Socialisez

FacebookTwitterRSS

Message à la Nation du président de la République, Ali Bongo Ondimba

Auteur/Source: · Date: 1 Jan 2010
Catégorie(s): Politique

« Mes chers Compatriotes

Dans quelques heures l’année 2009 nous aura quittés. Et, 2010 sera là pour nous accompagner pendant les 365 jours qui vont constituer sa trame. A l’occasion de ce passage, il m’est agréable de vous souhaiter à chacune et à chacun d’entre vous, une bonne et heureuse année 2010.

Ma famille et moi-même formons, en cette circonstance, pour vous-mêmes et vos familles, des vœux de bonne santé, de bien-être, de paix et de bonheur dans vos foyers.

En exprimant ces vœux, j’ai encore, hélas, à l’esprit les deuils tragiques, douloureux, que la nation tout entière a vécus et partagés avec la disparition de feu le Président Omar Bongo Ondimba, précédée quelques mois plus tôt de celle de son épouse, Edith Lucie Bongo Ondimba.

En vous adressant ces vœux, j’ai aussi une pensée pour toutes les familles gabonaises qui ont perdu un être cher ou qui ont connu des circonstances ayant changé leur vie, du fait d’une injustice, d’une maladie, des angoisses du chômage, voire de la solitude …

Les épreuves de 2009 affrontées, la page de l’élection présidentielle écrite, mettons-nous hardiment à l’ouvrage pour écrire de nouveaux chapitres de notre destin. Car, dans la vie des Hommes, il y a un temps pour Tout et chaque chose a son temps sous le Ciel.

Alors, le temps est donc venu pour se remettre résolument au Travail. C’est par le Travail qu’on fonde la grandeur, la force et la crédibilité des Nations.

Mes Chers Compatriotes,

« L’avenir en Confiance» traduit clairement ce que je veux faire avec vous pour le Gabon, pour nous-mêmes. Pendant la campagne, en faisant le tour du Gabon, je vous ai beaucoup parlé, je vous ai expliqué et détaillé le projet de société sur la base duquel vous avez bien voulu m’accorder votre confiance le 30 Août 2009. Et je vous ai entendus.

J’ai donc grandement conscience des problèmes que vous rencontrez à l’école, à l’hôpital, dans l’entreprise, dans les administrations publiques, sur la route, dans les transports en commun, dans vos domiciles, en un mot dans l’expression régulière de votre vie quotidienne.

Pour apporter des solutions à toutes ces situations, j’ai engagé des Réformes destinées à la consolidation de l’Etat de droit par l’application de la loi, à l’assainissement des Finances Publiques, au renforcement de la bonne gouvernance sociale et partant à l’amélioration des conditions de vie des Gabonaises et des Gabonais.

Toutes ces réformes qui vont se poursuivre, ne peuvent s’envisager sans sacrifice et sans l’engagement de tous.

En plus de votre engagement citoyen que je sollicite fort bien, je vous invite une fois de plus à maintenir l’unité nationale, gage de notre réussite et de notre progrès économique et social.

Il s’agit en tout état de cause d’un combat permanent au premier rang duquel se trouve le Gouvernement. C’est pourquoi j’invite les membres du Gouvernement à la plus grande cohésion, à la solidarité, à plus de pragmatisme et à l’action, en vue de la réalisation des attentes du Peuple gabonais.

Il ne saurait y avoir de place dans cette équipe pour les clans, les luttes stériles et l’immobilisme.

Le chantier est immense, les embûches nombreuses, mais elles sont surmontables, pour peu que nous unissions nos forces et nos intelligences et que nous les mettions au service de notre noble entreprise: la construction d’un Gabon Juste, Solidaire et prospère.

Mes Chers Compatriotes

Le budget pour l’exercice 2010 que j’ai demandé au Gouvernement de mettre en place se veut en phase avec le programme de l’Emergence que l’Assemblée Nationale a largement adopté.

Il vise une politique de soutien massif de l’économie nationale pour mieux répondre à vos attentes légitimes, notamment dans les domaines de la route, de la santé, de l’éducation, de l’habitat, de l’agriculture, des transports urbains, de l’énergie, de l’assainissement, des voiries urbaines …

C’est pourquoi, la part réservée à l’investissement pour l’année 2010, se situera à hauteur de 900 Milliards FCFA. Ce montant représente 42 % du budget global de l’État. Soit le triple du budget de l’année 2009.

La Route, la Santé, l’habitat, l’éducation, l’Enseignement Professionnel et l’Energie en particulier y occupent une place de choix.

