Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: six journaux privés suspendus pour manque “d’éthique”

Auteur/Source: · Date: 11 Nov 2009
Catégorie(s): Médias

Le Conseil national de la communication (CNC) gabonais a suspendu mardi six journaux privés pour des “violations des principes de déontologie et d’éthique”, selon un communiqué du CNC publié mercredi par le quotidien L’Union.

Deux autres titres ont reçu “des mises en demeure de respecter les règlements”.

“La presse gabonaise continue de s’illustrer malheureusement dans le relais tous azimuts de la rumeur publique, faisant ainsi montre de paresse dans l’investigation (…) Les médias gabonais pour la plupart colportent la rumeur et s’en font les complices en l’amplifiant”, affirme le CNC, citant les six journaux.

Pour le CNC, certains articles “versent dans la division ethnique, l’injure et la calomnie”.

Pour Norbert Ngoua Mezui, fondateur et éditorialiste du Nkuu le Messager, bimensuel “d’informations et d’opinions”, il y a “une dérive dictatoriale du CNC”. “On interdit six journaux d’un coup, il y a des mises en demeure. C’est un musellement. C’est une façon de bâillonner l’expression démocratique”, a-t-il dit à l’AFP.

“Dans notre cas, nous avons analysé le processus électoral étape après étape, avec tous les contentieux que l’on connaît (contestation de l’élection par l’opposition). A la fin, un fils succède à son père, pourquoi ne pourrait-on pas dire qu’il s’agit d’une monarchie républicaine?”, s’interroge M. Mezui.

Nkuu le Messager a été interdit de parution pour un mois pour un article intitulé “Et s’instaure la monarchie à Gabon” dans lequel il parlait de “parodie de démocratie”.

Le bimensuel Les Echos du Nord, les publications satiriques Le Scribouillard et Le Crocodile, ainsi que les journaux Le Crocodile et L’Ombre, font également partie des médias sanctionnés.


