Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les enseignants grévistes ne passeront pas à la caisse

Auteur/Source: · Date: 26 Oct 2009
Catégorie(s): Education

Le gouvernement a mis à exécution sa sanction pour les enseignants qui n’ont pas retrouvé leurs postes de travail depuis le 12 octobre dernier, en procédant au paiement de leur solde par bons de caisse du trésor public. Seuls ceux qui ont assuré les cours dans leurs établissements respectifs pourront être payés sur la base des listes de présence élaborées par les inspecteurs délégués d’académie mandatés par la tutelle.

Si la première rencontre du nouveau patron de l’Education nationale avait semblé apaiser le climat entre les enseignants et la tutelle, la mise en œuvre des sanctions promises par le gouvernement devrait encore échauffer l’humeur des grévistes, toujours pas décidés à reprendre le chemin des classes avant la satisfaction totale de leurs revendications.

Les enseignants qui se sont rendus à la banque ce 25 octobre ont du être déçus. La mesure promise par le gouvernement a été mise en œuvre dès ce mois d’octobre : Tous les enseignants ont été mis sur bons de caisse.

Les enseignants qui ont consenti à reprendre le chemin des classes depuis le 12 octobre dernier pourront toucher leur salaire au Trésor public, après vérification sur la base des listes de présence élaborées par les inspecteurs déléguées d’académie mandatés par la tutelle.

La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a estimé que cette mesure était «une dérive gouvernementale» qui vient altérer le climat de confiance qui commençait à s’installer entre les deux parties suite au travail abattu avec le nouveau ministre Séraphin Moundounga.

Ils soutiennent également que cette décision viole les articles 79 et 82 de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) qui stipulent entres autres que «les traitements et les conditions de travail des enseignants devraient être déterminées par la voie de négociations entre les organisations d’enseignants et les employeurs».

La modératrice de la CONASYSED, Léa-Isabelle Ozoumey, affirme que le premier ministre Paul Biyoghe Mba avait assuré que cette mesure ne serait pas effective. «Nous sommes désagréablement surpris aujourd’hui que lesdits salaires soient mis sur des bons de caisse», a-t-elle lancé.

A l’issue de l’assemblée générale du 17 octobre, la CONASYSED avait décidé de la poursuite du mouvement de grève malgré la décision de la tutelle de suspendre les salaires des enseignants grévistes, après la reprise du mouvement de grève depuis la rentrée des classes le 5 octobre dernier.

Alors que tous les regards sont tournés vers le nouveau gouvernement pour la résolution de la crise de l’Education nationale qui paralyse le système scolaire depuis plus d’un an, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) avait également vivement indexé le durcissement du cadre juridique de l’exercice du droit syndical décrété par le Conseil des ministres du 19 octobre dernier.


