Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les Sud Africains à la rescousse de la SOGARA

Auteur/Source: · Date: 23 Déc 2009
Catégorie(s): Economie

La société sud africaine Imbani a signé le 18 décembre avec les autorités gabonaises un protocole d’accord pour un partenariat qui doit permettre le redressement de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA). Ce protocole d’accord prévoit notamment l’amélioration de la production, la construction d’une nouvelle aux standards internationaux ou encore la formation des agents locaux.

Le ministre gabonais des Mines, Julien Nkoghe Bekale, a signé le 18 décembre dernier à Libreville avec le président directeur général de la société sud africaine Imbani, Briss Mathabate, un protocole d’accord pour le redressement de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA).

«Nous avons reçu les offres de la société sud africaine Imbani, qui a déjà eu des séances de travail avec les dirigeants de la SOGARA et les techniciens du département ministériel», a indiqué le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale.

«Le domaine du raffinage occupe une place de choix dans les priorités de notre gouvernement. Pour cela, il importe que des études sérieuses soient effectuées et qu’elles fassent ressortir toutes les implications possibles, notamment au niveau des coûts», a insisté le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, qui présidait les échanges.

Le partenariat public privé, qui doit être finalisé avant mars 2010, prévoit notamment pour la partie gabonaise la facilitation de l’acquisition d’un terrain approprié pour la construction d’une nouvelle raffinerie ; l’ajustement de la structure des prix ; l’adoption de mesures fiscales pour la rentabilité de la raffinerie ainsi que la fourniture des autorisations nécessaires.

La partie sud africaine s’engage pour sa part à réaliser une étude de faisabilité prenant en compte les besoins de formation ; à formuler une proposition technique et financière devant définir les caractéristiques de la nouvelle raffinerie et les conditions de fermeture de l’ancienne ; à améliorer la production actuelle pendant la période de construction de la nouvelle usine de raffinage ; à construire cette nouvelle usine aux normes internationales et à assurer le transfert de technologies et la formation des techniciens locaux.

La société Imbani serait opératrice de la nouvelle raffinerie jusqu’au remboursement complet des sommes engagées pour le redressement de la SOGARA, après quoi les opérations seraient cédées aux agents locaux, d’où l’importance du volet formation dans le protocole d’accord.

La mise en œuvre de ce partenariat, notamment le renforcement de la production, devrait permettre de soulager le budget de l’Etat qui importe chaque année à hauteur de 20 milliards de francs CFA de produits pétroliers pour le marché national et verse également annuellement 11 milliards de francs CFA pour subventionner la SOGARA.


