Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les personnels de santé empochent leurs primes

Auteur/Source: · Date: 31 Oct 2009
Catégorie(s): Santé

Les agents du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) ont salué le versement de la prime de servitude qu’ils réclamaient depuis plusieurs mois en menaçant de reprendre leur mouvement de grève.

Privés de cet acquis depuis plus de quatre mois, les agents fédérés au sein du Syndicat national des personnels de la santé (SYNAPS), viennent d’entrer en possession de leurs primes de servitude, dont le versement effectif constituait l’un des principaux points de revendications des agents qui avaient observé une grève record de janvier à mai dernier.

Le versement de cette prime par la tutelle devrait mettre du baume sur l’ecchymose encore lancinante du secteur de la santé, qui menaçait de reprendre son mouvement de grève si cette prime n’était pas versée dans les meilleurs délais par les autorités.

Les agents des catégories B1 et B2 ont respectivement empoché 80 000 F CFA et 60 000 F CFA par mois, tandis que ceux des catégories A1 et A2 se sont vus versés 100 000 F CFA et 150 000 F CFA par mois de prime de servitude.

Lors de l’assemblée générale du 24 octobre dernier, le secrétaire général du SYNAPS, Serge Mickala Moundanga, indiquait à la base qu’il restait de nombreux points de revendications sur le cahier de charges, autour duquel les négociations allaient se poursuivre avec la tutelle.

Les principaux points qui restent à traiter pour le nouveau ministre de la Santé, Alphonsine Mbie N’na, tourneront autour des rappels, de la réouverture de l’Ecole nationale d’actions sociales et sanitaires (ENASS), de la révision du ministère de la Santé, ou encore de la révision des textes régissant ce ministères, vieux de six décennies selon certaines sources.

Les agents du SYNAPS ont par ailleurs tiré la sonnette d’alarme sur l’état de dégradation patent des équipements des structures publiques de santé. A cet effet, ils ont invité le gouvernement à doter rapidement ces structures sanitaires en «matériel de qualité et moderne».

«Le domaine de la Santé est très vaste et sensible, ce qui fait qu’il y certains métiers qui ne sont pas pris en compte et nous demandons au ministère d’essayer de résoudre ce problème», a enfin expliqué le leader syndical.

Le secteur de la santé a été paralysé par une grève record les 5 premiers mois de l’année 2009, qui avait eu de graves répercussions sanitaires sur les populations les plus démunies.


