Socialisez

FacebookTwitterRSS

Urgent: Andre Mba Obame entame une grève de la faim

Auteur/Source: · Date: 12 Oct 2009
Catégorie(s): Nation,Politique

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Libreville, le 12 octobre 2009

Ce dimanche 11 octobre 2009, à 21 heures, 3 camions remplis de militaires, ont pris d’assaut la ville de Medouneu, prenant ainsi en otage les populations de cette petite ville sans antécédents de violence qui compte moins de 2000 habitants.

Interrogés sur les raisons de cette démonstration de force, les militaires ont indiqué qu’ils avaient reçu l’ordre de se déployer dans les villes de la province du Woleu Ntem, pour empêcher les mouvements de violence des populations qui surviendraient à l’annonce des résultats définitifs de l’élection présidentielle par la Cour Constitutionnelle.

Au motif que André Mba Obame est natif de la ville de Medouneu et de la province du Woleu Ntem, les populations de cette province, aujourd’hui assiégée, sont prises en otage par les forces armées gabonaises.

Depuis le 04 août 2009, j’ai à plusieurs reprises attiré l’attention des plus hautes autorités de notre pays et alerté l’opinion nationale et internationale sur le coup d’État électoral qui se préparaient au Gabon et la dérive dictatoriale que connaissait insidieusement notre pays.

 Le 03 septembre 2009, les militaires du bataillon de parachutistes (Bérets rouges) ont, avec une violence extrême, dispersé la foule et les candidats à l’élection présidentielle qui attendaient pacifiquement l’annonce des résultats devant la cité de la démocratie.

 Le 17 septembre 2009, au moment de déposer ma requête devant la Cour Constitutionnelle, j’ai dénoncé le fait que des invitations étaient envoyées par le Gouvernement de la République aux missions diplomatiques pour l’investiture du candidat du PDG dans la semaine du 21 septembre 2009.

 Des feux d’artifice ont été installés devant le Palais de la Présidence de la République, pour célébrer la victoire du candidat du PDG, considérant ainsi que la procédure en cours devant la Cour Constitutionnelle n’est qu’une mascarade.

 Hier, dimanche 11 octobre 2009, le meeting pourtant autorisé par le Maire du 6ème arrondissement de Libreville a été empêché par les militaires du bataillon de parachutistes qui agissaient sur ordre du Ministre de la Défense.

Je ne crois pas en la violence. Je ne prendrai jamais les armes. Mais je ne peux me résoudre à continuer à voir ce pays être transformé en dictature sécuritaire.

J’ai entamé de puis ce matin, 12 octobre 2009, une grève de la faim qui durera tant et aussi longtemps que l’intimidation, la force et la violence seront utilisées comme les seules voies pouvant permettre de régler la grave crise socio-politique que traverse actuellement le Gabon. Je suis prêt à sacrifier ma vie pour que le Gabon ne sombre pas dans la dictature, la guerre civile et le génocide.

Tant que les militaires feront le siège de la province Woleu Ntem, par solidarité aux populations terrorisées de cette province, et pour dénoncer et condamner les agissements du pouvoir qui considère désormais que la violence est le seul mode d’expression et d’action de l’État, je maintiendrai cette grave décision qui engage ma propre vie.

J’ai également décidé de ne pas me rendre à la l’audience publique de la Cour Constitutionnelle relative à la requête en annulation de l’élection présidentielle du 30 août 2009. La décision du Ministre de la Défense, qui est naturellement connue du Président de la République, Chef de l’État, et Chef Suprême des Armées, anticipe une nouvelle fois la confirmation de l’élection du candidat du PDG par la Cour. Je ne souhaite pas, par ma présence, me faire le complice de ce coup d’État électoral.

J’interpelle solennellement Madame le Président de la République, Chef de l’État, afin qu’elle prenne la pleine mesure de la situation du pays. Le Président de la République est le Chef de l’État. Il ne peut continuer à se comporter comme un spectateur ou un arbitre, alors que c’est à lui que la Constitution confère les pouvoirs qui permettent aujourd’hui de transformer le Gabon en un monstre d’un autre âge. À l’ensemble des responsables de notre pays ainsi que la communauté internationale, je lance cet ultime appel : L’avenir est sombre pour le Gabon.