L’énergie, l’un des constituants essentiels pour notre développement bénéficie d’une attention soutenue.

Dans cette optique, en plus des projets en cours d’exécution, je pense au grand barrage de Poubara, ou qui vont démarrer très bientôt. C’est le cas des barrages des chutes de l’Impératrice Eugénie dans la Ngounié et de l’Okano.

Le Gouvernement va s’attaquer dès ce mois de janvier au fonctionnement de la SEEG, qui présente depuis quelques temps des manquements difficilement supportables et qu’il faut impérativement éradiquer.

Sur un tout autre plan, l’accent sera particulièrement mis dans le secteur sanitaire, grâce à la restructuration des services hospitaliers publics et une réorganisation géographique et fonctionnelle des capacités d’hospitalisation tant à Libreville qu’à l’intérieur du pays.

Cette réorganisation, qui concerne le Centre Hospitalier de Libreville, la Fondation Jeanne Ebori, l’Hôpital Pédiatrique d’Owendo, l’Hôpital d’Instruction des Armées et le Nouvel Hôpital d’Agondjé avec son centre de cancérologie, portera à 1000 lits la capacité d’hospitalisation à Libreville. Vont s’y ajouter de nouveaux services d’Hémodialyse et de Procréation Médicale Assistée.

S’agissant du secteur des Transports, les négociations engagées par le gouvernement permettent d’envisager très rapidement une restructuration profonde de la SOGATRA, dès le premier semestre 2010. Un nouveau système de transport urbain sera mis en place à Libreville et Owendo avec un parc de Trente Bus neufs. Ce nombre ira croissant mensuellement pour disposer fin 2010 d’au moins 100 Bus de différentes envergures.

Dans le domaine des Sports, et en prévision de la CAN, édition 2012, les travaux déjà en cours sur les Stades Président Bongo Ondimba, AVORBAM et Franceville seront accélérés pour tenir compte des délais prescrits par la Confédération Africaine de Football.

Pour rendre notre pays plus attractif et lui assurer un meilleur rayonnement, notre Diplomatie fait l’objet d’une attention particulière dans le budget 2010. Dans cet esprit seront acquises de nouvelles propriétés diplomatiques, le patrimoine immobilier existant sera réhabilité.

Je mettrai donc tout en œuvre pour qu’aucun franc inscrit ne soit distrait au détriment des préoccupations des Gabonaises et des Gabonais.

J’engage le Gouvernement pour que tous les travaux soient effectivement entrepris et complètement réalisés dans le respect des cahiers de charges retenus.

Dans le même esprit, je veillerai à l’application stricte des procédures légales d’attribution des marchés publics, afin de finir avec les avis abusifs de non-objection et les multiples avenants à la mode dans l’attribution des marchés publics.

La livraison des travaux, ne doit plus être du domaine du virtuel, ils doivent être visibles sur le terrain.

Dans ma vision pour un Gabon Juste et Emergent, j’entends impliquer de manière dynamique les PME gabonaises dans l’exécution de certains chantiers qui appellent leurs compétences ou leurs expertises.

Il en sera particulièrement ainsi pour les travaux liés à la célébration, à Libreville, le 17 août prochain du Cinquantenaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale.

C’est aussi de cette manière que j’entends promouvoir l’éclosion d’une classe d’hommes d’affaires Gabonais, capables d’affronter la concurrence dans tous les domaines y compris dans les nouveaux secteurs porteurs tels que l’environnement et la protection de la nature.

Dans cet engagement renouvelé, je resterai constamment à votre écoute. Je prendrai régulièrement le pouls de la situation auprès de vous.

Mes Chers Compatriotes,

Depuis mon investiture, mon calendrier de travail m’a beaucoup conduit à l’étranger. Je ne vous ai pas oublié, je ne vous ai pas négligé. C’est pourquoi je vous ai, à chaque retour, livré le contenu de mes déplacements.

Ces visites de travail m’ont notamment conduit au Vatican où j’ai eu l’insigne honneur de rencontrer sa Sainteté, le Pape Benoît XVI avec qui j’ai discuté des questions ayant trait à l’éducation de la jeunesse de notre pays ainsi que de notre coopération avec le Saint Siège.

Je me suis rendu également en France en Italie et au Danemark pour discuter avec les plus hautes autorités de ces pays amis, de toutes les questions économiques qui intéressent le développement du Gabon et de celles liées à la protection de l’environnement.

