Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’audit de la Fonction publique est lancée

Auteur/Source: · Date: 23 Nov 2009
Catégorie(s): Société

Annoncée en trombe par le gouvernement, c’est ce 23 novembre qu’a débuté le recensement des agents de la fonction publique. Cette vaste opération qui va se dérouler jusqu’au 15 janvier prochain est destinée à maîtriser les effectifs des agents de l’Etat et surtout la masse salariale qui dépasse les 300 milliards.

Conformément au Conseil des ministres du 19 octobre dernier, la première étape de l’audit général de la fonction publique a commencé ce 23 octobre par le recensement des fonctionnaires gabonais.

Cette vaste opération qui s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’un Centre de gestion des agents de l’Etat vise notamment : la maîtrise des effectifs de la Fonction publique ; de la masse salariale ; l’efficacité de la dépense publique et la mise en place d’une gestion prévisionnelle des ressources humaines et des emplois.

Le recensement des agents prévoit couvrir le territoire national et les représentations diplomatiques et doit selon les autorités, s’achever le 15 janvier prochain. Libreville et Owendo marqueront le début de cette campagne, du 23 novembre au 30 décembre prochain. A l’intérieur du pays l’opération s’étendra du 2 au 15 janvier prochain. A l’étranger par contre, c’est la deuxième quinzaine du mois de janvier qui a été retenue.

L’opération concerne essentiellement les fonctionnaires, les magistrats, les contractuels, les personnels des Forces de Défense et de sécurité, mais aussi la main d’œuvre non permanente.

Pour ce faire, un communiqué du ministère de la Fonction publique indique que les concernés doivent retirer une fiche de recensement auprès de leur chef hiérarchique immédiat, la remplir en y joignant les pièces demandées. Après cette étape, les fiches ainsi remplies doivent être retournées au supérieur hiérarchique immédiat, qui les transmettra à sa hiérarchie une fois signées.

Le communiqué précise également que les agents mis en disponibilité, en détachement ou admis en stage, sur le territoire national, sont tenus de se rapprocher de leur administration d’origine. Tandis que ceux qui sont à l’étranger doivent se rapprocher des missions diplomatiques.

Pour les agents en congé maladie, les responsables hiérarchiques sont tenus de remplir la fiche par défaut et fournir les pièces justificatives. Par contre les agents sans fonction et remis à la disposition de leur administration d’origine, doivent se rapprocher du secrétaire général du ministère d’origine.

L’absence d’un tableau de bord de gestion de carrière du fonctionnaire gabonais est à l’origine des nombreux mouvements de grève qui ont paralysé l’activité du pays dans des secteurs clés comme l’Education, la Santé, les Affaires sociales, les Travaux publics ou encore le Pétrole et les Mines depuis quelques années. Cet audit est certainement l’occasion de remettre les choses à l’endroit.



