Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’ultimatum fixé à 2010 pour la transformation locale des grumes

Auteur/Source: · Date: 6 Nov 2009
Catégorie(s): Economie

Dans le cadre de la politique de promotion de la transformation locale de grumes, le gouvernement a décidé le 5 novembre dernier d’interdire à compter de 2010 l’exportation du bois en grumes. Cette décision doit permettre au opérateurs économiques gabonais du secteur d’exporter des produits finis et semi-finis à forte valeur ajoutée pour rentabiliser davantage ce secteur majeur de l’économie gabonaise.

Après s’être principalement occupé de la réforme de l’administration lors des deux premiers Conseil des ministres, le gouvernement gabonais vient, dans sa troisième session du 5 novembre dernier, de s’attaquer au volet économique du projet de société du nouveau chef de l’Etat.

Dans le cadre de l’émergence d’un «Gabon vert» et d’un «Gabon industriel», le Conseil des ministres a décidé d’importantes réformes dans le secteur bois, le second pourvoyeur de l’économie gabonaise, avec l’interdiction dès 2010 de l’exportation du bois en grumes.

Cette mesure doit permettre de promouvoir «la transformation locale de nos essences forestières en vue de créer davantage de richesse nécessaire pour juguler le chômage, notamment des jeunes et des femmes, et d’exporter des produits finis et semi-finis à forte valeur ajoutée».

Dans cette optique, le gouvernement a annoncé une révision globale du Code forestier pour accompagner l’émergence d’une industrie du bois plus cohérente et plus rentable, avec notamment la redéfinition de son article 227 et des missions et moyens d’action de la Société nationale des bois gabonais (SNBG).

Dans son article 227, le Code forestier stipule que la production nationale des grumes doit couvrir en priorité la demande des unités locales de transformation. Le taux de transformation de cette production doit évoluer pour atteindre 75% au cours de la décennie qui suit la date de promulgation de la présente loi.

La forêt gabonaise couvre plus de 20 millions d’hectares, soit près de 80 % du territoire national et abrite une soixantaine d’essences commercialisables pour un potentiel forestier est estimé à 400 millions de m3.

Des mesures ont enfin été annoncées pour faciliter la fiscalité douanières et administratives afin de permettre aux investisseurs dans l’industrie du bois de préserver leurs intérêts et de se conformer aux exigences de certifications internationales.

La filière bois est le deuxième employeur du pays après la fonction publique et produit 12% des revenus d’exportation. Ce secteur présente ainsi un fort potentiel de pour la diversification économique nécessaire pour pallier le déclin annoncé de la rente pétrolière.


