- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Scandale à la BEAC: le gouverneur reste en place jusqu’en novembre

Le gabonais Philibert Andzembé sera maintenu au poste de gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), en dépit de son rappel par le Gabon après la découverte de malversations et d’importantes pertes, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

“Le comité des ministres des Finances (de la sous-région) a décidé mercredi lors d’une réunion à Douala (sud-Cameroun) de maintenir Philibert Andzembé au poste de gouverneur (de la BEAC) jusqu’au mois de novembre” et le sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac) à Bangui, a affirmé à l’AFP un responsable du ministère camerounais des Finances.

Le comité a également “instauré la double signature en attendant qu’on nomme le nouveau gouverneur”, a déclaré le ministre camerounais des Finances Essimi Menye, au quotidien d’Etat Cameroon Tribune.

“Notre souhait aujourd’hui est que la procédure de remplacement du gouverneur se passe dans les meilleurs délais”, a-t-il ajouté.

Le Gabon avait annoncé le rappel à Libreville du gouverneur Andzembé de la BEAC, dont le siège est à Yaoundé, “en vue de son remplacement”, dans un communiqué de la présidence gabonaise le 19 octobre.

Le Gabon avait notamment “déploré la situation” prévalant “au bureau extérieur de la BEAC à Paris” où des “malversations financières provisoirement évaluées à 19 milliards de FCFA (28 millions d’euros)” ont été enregistrées entre 2004 et 2008.

Le 24 septembre, la BEAC avait admis avoir perdu plus de 40 millions d’euros dans des investissements hasardeux et des détournements, dans une interview de M. Andzembé au quotidien gabonais Gabon Matin. M. Andzembé avait reconnu l’investissement “toxique” de 16 milliards de F CFA (25 millions d’euros) et des détournements de “15 milliards (22 millions d’euros)”.

“Les chefs d’Etat de la Cémac ont été informés et ont commandé un audit”, avait-il précisé.


