Socialisez

FacebookTwitterRSS

Au Gabon, “L’Union”, journal de feu Omar Bongo, se rebiffe

Auteur/Source: · Date: 26 Sep 2009
Catégorie(s): Médias

Unique quotidien national gabonais, L’Union serait-il de trop ? Son directeur, Albert Yangari, n’a pas été en mesure de présider la réunion de rédaction, vendredi 25 septembre, comme il le fait chaque matin. En chemin, sa voiture a été stoppée par une unité de bérets rouges, les soldats d’élite de l’armée gabonaise, aux abords du rond-point de la Démocratie, à Libreville. Interpellé et placé en garde à vue, il a été sommé de s’expliquer sur la nouvelle ligne éditoriale de son journal.

L’Union

Les autorités assurent que les trois morts déplorés ont été tués par les émeutiers. Les témoignages recueillis par le journaliste Jonas Moulenda font état d’exactions commises par les militaires, qui auraient fait disparaître des cadavres. L’enquête intitulée “Je reviens de Port-Gentil” estime que 22 personnes auraient été tuées. L’opposition évoque 57 morts.

ASPIRATION DÉMOCRATIQUE

La publication, dans le journal de vendredi, d’une photo de douilles trouvées sur place et présentées comme provenant d’armes équipant les forces de l’ordre semble avoir exacerbé le mécontentement des autorités. L’auteur des articles a reçu des menaces de mort par téléphone, tout comme Abel Mimongo, un chroniqueur politique dont les papiers acides tranchent dans un paysage médiatique gabonais où l’allégeance et la langue de bois sont la règle. “C’est un tournant dramatique pour notre pays, témoigne un autre journaliste de L’Union. Du temps d’Omar Bongo, jamais personne n’avait été interpellé.”

Le quotidien, qui tire en moyenne à 25 000 exemplaires, a été privatisé dans le milieu des années 1990. Albert Yangari, ex-directeur de cabinet d’Omar Bongo et son porte-parole dans les années 1980, appartient désormais à un petit parti d’opposition, le Congrès pour la démocratie et la justice. Sa récente liberté de ton reflète l’aspiration à une évolution démocratique partagée par une très large part de l’opinion gabonaise. Mais les mésaventures du patron de L’Union tranchent avec la prétention d’incarner la “génération de la liberté d’expression” affichée par Ali Bongo, à quelques jours de sa prestation de serment.


, longtemps spécialisé dans l’apologie du régime d’Omar Bongo, a surpris ses lecteurs par sa liberté de ton depuis la disparition, début juin, du vieux président, couvrant de façon assez équilibrée la récente campagne électorale présidentielle et publiant des éditoriaux sans complaisance. Mais les militaires lui reprochent surtout la publication, depuis mercredi, d’une série de reportages remettant en cause le bilan officiel de la répression des émeutes qui, du 3 au 6 septembre dans la ville pétrolière de Port-Gentil, ont suivi l’élection contestée d’Ali Bongo. Aucune accusation précise ne lui a été notifiée. “Ils m’ont sermonné verbalement mais tout s’est bien passé. Je n’ai pas été molesté”, a-t-il souligné lorsqu’il a été libéré quelques heures plus tard.