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : Biyoghe Mba veut assigner les enseignants grévistes en justice
Dans une noté adressée aux enseignants grévistes le 1er février, le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, a menacé de sanctionner ou de poursuivre en justice les enseignants ayant indûment perçu les bons de caisses des mois d’octobre et novembre 2009. En réaction à cette note, les enseignants réunis autours de la Convention nationale des Syndicats du secteur éducation (CONASYSED), ont menacé de boycotter la fin du premier trimestre en faisant de la rétention de notes. Les enseignants grévistes qui ont indûment perçu les bons de caisse des mois d’octobre et novembre 2009 pourraient bientôt être sanctionnés ou se voir ...
Lire l'article
La convention nationale des syndicats du secteur Education (conasysed), a déclaré samedi dernier à Libreville au cours d’une assemblée générale à son siège de la peyrie, qu’elle allait faire la rétention des notes si les enseignants n’entraient pas en possession de leurs bons de caisse des mois antérieurs. ‘’Le gouvernement est satisfait de la reprise les cours, mais il ne veut pas tenir ses engagements en restituant aux enseignants les bons de caisse des mois antérieurs notamment ceux du mois d’octobre. Le gouvernement fait la rétention des bons de caisse des enseignants de l’éducation nationale, alors que ceux de l’enseignement technique ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur Education (Conasysed) regroupée autour de 9 syndicats, tiendra samedi une assemblée générale à son siège de la Peyrie, où ses membres devraient discuter des questions liés aux bons de caisse. Des sources proches de la Conasysed, il ressort que certains enseignants ne seraient pas encore en possession de leurs bons de caisse, une situation que les membres de cette coalition de syndicat devraient statuer au cours de cette assemblée. Les enseignants regroupés au sein de cette grande famille syndicale perçoivent depuis le 5 janvier dernier, leurs rappels de solde, une promesse que le gouvernement ...
Lire l'article
A l'issue de l'assemblée générale du 17 octobre, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a décidé de la poursuite du mouvement de grève jusqu'à la satisfaction totale de leurs revendications. Cette position fait suite à la décision de la tutelle de suspendre les salaires des enseignants grévistes, après la reprise du mouvement de grève depuis la rentrée des classes le 5 octobre dernier. Malgré les sanctions de la tutelle pour contraindre les enseignants à reprendre le chemin des classes, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a décidé de maintenir son mouvement de grève à l'issue ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais s’est résolu à utiliser l’arme du salaire pour venir à bout de la grève des enseignants de la Convention nationale du syndicat du secteur éducation (CONASYSED), a appris APA vendredi à Libreville. Selon le communiqué final publié à l’issue du conseil des ministres, réuni jeudi à Libreville, le gouvernement a décidé de « la mise sur bons de caisse de tous les enseignants qui ne se présenteront pas sur leur lieu de travail, à compter du lundi 12 octobre ». Cette décision signifie que les salaires des enseignants ne seront plus virés dans leurs comptes bancaires mais dans les ...
Lire l'article
Dans le cadre des résolutions annoncées par le ministère de l’Education nationale pour contraindre les enseignants à reprendre les cours, le ministre de tutelle, Michel Menga, a convoqué le 10 novembre à Libreville les responsables académiques et les chefs d’établissements pour donner les instructions relatives à la mise en œuvre des sanctions adoptées. La tutelle a ainsi instauré un système de fiche de présence visant à identifier les enseignants grévistes, qui devraient être privés de salaires à compter du 25 novembre pour ceux qui n’auraient pas réintégré les salles de classes au 12 novembre, après cinq semaines de grève. Le ...
Lire l'article
Les enseignants adhérant à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED), réunis pour la énième fois en Assemblée générale, samedi à Libreville, ont décidé de maintenir leur grève pour la cinquième semaine consécutive. Selon eux, étant donné qu'aucune avancée n'a été enregistrée durant les quatre réunions de conciliation entre octobre et novembre, les enseignants grévistes considèrent que le climat de confrontation qui prévaut entre les deux parties (gouvernement et enseignants grévistes) fait que les négociations relèvent d’un dialogue de sourds. Ainsi, la CONASYSED accuse le gouvernement d'avoir bloqué les négociations et dit ne pas être pas responsable d'une ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Jean Eyéghé Ndong, a rencontré les syndicats de l’éducation nationale le 13 octobre à Libreville pour reprendre les négociations avec les enseignants qui sont entrés en grève depuis la rentrée des classes le 6 octobre. Les enseignants ont réclamé un cadre normatif de dialogue dûment adopté comme garantie à l’ouverture du dialogue. Le Premier ministre a exhorté les enseignants grévistes à reprendre les cours afin de prévenir d’importantes répercussions sur l’année scolaire, tandis que le Conseil des ministres du 14 octobre a offert la garantie recherchée par les enseignants.L’ouverture des négociations entre les enseignants grévistes et ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Education nationale, Michel Menga, a menacé de suspendre les salaires des enseignants en grève depuis la reprise des cours le 6 octobre dernier, a appris APA lundi de source sûre. Dans une note circulaire dont APA a pu obtenir copie, M. Menga demande aux responsables des établissements primaires et secondaires d’utilité publique de lui faire parvenir les noms, suivi des numéros matricules des agents grévistes, avant le 15 octobre, pour lui permettre d’entamer la procédure de suspension des salaires de ceux d’entre eux qui sont rémunérés par la fonction publique. Pour leur part, les enseignants stagiaires solidaires du ...
Lire l'article
Les salaires des enseignants du secteur public, en grève depuis début octobre, seront suspendus dès cette fin du mois, a annoncé le ministre de l'Education nationale, Michel Menga M'Essone, dans une note reçue dimanche par l'AGP. ''Je vous invite à me faire parvenir les noms, suivis des numéros matricules ou d'identification des agents grévistes de votre établissement scolaire, avant le 15 octobre, pour application stricte de la mesure portant suspension des salaires et de caisses de soutien'', écrit le ministre dans cette note adressée aux chefs d'établissements scolaires. ''J'attache du prix à cette instruction dont vous me rendrez personnellement compte en cas ...
Lire l'article
Gabon : Biyoghe Mba veut assigner les enseignants grévistes en justice
La conasysed a exigé la remise des bons de caisse des enseignants.
La Conasysed en assemblée générale samedi, pour discuter de la distribution des bons de caisse
Gabon : Les enseignants grévistes campent sur leur positions
Les enseignants gabonais payés sur bons de caisse
Gabon : Menga resserre l’étau sur les enseignants grévistes
Gabon: Crise à l’Education: les enseignants grévistes campent sur leur position
Gabon : Le gouvernement tend l’oreille aux revendications des enseignants
Le gouvernement menace de suspendre les salaires des enseignants grévistes au Gabon
Education : Les salaires des enseignants grévistes seront suspendus dès fin octobre (Menga M’Essone)

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Oct 2009
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*