Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le leader du Rassemblement pour le Gabon se met en réserve de la République

Auteur/Source: · Date: 27 oct 2009
Catégorie(s): Politique

Le leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG), le père Paul Mba Abessole, a déclaré, lundi à Libreville, qu’il se mettait « en réserve de la République », dans une déclaration baptisée « appel du 26 octobre », sa première sortie officielle en solitaire depuis la proclamation de l’élection présidentielle du 30 août dernier, remportée par le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG), Ali Bongo Ondimba.

Jusqu’à présent, Mba abessole évoluait et s’exprimait dans le cadre du « Front du refus coup d’état électoral », un mouvement regroupant quelque 18 candidats malheureux contestant la victoire électorale de M. Ali Bongo Ondimba, investi chef de l’Etat le 16 octobre dernier.

Dans sa déclaration, Mba Abessole a dénoncé « le manque de sérénité et de transparence » de la présidentielle ainsi que les « atermoiements et les hésitations » de la Cour constitutionnelle.

« Il s’en est suivi une violence disproportionnée des mercenaires appelés à réprimer nos manifestations légitimes de mécontentement », a-t-il dit, mettant en garde contre « la persistance de cet état des choses qui ne pourrait que favoriser l’avènement d’un climat insurrectionnel et déboucher sur une véritable guerre civile entre les Gabonais, tant les antagonismes entre les deux blocs sont sévères ».

Le leader du RPG s’est dit prêt à faire équipe avec chacun de ses pairs de la coalition, afin que le pays redevienne une nation ambitieuse et généreuse.

Selon Mba Abessole, le Gabon a besoin d’être dirigé par « un homme qui se situe au-delà des clivages culturels, religieux et au-dessus des partis politiques ». Il s’est dit prêt à répondre à un éventuel appel du peuple allant dans ce sens.

Candidat à la présidentielle du 30 août dernier, Paul Mba Abessole s’était retiré, avec cinq autres candidats, en faveur du candidat indépendant André Mba Obame dont la campagne électorale montait crescendo grâce à sa télévision privée TV+ dont les installations ont été sabotées le jour du vote par le pouvoir.

L’ancien leader charismatique du Mouvement de redressement national (MORENA) et du Rassemblement national des Bucherons (RNB) ne mobilise plus les foules comme pendant les premieres années de son retour d’un long exil parisien dans les années 1989.

Avec l’avocat Pierre Louis Agondjo Okawé, Joseph Rendjambé et bien d’autres, Mba Abessole fait partie des principaux artisans de l’ouverture démocratique au Gabon, à la faveur de la conférence nationale de 1990.

Il a fait vaciller le pouvoir à plusieurs reprises, notamment lors de l’élection présidentielle de 1993. Mais depuis qu’il a rejoint la majorité présidentielle et signé la charte portant plateforme et code de bonne conduite au sein de cette coalition oiffée par le PDG, Mba Abessole a beaucoup perdu de sa superbe, pendant que sa formation politique perdait en chemin nombre de ses militants au rythme de ses changements d’appellation.


