Socialisez

FacebookTwitterRSS

Présidentielle afghane : un second tour sera organisé

Auteur/Source: · Date: 20 Oct 2009
Catégorie(s): Monde

Les deux principaux candidats, le président sortant Hamid Karzaï et son opposant Abdullah Abdullah, ont accepté de se plier à un second tour, le 7 novembre prochain. Washington et Londres s’en félicitent.

Les Afghans devront bel et bien retourner aux urnes, pour participer au second tour de l’élection présidentielle. Ainsi en a décidé la Commission électorale afghane (IEC), mardi, au lendemain de l’invalidation de nombreux suffrages suspects en faveur de Hamid Karzaï. Ce second tour sera organisé le 7 novembre prochain, soit plus de deux mois et demi après un premier tour entaché de fraudes. «La Commission s’est accordée pour déclarer que personne n’a obtenu plus de 50% des suffrages», a annoncé son président, qui refuse de voir plus longtemps «le peuple d’Afghanistan dans l’incertitude».

Lundi, après deux mois d’enquête, la Commission des plaintes (Electoral Complaints Commission, ECC) avait annoncé que les annulations de bulletins de vote frauduleux faisaient de facto passer Hamid Karzaï, jusque-là crédité de 54,6% des voix selon des résultats provisoires, à 49,67%, donc sous le seuil des 50% nécessaires pour être élu au premier tour.

Après cette double annonce, le président sortant n’a eu d’autre choix que de confirmer sa participation à ce second tour, qu’il a qualifié de «progrès pour la démocratie». «Ce n’est pas le bon moment pour discuter des enquêtes, c’est le moment de progresser vers la stabilité et l’unité nationale», a-t-il poursuivi. «J’en appelle à notre nation pour en faire l’occasion de renforcer notre détermination, pour aller de l’avant et participer au second tour des élections», a-t-il souligné. Quant à Abdullah Abdullah, son principal rival, dont le score est passé de 28 à 32 % des voix après correction, il a également confirmé sa participation à ce vote du 7 novembre, «conformément à la loi».

«Un précédent important»

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est félicité de la tenue de ce second tour, tout en estimant qu’il y aurait «d’énormes défis» à relever pour le mener à bien de façon satisfaisante.

Le premier ministre britannique, Gordon Brown, a estimé que la décision de Hamid Karzaï prouvait sa «stature d’homme d’Etat». Même ton du côté de Nicolas Sarkozy, pour qui e président sortant montre «qu’il est un homme d’État, qui sait distinguer l’essentiel, dans l’intérêt supérieur de son pays et de l’unité du peuple afghan».

A Washington, qui a largement accru sa pression sur le président sortant, l’heure est au soulagement. «Il s’agit d’une étape importante pour assurer un processus (électoral) crédible pour les Afghans, qui débouchera sur un gouvernement qui reflète leurs aspirations», a déclaré Barack Obama, mardi. «Alors que cette élection aurait pu rester sans résultats, au détriment du pays, les actions constructives du président Karzaï ont établi un précédent important pour la nouvelle démocratie en Afghanistan. La Constitution et les lois sont renforcées par la décision du président Karzaï, qui sert les meilleurs intérêts des Afghans», a insisté le président américain.

Le locataire de la Maison-Blanche a toutefois précisé qu’il n’a encore pas décidé s‘il annoncerait des renforts en Afghanistan, avant le scrutin. Ces derniers jours, Washington s’était contenté d’affirmer qu’aucune décision sur l’envoi supplémentaire de troupes américaines ne serait effectuée tant qu’un «gouvernement crédible» ne serait pas installé à Kaboul.


