- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon: un important général incarcéré depuis un mois

Le général Jean-Philippe Ntumpa Lebani, qui dirigeait le Conseil national de sécurité (CNS) du Gabon depuis décembre 2008, est incarcéré à la prison de Libreville depuis le 1er octobre, a rapporté vendredi le bi-mensuel gabonais Echos du Nord.

“Depuis le 1er octobre (…) le général est incarcéré à la prison centrale de Libreville sans qu’acun fait ne puisse être établi contre l’intéressé”, rapporte le journal.

Jointes par l’AFP, les autorités gabonaises n’ont pas souhaité répondre.

L’ancien ministre de la Défense Jean-François Ndongou avait confirmé à l’AFP le 16 septembre qu’une “instruction était en cours” sur le sujet mais s’était refusé à d’autres précisions sur la réalité de l’arrestation et sur les accusations, se référant à un “secret militaire”.

Vendredi, une source proche du pouvoir a indiqué que l’enquête portait sur une “tentative de coup d’Etat” et que la “justice tranchera”. De nombreuses rumeurs de coups d’Etat circulent régulièrement au Gabon depuis 2008 et les premières alertes sur la santé du défunt président Omar Bongo Ondimba, décédé en juin.

Il a été remplacé par son fils Ali Bongo Ondimba, lors d’un scrutin présidentiel le 30 août contesté par l’opposition mais validé par la Cour constitutionnelle.