SUR LE MÊME SUJET
Le leader du RPG fustige ‘’le règne de l’argent’’ dans le champ politique
Le leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité présidentielle), Paul Mba Abessole, a dénoncé le ‘’règne de l’argent’’ dans le champ politique, dans une déclaration au terme d’une tournée d’explication et de renforcement des capacités de ses militants dans la province du Woleu-Ntem (nord). ‘’L’argent est un bon serviteur, mais un mauvais maître. Avec l’argent nous avons tout faussé dans les relations politiques, sociale, économique et culturelles, tuant notre démocratie’’, a lancé le père Mba Abessole à ses militants à Oyem samedi dernier au terme d’une tournée débutée le 28 avril dernier dans la province septentrionale du Gabon. Hormis Oyem, ...
Lire l'article
Profitant des travaux du Conseil du secrétariat exécutif de son parti, qu’il a dirigés le week-end dernier, le président de l’UPG s’est prononcé sur la déclaration du gouvernement qui réagissait aux propos, tenus à Paris, par l’opposant André Mba Obame, sur un éventuel coup d’Etat. La liberté d’expression est un droit légal Après une longue période d’éclipse sur l’arène politique nationale – survenue au terme de la dernière présidentielle dont il occupa finalement la deuxième marche du podium – le leader de l’Union du Peuple Gabonais, d’allure fringante, est sorti de sa réserve samedi 13 mars 2010 dernier. A la faveur ...
Lire l'article
Profitant des travaux du Conseil du secrétariat exécutif de son parti, qu’il a dirigés le week-end dernier, le président de l’UPG s’est prononcé sur la déclaration du gouvernement qui réagissait aux propos, tenus à Paris, par l’opposant André Mba Obame, sur un éventuel coup d’Etat. La liberté d’expression est un droit légal Après une longue période d’éclipse sur l’arène politique nationale – survenue au terme de la dernière présidentielle dont il occupa finalement la deuxième marche du podium – le leader de l’Union du Peuple Gabonais, d’allure fringante, est sorti de sa réserve samedi 13 mars 2010 dernier. A la faveur ...
Lire l'article
Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu ce mardi au palais de la présidence, le leader du Rassemblement Pour le Gabon (RPG, opposition) Paul Mba Abessole, en présence du Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, dans la logique annoncée par le Chef de l’Etat, au sortir de l’élection présidentielle du 30 août 2009, c'est-à-dire de garder la main tendue en direction de tous. L’économie de la rencontre entre les deux hommes a été faite par Faustin Boukoubi qui a indiqué que « le Président Mba Abessole, en bon compatriote, s’est montré disponible, ...
Lire l'article
Le Rassemblement pour le Gabon (RPG) du père Paul Mba Abessole, a procédé, mercredi dernier, à un réaménagement de son secrétariat exécutif, indique un note de ce parti dont l’AGP a reçu copie vendredi. Le grand chambardement est le départ, inattendu, du député Beni Ngoua Mbina du poste de secrétaire exécutif adjoint du parti. Il est remplacé par le sénateur, Charlotte Kombila. Beni Ngoua Mbina avait déjà écopé d’un blâme au terme d’un conseil de discipline tenu au lendemain du soutien apporter par les députés RPG au Premier ministre, Paul Biyoghé Mba lors de sa déclaration de politique générale en janvier devant ...
Lire l'article
Un tribunal de Libreville a condamné l’Etat gabonais pour « voie de fait » envers un leader d’ONG, Marc Ona, rapporte rewni.com. Figure de la société civile gabonaise, Marc Ona avait saisi la justice en 2008 pour avoir été interdit de sortir du pays. La plainte de M. Ona visait André Mba Obame, ministre de l’Intérieur à l’époque des faits, et l’Etat gabonais. Dans sa décision rendue le 25 novembre, le tribunal de première instance de Libreville a condamné André Mba Obame et l’Etat gabonais à verser 5 millions de FCFA (7.600 euros) à Marc Ona, à titre de dommages ...
Lire l'article
Le président du Cercle d’Action et de Soutien à Mba Abessole (CASMA), Ndong Minko, a appelé ce samedi à Libreville, le leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG/majorité présidentielle) à se porter candidat à l’élection présidentielle à venir. « Nous, jeunes du CASMA, demandons à Paul Mba Abéssole de se présenter à cette élection car une chose est sûre, il n’est pas rentré au sein de la majorité présidentielle pour abandonner ses convictions », a déclaré Brice Ossaba (vice président du CASMA), avouant que « se serait une déception pour nous si notre porte-étendard ne venait pas à répondre à ...
Lire l'article
Le président de l'Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou, s'est plaint mardi à Libreville, du manque d'équité observé dans les médias publics. ''Les partis de l'opposition se plaignent du fait que leurs activités ne sont pas diffusées par les médias publics. Nous souhaitons qu'un décret qui réglementera le temps d'antenne en période électorale soit pris'', a indiqué M. Mamboundou, à la sortie d'une audience avec la ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout. ''Il est anormal que ce soient les médias privés qui diffusent nos activités'', a-t-il ajouté, soulignant que la diffusion des messages de l'opposition incombe premièrement aux médias ...
Lire l'article
Le leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité présidentielle), Paul Mba Abessole, a recommandé aux militants de son parti samedi à Kango (96 km, sud de Libreville), de mettre fin à la pratique de la sorcellerie. ''J'ai été sidéré d'apprendre, et c'est vrai, que certains militants du RPG se complaisaient dans les pratiques sorcières, allant jusqu'à sacrifier des êtres humains. Je suis déçu de ces pratiques ignobles faites par des compatriotes qui, au lieu d'utiliser leurs intelligences au service du pays, croient que par coup de baguette magique, peuvent gagner leur vie et être riches sans le moindre effort'', a ...
Lire l'article
La Cour constitutionnelle du Gabon a condamné jeudi, le leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité présidentielle), Paul Mba Abessole à payer une amende d’un million de FCFA au Trésor public, à l’issue d’une audience publique de la haute juridiction. Cette condamnation fait suite à une lettre ‘’au vitriol’’ datée du 16 octobre 2008 dans laquelle, le père Mba Abessole, tout en contestant la victoire de la liste du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) conduite par l’actuel Premier ministre Jean Eyeghe Ndong dans le 2ème arrondissement de Libreville, avait ouvertement accusé la Cour constitutionnelle d’être partiale dans certains de ...
Lire l'article
Le leader du RPG fustige ‘’le règne de l’argent’’ dans le champ politique
Gabon: Pierre Mamboundou sort de sa réserve
Gabon: Pierre Mamboundou sort de sa réserve
Paul Mba Abessole, président du RPG (opposition) chez le Président de la République Ali Bongo Ondimba
Leader du RPG réaménage le secrétariat exécutif de son parti
Gabon : l’Etat condamné pour avoir interdit à un leader d’ONG de sortir du pays
Gabon: Le CASMA demande au leader du RPG à se porter candidat à la présidentielle
Gabon: Le leader de l’UPG se plaint du manque d’équité dans l’audiovisuel public
Gabon: Le leader du RPG recommande à ses militants de mettre fin à la pratique de la sorcellerie
Gabon: Le leader du RPG condamné à verser un million de FCFA d’amende par la Cour constitutionnelle

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 oct 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Le leader du Rassemblement pour le Gabon se met en réserve de la République

  1. MVOME

    28 oct 2009 a 07:09

    soutien au Père P.MBA dans sa décision. Avant les éléctions j’ai toujours crié haut et fort qu’il n’ y a aucun espoir de changement à attendre tant que le système du PDG est encore en place. Quelque soit la mobilisation du peuple gabonais à vouloir le sanctionner par les urnes, ça ne donnera rien. Et en plus, on a rien a attendre de l’opinion internationale.
    C’est triste à dire mais nous allons devoir patienter encore plus de quarante ans si nous pensons renverser la situation par le vote.
    Aidons-nous à trouver d’autres solutions, tous derrière les leaders de l’opposition courageuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>