SUR LE MÊME SUJET
Leur reprochant le non-respect de l’éthique et de la déontologie mais aussi les appels au repli identitaire et à l’insurrection, le Conseil national de la communication (CNC) a procédé, le 14 octobre dernier, à l’interdiction provisoire de paraître aux journaux "Ezombolo", "La Griffe", "La Voie du Peuple", "Le Scribouillard" et "La Une". La RTG s’en est tiré avec une remarque. Le conseil national de la communication (CNC) a sanctionné, le 14 octobre dernier, les journaux "Ezombolo", "La Griffe", "La Voie du Peuple", "Le Scribouillard" et "La Une", pour manquement aux règles d’éthique et à la déontologie et pour appels ...
Lire l'article
Quelques jours après la suspension provisoire de 6 organes de presse par le Conseil national de la communication (CNC) le 10 novembre dernier, le collectif des éditeurs et des responsables des Association de presse du Gabon est monté au créneau pour dénoncer ces mesures. Au cours d’un point presse tenu à Libreville ce 13 novembre, le collectif a également déclaré qu’il introduirait une plainte au Conseil d’État contre le CNC, dont les décisions de suspension sont qualifiées d’«arbitraires» Suite à la décision du Conseil national de la communication (CNC) du 10 novembre dernier, de suspendre provisoirement six organes de presse locaux ...
Lire l'article
Des organisations internationales de défense de la liberté de la presse ont critiqué vendredi la décision des autorités gabonaises de suspendre de manière temporaire six journaux pour "manque d'éthique". "Alors que le climat est déjà difficile pour la presse gabonaise -certains journalistes se plaignant de pressions et de menaces-", la décision du Conseil national de la communication (CNC) gabonais est "navrante car elle ne fait que punir des formes d'expression pluraliste", a déclaré l'ONG Reporters sans frontières (RSF) dans un communiqué reçu vendredi par l'AFP. Le CNC avait annoncé mardi qu'il suspendait pour une durée d'un à trois mois six journaux, en ...
Lire l'article
Le Conseil national de la Communication (CNC) gabonais s'est "indigné" samedi du traitement de l'information par les médias français sur l'hospitalisation du président Omar Bongo Ondimba et suspendu deux journaux pour des articles sur la succession du président. Réuni en "séance plénière extraordinaire", le CNC a "constaté avec indignation l'acharnement (...) des médias internationaux (...) contre la personne du Président (...) en diffusant des informations non officielles et alarmistes sur son état de santé. Il s'agit notamment des chaînes relayées par Canal Sat que sont France 24, LCI, i-telé et Radio France internationale", selon le communiqué parvenu à l'AFP. "Le CNC met ...
Lire l'article
Le président du Conseil national de la communication (CNC), François Engongah Owono, a lancé mardi une mise en garde aux directeurs de publication de 11 journaux de la presse écrite privée lors d’une réunion de concertation tenue au siège de l’institution à Libreville. Sur les 11 journaux incriminés, huit ont répondu présents: il s’agit des directeurs de publication du journal le Nganga, le Mbadja, le Crocodile, la Lowé, la Une, le Diagnostic, la Nouvelle république et Misamu. A eux, le président du CNC leur a exprimé sa désolation en faisant remarquer que l’éthique et la déontologie sont violées au même ...
Lire l'article
Donner accès aux populations de l’intérieur du pays à la presse nationale, c’était l’objet de la séance que le président du Conseil national de la Communication (CNC), François Engongah Owono, a eu avec le directeur des filiales internationales des Nouvelles messageries de la presse parisienne (NMPP), Michel Mealet. Les problèmes liés à l’acheminement et à la distribution des journaux à l’intérieur du pays étaient au cœur de la séance de travail initiée le 13 mai dernier par le président du CNC, François Engongah Owono, qui a sollicité l’expertise du directeur des filiales internationales de la NMPP, Michel Mealet, et celle du ...
Lire l'article
Pourquoi les journaux du groupe Bolloré écrivent-ils des articles élogieux sur des chefs d’État africains en oubliant dictatures et violations des droits de l’Homme ? « Bakchich » a posé la question à des journalistes du groupe du meilleur ami industriel de Nicolas Sarkozy… Lagardère, Bouygues, Dassault, Arnaud, Bolloré : tous grands patrons français, et tous propriétaires de grands journaux français… Nos hommes d’affaires, nos bâtisseurs d’empires industriels seraient-ils pris au piège d’une nouvelle ambition : la rage d’informer ? D’enquêter ? D’éclairer le citoyen sur le monde ? Jean-Luc Lagardère, qui avait la rare qualité de ne pas intervenir sur le ...
Lire l'article
L'ancien opposant Mba Abessolo lors de la commémoration du dixième anniversaire de l’Association Gabon presse édition (GPE), le leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG, Majorité présidentielle), et Vice-premier ministre, en charge de la Culture, a animé une conférence sur le thème « Journalisme et démocratie », dans laquelle il a pointé le fait que « la plupart des journaux appartiennent ou sont sous l’emprise d’un seul camp », au détriment de l’autre. Il s’agit d’une critique à la fois acerbe et courageuse contre le camp gouvernemental, à ses yeux, à l’origine de la crise actuelle des médias dans le ...
Lire l'article
Le Président du Conseil national de la Communication (CNC), François Engongah Owono, a interpellé ce mardi, les responsables des associations et des éditeurs de la presse écrite privée face à certains manquements observés dans le traitement de l’information et de la structuration de leurs sièges. Entouré de quelques uns de ses proches collaborateurs, François Engongah Owono, qui n’est pas allé par quatre chemins, a interpellé les responsables de l'association des professionnels de la Presse écrite libre (APPEL), de Gabon presse édition (GPE), de l’association des professionnels de la presse écrite du Gabon, et du syndicat des Professionnels de la presse écrite ...
Lire l'article
(Montclair, 9 septembre 2002 ) - Le BDP-Gabon Nouveau condamne avec la plus énergique vigueur les atteintes aux libertés des médias par le régime moribond d'Omar Bongo. La suspension de Misamu et de Gabaon par Omar Bongo vient encore une fois démontrer le désir de la mafia au pouvoir au Gabon de faire de notre pays un état sans foi ni loi dans lequel la dictature bongoïste se livrerait à des exactions répétées en toute impunité. Après avoir détruit la presse libre et muselé l'opposition par des pressions économiques et politiques diverses, Omar Bongo a maintenant décidé de faire taire les ...
Lire l'article
Gabon : Le CNC suspend cinq journaux
Gabon : Les journaux suspendus dénoncent un «véritable muselage»
Gabon: des organisations critiquent la suspension de plusieurs journaux
Gabon/Bongo: médias français avertis, deux journaux gabonais suspendus
Gabon: Communication: le CNC lance une mise en garde contre 11 onze journaux de la presse écrite privée
Gabon : Le CNC s’attaque à la distribution des journaux sur le territoire national
L’éloge des présidents africains dans les journaux de Bolloré
Gabon: Paul Mba Abessole : « La plupart des journaux appartiennent ou sont sous l’emprise d’un seul camp »
Gabon: Communication: le Président du CNC promet la suspension des journaux n’ayant pas de professionnels
Le BDP condamne la suspension de journaux au Gabon

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Nov 2009
Catégorie(s): Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*