Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon réaffirme son interdiction d’exporter le bois en grumes

Auteur/Source: · Date: 3 Jan 2010
Catégorie(s): Economie

Le président Ali Bongo Ondimba a réaffirmé le jeudi dernier la volonté du gouvernement « de poursuivre son développement en compatibilité avec les efforts engagés en matière de protection de l’environnement et de la préservation des forêts ». Dès 2010, le bois en grumes sera interdit à l’exportation.

« Je reste convaincu que c’est en maîtrisant la chaîne de valeur du bois que nous pourrons en tirer le maximum de profits et nous positionner comme un pays phare sur les marchés internationaux », avait déclaré le chef de l’Etat lors de son premier discours à la nation à l’occasion de la fin de l’année 2009.

Il a surtout justifié que cette mesure – non négociable- « résulte du droit du peuple gabonais à assurer un meilleur avenir pour ses enfants (…) ».

Le gouvernement avait décidé en 2005 de redéfinir les missions de la Société nationale des bois du Gabon (SNBG) et avait annoncé la libéralisation totale de la commercialisation de l’Okoumé et de l’Ozigo, les deux principales essences gabonaises dont les exportations avaient été pendant plusieurs années sous le contrôle de la SNBG.

D’ici mars 2010, le gouvernement réorganisera l’ensemble de la filière bois après concertation avec l’ensemble des acteurs concernés.


