Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: La grève de la CONASYSED maintenue malgré l’appel du gouvernement pour sa suspension

Auteur/Source: · Date: 12 Oct 2009
Catégorie(s): Education

Les enseignants membres de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), réunis en assemblée générale à leur siège de la Peyrie à Libreville, ont décidé, ce lundi, de maintenir leur mouvement de grève malgré l’appel de sa suspension par le gouvernement.

Le nouveau modérateur de la CONASYSED, Léa Isabelle Ozouney, au nom de ses collègues a déclaré qu’« au regard de tout ce qui a été fait, le gouvernement n’a pas respecté le protocole d’accord sur les nombreux points et dans de telles circonstances, nous ne pouvons pas suspendre notre grève ».

Les enseignants qui durcissent également le ton au moment où le ministre de l’Education nationale a exigé des chefs d’établissements les listes des enseignants en grève exigent désormais « la mise en place d’un centre de gestion des agents de l’Education nationale avec connexion au ministère des Finances et de celui de la Fonction publique ». De même, ils demandent au gouvernement l’annulation des « affectations et mutations arbitraires des syndicalistes ».

Autres exigences formulées par les membres de la CONASYSED, le payement des primes incitatives à la fonction enseignante des enseignants stagiaires et des oubliés, ainsi que l’octroi des postes budgétaires aux enseignants sortis des écoles entre 2001-2005 qui en attendent encore, d’autant que sur les 3 000 au départ, en octobre 2008, seuls 387 ont reçu leurs postes budgétaires.

Face à cet état de fait qui paralyse le système éducatif gabonais depuis pratiquement octobre 2008, les enseignements des Ecoles conventionnées estiment ne pas être concernés par cette grève: « nous sommes à ‘’moitié concernés’’, donc on préfère dispenser les cours aux enfants », a déclaré une enseignante du Collège Bessieux.

Réagissant à cette posture, le membre du collège des pairs de la CONASYSED, Fridolin Mve Messa souligne que « la grève concerne tous les enseignants y compris ceux des Ecoles conventionnées ».

« Vous êtes des fonctionnaires comme les autres. Donc, il nous faut une solidarité », a-t- il souhaité.

Le Conseil des ministres de ce jeudi dernier, présidé au palais de la présidence de la République par le chef de l’Etat, Rose Francine Rogombé, avait de nouveau pris l’engagement, en affichant sa « ferme volonté de résoudre de façon effective les problèmes demeurés jusqu’à ce jour en suspens dans le Protocole d’ Accord du 13 janvier 2009 signé avec la CONASYSED ».

Outre ce ferme engagement, le Conseil avait également précisé qu’ « à l’instar des Centres de Gestion des Ressources Humaines qui vont être crées dans les différents ministères du secteur éducation pour suivre la carrière des enseignants, d’autres centres seront également mis en place dans les départements concerné »s pour suivre les situations administratives des personnels de santé ».

Toutefois, l’issue de ce Conseil, entre autres décisions prises et rendues publiques, le gouvernement avait également indiqué qu’ « à compter du 12 octobre, tout enseignant qui ne se présentera pas sur son lieu de travail sera mis sous bond de caisse ».

Les enseignants adhérents à la CONASYSED sont entrés en grève le 5 octobre dernier, jour de la rentrée des classes.