Pour que jamais personne ne dise : je ne savais pas.

André MBA OBAME


SUR LE MÊME SUJET
Roland Désiré Aba’a, Conseil de la République gabonaise siégeant au Conseil économique et social (CES), a été admis lundi autour de 23 heures 45 minutes à l’hôpital Jeanne Ebori de Libreville pour recevoir des soins intensifs, après douze (12) jours de grève de la faim pour réclamer « la liberté du Gabon vis- à vis de la France », ainsi que le démantèlement des bases militaires françaises installées dans le pays. La nouvelle de son admission dans cette structure hospitalière a été rendue publique par le Secrétaire général du ministère de la Santé, des Affaires sociales, de la Solidarité et de ...
Lire l'article
André Mba Obame appelé à suivre la procédure légale pour une évacuation sanitaire
Le candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 août 2009, André Mba Obame qui a demandé de sortir du Gabon pour « soigner un nerf sciatique paralysant », a été invité par le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba à suivre la procédure légale pour une évacuation sanitaire. C’était lors d’une conférence de presse que le numéro un gabonais a animée, à l’issue du 5ème Conseil des Ministres dit délocalisé, à Koula Moutou dans la Province de l’Ogooué-Lolo (sud est). L’ancien Ministre de l’Intérieur est poursuivi après la levée de son immunité parlementaire, par la justice gabonaise. Ceci, suite à son ...
Lire l'article
L'ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame, arrivé troisième à l'élection présidentielle du 30 août au Gabon remportée par Ali Bongo, a annoncé mardi qu'il avait cessé sa grève de la faim entamée le 12 octobre. "Je l'ai arrêtée samedi", a déclaré sans plus de précisions à l'AFP M. Mba Obame, joint par téléphone. Pendant les trois semaines qu'a duré sa grève, l'ancien ministre est toujours resté évasif sur les raisons qui le pousseraient à l'arrêter. Le 21 octobre, il avait déclaré qu'il l'arrêterait "quand la situation politique sera apaisée". Il avait entamé cette grève le jour de la validation de la présidentielle -après ...
Lire l'article
L'ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame, 3e à l'élection présidentielle du Gabon selon le nouveau comptage de la Cour constitutionnelle, reste gréviste de la faim mais oeuvre à la création d'un parti politique, a-t-il affirmé mercredi à l'AFP. "Je continue de jeûner", a-t-il affirmé à son domicile, précisant qu'il avait reçu une assistance médicale et une perfusion mardi. "J'arrêterai quand la situation politique sera apaisée. J'ai craint des violences", a-t-il poursuivi, restant énigmatique sur ce qui motivera l'arrêt de sa grève entamée le 12 octobre. "Nous travaillons à la création d'un parti (politique). J'ai obtenu 90.000 voix, pourquoi ne le ferais-je pas ?", ...
Lire l'article
L'ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame, arrivé 3e de l'élection présidentielle selon le nouveau comptage de la Cour constitutionnelle, a affirmé mercredi à la presse qu'il poursuivait sa grève de la faim entamée lundi. "J'économise mes forces. Le combat continue, vous allez voir que ce n'est pas un jeu. Et vous continuerez à entendre parler de nous", a affirmé à la presse M. Mba Obame, présent lors d'une déclaration commune de la coalition de candidats de l'opposition rejetant les résultats de la présidentielle. Visiblement fatigué, M. Mba Obame avait annoncé lundi avant la validation de l'élection d'Ali Bongo à la présidence commencé ...
Lire l'article
Libreville, 3 septembre (GABONEWS)- Le candidat indépendant, ancien ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, emporte la majorité des suffrages de l’élection présidentielle dans sa province natale du Woleu-Ntem, avec 81,18 % contre 12, 86% pour Ali Bongo Ondimba A noter que monsieur André Mba Obame est arrivé en tête dans la province de l’Estuaire avec 35, 02% devant Ali Bongo Ondimba et Pierre Mamboundou.
