- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Bongo rembourse à titre posthume

Décédé le 8 juin, le chef d’État gabonais Omar Bongo [1] n’a pas vu ses comptes parisiens [2]débités quelques se-maines plus tard. Courant juillet, René Cardona, l’ancien armateur de Libreville, a reçu, selon Sud-Ouest qui révèle l’information [3], un chèque de 1,131030 million d’euros en réparation de la rançon que lui avait extorquée le chef d’État africain en 1996.

En 1995, René Cardona, alors propriétaire d’une pêcherie dans la capitale gabonaise, avait cédé ses installations à une société dont Omar Bongo, son épouse et deux de ses enfants mineurs étaient actionnaires. L’affaire ne tardant pas à battre de l’aile, le président avait demandé à l’industriel de la reprendre, arguant du fait que ces équipements étaient en mauvais état. Devant son refus, il avait déposé plainte pour escroquerie et René Cardona avait été embastillé. Il n’avait pu sortir de la prison de Libreville – où sévissait une épidémie mortelle de fièvre ébola – qu’après avoir fait parvenir un chèque de 450 000 euros à Omar Bongo.

Le contentieux n’est peut-être pas tout à fait terminé. Le temps passant et les intérêts légaux s’accumulant, la somme due par Omar Bongo a augmenté, passant de 450 000 à 1,131 million d’euros. En outre, le pourvoi engagé par le président défunt est toujours pendant devant la Cour de cassation. Avant de mourir, Omar Bongo avait saisi la justice gabonaise pour obtenir le remboursement d’une partie du prix de vente des pêcheries (1,5 million d’euros).


