Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Noël sans eau pour certains quartiers de Libreville

Auteur/Source: · Date: 28 Déc 2009
Catégorie(s): Société

Les habitants de plusieurs quartiers de la capitale se sont mobilisés le week end pour protester contre la pénurie d’eau dont ils sont victimes depuis plusieurs jours. Ceux des quartiers Gros-Bouquet, Louis et Pompidou ont dressé des barricades aux feux tricolores du Gros-Bouquet, perturbant le trafic pendant plusieurs heures, pour réclamer à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) le retour de l’eau dans le robinet.

Plusieurs Librevillois ont célébré la fête de Noël sans aucune goutte d’eau, notamment ceux des quartiers Louis, Pompidou et Gros-Bouquet, suite aux «caprices techniques» de la Société d’énergie et d’eau Gabon (SEEG).

Las de broyer du noir dans leur chaumière, ils ont pris d’assaut la chaussée des feux tricolores du Gros-Bouquet en dressant des barricades pour réclamer à la SEEG le rétablissement de la fourniture de l’eau, coupée depuis plusieurs jours.

Les habitants de ces quartiers Nord de Libreville ne sont pas les seuls à vivre ces instants pénibles dans une cité urbaine dépourvue de toute autre source d’eau potable.

Une semaine plus tôt, le 19 décembre dernier, une situation similaire s’était produite au quartier Kinguélé de Libreville, le plus touché par les pénuries d’eau. Pour apaiser la colère des riverains de ce quartier, une unité du Génie militaire composée de camions citernes contenant plus de 16 000 litres d’eau ont été dépêchés pour offrir des rations d’eau potable aux habitants de Kinguélé.

Pour faire face aux délestages récurrents d’eau et d’électricité qui frappent Libreville, le gouvernement avait demandé, le 4 décembre dernier; au ministère de l’Energie de procéder à un audit de la SEEG et une révision de la convention qui lie l’Etat gabonais à cette société. Le retard observé dans la mise en oeuvre du programme d’investissements pour le renforcement des capacités de la SEEG entraîne des insuffisances patentes dans l’adduction d’eau, la distribution d’électricité et d’eau.

Le gouvernement a notamment demandé au ministre de l’Energie, Régis Immongault, de superviser un audit comptable, financier, tarifaire et technique de la convention signée avec la société en 1997.
Cet audit doit déboucher sur une révision de cette convention et de ses avenants, au regard de l’obsolescence de ses termes ratifiés il y a plus de 12 ans, et qui ne semblent plus adaptés aux besoins énergétiques croissants du marché gabonais.

En mars dernier, la SEEG avait annoncé un plan de renforcement des capacités évalué à 600 milliards de francs CFA, avec le déboursement de 35 à 40 milliards de francs CFA par an par le groupe Veolia. Toutefois, durant les trois premières années de la mise en œuvre de ce programme, les consommateurs gabonais, ceux de Libreville en particulier, endurent encore des coupures régulières dues notamment à la défaillance et à la vétusté des installations..