SUR LE MÊME SUJET
Le travail a effectivement repris lundi dans les hôpitaux et centres de santé publics de Libreville, après une longue grève des agents de la santé regroupés au sein du syndicat national des personnels de la santé (SYNAPS), a constaté l'AGP. Du centre hospitalier de Libreville (CHL), la plus grande structure sanitaire publique du Gabon, au dispensaire de la Peyrie, en passant par celui de Louis, le constat est le même : les agents aux blouses blanches ont bel et bien repris le travail. Cette reprise intervient après l'appel lancé dimanche dernier par le secrétaire général du SYNAPS, Serghes Mickala Moundanga, invitant ses ...
Lire l'article
Le personnel de santé regroupé au sein du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) a durcit son mouvement de grève entamé depuis plus de trois mois au lendemain de la décision du gouvernement de payer la prime de servitude et de risque sanitaire (appelée prime hospitalière par les grévistes), a-t-on constaté. Depuis lundi, les malades du Centre hospitalier de Libreville (CHL) sont livrés à eux-mêmes suite à la décision du SYNAPS de suspendre le service minimum qu’il observait. Le service ‘’sensible’’ de l’hémodialyse qui était jusqu’à présent exempté est touché par le mouvement depuis lundi. 122 patients de ce service qui ...
Lire l'article
Le Ministre de la Santé publique, le général d’armée Idriss Ngari, a ordonné ce dimanche à l’ensemble des personnels de Santé à « reprendre immédiatement le travail » dans toutes les structures sanitaires du pays, selon un communiqué parvenu au desk de GABONEWS. Le communiqué rappelle que « depuis le 12 janvier 2009, les agents du secteur Santé observent un mouvement de grève déclenché par le Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) pour réclamer les paiements des primes de logement et hospitalière ». « Les différentes négociations menées par le Ministre de la Santé avec l’appui du Premier Ministre, ...
Lire l'article
Après la trêve sociale décidée le 14 mars dernier suite au décès de la première dame du pays, le Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) s’est réuni le 3 avril dernier à Libreville pour décider de la poursuite ou non du mouvement de grève qui paralyse le secteur de la santé depuis près de trois mois. Face au non versement de la prime de servitude à la fin du mois de mars comme promis par le gouvernement, les agents de la Santé ont accordé un sursis jusqu’au 25 avril prochain pour la mise en place de cette mesure, après ...
Lire l'article
Le Secrétaire général du Syndicat national des personnels de la santé (SYNAPS), Serges Mikala, a annoncé ce lundi soir lors du journal télévisé de la première chaîne de Radio Télévision Gabonaise, (RTG1), la suspension de la grève dans leur secteur de la Santé durant le deuil national consécutif au décès de la Première Dame du Gabon, Dr Edith Lucie Bongo Ondimba, samedi dernier à Rabat au Maroc. Voici le texte intégral du SYNAPS: « Les personnels de la santé, très touchés par le décès de la Première Dame du Gabon, le Bureau exécutif, l’ensemble des membres et sympathisants du Syndicat ...
Lire l'article
Dans une déclaration faite mardi soir à la première chaîne de télévision(RTG1), le porte-parole par intérim du gouvernement gabonais, a annoncé la suspension du salaire des grévistes du service public de la Santé dès le mois de février en cours, suite à la non observation du service minimum par le Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS), en grève générale illimitée depuis plus d'un mois. «La solde des agents du ministère de la Santé sera mise en bons de caisse. Seuls les agents présents à leur poste de travail pourront retirer leurs bons de caisse auprès de leurs administrations respectives», ...
Lire l'article
Les personnels de santé du Centre hospitalier régional (CHR) Benjamin Ngoubou et du Centre urbain de santé (CUS) de Tchibanga (Sud), ont rejeté l’appel à la reprise du travail lancé vendredi par le gouverneur de la province de la Nyanga, Rufin Moutéssayigoué, rapporte lundi le correspondant de l’AGP. Cet appel du premier responsable administratif intervient au lendemain de la suspension du service minimum le 12 janvier dernier suite au durcissement du mouvement de grève lancé par le Syndicat national des agents et personnels de la santé (SYNAPS). Dans son appel M. Moutéssayigoué a demandé aux blousses blanches à mettre en valeur le ...
Lire l'article
Les personnels de santé de l'hôpital régional Paul Moukambi de Koulamoutou assurent le service minimum, malgré l'appel à la grève illimitée sans service minimum, lancé par le syndicat national des personnels de Santé (SYNAPS), a constaté le correspondant permanent de l'AGP. Ce service minimum assuré depuis le début de la grève des personnels de la santé, le 12 janvier écoulé continue d'être assuré aux urgences où infirmiers et infirmières de garde des différents services, chirurgie, pédiatrie, médecine, interviennent tous, selon la nature de l'affection, ainsi qu'à la maternité où des femmes en travail sont encore reçues. ''Nous sommes là en attendant le ...
Lire l'article
Le Syndicat national des personnels de Santé (SYNAPS) au Gabon a appelé ce lundi à une grève générale pour amener les autorités à prendre en considération leurs revendications d’ordre salarial, a appris la PANA de source officielle. Le SYNAPS avait déposé un préavis de grève au cabinet du Premier ministre gabonais, Jean Eyeghe Ndong, depuis le 18 décembre dernier. Le Secrétaire général du SYNAPS, Serge Mickala Moundounga, a déclaré ce lundi que le gouvernement ne s’occupait pas bien de l’agent public permanent ou non permanent du secteur de la Santé, "qui est l’acteur principal de toute politique sanitaire orientée vers les populations". "La ...
Lire l'article
En grève depuis le 27 août pour réclamer l’augmentation de la prime de logement, les médecins et infirmiers de Libreville ont suspendu leur mouvement de protestation le 1er septembre pour entamer des négociations avec le ministère de la Santé. Le personnel de santé, qui assurait un service minimum pendant la cessation de travail, a annoncé la possibilité d’une reprise de la grève sans préavis si leurs revendications n’étaient pas satisfaites par la tutelle. Infirmiers et médecins de Libreville ont réinvestit les structures de santé le 1er septembre, après 4 jours de cessation de travail pour revendiquer une hausse de leur ...
Lire l'article
Gabon: Le travail a repris dans les hôpitaux publics de Libreville
Gabon: Le personnel de santé durcit la grève, après l’annonce du paiement de la prime de servitude
Gabon: Santé: le Gouvernement appelle les personnels de santé à « une reprise immédiate » des activités
Gabon : Le ciel se couvre de nouveau sur le secteur de la santé
Gabon: Les personnels de santé suspendent leur mouvement de grève en hommage au Dr Edith Lucie Bongo Ondimba
Gabon: Santé: suspension de salaire pour les grévistes de la Santé Publique
Gabon : Les personnels de santé de Tchibanga rejettent l’appel à la reprise du travail lancé par le gouverneur
Gabon: Santé : Les personnels de santé de l’hôpital régional de Koulamoutou assurent le service minimum
Grève des personnels de Santé au Gabon
Gabon : Les personnels de santé en pourparlers sur la prime de logement

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 31 Oct 2009
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*