Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les chinois arrivent dans le manganèse à Ndjolé

Auteur/Source: · Date: 3 Nov 2009
Catégorie(s): Economie

Les dirigeants chinois du groupe CITIC ont récemment été reçus pas le ministre gabonais des Mines, Julien Nkoghe Bekale, pour régler les derniers points du projet de mise en activité des carrières de manganèse de Ndjolé. Grâce à un accord avec la SETRAG pour l’utilisation du chemin de fer et la collaboration de la tutelle, l’activité pourrait être lancée dès le deuxième trimestre de 2010.

L’administrateur du groupe chinois CITIC et président du Conseil d’administration de CITIC Dameng Mining Industries, Qui Yi Yong, a été récemment reçu par le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale, pour aplanir les derniers points du projet d’exploitation du manganèse de Ndjolé.

Pour le groupe chinois, «il ne fait presque aucun doute qu’en 2010, nos carrières de manganèse de Mombalélé à Ndjolé entreront en activité», affirme Qui Yi Yong.

«Une partie du matériel est déjà sur place à Ndjolé. Nous sollicitons l’aide du ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures pour le transport du matériel au complet», a-t-il expliqué.

A cet effet, le groupe chinois a entrepris de sceller un partenariat avec la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) pour évacuer son minerai vers l’interface maritime. Aussi le ministre Nkoghe Bekale a-t-il proposé la mise en place d’une commission tripartite entre la CITIC, ERAMET (dont la SETRAG est une filiale) et l’administration gabonaise.

Ce partenariat pourrait permettre à la COMILOG (filiale d’ERAMET au Gabon) de compenser ses lourdes dépenses d’entretien du chemin de fer avec les fonds reversés par le groupe chinois pour son utilisation.

La séance de travail a également permis d’aborder les autorisations nécessaires au groupe chinois pour étendre son activité à l’exploration des gisements de fer sur les permis de Koussou et Mouyila.

Implanté au Gabon depuis 2007, CITIC Dameng Mining Industries figure parmi les 500 premières entreprises mondiales avec un capital social de 25 millions de dollars.


