Socialisez

FacebookTwitterRSS

Quand le gouvernement plonge dans l’arbitraire

Auteur/Source: · Date: 10 Oct 2009
Catégorie(s): Nation

En reponse aux revendications des agents de l’education nationale en greve, le gouvernement gabonais prend la mesure arbitraire de priver  les fonctionnaires grevistes de leurs salaires.


SUR LE MÊME SUJET
"Vous entendrez parler de moi, et ça ne fait que commencer", lançait André Mba Obame en quittant le ministère de l'intérieur, début juillet 2009. Les habitants de la capitale gabonaise ont encore entendu parler d'André Mba Obame au soir du jeudi 22 Septembre 2011. http://www.youtube.com/watch?v=HTS6YMYY6wY TV+, la chaîne de télévision que dirige le neveu du principal opposant au régime d'Ali Bongo avait à peine commencé la diffusion d'un grand reportage sur le patient le plus célèbre du Gabon, actuellement en Afrique du Sud, quand Libreville a été plongée dans le noir. Les responsables de la société d'Energie et d'Eau du Gabon ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) vient de porter plainte au gouvernement gabonais pour «abus de pouvoir, répression antisyndicale, violation de l’exercice des droits syndicaux et violation des droits de l’Homme». Une décision motivée par la suspension «sans notification préalable, de manière arbitraire et illégale», depuis le 25 janvier, des salaires des enseignants de cette coalition syndicale. Ci-après, l’intégrale de la plainte de la Conasysed déposée auprès de la Cour africaine des droits de l’Homme et des Peuples. La Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ARUSHA REPUBLIQUE UNIE DE TANZANIE Objet : Plainte contre le Gouvernement ...
Lire l'article
En grève depuis le 20 septembre, les agents locaux de l’Union européenne (UE) ont été reçus 24 heures plus tard à Libreville par le représentant de la mission diplomatique européenne au Gabon, Thierry Mathysse. Les grévistes fustigent le prélèvement d’impôts sur leurs salaires à compter de cette fin de mois. Alors que leur employeur a décidé d’appliquer le prélèvement d’impôts sur leur salaire, le personnel local de l’Union européenne (UE), a déclenché une grève le 20 septembre à Libreville pour marquer sa désapprobation face à cette mesure. «Depuis 2004, on a des salaires sans prélèvement d’impôts, ce ...
Lire l'article
Gabon - Revue de Presse: « Réponse du gouvernement à la CONASYSED – L’Union Nationale : le complot éventé, à quand la légalisation ? – La mairie de Libreville sur la défensive – CAN 2012 : Les stades seront livrés à temps ». Une nouvelle menace de grève dans le secteur de l’éducation fait réagir le gouvernement, un complot démantelé qui tenterait de bloquer la légalisation de l’Union Nationale, laquelle légalisation deviendrait hypothétique, un cadavre à la mairie de Libreville ferait croître les tensions des syndicalistes, organisation de la Can 2012 : l’engagement de l’Etat gabonais à ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a suspendu mercredi les salaires des agents du ministère de la Santé ainsi que leurs collègues du ministère de la Fonction publique suite à une longue grève sans service minimum dans ces deux ministères vitaux. "Le gouvernement a décidé. Ils sont sur bon de caisse (...). Ceux qui ont été au travail ont droit d'avoir leur bon de caisse et donc leur salaire. Ceux qui n'ont pas travaillé n'ont rien", a déclaré mercredi à la presse le ministre de la Santé, Idriss Ngari. ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a mis à exécution mercredi sa décision de suspension des salaires du personnel de santé en grève depuis le 12 janvier pour réclamer les meilleures conditions de travail, a-t-on appris jeudi auprès du syndicat. Les infirmiers grévistes qui se sont rendus à la banque mercredi (les fonctionnaires gabonais perçoivent leurs salaires chaque 25 du mois ndlr) ont constaté que leurs comptes étaient vides, ont indiqué plusieurs agents de santé fonctionnaires contactés par l’AGP. Une rencontre mercredi dans l’après-midi avec leur ministre n’a pas permis de faire fléchir les grévistes qui ont par ailleurs décidé de poursuivre leur grève sans ...
Lire l'article
Le gouvernement a rendu public le 17 février dernier un communiqué faisant état de la dégradation du climat social au sein du service public, paralysé par des grèves des agents dans plusieurs secteurs. Le gouvernement a rappelé l’obligation pour les grévistes d’observer un service minimum, de surcroît dans le secteur sensible de la santé, et de laisser les non-grévistes accéder à leur lieu de travail. Brandissant les nombreuses concessions accordées par le gouvernement depuis le début des négociations avec les centrales syndicales des différents secteurs en grève, le gouvernement a décidé de priver de salaires les agents grévistes et de ...
Lire l'article
Face au maintien du mot d’ordre de grève par les enseignants malgré les multiples sommations de la tutelle, le gouvernement a pris le 10 novembre des sanctions à l’encontre des enseignants grévistes en annonçant des restrictions salariales à compter du 25 novembre prochain et suspension des salaires pour ceux qui n’auraient pas repris du service avant le 12 novembre prochain. Ce coup d’estoc du gouvernement s’avère décisif pour la suite des événements, à quelques jours de l’ultimatum des organisations internationales pour l’invalidation de l’année scolaire en cours après plus d’un mois de grève. La pression monte sur le gouvernement, menacé ...
Lire l'article
(Par Jean Rovys DABANY) La grève de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), entamée le 6 octobre (date de la rentrée scolaire au Gabon), a donné désormais lieu à un phénomène : la guerre des communiqués entre le gouvernement et les enseignants grévistes. Depuis pratiquement huit ans, une grève des enseignants au Gabon n'avait plus autant suscité des réactions de la part du gouvernement. En écartant le ministre de l'Education nationale, ''pour incompétence'', selon les syndicats, le chef du gouvernement, Jean Eyéghé Ndong, a multiplié les déclarations télévisées, appelant à la reprise des cours. '' ( ) Le ...
Lire l'article
Le gouvernement Gabonais a demandé mardi aux enseignants grévistes réunis au sein de la convention nationale des syndicats de l’Education (COSYNED), de lever leur mouvement de grève, en vue d’ouvrir les négociations. La COSYNED avait lancée samedi dernier, un mot d’ordre de grève pour le jourde la rentrée des classes, le lundi 6 octobre, estimant que le gouvernement n'avait pas pris en considération leur plate forme revendicative. Les enseignants avaient déposé au mois d’Août dernier,un cahier de charg qui demandait notamment une amélioration de sconditions de travail ainsi que l'harmonisation des primes et des salaires,l'augmentation de la prime de transport. Le premier ministre ...
Lire l'article
Gabon: André Mba Obame plonge libreville dans le noir : “Ai-je la tête d’un exilé?
Gabon : Plainte de la Conasysed contre le gouvernement
Gabon : L’UE en grève à Libreville
Gabon – Revue de Presse: « Réponse du gouvernement à la CONASYSED – L’Union Nationale : le complot éventé, à quand la légalisation ? …
Gabon : le gouvernement suspend le salaire des agents de la santé en grève
Gabon: Santé-grève : Le gouvernement met à exécution sa menace de suspension de salaires des agents de santé
Gabon : Le gouvernement coupe les vivres aux grévistes
Gabon : Le gouvernement tente un passage en force avec les enseignants
Gabon: Education/Crise : Entre syndicats et gouvernement, la guerre des communiqués est désormais lancée
Gabon: Enseignants: Le gouvernement gabonais invite les enseignants à lever la grève pour de nouvelles négociations

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Oct 2009
Catégorie(s): Nation
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*