- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon: BGFI Bank augmente son capital de 73 milliards de FCFA

Le groupe BGFI Bank vient d’augmenter son capital social à plus de 73 milliards de FCFA. Cette révision à la hausse du capital de la banque décidée au cours de l’Assemblée Générale mixte du 22 mai 2009 n’implique aucun
changement du nombre d’actions dont la valeur nominale majorée est désormais de 66 000 FCFA.

Première banque gabonaise et second groupe bancaire d’Afrique centrale, BGFI Bank a revu à la hausse son capital social, grâce à un apport de 73 milliards de FCFA.

Cette augmentation opérée par incorporation partielle
des réserves permettra à la banque de se doter de 23 722 588 000 de FCFA de capitaux propres
supplémentaires. Le capital social de la banque est désormais de 73 853 340 000 de FCFA.
Grâce à cet apport, les capitaux permanents s’élèvent à
132 336 981 791 de FCFA.

En densifiant ses capacités financières, la première banque gabonaise se donne les moyens de
tenir le pari de mener à bon port son nouveau projet d’entreprise «CAP 2015». Portail financier, BGFI Bank poursuit une stratégie de croissance centrée sur une offre bancaire et financière multimétiers, multipays
, avec pour ambition d’être un acteur de premier rang dans le système bancaire en Afrique.

Présente au Gabon, au Congo, en Guinée équatoriale, et bientôt à Madagascar où elle vient d’obtenir un agrément bancaire, BGFI Bank a démarré le 23 novembre dernier ses activités en France avec la mise en service de sa filiale européenne BGFI International.

Dotée d’un capital social de départ de 26,2 milliards de francs CFA (40 millions d’euros) et implantée dans le 8e arrondissement de Paris, le quartier des affaires, cette filiale servira de vitrine d’opportunités d’investissements en Afrique aux hommes d’affaires internationaux, mais aussi de passerelle fiable aux entreprises africaines pour l’accès aux marchés des capitaux internationaux.

Créée à Libreville en avril 1971 sous le nom Banque de Paris et des Pays-Bas du Gabon, BGFI Bank a su en très peu de temps diversifier ses offres tout en densifiant son réseau et s’imposer comme leader sur le marché locale et grand groupe en Afrique centrale.

Son dernier bilan la place d’ailleurs en leader sur le marché bancaire de la zone CEMAC avec un résultat net de 849 milliards de FCFA.