SUR LE MÊME SUJET
(Par B NZANG NANG) Des nombreux hauts responsables de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) sont depuis quelques mois, cités dans les malversations financières qui ont secoué cette institution financière sous régionale a amené le président gabonais, Ali Bongo Ondimba à mettre la justice en branle pour inculper les gabonais dont les noms ont été cités dans cette sombre affaire. Le président, Ali Bongo avait dans la foulée de l’éclatement de ce scandale financier, réclamé la démission du gouverneur de la BEAC, Philibert Andzembé, par ailleurs gabonais qu’il a finalement obtenu de ses pairs. Le numéro un ...
Lire l'article [1]
Les enquêtes sur les malversations financières à l’agence parisienne de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) vont se poursuivre, a annoncé le 18 février à Brazzaville, au Congo, le gouverneur de cette institution, Lucas Abaga Nchama. La poursuite de ces enquêtes s’inscrit dans le cadre de la restauration de la crédibilité de la banque engagée dès la prise de fonction du nouveau gouverneur. Pour redorer l’image de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), le nouveau gouverneur de cette institution, l’Equato-guinéen Lucas Abaga Nchama, a annoncé le 18 février dernier la poursuite des enquêtes relatives ...
Lire l'article [2]
L'Equato-Guinéen Lucas Abaga Nchama, nommé mi-janvier gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), était vendredi en visite au Gabon, dont des ressortissants ont occupé ce poste pendant 36 ans, a annoncé la présidence à Libreville. Après s'être rendu en début de semaine dans son pays d'origine, M. Abaga Nchama "a choisi le Gabon pour sa première sortie officielle", a affirmé lors d'un point de presse le porte-parole de la présidence, Guy-Bertrand Mapangou. Selon M. Mapangou, le nouveau gouverneur a été reçu par le président Ali Bongo Ondimba auquel il a "exprimé toute sa reconnaissance". Les deux hommes se sont dits ...
Lire l'article [3]
Suite au scandale financier qui ébranlé la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), le nouveau gouverneur de cette institution, Lucas Abaga Nchama, a promis le 26 janvier de placer son mandat sous le signe de la transparence. Une déclaration faite après un entretien avec le président Teodoro Obiang Nguema, qui a promis de traquer tous les fonctionnaires impliqués dans ce scandale. Le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), Lucas Abaga Nchama, a déclaré à la presse le 26 janvier dernier qu’il s’engageait à «travailler dans la discipline, la transparence et la bonne ...
Lire l'article [4]
C’est Lucas Abaga Nchama, de la Guinée Equatoriale, qui a été nommé gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) lors du 10e sommet de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC), qui s’est tenu du 16 au 17 janvier à Bangui, en République centrafricaine (RCA). Ce poste qui a toujours été occupé par un ressortissant Gabonais depuis 1973, conformément aux accords de Fort Lamy sera désormais rotatif. Alors que tout le monde s’attendait à voir un autre Gabonais succéder à Philibert Andzembé, c’est finalement l’Equato-guinéen Lucas Abaga Nchama qui ...
Lire l'article [5]
Le 10e sommet de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (Cémac) a nommé l'Equato-Guinéen Lucas Abaga Nchama gouverneur de la banque régionale BEAC, poste qui devient désormais rotatif. Gestion contestée de Philibert Andzembé Le sommet, tenu samedi et dimanche à Bangui, "a décidé de nommer au poste de gouverneur de la BEAC (Banque des Etats de l'Afrique centrale) Lucas Abaga Nchama", selon son communiqué final lu devant les chefs d'Etat et la presse par le président de la Commission de la Cémac, Antoine Ntsimi. M. Abaga Nchama succède au Gabonais Philibert Andzembé, qui était en poste depuis juillet 2007 ...
Lire l'article [6]
Le 10e sommet de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (Cémac) a nommé dimanche l'Equato-Guinéen Lucas Abaga Nchama gouverneur de la banque régionale BEAC, poste qui devient désormais rotatif. Le sommet, tenu samedi et dimanche à Bangui, "a décidé de nommer au poste de gouverneur de la BEAC (Banque des Etats de l'Afrique centrale) Lucas Abaga Nchama", selon son communiqué final lu par le président de la Commission de la Cémac, Antoine Ntsimi. M. Abaga Nchama succède au Gabonais Philibert Andzembé, qui était en poste depuis juillet 2007 et que le sommet a décidé de "relever de (ses) ...
Lire l'article [7]
Fort de son acquittement dans ce qu’il est désormais convenu de qualifier de l’affaire du scandale du bureau extérieur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (Béac), Jean Pierre Oyiba l’ex- directeur du cabinet civil du nouveau président de la république gabonaise, entend ester en justice ceux de ses accusateurs qui l’avaient contraint à se dessaisir de son poste de principal collaborateur de Ali Ben Bongo Ondimba quelques semaines après sa nomination. Au plus fort de la crise qui a secoué l’institution bancaire sous régionale, le Gabon en avait payé le prix fort, tant il était établi que le ...
Lire l'article [8]
Alors que le communiqué officiel du tout premier conseil des ministres présidé par Ali Bongo Ondimba a indiqué le rappel à Libreville de Philibert Andzembé, gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), en vue de son remplacement, cette mesure semble n’avoir pas été entendue par l’intéressé qui campe au poste de gouverneur l'institution financière sous régionale. En cette qualité, il a présidé, le 26 octobre dernier à Douala, une réunion de l’institut d’émission monétaire de l'Afrique Centrale, comme si de rien n’était ! Le 19 octobre dernier à Libreville, le cabinet présidentiel a annoncé que Philibert Andzembé, gouverneur ...
Lire l'article [9]
Après les dénonciations de détournements de fonds dont la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) fait l'objet, le gouverneur de cette institution, Philibert Andzembé, a confirmé la disparition de 15 milliards de FCFA dans les caisses du bureau parisien de la banque. Lors d'un entretien accordé au quotidien camerounais Cameroon Tribune, le patron de la BEAC dit avoir pris des mesures pour gérer cette nouvelle crise. Le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), Philibert Andzembé, vient de confirmer «un écart de trésorerie» de l’ordre de 15 milliards FCFA environ, découvert au 31 décembre 2007 entre les ...
Lire l'article [10]
Scandale à la BEAC : qui suivra l’exemple du Gabon
BEAC : Abaga Nchama joue «patte blanche»
Le nouveau gouverneur de la BEAC en visite au Gabon
BEAC : Nchama s’engage dans la transparence
BEAC : Un Equato-guinéen nommé gouverneur
BEAC : Philibert Andzembé “relevé de ses fonctions”
Cémac: un Equato-Guinéen nommé chef de la BEAC, poste désormais rotatif
Scandale du bureau extérieur Beac de Paris 5363
Gabon : Philibert Andzembé campe au “gouvernorat” de la BEAC
CEMAC : Le gouverneur de la BEAC confirme «un écart de trésorerie» de 15 milliards de FCFA
2 Comments (Open | Close)

2 Comments To "Scandale à la BEAC: le gouverneur reste en place jusqu’en novembre"

#1 Comment By Ndouné On 31 Oct 2009 @ 16:33

Excellences, Messieurs les Chefs d’Etat,
Lors de votre sommet extraordinaire du 30 janvier 2009 à Libreville, vous avez commandité l’audit spécifique du « placement hasardeux de la BEAC avec rémunération dans un compte fantôme » et l’audit général de l’institut d’Emission, cela a légitimement réjoui le petit personnel (personnel ACCG) de notre institution.
Lire la suite sur Ndjamena-matin : [11]
Ndouné

#2 Comment By Jean Jules On 10 Mar 2010 @ 00:42

NVOU Martial, il est intéressant de vivre une vie tranquille avec son épouse car il est de nature au Cameroun que quant tu cherche la femme d’autrui tu paiera sans en être touché ni seulement par la règle du carma. Alors divorce de ton épouse pour te remarier si tu ne te sens réellement pas bien comme tu le dis si bien à ses dames avec lesquelles tu couche sana aucune protection en plus.