SUR LE MÊME SUJET
Les épreuves orales comptant pour le deuxième tour du baccalauréat session 2011 ont débuté jeudi dans tout le Gabon. Au total, 6975 (38,11%) candidats déclarés admissibles à l’issue du premier tour qui s’est déroulé le semaine dernière sont concernés par ces épreuves orales, dont 4167 dans la province de l’Estuaire où se trouve Libreville, la capitale, 489 dans le Haut-Ogooué (sud-est), 265 dans le Moyen-Ogooué (centre), 389 dans la Ngounié (sud), 206 dans la Nyanga (sud), 180 dans l’Ogooué-Ivindo (nord-est), 136 dans l’Ogooué-Lolo (sud-est), 406 dans l’Ogooué-Maritime (ouest), 737 dans le Woleu-Ntem (nord). L’examen doit s’achever samedi prochain alors que les ...
Lire l'article
Un second tour se dessinait mercredi entre le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo et l'ex-Premier ministre Alassane Ouattara, après dépouillement d'environ deux tiers des suffrages de la présidentielle historique de dimanche. La Commission électorale indépendante (CEI) a promis de proclamer les résultats provisoires complets d'ici mercredi soir. Laurent Gbagbo arrive en tête du premier tour avec près de 38% des voix, suivi d'Alassane Ouattara (32%), après dépouillement d'environ deux tiers des suffrages, selon une compilation par l'AFP des résultats partiels communiqués par la CEI depuis mardi soir. Après publication de nouvelles données partielles dans l'après-midi, les résultats concernent désormais 13 régions sur 19 ...
Lire l'article
Libreville, 21 août (GABONEWS) - Le candidat à la présidentielle de cette fin du mois pour le compte de la Coalition pour le Changement et la Restauration (ACR), opposition, Pierre Mamboundou, a décidé, ce vendredi soir, de supprimer le Sénat, Chambre haute du parlement, s’il arrivait au pouvoir. Dans l’émission « Le Débat » proposée par la télévision gabonaise dans le cadre du scrutin à venir, Pierre Mamboundou a estimé qu’il était « prématuré » pour le Gabon de disposer d’une chambre bicamérale (Sénat et Assemblée). Toutefois, monsieur Mamboundou, député, a reconnu : « qu’il n’y aucune disposition constitutionnelle qui prévoit la ...
Lire l'article
Libreville, 21 août (GABONEWS) - Le candidat à la présidentielle de cette fin du mois pour le compte de la Coalition pour le Changement et la Restauration (ACR), opposition, Pierre Mamboundou, a décidé, ce vendredi soir, de supprimer le Sénat, Chambre haute du parlement, s’il arrivait au pouvoir. Dans l’émission « Le Débat » proposée par la télévision gabonaise dans le cadre du scrutin à venir, Pierre Mamboundou a estimé qu’il était « prématuré » pour le Gabon de disposer d’une chambre bicamérale (Sénat et Assemblée). Toutefois, monsieur Mamboundou, député, a reconnu : « qu’il n’y aucune disposition constitutionnelle qui prévoit la ...
Lire l'article
La Commission électorale nationale autonome (CENAP) a annoncé que 18 candidats se sont déclarés pour l’élection présidentielle, a appris Infosplusgabon de source recoupée. Jeudi, le nombre de candidatures retenues sera connu. L’élection présidentielle anticipée au Gabon est prévue pour le 30 août, rappelle-t-on.
Lire l'article
Le Rassemblement Pour le Gabon (RPG - majorité présidentielle) tiendra son 11è congrès extraordinaire samedi prochain à la Cité de la démocratie de Libreville, à l’issue duquel sera connu son candidat à l’élection présidentielle anticipée. Dans cette perspective, le Comité d'organisation du 11è Congrès extraordinaire du Parti, dont le Vice-président Pierre-Claver Mvéle en est la cheville, ouvrière multiplie réunions restreintes ou élargies et autres séances de concertations au siège du Parti sis au quartier Petit-Paris de Libreville. Le 30 juin dernier, le président Paul Mba Abessole a pris deux importantes mesures, conformément aux dispositions des statuts et règlements du Parti, dont ...
Lire l'article
Communiqué: URGENT : Gabon: Le Dr. Daniel Mengara sera candidat BDP à l’élection présidentielle anticipée de 2009
Pour diffusion immédiate Comme le BDP-Gabon Nouveau le disait à l’époque de Bongo (Dieu ait son âme), rien de bon ne pouvait se passer au Gabon tant qu’Omar Bongo et son régime seraient au pouvoir. Omar Bongo est mort, mais le système Bongo demeure. Parce que notre activisme de 10 ans pour la rupture et le changement véritable au Gabon n’a jamais été une lutte contre un seul homme, mais contre tout un système, le combat pour la fin du bongoïsme au Gabon reste le même. C’est conscient de cette réalité et motivé par l’urgence et l’impératif d’une alternance démocratique immediate ...
Lire l'article
Le secrétaire permanent du programme national des travaux d’intérêt public pour la promotion de l’entreprenariat et l’emploi (TIPPEE), Richard Damas, a déclaré lundi à Port-Gentil que la banque mondiale organisera dans la deuxième semaine du mois de janvier, un séminaire avec les municipalités bénéficiant du programme TIPPEE. Selon M. Damas, ce séminaire concerne prioritairement les villes qui ont été éligibles dans le projet de développement des infrastructures locales (PDIL), notamment la ville de Port-Gentil. ‘’Ce séminaire, initialement prévu pour la première quinzaine de janvier, vient d’être repoussé d’une semaine’’, a indiqué M. Damas. Le projet de développement d’infrastructures locales, outre la ville de ...
Lire l'article
Un deuxième tour de la présidentielle est désormais évoqué au Ghana pour départager les deux principaux candidats John Atta-Mills du Congrès démocratique national(NDC), opposition et Nana Akufo-Addo du Nouveau parti patriotique (NPP)au pouvoir a –t-on appris mercredi de source concordante. Pour l’heure, aucun candidat n’a encore franchi la barre des 50% de suffrages. Aux dernières nouvelles, Nana Akufo-Addo aurait une courte avance. Les résultats pourront être annoncés en fin de journée. Quelques 12, 8 millions d’électeurs sur 23 millions d’habitants s’étaient rendus aux urnes le 7 décembre dernier dans 22.000 bureaux de vote sur l’ensemble du territoire. Ils étaient appelés à renouveler le parlement ...
Lire l'article
Contrairement au Tour de France… Grand succès pour le Tour de Françafric 2007
Une marche des militants de la Cellule FrançAfrique pour dénoncer le soutien de la France, pays des droits de l'homme, aux dictateurs africains et au pillage du Gabon par bongo omar (le voleur de la république?). Marche organisée devant une des maisons de bongo à Paris. (Note BDP) Contrairement au Tour de France... Grand succès pour le Tour de Françafric 2007 Alors que les télés allemandes et les sponsors désertent la grande boucle, les médias sont venus en nombre pour couvrir un Tour de Françafric 2007 au palmarès incontesté. Total en jaune, Bolloré en vert et Dassault en maillot blanc à ...
Lire l'article
Début au Gabon des épreuves du 2ème tour du Baccalauréat
Présidentielle ivoirienne: vers un second tour Gbagbo/Ouattara
Gabon: Présidentielle 2009 / « Le Sénat sera supprimé », Pierre Mamboundou
Gabon: Présidentielle 2009 / « Le Sénat sera supprimé », Pierre Mamboundou
Gabon : La liste des candidats retenus pour la présidentielle sera connue jeudi
Gabon: Le candidat du RPG à l’élection Présidentielle de 2009 sera connu samedi prochain
Communiqué: URGENT : Gabon: Le Dr. Daniel Mengara sera candidat BDP à l’élection présidentielle anticipée de 2009
Gabon: Economie : Un séminaire destiné aux municipalités bénéficiant du programme TIPPEE sera organisé en mi janvier
Ghana: Présidentielle et législatives au Ghana/ un second tour s’annonce
Contrairement au Tour de France… Grand succès pour le Tour de Françafric 2007