Lire l'article
Libreville, 3 septembre (GABONEWS) - Le candidat indépendant, André Mba Obame, ancien ministre de l’Intérieur, a obtenu plus de 35 % des voix contre l’un de ses rivaux à la présidentielle, Ali Bongo Ondimba, qui obtient, lui, moins de 30%, a annoncé le ministre de l’intérieur, Jean François Ndongou.
Lire l'article
Le candidat indépendant, Bruno Ben Moubamba, a été admis de force dans un hôpital de Libreville le 22 août dernier, en raison de la dégradation de son état de santé après 8 jours de jeûne. En grève de la faim depuis l'ouverture de la campagne électorale le 15 août dernier pour «l'illégalité» du processus életoral Bruno Ben Moubamba qui réclame le report du scrutin, a annoncé à la sortie de l'hôpital qu'il poursuivrait sa grève de la faim de manière allégée tant qu'il n'aura pas obtenu gain de cause. © Static/gaboneco - Bruno Ben Moubamba en ...
Lire l'article
Libreville, 19 août (GABONEWS) – Le candidat indépendant à la présidentielle de fin du mois d’août, Bruno Ben Moubamba, en grève de la faim, campe sur sa position devant l’entrée du palais Léon Mba de Libreville en vue de contester le processus électoral actuel au Gabon, a constaté un reporter de GABONEWS. Couché sur un petit lit devant l’entrée de l’Assemblée nationale, Ben Moubamba rappelle à ceux qui viennent de temps à autres l’écouter que « nous n’avons d’autres choix que celui de nous battre pour notre liberté, notre honneur et pour l’amour de notre pays ». Bruno Ben Moubamaba qui revendique ...
Lire l'article
URGENT: Gabon: André Mba Obame, Ministre de l’intérieur gabonais, mijoterait une plainte contre le BDP-Gabon Nouveau
Des rumeurs persistantes circulent actuellement dans les milieux judiciaires à Libreville faisant état de la tentative par M. André Mba Obame, Ministre de l'intérieur, d'intenter une plainte en justice contre le BDP-Gabon Nouveau pour les motifs de subversion et de trouble à l'ordre public. Monsieur Mba Obame aurait contacté le procureur de la République aux fins de commencer les procédures en ce sens. Mais le procureur aurait conclu en l'irrecevabilité de la plainte, faute de preuves. Cette tentative de plainte de Mba Obame fait suite au meeting que le BDP-Gabon Nouveau avait essayé d'organiser au Quartier Rio le 23 mai dernier, meeting ...
Lire l'article
Roland Désiré Aba’a admis à l’hôpital après 12 jours de grève de la faim
André Mba Obame appelé à suivre la procédure légale pour une évacuation sanitaire
Gabon: l’ex-ministre de l’Intérieur Mba Obame a cessé sa grève de la faim
Gabon: André Mba Obame, toujours en grève de la faim, veut créer un parti
Gabon: André Mba Obame poursuit sa grève de la faim
Gabon: Urgent / Présidentielle 2009 / André Mba Obame rafle la mise dans sa province natale du Woleu-Ntem
Gabon: Urgent / Présidentielle 2009/ André Mba Obame obtient la majorité des voix dans la province de l’Estuaire
Gabon : Ben Moubamba hospitalisé suite à sa grève de la faim
Gabon: Présidentielle 2009: Le candidat indépendant Bruno Ben Moubamba en grève de faim, campe sur sa position
URGENT: Gabon: André Mba Obame, Ministre de l’intérieur gabonais, mijoterait une plainte contre le BDP-Gabon Nouveau

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Oct 2009
Catégorie(s): Nation,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Urgent: Andre Mba Obame entame une grève de la faim

  1. bebela

    13 Oct 2009 a 10:06

    Mborantsouo,rogombé,etc…étaient toutes des putes de bongo il fallait s’ y attendre.je regrette que AMO ait pris cette grave décision.pour contrecarer ce fénéant d’ali,il faux plutôt creer un climat de terreur comme en somalie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*