SUR LE MÊME SUJET
La compagnie chinoise CICM Huangzhou, filiale de CITIC Group va booster la production de manganèse au Gabon, a rapporté jeudi à Libreville le quotidien gabonais l’Union. L’Union souligne en outre que « l’entreprise avait officiellement démarré ses activités au cours du second trimestre 2011 à la mine de M’bembélé, situé à Ndjolé dans le centre du Gabon » « L’exploitation de la mine devrait permettre de produire 500 000 tonnes de manganèse par an. D’autre part, une centrale électrique et d’une voie ferrée de 225 km seront construites pour alimenter et relier le site de Ndjolé », poursuit le journal. Dans la même ...
Lire l'article
Bien avant le terme de l’année, la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a réalisé une production de 3,4 millions de tonnes de manganèse contre 3,3 millions en 2010. Un chiffre en deçà des 3,7 millions de tonnes prévues en 2011, mais qui laisse penser que le plafond de 3,3 millions de tonnes atteint en 2008, sera crevé cette année. Selon les chiffres communiqués le week-end dernier, au cours d’un dîner de gala clôturant les activités de la Sainte Barbe, le saint patron des mineurs, la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a réalisé une production de 3,4 millions de tonnes de ...
Lire l'article
La Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou (CICMHZ) et la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag), ont signé, le 5 juillet à Libreville, une convention pour le transport ferroviaire du minerai de manganèse de la gare de Ndjolé au port d’Owendo. La durée du contrat correspond à la durée de la concession ferroviaire, c'est-à-dire 24 ans. La Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) va transporter le manganèse de la Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou (CICMHZ), qui exploite le manganèse de M’Bembelé, à 36 km Ndjolé. En effet, les deux parties ont signé le 5 juillet à Libreville, ...
Lire l'article
Le Gabon attend une production de manganèse de 5,3 millions de tonnes en 2012, contre 3,2 millions de tonnes en 2010, grâce à l’arrivée d’un nouvel opérateur chinois dans le secteur jusque-là contrôlé par la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), filiale du groupe français ERAMET. Conformément à un accord signé en 2010 avec les autorités gabobnaises, en marge de la visite officielle en Chine du président Ali Bongo Ondimba, la société chinoise CICM Huazhou Gabon SA est titulaire d’un permis d’exploitation à Ndjolé, dans le centre du Gabon. Le lancement des activités de CICM devrait se traduire par ...
Lire l'article
L’exploitation de la mine du Mont M’bembelé à Ndjolé dans la province du moyen Ogooué (Centre) va créer 255 emplois pour les nationaux (75%) sur les 340 disponibles et 85 réservés aux chinois (25%), pour une durée de 30 ans, a-t-on appris ce jeudi lors de la signature de la convention entre le gouvernement gabonais et la société chinoise adjudicataire de ce projet. En outre, le projet minier du mont M’Bembelé comporte 31 millions de tonnes de réserves de manganèse pour une teneur de 31,7% dont 26 millions prouvées et 5 millions tonnes de réserves probables, selon ...
Lire l'article
La Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou (Chine) va exploiter le minerai de manganèse de M'Bembelé, à 36 km de Ndjolé, localité de la province du Moyen-Ogooué, dans le centre du Gabon, a appris l'AGP. La convention d'exploitation et de commercialisation du manganèse de M'Bembelé a été signée, jeudi à Libreville, par le ministre gabonais des Mines, Julien Nkoghé Bekalé, et le vice-président de la Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou, M. Zhang Longzhu. Le projet minier du mont M'Bembelé va nécessiter un investissement de 40 milliards de FCFA, une somme qui aurait déjà été prêtée à la ...
Lire l'article
Une délégation chinoise de la Compagnie industrielle et commerciale des Mines Huazhou (CICMHZ), filiale de la CITIC, a été reçue le 15 juillet à Libreville par le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale. Il s’agissait pour les deux parties de s’accorder sur les modalités de lancement de l’exploitation du manganèse de Ndjolé dans le Moyen-Ogooué. Le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale, s’est entretenu le 15 juillet à Libreville avec les dirigeants de Compagnie industrielle et commerciale des Mines Huazhou (CICMHZ), filiale de la CITIC. Le ministre gabonais et ses hôtes ont notamment évoqué le dossier du manganèse de Ndjolé ...
Lire l'article
En escale à Guilin, en Chine, avant son retour au pays, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo, a supervisé le 3 mai la signature d’un accord avec le groupe CITIC pour l’exploitation et la transformation locale du manganèse à Ndjolé, dans le Moyen-Ogooué. Le ministre de l’Economie, Magloire Ngambia, a paraphé le 3 mai à Guilin, en Chine, un accord minier avec la Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou (CICMHZ), filiale de la CITIC, pour l’exploitation et la transformation locale du gisement de manganèse des Monts Bembélé à Ndjolé, dans le Moyen-Ogooué. En vertu de cet accord, ...
Lire l'article
Crise oblige, la production du manganèse marque le pas au Gabon. La Comilog qui exploite le métal destiné à la sidérurgie s’adapte à la baisse de la demande de ses principaux clients, les Etats-Unis, et surtout la Chine. Cela ne remet pas en cause l’ambition de la filiale du groupe français Eramet : faire du Gabon le premier producteur mondial de manganèse. Pour y parvenir, la Comilog a besoin d’une meilleure fourniture en électricité, elle compte pour cela sur l’extension du barrage de Poubara. C’est maintenant acquis, samedi le président du Gabon était sur place pour inaugurer le chantier. Et dès ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais a reçu le 27 août dernier au Palais présidentiel de Libreville une délégation de la Compagnie chinoise des Mines de Hua Zu pour faire le point sur l'avancement des études de faisabilité relatives à l'exploitation du gisement de manganèse de Ndjolé, à environ 150 kilomètres de Libreville. Les autorités gabonaises ont notamment insisté sur l'importance des études d'impact environnemental avant le lancement du projet, qui pourrait être opéré dès 2009. Les Chinois se positionnent en partenaires privilégiés pour l'exploitation du sous-sol gabonais avec la planification d'un nouveau projet pour l'exploitation d'un gisement de manganèse à ...
Lire l'article
Gabon : La compagnie chinoise CICM Huangzhou va exploiter le manganèse gabonais
Gabon : Perspective d’une production record dans l’histoire locale du manganèse
Gabon : SETRAG va transporter le manganèse de la CICMHZ
Le Gabon attend une production de 5,3 millions de tonnes de manganèse en 2012
Mines / Exploitation du gisement de manganèse de Ndjolé: les chiffres essentiels (FOCUS)
L’exploitation du manganèse de Ndjolé confiée à une société chinoise
Gabon : Les Chinois sur les starting-blocks à Ndjolé
Gabon : Les Chinois signent pour le manganèse de Ndjolé
Manganèse, fer et uranium : les promesses du Gabon
Gabon : La Chine s’intéresse au manganèse de Ndjolé

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Nov 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*