Socialisez

FacebookTwitterRSS

Des étrangers auraient participé à la tuerie de lundi en Guinée

Auteur/Source: · Date: 3 Oct 2009
Catégorie(s): Afrique

Leurs déclarations contredisent celles du chef de la junte au pouvoir, le capitaine Moussa Dadis Camara, qui a imputé la mort de dizaines de manifestants à des éléments incontrôlables de l’armée guinéenne.

Parmi ceux qui ont tiré sur les gens, il y avait des individus qui ne portaient pas l’uniforme de l’armée régulière. Ils parlaient une langue que je ne comprends pas“, a déclaré Mouctar Diallo, un dirigeant de l’opposition qui a été battu au cours du rassemblement.

Un responsable guinéen de l’Onu qui a souhaité garder l’anonymat a dit avoir été battu par des hommes armés parlant anglais avec l’accent libérien. “Ils étaient ivres et, à l’évidence, sous l’influence de stupéfiants“, a-t-il dit.

La présence de mercenaires étrangers, si elle est avérée, ajouterait du poids aux accusations de mouvements guinéens des droits de l’homme qui affirment que la tuerie, qui a fait au moins 157 morts, a été organisée et n’est pas le fait d’éléments incontrôlés de l’armée.

Les relations ont souvent été tendues entre la Guinée et le Liberia et ce dernier a accusé son voisin du nord d’avoir soutenu les rebelles qui ont déclenché la guerre civile de 1999-2003.

CAMARA ACCUSE L’OPPOSITION

Le capitaine Camara a pris le contrôle de la Guinée en décembre dernier à la faveur d’un coup d’Etat sans effusion de sang et il n’a jusqu’ici pas honoré sa promesse d’assurer une transition rapide vers un régime civil.

Les investisseurs ont été déconcertés par la décision, le mois dernier, des autorités guinéennes d’annuler la vente en 2006, du complexe de bauxite-alumine Friguia au producteur russe d’aluminium UC Rusal.

La télévision publique a annoncé que le président russe Dmitri Medvedev avait adressé vendredi au capitaine Camara une lettre de félicitation à l’occasion du 51e anniversaire de l’indépendance de la Guinée. Aucun autre chef d’Etat étranger n’a, semble-t-il, fait de geste similaire.

La France, ancienne puissance coloniale, a suspendu sa coopération militaire avec Conakry à la suite du bain de sang de lundi, qui intervient après des mois de tensions croissantes entre la junte et l’opposition guinéenne.

Le capitaine Camara a réaffirmé jeudi soir à Reuters que l’opposition était responsable des violences pour avoir appelé quelque 50.000 partisans à se rassembler dans un stade de la capitale.

Ils savaient qu’avec cette marée humaine ils ne pourraient pas contrôler leurs partisans. Ils savaient ce qui allait se passer“, a-t-il dit dans une interview.

Leur but était de dire que le président Dadis ne devrait pas être candidat (à l’élection du 31 janvier). Je pense que c’était prémédité“.

Le calme est revenu à Conakry depuis lundi mais des témoins ont rapporté que les forces de sécurité avaient utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser des milliers de proches de victimes venus près d’une mosquée chercher les corps qui leur étaient remis vendredi par l’armée.

Les autorités ont avancé un bilan de 57 morts, dont beaucoup ont, selon elles, été victimes d’une bousculade.

Par ailleurs, le président burkinabé Blaise Compaoré a été nommé médiateur dans la crise en Guinée par le président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, le Nigérian Umaru Musa Yar’Adua, a annoncé la Cedeao.