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Oct 2009
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Présidentielle afghane : un second tour sera organisé

  1. AVOMO

    20 Oct 2009 a 15:10

    Décidément le Président Nicolas Sarkozy veut à tout pris se faire voir partout. Il veut toujours être parmi les premiers à féliciter ou à donner un point de vue. Et pourtant, n’est pas Barak Obama qui le veut.

    M. Nicolas Sarkozy, vous ne serez jamais de la trempe du Président Barak Obama, vous ne lui arrivez même pas à la cheville. Vous êtes juste bon pour impressionner les africains. N’avez-vous pas honte? Hier vous félicitiez et cautionniez un homme qui prend la tête d’un pays en trichant (soit dit en passant, le monde entier sait que vous avez organisez le coup d’état électoral que M. Ali Ben Bongo vient de faire au Gabon), aujourd’hui, vous félicitez les afgans qui retournent aux urnes parce qu’il y a eu des irrégularités lors de leur scrutin. ça s’appelle quoi votre jeu? Vous n’avez même pas honte M. Sarkozy!!! Vous vous croyez plus malin que tout le monde et pourtant tout le monde connaît vos manigances. Heureusement que vous êtes entrain d’imposer aux français une nouvelle méthode de diriger la France, la méthode des chefs d’état africains qui consiste à placer ses proches à des postes importants sans tenir compte de leurs compétences ni de leurs qualifications. Vous êtes entrain de placer votre fils à un poste important alors qu’il n’a même pas été capable de franchir le seuil de la deuxième année de droit. Ma fille qui a le même âge que votre fils que vous voulez sauver parce qu’il ne fout rien à l’école a déjà obtenu son master en droit dans une faculté de droit française. Vous qui prétendez que l’homme noir n’est pas assez entré dans l’histoire. Vous qui continuez à croire que le blanc est plus intelligent que le noir, comment se fait-il que votre fils soit aussi nul et ma fille plus intelligente alors qu’elle ne porte pas un “grand nom”? Que vous soyiez obligé de le caser pendant que vous êtes encore le tout puissant et influent président des Français et des gabonais. Je me réjouis à l’idée que les français ressentent un peu ce que les africains ressentent lorsqu’ils sont dirigés par des pions que vous placez à la tête de leurs pays et qui ne sont que des gouverneurs et non des Présidents de République…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*