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: 13,7 millions d’euros pour une usine de transformation du bois
La Société Nationale des Bois du Gabon (SNBG) a obtenu un prêt 13,7 millions d'euros notamment de la Banque de Développement des Etats de l'Afrique Centrale (BDEAC) pour un complexe de transformation de bois à Owendo, le port de Libreville, a-t-on appris vendredi. La BDEAC finance 8 milliards (12,2 millions d'euros) et la banque privée Ecobank, présente en Afrique centrale et de l'ouest, 1 milliard (1,5 millions). Ce prêt représente une partie des 34,9 milliards de FCFA (54 millions d'euros) du projet de construction du Complexe usinier d'Owendo, financé à 80% par la SNBG sur fonds propres, selon les documents donnés à ...
Lire l'article
Une usine de transformation du bois de la Société nationale des bois du Gabon (SNBG), jusque-là spécialisée dans la commercialisation des grumes, est en cours de construction dans la zone portuaire d’Owendo, dans la banlieue sud de Libreville, a constaté l’AGP. Lundi dernier, le président Ali Bongo Ondimba s’est rendu sur le site pour se rendre compte de l’état d’avancement du chantier, exécuté en collaboration avec la société italienne Cremona, spécialisée dans la fabrication des outils de transformation du bois. L’usine de transformation du bois de la SNBG entre dans le cadre de l’industrialisation de la filière bois ...
Lire l'article
Lors de son propos, ce mardi, face à la presse nationale et internationale, le premier ministre, Paul Biyoghé Mba, qui faisait le bilan d’étape de l’action du gouvernement qu’il dirige, a déclaré, en ce qui concerne la Société nationale des bois du Gabon (SNBG), qu’en passant à l’étape de la transformation du bois, après remodelage des infrastructures de cette société, il y n’y aurait pas de compression, mais bien au contraire une création de près de 500 emplois. Pour aborder le cas SNBG, le chef du Gouvernement a d’abord indiqué que dès le 16 mai prochain, aucune bille de bois non ...
Lire l'article
Dans le cadre de la nécessité d’industrialiser la filière bois au Gabon qui découle de l’interdiction d’exportation des grumes, le chef de l’Etat a annoncé le 4 mars à Port-Gentil une série de mesures d’accompagnements pour les opérateurs du secteur. Il s’agit notamment de la mise en place d’un fonds de soutien de 20 milliards de francs CFA, de l’exonération temporaire des droits d’entrée des matériels et équipements de transformation du bois. Les opérateurs de la filière bois au Gabon sont désormais fixés sur la nature des mesures d’accompagnement mises en place par l’Etat pour accompagner le ...
Lire l'article
L'interdiction de l'exportation de grumes brutes du Gabon en 2010 sera discuté entre les présidents gabonais Ali Bongo et français Nicolas Sarkozy, dont le programme serré dans ce pays mercredi comprend une visite chez un groupe phare du secteur du bois. "C'est un symbole: Sarkozy va voir Rougier pour montrer son soutien aux forestiers français qui jouent le jeu", assure un observateur français installé au Gabon. Rougier est un groupe industriel français de transformation et négoce des bois tropicaux et exotiques. Son directeur général adjoint Jean-Louis Santos se garde de toute interprétation: "C'est un honneur pour nous de recevoir le président (Sarkozy). ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba, a confirmé l'interdiction d'exporter le bois en grumes, tout en promettant des mesures d'accompagnement lors d'un forum sur la gestion forestière lundi à Libreville. "Nous devons engager immédiatement l'industrialisation de la filière du bois", et l'interdiction d'exporter le bois en grumes, décidée en novembre, en "est le moyen", a affirmé à l'AFP le Premier ministre en quittant le forum. "Il y a aura des mesures d'accompagnement sur le plan législatif, fiscal, douanier, économique. Il faudra aider les opérateurs économiques de la filière", a-t-il ajouté. Dans son discours aux participants, M. Biyoghé Mba a reconnu que la ...
Lire l'article
La mesure sur l’interdiction d’exportation des grumes a été confirmée ce 15 février par le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, lors d’un forum sur la gestion forestière qu’il a animé à Libreville. Paul Biyoghe Mba a toutefois indiqué que des mesures d’accompagnement seront prises pour soulager les opérateurs de ce secteur qui est le premier employeur privé du pays. Le gouvernement ne reviendra pas sur sa parole. Paul Biyoghe Mba annoncé ce 15 février lors d’un forum sur la gestion forestière, que la mesure relative à l’exportation des grumes de bois sera bel et bien maintenue. «Nous devons ...
Lire l'article
Le ministre des Eaux et Forêts, de l’Environnement et du Développement Durable, Martin Mabala, a accordé ce lundi, aux exploitants forestiers un délai de trois mois pour évacuer les stocks de grumes entassés dans les parcs à bois et ports du Gabon, a constaté GABONEWS. Le gouvernement a pris à titre exceptionnel, les mesures dérogatoires autorisant la sortie des bois présents dans les parcs et ports disposant de bons à embarquer délivrés par les services douaniers. Concernant les stocks actuels de grumes accumulés dans les parcs, le long du chemin de fer et dans les chantiers forestiers, la Société ...
Lire l'article
Le Gabon a adopté des dérogations à son interdiction d'exporter le bois en grumes décidée en novembre, "pour faire face à l'impossibilité du marché intérieur à absorber" les arbres abattus avant le 1er janvier, a annoncé vendredi la présidence gabonaise. Le président Ali Bongo a demandé au gouvernement l'autorisation de sortie "pour les bois présents dans les ports et parcs" de la Société d'exploitation des parcs à bois du Gabon (SEPBG), a affirmé lors d'un point de presse le porte-parole de la présidence, Guy-Bertrand Mapangou. Ces bois doivent toutefois disposer de permis d'embarquement ("bons à embarquer") délivrés par les douanes. Selon M. Mapangou, ...
Lire l'article
Dans le cadre de la politique de promotion de la transformation locale de grumes, le gouvernement a décidé le 5 novembre dernier d'interdire à compter de 2010 l'exportation du bois en grumes. Cette décision doit permettre au opérateurs économiques gabonais du secteur d'exporter des produits finis et semi-finis à forte valeur ajoutée pour rentabiliser davantage ce secteur majeur de l'économie gabonaise. Après s'être principalement occupé de la réforme de l'administration lors des deux premiers Conseil des ministres, le gouvernement gabonais vient, dans sa troisième session du 5 novembre dernier, de s'attaquer au volet économique du projet de société du nouveau chef ...
Lire l'article
Gabon: 13,7 millions d’euros pour une usine de transformation du bois
La SNBG construit une usine de transformation du bois dans une banlieue de Libreville
Transformation du Bois gabonais: près de 500 nouveaux emplois à la SNBG
Gabon : Ali Bongo sort son attirail d’industrialisation de la filière bois
Gabon/interdiction des grumes: les forestiers comptent sur Sarkozy
Le Gabon confirme l’interdiction d’export de bois en grumes, avec des compensations
Gabon : Pas de fléchissement sur l’interdiction d’exportation des grumes de bois
Le gouvernement somme les exploitants forestiers d’évacuer les stocks de grumes présents dans les ports et parcs à bois du Gabon
Bois: dérogations à l’interdiction d’exporter des grumes du Gabon
Gabon : L’ultimatum fixé à 2010 pour la transformation locale des grumes

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Jan 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*