SUR LE MÊME SUJET
Un responsable du bimensuel privé gabonais Le Temps, condamné en 2004 à verser 10 millions de FCFA (plus de 15.000 euros) à un ex-responsable politique qui l'accusait de diffamation, a été écroué pour n'avoir pas payé ces dommages, a annoncé sa rédaction mercredi à l'AFP. Jean Yves Ntoutoume Nguema, directeur de publication du journal, a été "convoqué "hier (mardi) à la Police judiciaire, qui l'a déféré au Parquet (de Libreville). Du parquet, il a été conduit à la prison", a déclaré Norbert Ngoua Mezui, un responsable du groupe de presse Pyramid'Media, qui édite Le Temps. Selon M. Ngoua Mezui, cette incarcération relève ...
Lire l'article [1]
Reporters sans frontières demande la remise en liberté immédiate de Jean-Yves Ntoutoume, directeur de publication du journal indépendant Le Temps, incarcéré à Libreville depuis le 26 octobre 2010. Le journaliste est privé de sa liberté pour n'avoir jamais pu s'acquitter de l'intégralité d'une amende qui lui avait été infligée il y a six ans. Cet incident relance le débat sur la dépénalisation des délits de presse au Gabon. L'incarcération de Jean-Yves Ntoutoume est excessive. Une amende de 10 millions de francs CFA est évidemment trop lourde pour un journal comme Le Temps, qui vend un nombre limité d'exemplaires et qui évolue ...
Lire l'article [2]
L’Unique cybercafé de la ville de Lambaréné, capitale provinciale du Moyen-Ogooué (centre) est privé de connexion Internet depuis plus de six (6) mois, en dépit des promesses de rétablissement des liaisons et installations de l’ «ADSL » pour augmenter le débit par un opérateur agrée, a-t-on confié à l’un des envoyés spéciaux de GABONEWS. Situé dans le quartier « Isaac », 2ème arrondissement de Lambaréné, le cybercafé affiche presque « vide » n’eût été la présence d’une librairie-papeterie sauvant les apparences devant des postes de travail (ordinateurs) éteints par le propriétaire qui a dû se séparer de quatre employés, mis au ...
Lire l'article [3]
La justice gabonaise a allégé mercredi en appel la condamnation du directeur de la filiale au Gabon du groupe pétrolier suisse Addax Petroleum, jugé pour diffamation et outrage à magistrat, lui donnant 3 mois de prison "avec sursis", a constaté un journaliste de l'AFP. La Cour d'appel du tribunal de Port-Gentil a jugé Gérard Hautavoine, absent à l'audience, coupable "de diffamation envers son ajoint et d'outrage envers le tribunal" et l'a condamné à 3 mois de prison "avec sursis", allégeant ainsi la peine de trois mois d'emprisonnement ferme décidée en première instance. Le tribunal a par ailleurs confirmé la condamnation du patron ...
Lire l'article [4]
Le parquet près du tribunal de première instance de Libreville a requis vendredi, six mois de prison ferme à l’encontre de l’ex-employée de la BGFIBANK, Marlène Rapotchombo dans l’affaire de divulgation du secret bancaire l’opposant au procureur de la République, Bosco Alaba Fall, rapporte samedi le quotidien progouvernemental l’Union. La peine a été demandée au terme d’une audience fleuve de près de 9 heures de temps au palais de justice de Libreville où s’est déroulé le procès. Hormis la peine de six mois, le ministère public a exigé à l’accusé de payer une amende de 300.000 FCFA. L’affaire a été mise en délibérée ...
Lire l'article [5]
Au cours de deux conférences de presse tenues les vendredi et samedi à Libreville, le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, a donné le bilan officiel de la mutinerie du lundi 19 janvier à la prison centrale de Libreville qui est de deux morts et neuf blessés, côté mutins et a annoncé que le gouvernement gabonais s’apprête à construire une prison ultra moderne à Oyem, une ville située à environ 30 km de Libreville, au nord du pays. « La situation a été provoqué par une quarantaine de détenus qui ont surpris les agents de permanence en prenant en otage ...
Lire l'article [6]
Le Directeur général de la première chaîne de la Radiodiffusion télévision gabonaise (RTG1), David Ella – Mintsa, a déclaré vendredi matin, sur les ondes de Radio – Gabon que « les fêtes du 17 août dans la Nyanga et la Ngounié seront retransmises en direct depuis la cité de l’information ». Le Directeur général de la RTG 1 a fait cette déclaration depuis la Maison de l’information, Georges Rawiri au cours de la cérémonie de la rétrocession de l’édifice au ministre de la Communication, Jean Boniface Assélé, retransmise en direct sur les ondes de Radio – Gabon. Répondant à une autre ...
Lire l'article [7]
Le centre de santé maternel du quartier Beau séjour dans le 5ème arrondissement de la capitale gabonaise, inauguré, il y a plus de sept (7) mois, n'est pas toujours mis à la disposition de la population qui s'impatientent et réclament l’ouverture de ce centre qui soulageraient les maux des populations de ce quartier. Les riverains se demandent pourquoi ce retard qui contraint les malades à faire de longues distances, encombrés de tous les dangers et les embouteillages pouvant même entraîner la mort, pour se rendre à l'Hôpital général de Libreville (CHL), situé à plus de 5 kilomètres. En principe, pour les populations, ...
Lire l'article [8]
Le groupe parlementaire du Rassemblement pour le Gabon ( RPG ), Parti de la majorité présidentielle et formation politique présidé par le père Mba Abessole demande la libération de son député Alain Claude Bilié bi Nzé, l'ex-ministre délégué aux Transports incarcéré à la prison centrale de Libreville depuis le 8 janvier.    Après le point de presse du substitut adjoint du procureur de la République du 9 janvier et dont l'objectif était d'éclairer l'opinion sur la non prise en compte de l'immunité parlementaire de l'ex-ministre Bilié-Bi-Nzé, le tour est revenu au groupe parlementaire RPG, parti auquel appartient ce dernier, de donner de ...
Lire l'article [9]
Cinq Gabonais ont été déférés au Parquet à Libreville et incarcérés pour avoir distribué des tracts critiquant le président Omar Bongo, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Cinq personnes ont été surprises début juillet vers 3h du matin en train de distribuer des tracts hostiles au président Bongo "pour perturber le meeting" du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) qui tient son 8ème congrès le week-end prochain, a affirmé cette source proche du parquet. Ils auraient reconnu les faits et ont été déférés au parquet vendredi avant d'être incarcérés, a-t-on précisé de même source. Ces hommes se réclament du mouvement Bongo doit partir ...
Lire l'article [10]
Gabon: un journaliste incarcéré pour défaut de paiement de dommages
Gabon: Un directeur de publication incarcéré pour non paiement de l’intégralité d’une amende
Le seul cybercafé de Lambaréné « déconnecté » depuis plus de six mois
Condamnation du directeur général d’Addax Gabon allégée en appel
Affaire Alaba Fall: Le parquet a requis 6 mois de prison ferme pour l’ancienne caissière de BGFIBANK
Gabon : Les travaux de construction de la nouvelle prison démarreront dans deux mois
Gabon: « Les fêtes du 17 août dans la Nyanga et la Ngounié seront retransmises en direct depuis la Cité de l’information », Directeur général
Gabon: Inauguré depuis 7 mois, les populations de Beau séjour attendent toujours l’ouverture du centre de santé maternelle et infantile
Gabon : Le RPG demande l’immunité pour l’ex-ministre incarcéré
Distribution de tracts: cinq Gabonais déférés au Parquet et incarcéré
2 Comments (Open | Close)

2 Comments To "Gabon: un important général incarcéré depuis un mois"

#1 Comment By junita1 On 4 Nov 2009 @ 11:01

juste une question: etes-vous sure que ce general vit encore? parceque ces gens sont capable de le faire disparaitre.prendre le pouvoir au peuple avec le sang des innocents dans les mains,ou iront-ils? KAN JE DIS ILS C’EST: rogombé,ndougou,mborantsuo,bongo2,asselé,patience,boukoubi,ntoutoume emane,et autres sbires du gouvernement.

#2 Comment By colorado On 5 Nov 2009 @ 08:20

moi je ne comprends pas comment on peut capturer un général d’armée comme une mouche.Est ce que ce général n’a pas de sympathisants dans les troupes comme on en voit ailleurs.N’est pas là une façon d’effrayer les hommes de l’armée QUI PEUVENT AVOIR DES IDEES SOGRENUES derrière la tête? vivement que l’avenir nous éclaisira cette lugubre histoire.