SUR LE MÊME SUJET
Bongo Doit Partir
Lire l'article [4]
Arrivé en 22ème position sur 90 coureurs ce mardi au départ de la première étape ( Bongoville – Akiéni, 81km), de la 5ème édition de la course cycliste ‘‘ La Tropicale Amissa Bongo’’, le gabonais du jour, Leris Moukagni n’a pas caché son ambition de décrocher cette année le titre du meilleur africain. « C’est ma troisième édition, la première m’a permis de m’intégrer, dans la deuxième j’avais figuré parmi les six meilleurs gabonais et cette fois-ci je me suis fixé comme objectif de discuter la place du meilleur africain », a révélé Leris Moukagni estimant que rien n’est impossible. Celui ...
Lire l'article [5]
Inexorablement, l'heure de l'addition se rapproche pour Omar Bongo, le chef de l'État gabonais. Hier, le juge de l'exécution du tribunal de grande instance de Paris a refusé d'ordonner la mainlevée des saisies pratiquées sur les comptes bancaires du président africain depuis le 13 février dernier. Ce jour-là, en application d'un arrêt rendu par la cour d'appel de Bordeaux, un huissier s'était présenté devant les locaux de deux agences de la BNP-Paribas et de LCL (ancien Crédit lyonnais) à Paris. À sa requête, neuf comptes appartenant à Omar Bongo et crédités de 4,2 millions d'euros avaient été bloqués sans que ...
Lire l'article [6]
Elle refuse d’annuler les saisies de neuf comptes bancaires du président gabonais Le juge d’exécution du tribunal de grande instance de Paris a refusé, mardi, d’ordonner la mainlevée des saisies de neuf comptes bancaires appartenant au président Omar Bongo Ondimba. Ces comptes, domiciliés à la BNP-Paribas et au Crédit Lyonnais, en France, avaient été bloqués en février après une décision de la cour d’appel de Bordeaux. A Monaco, dans "l’affaire des biens mal acquis", une enquête judiciaire ordonnée par la justice de la principauté révèle l’existence de deux comptes au nom de la défunte première dame du Gabon, Edith Bongo. Mais ...
Lire l'article [7]
Pour imprimer le PDF de la pétition et nous envoyer la pétition par Courrier postal ou par fax, cliquez ici. (et prière de faire circuler partout dans le monde): Lisez la pétition, ensuite pour signer la pétition directement sur ce site, remplissez les informations dans le formulaire ci-dessous. PETITION INTERNATIONALE POUR L'HONNEUR DU GABON ET LA DIGNITE DE L'AFRIQUE La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National vous invite à signer la pétition ci-après. La raison principale de la présente pétition est la suivante : Le régime Bongo, au pouvoir depuis 41 ans, a perverti l'imaginaire et compromis le devenir de générations ...
Lire l'article [8]
La justice française vient de saisir deux comptes appartenant au président gabonais, habitué à l’indulgence de la Françafrique. L’impunité des dignitaires de la Françafrique n’est plus ce qu’elle était. Deux comptes bancaires d’Omar Bongo, président du Gabon, viennent d’être bloqués sur décision de la justice française. Une affaire invraisemblable, à tout point de vue. En 1995, René Cardona, homme d’affaires français implanté en Afrique, vend une affaire de pêcherie à la famille Bongo (Omar le patriarche plus trois membres du clan). Un investissement à titre privé, en marge de sa fonction présidentielle. Au risque, en cas de litige, d’une justice bananière. Ça ...
Lire l'article [9]
Des comptes bancaires français du président gabonais Omar Bongo ont été saisis après sa condamnation en France à rembourser 457.347 EUR versés par un Français pour faire libérer son père détenu à Libreville en 1996, a indiqué jeudi l'avocat du plaignant. "Les comptes détenus par Omar Bongo dans deux banques françaises ont été saisis. Il s'agit du Crédit Lyonnais - dans lequel le président gabonais possède deux comptes de dépôt, deux comptes sur livret et un compte-titre - et de comptes à la BNP, où il possède deux comptes-chèque, un compte-épargne et un compte-titre", a indiqué Me Jean-Philippe Le Bail à ...
Lire l'article [10]
S'il vient passer quelques jours de vacances en France, Omar Bongo ne pourra pas puiser dans sa cassette parisienne. Le vendredi 13 février ne lui a pas porté chance. Depuis ce jour-là, les comptes courants et les comptes titres du président gabonais ouverts dans plusieurs agences du Crédit lyonnais et de la BNP sont verrouillés. Les fonds déposés dans ces deux banques - 4,2 millions d'euros au total - ont été saisis. C'est sans doute la première fois en France qu'un chef d'État en exercice voit ses avoirs gelés de la sorte. Une rançon La procédure diligentée par l'avocat girondin Me Jean-Philippe ...
Lire l'article [11]
La saisie est intervenue dans le cadre de l'affaire opposant le président gabonais à l'industriel René Cardona qui avait été emprisonné au Gabon et avait dû verser une rançon pour sortir. "Les comptes français du président gabonais sont saisis dans le cadre d'un jugement prononcé à Bordeaux", affirme, jeudi 26 février, à sa "une" le quotidien régional Sud-Ouest. Une information confirmée par la suite par l'avocat du plaignant René Cardona, Me Jean-Philippe Le Bail. "Les comptes détenus par Omar Bongo dans deux banques françaises ont été saisis. Il s'agit du Crédit Lyonnais -- dans lequel le président gabonais possède deux comptes de ...
Lire l'article [12]
Condamné en septembre par la justice française, le chef d'État gabonais refusait de rembourser à un industriel français la somme que ce dernier lui avait versé pour sortir de la prison de Libreville. Plusieurs comptes bancaires français détenus par Omar Bongo ont été saisis à la suite d'une condamnation en septembre du chef d'État gabonais, par la cour d'appel de Bordeaux. L'information, révélée jeudi par le quotidien régional Sud-Ouest , a été confirmée par l'avocat du plaignant, un industriel français emprisonné au Gabon puis libéré contre rançon. «Les comptes détenus par Bongo dans deux banques françaises ont été saisis. Il s'agit ...
Lire l'article [13]
Bongo Doit Partir
Tropicale Amissa Bongo : Moukagni Leris, le gabonais de la première étape vise cette année le titre du meilleur africain
Le juge dit non à Bongo
La justice française ne lâche pas Omar Bongo
Pétition Honneur et Dignité
Bongo : Le compte n’y est pas
Saisie de comptes bancaires français du président gabonais Bongo
Les comptes d’Omar Bongo saisis à Paris
Les comptes français d’Omar Bongo ont été saisis
Les comptes en banque français d’Omar Bongo saisis
1 Comment (Open | Close)

1 Comment To "Bongo rembourse à titre posthume"

#1 Comment By Papillon On 28 Sep 2009 @ 22:11

J’espère que tout cet argent volé au peuple gabonais fondra de la même manière et que tous ses enfants qui n’ont jamais appris la valeur du travail vont se retrouver clochards, y compris………. suivez mon regard.