SUR LE MÊME SUJET
Plusieurs quartiers de Libreville seront privés d’eau le 30 janvier prochain, a annoncé la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). Une situation consécutive à des travaux de la société sur le réseau de transport d’eau entre Ntoum et Libreville. Dans le cadre de l’amélioration de la desserte en eau de la capitale gabonaise, «la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a procédé le 23 janvier à des travaux sur le réseau de transport d’eau entre Ntoum et Libreville, par la mise en place d’un Té sur la conduite de diamètre DN 1000 en provenance de ...
Lire l'article
En véritable « Père » noël cette année, le Maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, entreprend depuis vendredi une caravane de « noël » dans plusieurs quartiers sous-intégrés de sa commune « avec des cadeaux par milliers » en vue d’offrir des jouets aux nombreux enfants issus des familles défavorisées ou limitées financièrement. Le lancement de cette initiative « louable », a été effectué jeudi, à l’hôtel de ville par le « Père » noël, Jean François Ntoutoume Emane. Se sont au total 2433 jouets dont 2033 offert aux enfants du personnel municipal répartis en six tranches d’âge de 0 à ...
Lire l'article
Les populations de certains quartiers de Libreville, la capitale gabonaise, sont victimes à une pénurie d’eau potable depuis plusieurs semaines, a constaté lundi un correspondant de Xinhua sur place. Les habitants de ces quartiers sont obligés de louer des voitures pour aller chercher de l’eau potable dans les quartiers ou de l’eau coule pour les uns et d’autres par contre sont contraints de parcourir des kilomètres. La pénurie est due à la rareté des pluies, ont indiqués certains agents de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), filiale à 51% du groupe français Veolia chargée à la fois de la production, ...
Lire l'article
Plusieurs quartiers de Libreville, la capitale gabonaise subissent des délestages d’électricité depuis trois jours, sans aucune explication de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), entreprise ayant le monopole de la distribution du courant et de l’eau au Gabon, a-t-on constaté. Depuis vendredi, le courant est interrompu pendant plusieurs heures, notamment dans les 6 arrondissements de la capitale. Dans une bonne partie de Nzeng-Ayong, le plus grand quartier de Libreville, l’électricité a été coupé dans la nuit de vendredi à samedi à partir de 2h (1h GMT) du matin pour être rétabli le samedi vers 20h (19h GMT). Ce rétablissement n’aura été ...
Lire l'article
Les fêtes de Noël et de la Saint Sylvestre de cette année vont devoir se passer de l'un de leurs inconditionnels compagnons, le pétard, dont la vocation est de faire briller de mille feux le passage d'une année à l'autre. Pour des raisons de sécurité, le gouvernement a décidé le 24 décembre l'interdiction de cet artifice très prisé par les adolescents. Le gouvernement vient d'interdire sur toute l'étendue de la République l'usage des pétards durant les fêtes de fin d'année. C'est avant tout pour des raisons de sécurité que cette décision a été prise, affirment des sources autorisées. Dans la nuit ...
Lire l'article
Plusieurs chefs de quartiers de la commune de Libreville, à l’exemple des quartiers Nkembo et Cocotier, dans le deuxième arrondissement, multiplient des rencontres avec leurs administrés, dans le but de redonner à la fête du 17 août, son lustre d’antan. Au menu de ces échanges, les chefs de quartiers, de commun accord avec les populations, veulent renouer avec les anciennes pratiques, qui consistaient à faire vivre la fête de l’indépendance du Gabon à tout le monde, notamment dans les différents quartiers. Ainsi, au sortir des ces rencontres, plusieurs groupes sociaux culturels de Nkembo et Cocotier ont été retenus pour prester le 17 ...
Lire l'article
Les maisons de commerce et même d’habitation situées en bordure de route dans certains quartiers de la capitale gabonaise sont pavoisés depuis le 15 août dernier aux couleurs du pays (Vert, jaune, bleu), en vue de donner une note particulière à la fête nationale à Libreville. En effet, du 4ème arrondissement au 5ème, en passant par le 1er et 6ème, le constat est le même, le drapeau gabonais, dont le Vert symbolise la forêt équatoriale, le Jaune, l’équateur qui traverse le pays, et enfin le Bleu, l’océan atlantique, flotte sur Libreville et ce, jusqu’à la fin des festivités du 48ème anniversaire ...
Lire l'article
Les responsables de l'Association perspective d’Avenir à Libreville (APDAL) ont procédé le 6 avril dernier à la distribution de moustiquaires imprégnées dans les quartiers Nkembo-Arambo, Atong-Abè et Avéa 2 pour aider les populations de ces quartiers démunis à se prémunir contre le paludisme. Les femmes enceintes et les enfants ont été les premiers bénéficiaires visés par l’opération de distribution de moustiquaires imprégnées initiée le 6 avril dernier par les membres de l'Association perspective d'avenir de Libreville (APDAL). Cette opération menée aux quartiers Nkembo-Arambo, Atong-Abè et Avéa 2, trois quartiers sous intégrés de la capitale gabonaise, avait pour objectif d'aider les populations ...
Lire l'article
Les responsables de l'Association perspective d’Avenir à Libreville (APDAL) ont procédé le 6 avril dernier à la distribution de moustiquaires imprégnées dans les quartiers Nkembo-Arambo, Atong-Abè et Avéa 2 pour aider les populations de ces quartiers démunis à se prémunir contre le paludisme. Les femmes enceintes et les enfants ont été les premiers bénéficiaires visés par l’opération de distribution de moustiquaires imprégnées initiée le 6 avril dernier par les membres de l'Association perspective d'avenir de Libreville (APDAL). Cette opération menée aux quartiers Nkembo-Arambo, Atong-Abè et Avéa 2, trois quartiers sous intégrés de la capitale gabonaise, avait pour objectif d'aider ...
Lire l'article
Les quartiers: Peyrie, Mont Bouet, et Venez Voir situé dans le troisième arrondissement de Libreville sont confrontés à d’énormes difficultés liées à l’absence de l’eau potable dans les foyers et ce, depuis plusieurs semaines, une situation plus que pénible pour ces familles qui ne savent plus à quel saint se vouer, a constaté GABONEWS. A l’origine de ce désagrément, la destruction du principal conduit d’eau de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) par un camion de type poids lourds, cherchant à faire une manœuvre compliquée, sur un chemin étroit, dans le but de livrer du gravier dans ...
Lire l'article
Gabon : Libreville sevrée d’eau le 30 janvier
Société / Fête de Noel / municipalité: Le Maire de Libreville en « Père » noël dans plusieurs quartiers de sa commune
Gabon : pénurie d’eau potable dans certains quartiers de Libreville
Gabon: Plusieurs quartiers de Libreville rationnés d’électricité depuis trois jours
Gabon : Noël et Saint Sylvestre sans pétards
Gabon: Fête de l’Indépendance 2008 / Les chefs de quartiers de Libreville à pied d’œuvre pour la réussite de l’événement
Gabon: Fêtes de l’Indépendance / Certains quartiers de Libreville pavoisés aux couleurs du pays
Gabon : Des moustiquaires pour les quartiers sous intégrés de Libreville
Gabon : Des moustiquaires pour les quartiers sous intégrés de Libreville
Gabon: Les quartiers du troisième arrondissement de Libreville frappés par la pénurie d’eau

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Déc 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*