SUR LE MÊME SUJET
CAN 2012. La Guinée écrase le Botswana et garde espoir
L'équipe de Guinée a pris le dessus sur le Botswana. La Guinée, qui a écrasé (6-1) une équipe du Botswana réduite à 10 avant la mi-temps samedi à Franceville, a conservé ses chances de qualification dans le groupe D de la Coupe d'Afrique des nations, dont les leaders, Mali et Ghana, s'affrontent en soirée. Battue 1-0 contre le cours du jeu par le Mali lors de son entrée dans la compétition, la Guinée a montré samedi contre un Botswana complètement dépassé qu'elle était prête à déjouer les pronostics dans un groupe qui semblait promis au Mali et au Ghana, qui comptent trois ...
Lire l'article
CAN 2012 : La CAF convaincue de la faisabilité de la CAN 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale
Le chef de la délégation de Confédération Africaine de Football, (CAF), Almany Kabelé Camara a déclaré lors de la conférence de presse qu’il a tenue ce mercredi à Libreville après la visite d’inspection des différents chantiers du Gabon que, son institution a «désormais une visibilité nette de la faisabilité de la CAN 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale ». C’est aux côtés du Haut Commissaire du comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations, Jules Marius Ogouebandja, du chef de la délégation équato-guinéenne, Frédérico Abaga, du Secrétaire général de la CAF, Hicham, Elamrani, que Almany Kabelé Camara s’est entretenu ...
Lire l'article
Lorsqu'il a quitté Rabat, où il était hospitalisé, le chef de l'Etat guinéen pensait atterrir à Conakry. Quelle ne fut pas sa surprise, et sa colère, quand il a compris qu'il se trouvait en fait dans la capitale burkinabè... Quand il a débarqué sur le tarmac de l’aéroport de Ouagadougou, le 12 janvier à 22 h 30, en provenance de Rabat, Moussa Dadis Camara n’a pas tout de suite réalisé qu’il ne se trouvait pas à Conakry. Apercevant le colonel Gilbert Dienderé, le chef d’état-major particulier du président Compaoré, au bas de l’échelle de coupée, il a commencé par le remercier de s’être ...
Lire l'article
L'opposition en Guinée occupe pour la première fois un poste de ministre depuis l'indépendance du pays. La sortie de crise se fera grâce à une transition tripartite selon l'accord passé à Ouagadougou au Burkina entre le capitaine Dadis Camara et le général Konaté. Dans l'impasse... Depuis les massacres et viols du 28 septembre à Conakry, le capitaine Moussa Dadis Camara ne dispose plus assez de marge de manœuvre pour revenir à la tête du gouvernement. La Cour Pénale Internationale pourrait lancer un mandat d'arrêt contre lui et les partis politiques d'opposition gagnent du terrain depuis qu'ils ont rejoint les Forces ...
Lire l'article
Vendredi, à la veille de probables sanctions internationales contre la junte au pouvoir, Paris a demandé aux Français résidant en Guinée (environ 2 500 personnes) de quitter le pays. «Tout est possible en Guinée, puisqu'on ne sait plus très bien qui peut assurer la sécurité des civils», a déclaré à ce sujet le secrétaire d'Etat à la Coopération, Alain Joyandet, sur la chaîne France 24. «Pas d'amélioration à court terme» Selon l'ambassade de France en Guinée, plusieurs familles françaises «ont déjà quitté Conakry», tandis que d'autres «se manifestent» pour s'informer sur les modalités de départ ou simplement sur la situation. Interrogés dans des ...
Lire l'article
Après la répression sanglante en Guinée, l'ère de la mansuétude est révolue. Le carnage de Conakry sonne en France l'heure d'un réveil brutal. D'autant que l'ancienne puissance coloniale a longtemps fait preuve d'une excessive mansuétude envers Moussa Dadis Camara et sa clique. "La chronique d'une catastrophe annoncée". Voilà comment un diplomate français familier du continent africain décrit le cauchemar que traverse la Guinée-Conakry, théâtre le 28 septembre d'un épouvantable carnage (a minima 157 tués et plus de 1200 blessés selon des sources locales fiables). A Paris, on redoute même que l'équipée barbare des "bérets rouges" dans le stade de la capitale où ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le ministre guinéen de la Défense nationale, le général Sékouba Konaté,est attendu lundi soir à Libreville pour une visite de travail dont la durée et la teneur n’a pas précisée, a-t-on appris de source proche de la présidence gabonaise. L’émissaire du capitaine, Moussa Daddy's Camara, chef de l’Etat de la Guinée aura des entretiens avec les autorités gabonaises, notamment avec son homologue, Jean François Ndongou. Cette visite du général Konaté intervient cinq jours après l’élection d’Ali Bongo Ondimba comme 3ème président élu du Gabon au terme du scrutin présidentiel anticipé à un seul tour du 30 août dernier.
Lire l'article
Le président équato-guinéen, Téodoro Obiang Nguema Mbazogo a décidé dimanche de renforcer les capacités de l'armée, une semaine après l'attentat perpétré contre le palais présidentiel de Malabo la capitale par des présumés rebelles nigérians du Mouvement pour l'Emancipation du Delta du Niger (MEND) venus de la mer et en l'absence du Président en déplacement à Bata. Le chef de l’Etat s’exprimait au stade de Malabo (la capitale) au cours d'une manifestation de « condamnation et de soutien » à son régime réunissant environ 2 mille personnes, à l'instar des autres villes du pays. Le Numéro un de la Guinée Equatoriale a ...
Lire l'article
Le capitaine Moussa Dabiss Camara, leader du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD) a été investi hier dans les fonctions de président de la République de Guinée. Les putschistes qui se sont rendus maîtres de la capitale ont longtemps hésité avant de prendre cette décision, n’ayant rencontré aucune résistance de la part des forces loyalistes. Le Capitaine Moussa Dabiss Camara a officiellement pris le pouvoir en Guinée, quarante-huit heures après la mort du Président Lansana Conté décédé le 22 décembre. Le nouvel homme fort du pays, jusqu’ici le seul à parler au nom du Conseil national pour la ...
Lire l'article
Les militaires auteurs d'une tentative de coup d'Etat en Guinée se sont engagés mercredi à tenir des élections en décembre 2010. "Le Conseil national pour la démocratie et le développement s'engage à organiser des élections crédibles et transparentes pour la fin décembre 2010", annoncent les putschistes dans un communiqué diffusée par la radio nationale qu'ils contrôlent. Une partie de l'armée s'est soulevée mardi en Guinée au lendemain de la mort de Lansana Conté, qui a dirigé d'une main de fer ce pays d'Afrique de l'Ouest pendant près d'un quart de siècle. Les mutins, sous la direction d'un obscur capitaine, sont intervenus à ...
Lire l'article
CAN 2012. La Guinée écrase le Botswana et garde espoir
CAN 2012 : La CAF convaincue de la faisabilité de la CAN 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale
Guinée – Confidentiel: Dadis, aller simple pour Ouaga
Guinée – Le dosage de la démocratie est en marche
Des ressortissants français quittent la Guinée
Les embarras de Paris en Guinée
Gabon-Guinée : Un émissaire du capitaine Moussa Daddy’s Camara attendu à Libreville, lundi
Guinée Equatoriale: La Guinée Equatoriale renforce la sécurité intérieure après l’attaque du 17 février dernier
Guinée : Le capitaine Moussa Dabiss Camara aux commandes
Les mutins promettent des élections en Guinée en décembre 2010

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Oct 2009
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*