A Copenhague, j’ai réaffirmé la détermination du Gabon à poursuivre son développement en compatibilité avec les efforts engagés en matière de protection de l’environnement et de la préservation de nos forêts.

Nous avons déjà donné les signaux de notre ambition dans ce domaine en annonçant notamment l’interdiction d’exporter des grumes.

Je reste convaincu que c’est en maîtrisant la chaîne de valeur du bois que nous pourrons en tirer le maximum de profits et nous positionner comme un pays phare sur les marchés internationaux.

Cette décision résulte bien entendu du droit du Peuple Gabonais à assurer un meilleur avenir pour ses enfants. Elle n’est pas négociable. En revanche, j’ai demandé au Gouvernement d’organiser une concertation avec l’ensemble des acteurs de la filière «Bois et forêt », et de me soumettre, d’ici à mars 2010, les modalités détaillées de la mise en œuvre de cette décision avec les mesures d’accompagnement, dans l’intérêt bien compris de toutes les parties.

Mes Chers Compatriotes

Au cours de cette année qui commence, j’aurai l’agréable devoir de revenir vers vous, dans vos localités respectives pour vous remercier certes de m’avoir fait confiance mais aussi pour vous écouter et échanger avec vous sur tous les sujets que nous avons en commun et susceptibles de faire avancer positivement le Gabon.

En effet, j’ai pris l’option d’avancer avec le souci d’obtenir au plus vite des résultats palpables, même si je sais que la réussite tient pour beaucoup de la patience. Mais je sais aussi qu’elle dépend pour une large part de la volonté que nous imprimerons dans notre action quotidienne sur le chantier de l’Emergence.

Ensemble, nous allons réussir ce pari pour rendre à notre pays ce qu’il nous a donné, nous donne encore et continuera à nous donner certainement tant que nous progresserons dans l’Unité, la Paix et la Concorde.

De tout cœur, je vous souhaite une fois encore, mes meilleurs vœux pour l’année 2010.

Puisse l’Eternel nous inonder de sa sagesse et de ses grâces.