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : La SOGARA a reporté la fermeture de ses installations pour lundi
Le directeur général de la Société gabonaise de Raffinage (SOGARA), Pierre Reteno Ndiaye, a déclaré dimanche lors d’un entretien téléphonique que l’arrêt des installation de la raffinerie pour des raisons de maintenance, interviendrait du 6 février au 18 mars 2012. “Cet arrêt était initialement planifié du 16 janvier au 19 février 2012. Nous voulions être sûrs que tous les équipements nécessaires à cette opération et qui sont fabriqués en Europe, soient disponibles. Il y a eu un retard dans la livraison des équipements », a expliqué au téléphone M. Reteno Ndiaye. « Nous avons mis à l’arrêt de manière progressive plusieurs unités ...
Lire l'article
Rupture momentanée de production à la Sogara
L’unique raffinerie de pétrole du Gabon, gérée par la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), va suspendre son activité durant un mois. Ce qui, à priori, ne devrait poser aucun problème au niveau de la distribution Pierre Reteno Ndiaye, directeur général de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), a annoncé, le 3 février à la faveur d’une conférence de presse, la fermeture de cette raffinerie durant un mois pour des besoins de maintenance. Des «dispositions sont prises pour qu’il n’y est pas une pénurie des produits pétroliers dans le pays» a assuré le directeur de la raffinerie, cité par l’agence Xinhua qui fait ...
Lire l'article
La Société gabonaise de raffinage (Sogara) vient d’annoncer une production record de 926 000 tonnes pour le compte de l’année 2011. Le directeur de la Société gabonaise de raffinage (Sogara), Pierre Reteno Ndiaye, vient d’annoncer une production de 926 000 tonnes en 2011 contre 900 000 tonnes en 2010. Le patron de la Sogara a également annoncé un objectif de 950 000 tonnes en 2012. La SOGARA produit du fuel, du bitume, du gasoil, de l’essence, du kérosène et d’autres hydrocarbures comme le pétrole lampant et le gaz. 80% de sa production est destinée au marché national dont les besoins sont ...
Lire l'article
Gabon : La SOGARA a atteint son record de production avec 926 000 tonnes en 2011
Le directeur général de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), Pierre Reteno Ndiaye a récemment annoncé à son personnel que la société avait atteint son record de production en 2011 avec 926 000 tonnes contre 900 000 tonnes en 2010. La SOGARA qui envisage de raffiner 950 000 tonnes d’hydrocarbures en 2012 a toutefois rencontré courant 2011 des difficultés d’ordre technique, notamment avec des outils de production vieillissants. La SOGARA qui produit différents hydrocarbures, possède un capital de 1,2 milliard de francs CFA réparti entre Total (43,84%), l’Etat gabonais (25%), Portofino Assets Corporation (16,99%), Petro Gabon (11,67%) et l’Italien ENI International (2,50%). La ...
Lire l'article
La Société gabonaise de raffinage (SOGARA) a enregistré des pertes financières de l'ordre de 33 milliards de FCFA en 2009, a indiqué son directeur général, M. Pierre Réteno Ndiaye. En 2007 et 2008, les pertes se sont chiffrées respectivement à 12 et 17,5 milliards de FCFA, a indiqué M. Reteno Ndiaye, à l’occasion de la visite d’une délégation du groupe américain Bétchel dans les installations de la SOGARA, mardi dernier à Port-Gentil. La SOGARA doit à l’Etat gabonais une dette 82 milliards de FCFA, dont 23 milliards CFA ont fait l’objet d’un réechelonnement sur trois ans avec un différé ...
Lire l'article
L’ambassadeur de la République de Corée du Sud au Gabon, Seong-Jin Kim, vient d’annoncer la volonté de son pays d’aider le Gabon dans la construction d’une nouvelle usine de raffinage à Libreville. Bientôt une nouvelle usine de raffinage au Gabon ? Le projet a récemment été évoqué entre le ministre gabonais des Mines, Julien Nkoghe Bekale, et l’ambassadeur de Corée du Sud au Gabon, Seong-Jin Kim. «Avec le concours de la société Samsung, la Corée a une expérience en la matière. Nous avons techniquement assisté le Ghana à construire une raffinerie moderne. Nous pensons premièrement à une usine ...
Lire l'article
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, qui séjourne depuis mardi dernier à Port-Gentil, a eu une séance de travail, à huis clos, avec la direction société gabonaise de raffinage (Sogara). Aucune déclaration n’a été faite à l’issue de ce tour de table. L’unique raffinerie du Gabon, faut-il le préciser, traverse une passe particulièrement difficile, avec une dette de plusieurs dizaines de milliards de FCFA. L’outil de travail de l’entreprise est devenu obsolète. Un plan de sauvetage s’avère nécessaire pour remettre Sogara sur selle. Mais déjà plusieurs sociétés se bousculent pour la reprise de la raffinerie. Le Sud-africain Imbani ...
Lire l'article
Le groupe Samsung, qui opère dans le secteur de l’électronique, de l’électroménager et de des télécommunications, s’est dit intéresser, mardi lors de l’audience que le ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures Julien Nkoghé Bekalé, par la reprise de la société gabonaise de raffinage (Sogara). Au cours de cet échange, le patron du département des Mines, a exhorté ses interlocuteurs de procéder à la démarche réglementaire en la matière, notamment par une proposition d’offre technique ou financière fiable à soumettre le moment venu au Gouvernement. La Sogara, qui traîne un déficit de l’ordre de 22 milliards de Fcfa, a besoin ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
La capitale économique est en panne sèche depuis le 30 mars dernier en raison d’un mouvement de grève des agents de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA) lancé le 27 mars dernier pour l’amélioration de leurs conditions de travail. Les habitants de Port-Gentil sont confrontés à une pénurie de carburants et de gaz butane qui commence à causer un handicap sérieux à l’activité économique de la localité, notamment au niveau des transports urbains et des entreprises. La grève déclenchée par les agents de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA) à Port-Gentil le 27 mars dernier est à l’origine d’une importante ...
Lire l'article
Gabon : La SOGARA a reporté la fermeture de ses installations pour lundi
Rupture momentanée de production à la Sogara
Gabon : Production record de 926 000 tonnes à SOGARA
Gabon : La SOGARA a atteint son record de production avec 926 000 tonnes en 2011
La SOGARA a enregistré des pertes financières de 33 milliards de FCFA en 2009
Gabon : La Corée prête à construire une raffinerie à Libreville
Séance de travail à la Sogara entre dirigeants et Ali Bongo Ondimba
Economie : Le groupe Samsung intéressé par la reprise de Sogara
Plan de Paix
Gabon : Les grévistes de la SOGARA assèchent les pompes de Port-Gentil

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Déc 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*