Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Sur RFI, André Mba Obame, candidat malheureux contre Ali Bongo, parle du grand parti d’opposition

Auteur/Source: · Date: 4 Jan 2010
Catégorie(s): Politique

Déclaré vainqueur au cours d’un long processus de contestation du scrutin présidentiel du 30 août 2009 au Gabon, Ali Bongo avait décidé de placer son mandat sous le signe de la rupture. Du côté de ses adversaires, si le Front du refus du coup d’Etat électoral a perdu quelques membres au passage, six anciens candidats ont décidé de créer un grand parti d’opposition. Pour eux, il s’agit de proposer une alternance politique crédible face au PDG (Parti démocratique gabonais) au pouvoir. mais aussi, il s’agit de disposer d’une tribune légale pour faire entendre les voix de ceux qui continuent de contester la victoire d’Ali Bongo, porté à la tête du Gabon à la suite de son père (qui aura dirigé le pays pendant près de 42 ans).

Parmi les candidats à la présidentielle du 30 août 2009 et initiateurs du grand parti d’opposition, on retrouve : l’ex-Premier ministre Jean Eyeghe Ndong, l’ex-ministre de l’Economie Casimir Oye Mba, Jean Ntoutoume, Bruno Ben Moubamba, Zacharie Myboto et André Mba Obame dit “AMO” (photo), ex-ministre de l’Intérieur.

André Mba Obame, interrogé par Olivier Rogez de RFI, explique l’objectif du grand parti d’opposition, qui “n’est pas dirigée contre une personne”, mais veut plutôt œuvrer pour “l’alternance”, et ce grâce à “l’union de toutes les forces de changement

Sur l’absence remarquée de candidats comme Mba Abessolo ou Pierre Maboundou au sein du grand parti d’opposition, André Mba Obame se veut serein et confiant. Pour lui :

“Monsieur Maboundou et Monsieur Mba Abessole ont travaillé dans le cadre de la coalition, avant sa formalisation, au lendemain du coup d’Etat électoral (…) Si déjà on est d’accord pour rejeter le pouvoir illégitime [d’Ali Bongo) je peux vs dire que la jonction avec Monsieur Maboundou et Monsieur Mba Abessole, ce n’est qu’une question de temps.”

Pour André Mba Obame, “ce n’est plus le moment de se tromper d’adversaire” face au pouvoir “illégitime” en place, pouvoir que l’ex-ministre de l’Intérieur qualifie à “un genre de monstre qui s’alimente, qui dévore ses enfants et que personne ne contrôle.”

Sur la rupture prônée par Ali Bongo, André Mba Obame ne cache pas son scepticisme et lâche un : “Soyons sérieux ! Le changement, la rupture, ne peut se faire en phase qu’avec la population” qui s’est librement choisi un pouvoir or pour lui, plus de 85% des Gabonais ne se reconnaissent pas dans le pouvoir d’Ali Bongo. Pour André Mba Obame, des opérations comme le recensement des fonctionnaires [pour débusquer les emplois fictifs], ne sont que de “la poudre aux yeux”. L’ex-meilleur ami d’Ali Bongo rappelle qu’au Gabon, il y a déjà eu plusieurs recensements de ce genre, sans que la situation ne change. Et de déclarer que si cela a été un échec “sous [omar] Bongo [père] le consensuel”, aucun résultat n’est à attendre “sous [Ali] Bongo l’illégitime”.