SUR LE MÊME SUJET
A l’occasion d’un point presse tenue le 9 mars à Libreville, la Confédération nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a annoncé une grève qui prendra effet le 11 avril prochain. Une décision dictée par le refus du gouvernement d’octroyer des postes budgétaires à plusieurs enseignants. Le bras de fer est loin d’être fini entre les enseignants et le ministère de l’Education nationale. En effet, lors d’un point presse le 9 mars à Libreville, les enseignants fédérés au sein de la Confédération nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ont annoncé une grève illimitée à compter du 11 ...
Lire l'article
Les enseignants adhérents à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éduction nationale (CONASYSED), réunis en Assemblée générale lundi à Libreville, ont décidé de reprendre leur mouvement de grève suspendue le 15 janvier dernier. Les enseignants accusent le gouvernement qui n’aurait pas respecté le protocole d’accord signé le 13 janvier 2009 et qui avait entraîné la suspension de la grève. « Rien n’a été fait depuis 5 mois. Nous avons laissé le temps au gouvernement pour traiter des situations administratives », a déclaré Ghislain Médard Mba, modérateur. La reprise des cours est conditionnée entre autres par le paiement effectif de la ...
Lire l'article
Les enseignants adhérents à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éduction (CONASYSED), réunis ce samedi à Libreville en Assemblée générale, ont fixée au 31 mars prochain, la date butoir pour une nouvelle entrée en grève au cas où rien n’est fait par le gouvernement pour le traitement de leurs dossiers. « Le traitement des dossiers des enseignants va commencer ce lundi et d’ici le 31 mars prochain, si rien n’est fait nous risquons de repartir en grève », a déclaré Fridolin Mvé Mitsa, membre de collège de pairs. « On nous a dit que le gouvernement ne paierait ...
Lire l'article
Une nouvelle grève des enseignants pour lundi est la principale résolution de l’Assemblée générale des enseignants regroupés au sein Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED ) organisée samedi à Libreville. « Nous rentrons à nouveau en grève générale illimitée parce qu’il n’y a pas d'avancées significatives dans les négociations entamées depuis trois semaines avec le Gouvernement. La majorité des points ont été rejetés », a justifié Dominique Bertin Boussamba ajoutant que : « le service minimum sera assuré par le personnel administratif ». Pressentant cette nouvelle situation le gouvernement par son porte-parole, René Ndemezo'Obiang est monté au créneau vendredi, ...
Lire l'article
Les syndicats gabonais de l'éducation, regroupés au sein de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur de l'Education (CONASYSED), en assemblée générale ce samedi à Libreville et en grève depuis le 6 octobre, envisagent de lever le piquet de la grève mercredi prochain.« Il y a des avancées significatives de la part du gouvernement: le paiement des rappels de solde et les négociations. Nous pouvons reprendre le travail mercredi prochain », a déclaré Fridolin Mve Messa, coordonnateur de la CONASYSED. « Nous voulons mettre un terme à cette situation confuse dans l'intérêt des enseignants et éviter que le Gabon puisse subir ...
Lire l'article
Les syndicats gabonais de l'éducation, regroupés au sein de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur de l'Education (CONASYSED), en assemblée générale ce samedi à Libreville et en grève depuis le 6 octobre, envisagent de lever le piquet de la grève mercredi prochain. « Il y a des avancées significatives de la part du gouvernement: le paiement des rappels de solde et les négociations. Nous pouvons reprendre le travail mercredi prochain », a déclaré Fridolin Mve Messa, coordonnateur de la CONASYSED. « Nous voulons mettre un terme à cette situation confuse dans l'intérêt des enseignants et éviter que le Gabon ...
Lire l'article
Le porte parole du gouvernement, René Ndemezo Obiang, a annoncé mercredi à Libreville, à l’occasion d’un point de presse, la volonté manifeste du gouvernement à renégocier avec les enseignants membres de la Convention nationale de syndicat du secteur de l'éducation (CONASYSED), afin de résoudre les problèmes qui ont entraîné la grève qui perdure depuis près d'un mois et paralyse l’éducation nationale. " Je vous ai dit que si nous avions adopté cette décision, c'est parce que nous regrettions de ne pas constater du côté de la CONASYSED, la volonté de suspendre le mouvement de grève, malgré la détermination du gouvernement ...
Lire l'article
Les négociations qui ont repris lundi entre le gouvernement et la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) à Libreville ont à nouveau abouti sur du surplace au point que la grève reste d’actualité, a-t-on appris mardi. Le premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, a demandé à la CONASYSED de lever le mouvement de grève en attendant que les solutions soient trouvées. Proposition qui a été rejetée par les membres de la CONASYSED qui réclament au gouvernement l'harmonisation des salaires des enseignants recrutés avant et après 1991 et la régulation des situations administratives. M. Jean Eyeghé Ndong a déploré ...
Lire l'article
Les négociations de sorties de crise à l’Education menées entre le gouvernement et la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), vendredi dans l’après midi se sont achevées sans de véritables avancées. Interrompues par le gouvernement à la suite de l’annonce des enseignants de durcir le ton, les négociations ont repris vendredi sous la demande des enseignants, lesquels refusent toujours de reprendre les cours au sortir de cette énième rencontre avec les autorités du pays. Pour le premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, la suspension de la grève permettrait de poursuivre les pourparlers dans la sérénité. Les ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation réunie en Assemblée générale mercredi à Libreville, a décidé de maintenir son mouvement de grève malgré l'ultimatum prononcé par le gouvernement gabonais lundi dernier. « Nous ne pouvons pas reprendre le travail tant que le gouvernement ne revient pas sur la décision de suspendre les négociations avec la CONASYSED », a déclaré Fridolin Mve Mintsa, secrétaire générale du Syndicat de l’Education nationale (SENA). « Nous pensons que le gouvernement ne fait qu'une fuite en avant. La CONASYSED a accepté d’entrer en négociation après la création de la commission générale. Nous sommes surpris ...
Lire l'article
Gabon : Nouvelle menace de grève de la CONASYSED
Gabon: Education nationale / La CONASYSED de nouveau en grève
Gabon: 31 mars 2009, date fixée par la CONASYSED pour une nouvelle entrée en grève
Gabon: CONASYSED / Gouvernement : rebelote pour une grève
Gabon: Crise à l’Education Nationale: la CONASYSED pourrait lever son mouvement de grève mercredi prochain
Gabon: Crise à l’Education Nationale: la CONASYSED pourrait lever son mouvement de grève mercredi prochain
Gabon: Le gouvernement réinvite la CONASYSED à suspendre la grève
Gabon: 5ème round des rencontres Gouvernement-CONASYSED: pas toujours de solutions de sortie de crise
Gabon: Grève à l’Education: pas d’avancée au sortir des négociations entre la CONASYSED et le gouvernement
Gabon: La CONASYSED maintient son mouvement de grève malgré l’ultimatum du gouvernement

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Oct 2009
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*