SUR LE MÊME SUJET
Premier groupe bancaire de la Cemac, la BGFI Bank a dopé ses résultats en 2010. Avec un total bilan de 1391 milliards francs CFA, cette banque a réalisé, selon l’agenceecofin.com, un Produit net bancaire (PNB) de 82,4 milliards FCFA, en hausse de 14% par rapport à 2009. La Banque gabonaise et Française international (BGFI Bank), forte d’un total bilan en 2010 de 1391 milliards FCFA, a réalisé un Produit net bancaire (PNB) de 82,4 milliards FCFA, en hausse de 14% par rapport à 2009. Selon le rapport annuel 2010 de la banque, cette hausse du PNB est soutenue par les ...
Lire l'article [1]
Gabon : la BGFI Bank en disgrâce ?
Le groupe bancaire gabonais BGFI Bank est écarté des projets internes, et notamment la zone économique de Nkok. Premier groupe bancaire du Gabon, BGFI Bank serait-elle en perte de vitesse sur son marché domestique ? Le fait que la banque dirigée par Henri-Claude Oyima ne soit pas partie prenante de l’accord de financement conclu entre la zone économique spéciale de Nkok (Olam et État gabonais), la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) et Ecobank Gabon n’est pas passé inaperçu. D’autant qu’elle ne figure pas non plus en tête de liste des établissements approchés par le groupe indien Abhijeet en vue ...
Lire l'article [2]
Le Groupe BGFIBank a annoncé avoir réalisé un total bilan de 1390 milliards de FCFA en 2010, un résultat en croissance de 57 % par rapport à l’exercice précédent, a appris l’AGP. Premier groupe financier de la zone CEMAC (Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale, BGFI Bank a enregistré, au cours du même exercice, un net part de 18,307 milliards de FCFA. Rendant publics les résultats du compte de l’exercice 2010, le week-end dernier, l’administrateur directeur général du groupe, Henri Claude Oyima, a indique que ces résultats réalisés dans un contexte mondial de ‘’reprise économique prudente’’ découlent de ...
Lire l'article [3]
La Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG), filiale du groupe français BNP Paribas, compte atteindre la barre de 30 milliards de FCFA de produit net bancaire à la fin de cette année, a annoncé le président du conseil d’administration de cette institution financière, Etienne Mouvagha Thioba. Les perspectives pour l’année 2011 seront meilleures et les résultats seront bénéfiques pour les travailleurs et actionnaires de la banque, a affirmé M. Mouvagha Thioba, dressant le bilan des activités de l’année 2010, qu’il a qualifiée de ‘’difficile’’ en raison d’une concurrence accrue des nouvelles banques commerciales ...
Lire l'article [4]
La Banque internationale pour le commerce et l'industrie du Gabon (BICIG), qui contrôle 52% du parc de comptes dans le pays, a accusé, en 2009, un bilan déficitaire de 4,6 milliards de FCFA, a appris l'AGP de source bancaire, jeudi à Libreville. En 2009, l’institution financière, qui compte 80.000 clients au Gabon, a été créditée d’un bilan de 363 milliards de FCFA contre 373 milliards en 2008, soit un déficit de 2,7% (4,6 milliards de FCFA), a-t-on précisé de même source. Selon le président du conseil d’administration de la BICIG, M. Etienne Guy Mouvagha Tchioba, l’exercice 2009 a été marqué par un ...
Lire l'article [5]
La Banque gabonaise et française internationale (BGFIBank) a annoncé le 13 juillet à Libreville l’effectivité de la fusion de ses deux filiales FINATRA et BGFI Bail. Cette opération démarrée en octobre dernier, créée ainsi un «Spécialiste du crédit» avec un capital social de 8 milliards de francs CFA. «La fusion entre BGFI Bail et FINATRA est effective», a annoncé le 13 juillet à Libreville la Banque gabonaise et française internationale (BGFIBank), qui souhaite dominer le marché national du crédit. Concrètement, il s’agit d’une fusion absorption de BGFI Bail par FINATRA matérialisée par la mise en place des ...
Lire l'article [6]
La BGFI Bank, second groupe bancaire de la sous région, semble vouloir surfer sur la belle croissance de la Guinée Equatoriale, devenue il y a quelques années le troisième producteur africain de pétrole. Troisième banque du pays en terme de bilan, la filiale équato-guinéenne de la BGFI vient d’annoncer le renforcement de son capital social à hauteur de 5 milliards de francs CFA. La Guinée Equatoriale revient sur le devant de la scène économique sous régionale et la BGFI Bank, second groupe bancaire d’Afrique centrale, n’y reste pas insensible. Troisième banque du pays par son total de bilan, ...
Lire l'article [7]
Le directeur général du groupe BGFI Bank, Henri-Claude Oyima, a dévoilé le 16 octobre dernier le nouveau logo de la banque et les perspectives de développement induites par ce renouveau marketing. Pour la BGFI, 2e groupe bancaire en Afrique centrale, cette nouvelle identité visuelle doit notamment permettre de dynamiser les performances du groupe en diversifiant ses activités et en plaçant le facteur humain au cœur de ses nouveaux objectifs de croissance. Un nouveau logo pour de nouvelles ambitions ? Oui, répond l’administrateur directeur général du groupe BGFI Bank, Henri-Claude Oyima, qui a présenté la nouvelle identité visuelle de la banque à ...
Lire l'article [8]
Jariwafa Bank (AWB), 1er groupe bancaire et financier du Maghreb, détenant à 59% de part du capital de l’Union Gabonaise de Banque (UGB), serait en phase d’être le nouveau propriétaire de cet établissement financier. Selon la source, la finalisation du transfert des compétences pourrait intervenir au cours du premier trimestre de l’année 2009, le temps nécessaire pour permettre à l’Etat gabonais et le nouveau propriétaire de l’UGB de ficeler les détails administratifs. D’après l’Administrateur directeur général de l’UGB, François Hoffmann interrogé par l‘Agence Gabonaise de Presse (AGP)l « Cette opération n’a rien à voir avec la crise qui affecte le Crédit ...
Lire l'article [9]
La Société d’exploitation du chemin de fer Transgabonais (SETRAG) a investi en 2007 la bagatelle de 17 milliards de FCFA pour moderniser ses outils et installations, a annoncé ce week-end le Président directeur général de la compagnie, Marcel Abéké. L’investissement a permis de rénover les wagons et locomotives, moderniser le système de télécommunication et restaurer les logements du personnel, a précisé M. Abéké à l’occasion d’une réunion bilan avec les cadres de l’entreprise. En 2008, la SETRAG compte poursuivre son programme d’investissement, l’entreprise s’étant engagée à investir 50 milliards de FCFA jusqu’en 2011. Elle envisage de remplacer les locomotives vieillissantes par des ...
Lire l'article [10]
Gabon : Les bons chiffres de la BGFI pour l’année 2010
Gabon : la BGFI Bank en disgrâce ?
BGFIBank annonce un total bilan de plus de 1390 milliards de FCFA en 2010
La BICIG table sur 30 milliards de FCFA de produit net bancaire en 2011
La BICIG affiche un bilan déficitaire de 4 milliards de FCFA
Gabon : FINATRA et BGFI Bail fusionnent
Afrique centrale : BGFI double son capital social en Guinée Equatoriale
Gabon : BGFI Bank dévoile son nouveau visage
Gabon: Economie / L’Union gabonaise de Banque absorbée par Jariwafa Bank (Maroc)
17 milliards de FCFA investis en 2007 pour la modernisation du Transgabonais