source: culture femme


SUR LE MÊME SUJET
Le Secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN, parti de la Coalition des partis politiques pour l’Alternance (CPPA)), André Mba Obame, n’a pas répondu présent au meeting et à la marché organisé par les partis de l’opposition, ce samedi à Libreville pour réclamer l’application de la biométrie dans le processus électoral au Gabon, a constaté GABONEWS. En dehors des cadres et des leaders des différents partis de l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR, opposition) qui se sont désistés pour ces événements, l’on a noté l’absence remarqué de André Mba Obame, le secrétaire exécutif de l’UN, au point que des militants ...
Lire l'article
Le secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN, opposition), André Mba Obame, a critiqué mardi la politique du gouvernement. En cause, l’interdiction de l’exportation de bois en grumes et l’emprunt par l’Etat de plus de 175 milliards de francs CFA auprès des banques commerciales, afin de rembourser la dette intérieure. Le secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN, opposition) et candidat malheureux à la présidentielle anticipée du 30 août 2009, André Mba Obame, de retour d’un séjour de près de 3 mois à l’étranger, a condamné mardi la politique du gouvernement de l’émergence. Notamment en ce qui concerne l’interdiction de l’exportation du bois ...
Lire l'article
Le « Grand parti » de la coalition des candidats malheureux de l’élection présidentielle, tant annoncé, sera porté sur les fonts baptismaux, ce mercredi, à Libreville En clôturant les travaux du Congrès de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD, opposition), déroulés ce lundi, à Libreville, Zacharie Myboto, Président-Fondateur de cette formation politique, a annoncé l’Assemblée constitutive du « Grand parti » de la coalition des anciens candidats à l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, pour se tenir mercredi 10 février au siège de l’UGDD, sis au quartier « Ancienne Sobraga », a constaté GABONEWS. « ...
Lire l'article
L’ancien ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, arrivé troisième à la dernière présidentielle remportée par Ali Bongo, vient de décliner l’ambition du grand parti de l’opposition, dont la création a été annoncée le 30 décembre 2009. Si à long terme, cette grande union composée de plusieurs poids lourds de l’opposition vise l’alternance, à court terme, l’objectif visé est les prochaines législatives qui auront lieu au courant de l’année. Moins d’une semaine après l’annonce de la création d’un grand parti de l’opposition, l’ancien ministre de l’Intérieur et candidat malheureux à la dernière présidentielle, a encore «fait parler» de lui le 4 janvier ...
Lire l'article
« L'union de l'opposition est en marche (...). La manoeuvre ou l'initiative n'est pas dirigée contre une personne, elle est plutôt pour atteindre un objectif : l'alternance. » L'opposition gabonaise, qui n'a toujours pas digéré l'élection d'Ali Bongo, le 30 août dernier, se lance dans la formation d'un grand parti unifié face au régime du PDG, le parti au pouvoir. Plusieurs figures de la vie politique gabonaise, dont six candidats à l'élection présidentielle du 30 août 2009, ont décidé de créer un grand parti dont le nom reste à trouver. André Mba Obame, ancien candidat à l'élection présidentielle est l'un des ...
Lire l'article
L'ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame, 3e à l'élection présidentielle du Gabon selon le nouveau comptage de la Cour constitutionnelle, reste gréviste de la faim mais oeuvre à la création d'un parti politique, a-t-il affirmé mercredi à l'AFP. "Je continue de jeûner", a-t-il affirmé à son domicile, précisant qu'il avait reçu une assistance médicale et une perfusion mardi. "J'arrêterai quand la situation politique sera apaisée. J'ai craint des violences", a-t-il poursuivi, restant énigmatique sur ce qui motivera l'arrêt de sa grève entamée le 12 octobre. "Nous travaillons à la création d'un parti (politique). J'ai obtenu 90.000 voix, pourquoi ne le ferais-je pas ?", ...
Lire l'article
Libreville, 17 septembre (GABONEWS) – S’exprimant publiquement, pour la première fois, depuis l’annonce des résultats de l’élection présidentielle ayant consacré la victoire du candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), le malheureux candidat indépendant André Mba Obame a déclaré, ce jeudi, que « tous ceux qui se sont improvisés faiseurs de roi répondront devant le juge pénal », a constaté GABONEWS. Actualité du :17/09/2009 A la faveur de la réunion du collectif des candidats contestataires des résultats de l’élection présidentielle du 30 août dernier, tenue ce jeudi, au Quartier Général de ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le soutien qu’auraient apporté ce vendredi matin 11 candidats à l’élection présidentielle de dimanche prochain autour de la candidature de l’ex-ministre gabonais de l’intérieur André Mba Obame semblait ‘’voler en éclat’’, a constaté l’AGP après les démentis en cascade de certains de ces candidats. Dans un point de presse, tenu en fin de matinée au quartier général du dernier Premier ministre du président Omar Bongo Ondimba, Jean Eyéghé Ndong, le camp des pro-Mba Obame a tenu à faire la lumière sur les mobiles qui ont abouti à la désignation d’André Mba Obame comme candidat de cette coalition de ...
Lire l'article
André Mba Obame, membre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), a annoncé vendredi à Barcelone (nord-est de l'Espagne) sa candidature à l'élection présidentielle prévue le 30 août au Gabon, à la suite du décès d'Omar Bongo Ondimba. "Je déclare ma candidature à la prochaine élection présidentielle", a déclaré M. Mba Obame à Barcelone, ville où l'ancien président Omar Bongo Ondimba était hospitalisé et où son décès a été annoncé le 8 juin, selon le texte de son discours remis à l'AFP. "Après vingt-cinq ans d?apprentissage et de collaboration étroite aux côtés de feu le président Omar Bongo Ondimba. Je sais ...
Lire l'article
Politique / André Mba Obame, grand absent du meeting et de la marche de samedi à Libreville
Gabon : André Mba Obame contre la politique du gouvernement
Le « Grand parti » de la coalition des candidats malheureux de l’élection présidentielle, tant annoncé, sera porté sur les fonts baptismaux, ce mercredi, à
Bongo Doit Partir
Gabon : Mba Obame fixe le cap du grand parti de l’opposition
André Mba Obame, ancien candidat à l’élection présidentielle gabonaise
Gabon: André Mba Obame, toujours en grève de la faim, veut créer un parti
Gabon: « Je préviens tous ceux qui se sont improvisés faiseurs de roi qu’ils répondront devant le juge pénal », André Mba Obame, candidat malheureux
Politique-présidentielle: Le soutien autour du candidat André Mba Obame semble ‘’voler en éclat’’
Gabon: André Mba Obame, candidat à la présidentielle du 30 août

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Jan 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*