SUR LE MÊME SUJET
Le Conseil des ministres tenu lundi dernier à Libreville, sous la présidence du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a, annoncé la radiation de 707 personnes sur les 10342 agents non recensés lors de l’audit de la fonction publique lancé en novembre 2009. Faisant le point sur l’évolution de l’opération de recensement des agents publics notamment sur un effectif total de 70.960 agents, 69.618 ont été recensés et 1342 agents ne l’ont pas été. Ainsi, sur les 1342 agents non recensés, 707 agents ont été mis sur « Bon de Caisse » depuis le mois de Février 2010 et suspendus de solde ...
Lire l'article
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, qui dans le cadre des audits sur les effectifs de la Fonction publique, s’est fait recensé mardi au Palais de la présidence à Libreville, a indiqué qu’il « n’avait pas connu d’avancement (…) depuis 1996 », a rapporté la première chaîne nationale (RTG1) dans son édition du journal de 20 heures. « OUTIL DE BONNE GOUVERNANCE » Près de deux mois après le lancement, le 23 novembre dernier, du recensement des agents de l’Etat dans les communes de Libreville et d’Owendo, le premier fonctionnaire gabonais, assisté par le secrétaire général de la présidence et ...
Lire l'article
Les agents du ministère gabonais de la Fonction publique, réunis au sein du Syndicat national de la Fonction Publique et de la Réforme administrative (SYNAFOPRA), pourraient reprendre la grève suspendue, il y a quelques semaines, d’ici le 19 juin prochain, selon un communiqué du syndicat parvenu mercredi à GABONEWS. Le Syndicat national de la Fonction Publique et de la Réforme administrative (SYNAFOPRA) a tenu mardi à Libreville, une Assemblée générale au cours de laquelle les agents ont constaté « la non effectivité de la signature de l'arrêté relatif à la prime incitative à la fonction publique et le non versement des ...
Lire l'article
Après près de cinq mois de grève, les agents du ministère de la Fonction publique ont décidé à l’issue de l’assemblée générale du 24 avril dernier de la reprise du travail à compter de ce 29 avril. Les agents ont salué les efforts des autorités de tutelle pour satisfaire les préalables exigés, notamment l’indemnité d’aide à la propriété, pour laquelle le ministre de tutelle a appelé les agents à la reprise effective du travail le 29 avril afin de procéder au recensement préalable au versement de la prime. La Fonction publique rouvre ses portes à compter de ce 29 avril, ...
Lire l'article
Le syndicat de la fonction publique a décidé ce vendredi de suspendre son mouvement de grève. Selon ce syndicat, les fonctionnaires du ministère de la fonction publique reprendront leurs activités professionnelles mercredi prochain. FEO
Lire l'article
Le syndicat national des agents de la Fonction publique et de la réforme administrative du Gabon (SYNAFOPRA), en grève depuis le 9 décembre, a annoncé qu’il se donne jusqu’à son assemblée générale du 5 janvier 2009 pour décider de la poursuite ou de l’arrêt du mouvement. L'annonce de ce délai a été faite ce mardi, au cours d'une assemblée générale du syndicat, réuni au ministère de la Fonction Publique à Libreville. Les agents de la Fonction publique réclament la prime d'incitation et de logement. Ils revendiquent également la prime de transport et le payement des rappels. Le gouvernement a décidé d'augmenter la ...
Lire l'article
Les agents du ministère de la fonction publique, affiliés au sein du syndicat national des agents de la Fonction publique et de la réforme administrative du Gabon (SYNAFOPRA), en assemblée générale lundi, ont décidé de durcir de plus belle leur mouvement de grève. « Nous revendiquons le paiement immédiat et inconditionnel de la prime d'incitation, de logement et de risque», a déclaré Grégoire Manfoumbi, secrétaire général du SYNAFOPRA. Pas de service minimum. L'entrée dans le ministère n’est autorisée qu'au ministre, au secrétaire général et aux chefs de services. « Le gouvernement a posé un acte louable auprès des fonctionnaires, et non aux ...
Lire l'article
Réunis en Assemblée générale vendredi, les agents du ministère de la Fonction publique ne sont pas parvenus à trouver un consensus sur la suspension provisoire du mouvement de grève, en dépit de l'appel du ministre de tutelle à lever le mouvement. Le ministre de la Fonction publique, Alain Mensah Zoguelet, a annoncé, la veille à la Radio Télévision Gabonaise (RTG1), que « cette grève était illégale au moment où toutes les revendications étaient examinées par une Commission mise en place par le gouvernement ». « Le gouvernement s’est engagé à poursuivre les négociations et à répondre aux doléances des agents de ...
Lire l'article
Le syndicat national de la fonction publique et de la réforme administrative (SYNAFOPRA) a conditionné, jeudi, l'ouverture de l'entrée principale du ministère à la satisfaction de ses principales revendications contenues dans le cahier de charge. Grégoire Manfoumbi, secrétaire général du SYNAFOPRA, a confié à GABONEWS que « depuis longtemps nos primes de logement sont restées à 75 000Frs pour les A1, 45000 Frs B et 18 000Frs pour les catégories C. « Nous exigeons, pour la catégorie A 300 000 Frs, pour les B 250 000Frs et 200 000Frs pour les agents de la catégorie C », a-t-il ajouté. Les agents de ...
Lire l'article
La commémoration de la Journée Africaine de l’Administration et du service public, vendredi, a servi de prétexte au Premier ministre Jean Eyéghé Ndong pour lancer un vibrant plaidoyer pour l’essor d’une Fonction publique véritablement accueillante, donc « à la disposition du citoyen » et non plus sectaire et dangereusement arbitraire comme c’est de plus en plus la tendance actuellement, nonobstant la sonnette d’alarme déjà lancée auparavant par le président de la République invitant au nationalisme avant de fustiger, ces comportements déviants de nombreux fonctionnaires, y compris de hauts responsables, derrière lesquels se nichent en définitive « les fractures de toutes ...
Lire l'article
La Fonction publique radie 707 agents
Recensement à la Fonction publique: Ali Bongo Ondimba déplore « ne pas avoir eu d’avancement (…) depuis 1996 »
Gabon: Nouvelle grève en perspective ministère au Fonction publique
Gabon : La Fonction publique reprend du service
Gabon: Urgent suspension de la grève de la fonction publique
abon: Fonction publique: vers une décrispation de la grève ?
Gabon: Grève à la fonction publique : SYNAFOPRA durcit le ton de plus belle
Gabon: Les agents de la Fonction publique campent sur leurs positions malgré l’appel de la tutelle
Gabon: Fonction Publique : les grévistes disent niet à l’ouverture du portail
Gabon: Fonction publique / Plaidoyer du Premier ministre Eyéghé Ndong pour une Fonction publique rénovée et « à la disposition du citoyen »

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Nov 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*