur, a constaté le correspondant de GABONEWS.
Lire l'article
Ouverture à Port-Gentil d’un atelier sur l’assainissement urbain
Ouverture d’un forum d’un mois sur la formation et l’emploi à Port-Gentil
« Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, tient parole en honorant la ville de Port-Gentil », André Jules Ndjambé (Maire de Port – Gentil)
Justice/violences : 4 personnes condamnées dans le procès des émeutiers à Port-Gentil
Gabon: Justice / Procès d’émeutiers à Port-Gentil : 42 prévenus relaxés et 4 condamnés
Gabon: 42 relaxes et 4 condamnations au procès des émeutes à Port-Gentil
Gabon: Urgent / Début à Port-Gentil du procès des auteurs de troubles
Gabon: Urgent / 2 morts et plus de 200 arrestations à Port-Gentil
Gabon: Urgent / Le Consulat de France incendié par des manifestants à Port-Gentil
Gabon: Urgent / Prison défoncée, les détenus se mêlent aux manifestants à Port-Gentil


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Sep 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*