Vive la République, Vive le Gabon,

Je vous remercie ! “


SUR LE MÊME SUJET
Ali Bongo Ondimba, le président de la République gabonaise dans son discours à la Nation, à la veille de la célébration de la fête nationale, passant en revue les actions qui ont été posées durant cette année, et qui concourent à l’éclosion et à la vivification de la démocratie au Gabon, de l’unité nationale et à la paix, a appelé les Gabonais à se plier au verdict de la Cour Constitutionnelle par rapport à sa décision de ne pas inscrire la biométrie dans le processus électoral. En indiquant que « la biométrie n’est pas une fin en soi », mais qu’ ...
Lire l'article
Le président de la République Ali Bongo Ondimba s’est envolé pour New York
Le Président de la République gabonaise Ali Bongo Ondimba, a s’est envolé à destination des Etats-Unis d’Amérique, ce vendredi, à l’effet de prendre part aux travaux du Conseil de Sécurité des Nations Unies à New York, dont la présidence échoit au Gabon (membre non permanent), depuis le 1er mars. En effet, le Gabon élu comme membre non permanent aux nations unies et qui siègera pendant deux ans au Conseil de Sécurité des Nations Unies, de janvier 2010 à décembre 2011, préside actuellement et ce, depuis le 1er mars 2010, ledit Conseil. C’est donc pour prendre part aux travaux de ces ...
Lire l'article
Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu ce mardi au palais de la présidence, le leader du Rassemblement Pour le Gabon (RPG, opposition) Paul Mba Abessole, en présence du Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, dans la logique annoncée par le Chef de l’Etat, au sortir de l’élection présidentielle du 30 août 2009, c'est-à-dire de garder la main tendue en direction de tous. L’économie de la rencontre entre les deux hommes a été faite par Faustin Boukoubi qui a indiqué que « le Président Mba Abessole, en bon compatriote, s’est montré disponible, ...
Lire l'article
Les Gouverneurs des 9 provinces du Gabon, conduits par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, sont allés dresser, ce jeudi, le bilan de l’année écoulée, au Président Ali Bongo Ondimba, en leur qualité de représentant du Chef de l’Etat dans leur province respective. Ainsi, pour le porte parole de la délégation et par ailleurs, ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a dit qu’« il fallait pour les gouverneurs présenter les vœux au président de la République » d’une part et d’autre part, « dresser leur bilan de l’année, comme vous le savez, les gouverneurs sont le prolongement du ...
Lire l'article
Libreville, 16 septembre (GABONEWS) – Le président de la République de Corée, Lee Myung – Bak, a, dans un message de félicitation dont copie est parvenue au desk de GABONEXWS, ce mercredi, complimenté, Ali Bongo Ondimba, pour sa brillante victoire à la présidentielle du 30 août dernier. « A l’occasion de votre élection au poste de président de la République gabonaise, je me fais un agréable devoir de vous adresser mes plus vives félicitations. Je ne doute point que votre pays connaîtra la stabilité politique et le développement économique et social, grâce à votre riche expérience au gouvernement ...
Lire l'article
Libreville, 9 septembre (GABONEWS) – Les messages de félicitations, à l’instar de celui du président Burundais, Pierre Nkurunziza, parvenu ce mercredi à GABONEWS, continuent d’affluer à l’adresse du président gabonais élu le 30 août dernier, Ali Bongo Ondimba. Actualité du :09/09/2009 Texte intégral: « Excellence Monsieur le Président et cher Frère. Votre électron à la Magistrature Suprême nous offre l'agréable occasion de vous adresser, au nom du peuple et du Gouvernement burundais et en notre nom propre. Nos vives et chaleureuses félicitations. Ce choix est l'expression par excellence de la confiance du peuple frère gabonais ...
Lire l'article
Le président de la République gabonaise par intérim, Rose Francine Rogombé, dans son adresse ce samedi soir, au peuple gabonais, via les antennes de la Première chaine de télévision nationale (RTG1), au lendemain de la formation d’un nouveau gouvernement devant conduire la transition, en vue de l’aboutissement à l’élection présidentielle après le décès du chef de l’Etat Omar Bongo Ondimba, a indiqué que sa « volonté » et sa « détermination sont d’agir dans la continuité ». Texte intégral « Gabonaises, Gabonais, Mes chers compatriotes. Dans la vie des Nations, il y a des moments qui prennent une part décisive dans le destin des ...
Lire l'article
Le président de la République gabonaise par intérim, Rose Francine Rogombé, s’est adressé à la nation dans la nuit de mercredi après avoir effectué sa première sortie officielle à l’aéroport international Léon Mba de Libreville pour accueillir le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, à Libreville depuis jeudi pour honorer la mémoire du Feu président Omar Bongo Ondimba. Discours intégral: « Gabonais, Gabonaise, Mes chers compatriotes, si je m’adresse à vous aujourd’hui, c’est en qualité de président de la République, chef de l’Etat intérimaire, en vertu de l’article 13 de notre Constitution. Le 8 juin 2009, le président de la République, chef de ...
Lire l'article
Sur cette page, vous pouvez accéder aux articles contenant les tous derniers commentaires laissés par les visiteurs sur ce site. Les articles sont classés du plus récent article commenté (en haut) au plus vieux (en bas). Notre site dispose aussi de divers types de forums interactifs: Nos forums “Palabres” vous permettent de vous exprimer en toute liberté et de “palabrer” avec d’autres compatriotes sur des sujets d’intérêt national, régional, international ou multinational. Vous avez quatre choix de discussions: - Forum "Palabres" par email: Ce forum "liste de discussion" permet les débats directement par email. Les membres répondent aux messages des autres membres ...
Lire l'article
Politique / « La Biométrie n’est pas une fin en soi », Ali Bongo Ondimba, président de la République
Le président de la République Ali Bongo Ondimba s’est envolé pour New York
Paul Mba Abessole, président du RPG (opposition) chez le Président de la République Ali Bongo Ondimba
Bongo Doit Partir
Les Gouverneurs de province dressent le bilan de l’année écoulée au Président de la République, Ali Bongo Ondimba
Gabon: Le président de la République de Corée félicite Ali Bongo Ondimba pour sa victoire à l’élection présidentielle
Gabon: Message du président burundais, Pierre Nkurunziza à Ali Bongo Ondimba
Gabon: Message du Président de la République gabonaise par intérim, Rose Francine Rogombé (Texte intégral)
Gabon: Premier message à la Nation du président de la République gabonaise par Intérim, Rose Francine Rogombé
Commentaires

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Jan 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Message à la Nation du président de la République, Ali Bongo Ondimba

  1. Zorro

    4 Jan 2010 a 09:43

    Un président idiot, oui.

  2. le serieux

    3 Jan 2010 a 09:00

    Ah ca le Président Ali a parlé alors quitte est a nous d’attendre la réalisation de ses promesses.Il devient de plus en plus sage,normal,le pouvoir lui est acquis,Attendons voir.Djibril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*