SUR LE MÊME SUJET
Après l’interpellation de son directeur par la Police judiciaire, le 2 juin dernier, l’hebdomadaire "Echos du Nord" a été suspendu par une décision du Conseil national de la communication (CNC), toujours au sujet de l’article intitulé «D’où vient Ali Bongo ?» relatif à une plainte contre X au tribunal de grande instance de Libreville. La décision du CNC est intervenue dans un contexte marqué par les attaques des médias américains au sujet de la restriction des libertés démocratiques au pays d’Ali Bongo, reçu le 9 juin dernier par Barack Obama. Il n’a fallu que trois mois à Jean Ovono Essono ...
Lire l'article
vidéo journal de France 24: Ali Bongo dégage !!!
Lire l'article
A la suite du décès de son épouse, le président Omar Bongo a rejoint pour trois semaines un établissement de repos en Espagne, pour "mener son veuvage" et se ressourcer, comme le veut la tradition gabonaise. Pendant ce temps, "les manœuvres et les luttes pour sa succession ont commencé au Gabon, souligne le quotidien algérien Liberté. La fin de son règne aurait-elle sonné pour ce septuagénaire, doyen des chefs d’Etat africains ? Le pays spécule, scrute et interprète les moindres faits et gestes de l’entourage de Bongo." Ali Ben Bongo, 49 ans, apparaît d’ores et déjà comme le dauphin en ...
Lire l'article
Gabon: Journal LCI - Saisie des comptes d'Omar Bongo. Le journal du monde du 26 février 2009 Podcast LCI.
Lire l'article
Omar Bongo et les bien mal acquis : Le grand journal CANALPLUS, le 12/02/2009, l'émission Le Grand Journal met a nu les biens mal acquis d'Omar Bongo (42 ans au pouvoir) et de Sassou Nguesso respectivement president du Gabon et du Congo Brazaville
Lire l'article
Reporters sans frontières dénonce la suspension pour trois mois du bimensuel privé Tendance Gabon ordonnée le 11 mars 2008, après que le journal a publié un article du quotidien français Le Monde sur le luxueux patrimoine immobilier du président Omar Bongo en France, ainsi qu'un éditorial critiquant des décisions inéquitables du Conseil national de la Communication (CNC, organe de régulation de la presse gabonaise). "Cette sanction cache mal une décision très politique et très complaisante envers le chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo. Tendance Gabon est injustement puni, en s'appuyant sur un argumentaire maladroit, pour un crime de lèse-majesté envers le ...
Lire l'article
Au cous d'une interview diffusée par RFI le 29 octobre 2003, Omar Bongo lançait un défi au BDP. Voici l'interview dans lequel le dictateur gabonais dans la section Gabon de l'interview fustige le BDP et invite le BDP à croiser le fer avec lui à l'élection présidentielle de 2005. L?interview se passe de commentaires. Le BDP répondra à Bongo dans quelques jours. Voici ci-dessous le texte de l'interview. Pour ceux qui ont le moyen d'écouter l'interview sur leur ordinateur, vous pouvez le télécharger ici : Version RealPlayer Version Windows Media Player RFI : Alors, bon, il y a un problème au Gabon, c'est que les ...
Lire l'article
Journal Afrique Soir du vendredi 4 juillet 2003, 22h30 Temps Universel Pour écouter la version de l'interview dans on entièreté audio, cliquez ici. Jour férié aujourd'hui vendredi au Gabon, et cela en raison de la clôture d'une vaste tournée en province du chef de l'état. Omar Bongo en quelques jours a visité une dizaine de villes. Bain de foules, allocutions, cela ressemble fort à une campagne électorale. Dans son dernier discours à Libreville, le chef de l'état a abordé tous les problèmes qui touchent le Gabon. « Il faut éviter les divisions, » a d'abord déclaré le chef de l'état en évoquant les slogans ...
Lire l'article
RFI: La tournée d'Omar Bongo et le BDP-Gabon Nouveau Pour écouter la version audio du journal "Afrique Soir" de RFI du vendredi 4 juillet 2003, 22h30 TU, cliquez les liens ci-dessous.   Pour écouter le reportage audio, choisissez le logiciel de traitement audio dont dispose votre ordinateur. Vous avez le choix entre RealPlayer et Windows Media Player RealPlayer Windows Media Player Cliquez ici pour la version RealPlayer Durée audio: 30 mn Taille du fichier: 4,55 Mo Section BDP: commence à 8mn 14s Important: si vous avez des problèmes à écouter directement à partir du Web, téléchargez la version RealPlayer en format de compression gzip dans votre disque dur pour ...
Lire l'article
Gabon : Polémique pour la suspension du journal “Echos du Nord”
Journal de france24: Ali Bongo dégage!!!
Bongo Doit Partir
Fin de règne pour Omar Bongo ?
Gabon: Journal LCI – Saisie des comptes d’Omar Bongo
Omar Bongo et les bien mal acquis : Le grand journal CANALPLUS
Gabon: Un journal suspendu pour avoir reproduit un article du Monde sur le patrimoine immobilier du président Omar Bongo en France
Journal Afrique RFI: Omar BONGO lance un défi électoral au BDP
Journal Afrique RFI: La tournée d’Omar Bongo et le BDP-Gabon Nouveau
Journal Afrique de RFI: La tournée d’Omar Bongo et le BDP-Gabon Nouveau

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Sep 2009
Catégorie(s): Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*