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: 13,7 millions d’euros pour une usine de transformation du bois
La Société Nationale des Bois du Gabon (SNBG) a obtenu un prêt 13,7 millions d'euros notamment de la Banque de Développement des Etats de l'Afrique Centrale (BDEAC) pour un complexe de transformation de bois à Owendo, le port de Libreville, a-t-on appris vendredi. La BDEAC finance 8 milliards (12,2 millions d'euros) et la banque privée Ecobank, présente en Afrique centrale et de l'ouest, 1 milliard (1,5 millions). Ce prêt représente une partie des 34,9 milliards de FCFA (54 millions d'euros) du projet de construction du Complexe usinier d'Owendo, financé à 80% par la SNBG sur fonds propres, selon les documents donnés à ...
Lire l'article
La société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) a publié mardi à Libreville un rapport dans lequel elle annonce avoir transporté 345 922 tonnes de bois en grumes en 2010 contre 596 368 tonnes de grumes en 2009 à la suite de la mesure gouvernementale qui interdit l’exportation des grumes depuis janvier 2010. « Le transport du bois représente 60% du chiffre d’affaires de l’entreprise concessionnaire du chemin de fer (SETRAG) dont le nombre de trains pour le transport des grumes est en baisse depuis 2008 pour des raisons techniques », souligne le rapport. La SETRAG disposait seulement de 120 trains en 2010 ...
Lire l'article
Une usine de transformation du bois de la Société nationale des bois du Gabon (SNBG), jusque-là spécialisée dans la commercialisation des grumes, est en cours de construction dans la zone portuaire d’Owendo, dans la banlieue sud de Libreville, a constaté l’AGP. Lundi dernier, le président Ali Bongo Ondimba s’est rendu sur le site pour se rendre compte de l’état d’avancement du chantier, exécuté en collaboration avec la société italienne Cremona, spécialisée dans la fabrication des outils de transformation du bois. L’usine de transformation du bois de la SNBG entre dans le cadre de l’industrialisation de la filière bois ...
Lire l'article
L'ex-ministre de l'Intérieur devenu opposant André Mba Obame a critiqué lundi à son retour à Libreville après près de trois mois d'absence du pays, l'interdiction d'exporter du Gabon du bois en grumes brutes, entrée en vigueur de manière définitive cette semaine. "Le Code forestier avait prévu qu'on laisserait aux exploitants forestiers jusqu'en 2012 pour atteindre le seuil de 75% de transformation. 2012, ce n'est pas 2010. On ne peut pas gouverner le Gabon avec des coups de menton et des décisions à l'emporte-pièce. Il faut que le gouvernement respecte la loi", a affirmé M. Mba Obame, accueilli par 300 personne environ ...
Lire l'article
Une délégation du groupe allemand HELM a été reçue le 28 avril à Libreville par le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, pour étudier les possibilités d’investissements dans la transformation locale du gaz. Le groupe a notamment évoqué la construction d’un complexe pétrochimique à Port Gentil dont les travaux pourraient démarrer dès 2011. Le groupe allemand HELM n’a pas tardé à répondre à la volonté du gouvernement gabonais de faire émerger une industrie de transformation locale du gaz naturel, qui avait été notamment matérialisée par l’interdiction du torchage entrée en vigueur dès janvier dernier. Le 28 avril, une délégation du groupe menée par ...
Lire l'article
Lors de son propos, ce mardi, face à la presse nationale et internationale, le premier ministre, Paul Biyoghé Mba, qui faisait le bilan d’étape de l’action du gouvernement qu’il dirige, a déclaré, en ce qui concerne la Société nationale des bois du Gabon (SNBG), qu’en passant à l’étape de la transformation du bois, après remodelage des infrastructures de cette société, il y n’y aurait pas de compression, mais bien au contraire une création de près de 500 emplois. Pour aborder le cas SNBG, le chef du Gouvernement a d’abord indiqué que dès le 16 mai prochain, aucune bille de bois non ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba, a confirmé l'interdiction d'exporter le bois en grumes, tout en promettant des mesures d'accompagnement lors d'un forum sur la gestion forestière lundi à Libreville. "Nous devons engager immédiatement l'industrialisation de la filière du bois", et l'interdiction d'exporter le bois en grumes, décidée en novembre, en "est le moyen", a affirmé à l'AFP le Premier ministre en quittant le forum. "Il y a aura des mesures d'accompagnement sur le plan législatif, fiscal, douanier, économique. Il faudra aider les opérateurs économiques de la filière", a-t-il ajouté. Dans son discours aux participants, M. Biyoghé Mba a reconnu que la ...
Lire l'article
Un délai de trois mois a finalement été accordé aux exploitants forestiers gabonais pour évacuer les stocks de grumes qui faisaient déjà l’objet d’une commande par un importateur étranger. Ce sursis doit permettre aux opérateurs économiques du secteur bois d’atténuer la brutalité de l’interdiction de l’exportation des grumes entrée en vigueur le 1er janvier dernier. Le gouvernement gabonais a du concéder aux exploitants forestiers un délai de trois mois supplémentaires pour pouvoir honorer les commandes de grumes dont les taxes et redevances douanières avaient déjà été payées. Réunis le 1er février dernier autour du ministre de tutelle, ...
Lire l'article
Le ministre des Eaux et Forêts, de l’Environnement et du Développement Durable, Martin Mabala, a accordé ce lundi, aux exploitants forestiers un délai de trois mois pour évacuer les stocks de grumes entassés dans les parcs à bois et ports du Gabon, a constaté GABONEWS. Le gouvernement a pris à titre exceptionnel, les mesures dérogatoires autorisant la sortie des bois présents dans les parcs et ports disposant de bons à embarquer délivrés par les services douaniers. Concernant les stocks actuels de grumes accumulés dans les parcs, le long du chemin de fer et dans les chantiers forestiers, la Société ...
Lire l'article
Le Gabon a adopté des dérogations à son interdiction d'exporter le bois en grumes décidée en novembre, "pour faire face à l'impossibilité du marché intérieur à absorber" les arbres abattus avant le 1er janvier, a annoncé vendredi la présidence gabonaise. Le président Ali Bongo a demandé au gouvernement l'autorisation de sortie "pour les bois présents dans les ports et parcs" de la Société d'exploitation des parcs à bois du Gabon (SEPBG), a affirmé lors d'un point de presse le porte-parole de la présidence, Guy-Bertrand Mapangou. Ces bois doivent toutefois disposer de permis d'embarquement ("bons à embarquer") délivrés par les douanes. Selon M. Mapangou, ...
Lire l'article
Gabon: 13,7 millions d’euros pour une usine de transformation du bois
Le transport des grumes au Gabon a fortement baissé en 2010
La SNBG construit une usine de transformation du bois dans une banlieue de Libreville
Gabon: l’opposant Mba Obame critique l’interdiction d’exporter des grumes
Gabon : Les Allemands à l’assaut de la transformation locale du gaz
Transformation du Bois gabonais: près de 500 nouveaux emplois à la SNBG
Le Gabon confirme l’interdiction d’export de bois en grumes, avec des compensations
Gabon : Trois mois de sursis pour évacuer les grumes
Le gouvernement somme les exploitants forestiers d’évacuer les stocks de grumes présents dans les ports et parcs à bois du Gabon
Bois: dérogations à l’interdiction d’exporter des grumes du Gabon

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Nov 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*