Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Confusion totale dans l’apprentissage de la journée de travail continue

Auteur/Source: · Date: 5 Jan 2010
Catégorie(s): Société

Une grande confusion a régné lundi date de l’application d’un décret pris le 29 décembre au cours du Conseil des ministres par le gouvernement et relatif à la nouvelle organisation des horaires de travail en République gabonaise.

En effet, le conseil des ministres avait approuvé la mise en application dès le 1er janvier 2010 ( en réalité le lundi 4 janvier) du nouvel horaire de travail fixé de 7h30 à 15h30 avec une pose modulable de 30mn, privant ainsi les travailleurs des 2 heures de pose habituelles…depuis les années 60, date de l’indépendance.

Si le gouvernement par la voix du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, Maxime Ngozo Issondou, reconnaît avoir pris contact avec certains syndicats alors que d’autres étaient en grève au cours de la période mai-août 2009. Mais cette orientation d’optimiser la productivité nationale n’avait pas été suffisamment suivie ni étayée de débats ni entretenue par des propositions de la part des centrales syndicales.

Coup de force du gouvernement ?

« La mesure est irréversible ; il faut s’adapter à la nouvelle donne », répondait lundi le ministre du Budget, des Comptes publics, chargé de la Réforme de l’Etat lors d’une rencontre avec les responsables des administrations publiques et quelques membres du patronat gabonais.

Pendant les échanges entre les participants et les ministres, des avantages et des inconvénients ont été relevés : l’augmentation des rendements des travailleurs, la création d’emplois nouveaux ( pour les personnes entreprenantes etc. ), les contraintes dans les familles à se conformer aux nouveaux horaires et le manque d’accompagnements notamment pour aider les familles à s’occuper de leurs enfants scolarisés, notamment pour leur repas de midi et la prise en charge de leur transport…

La grosse épine réside certainement dans l’insuffisance des moyens de transports sécurisés et dans la décision hâtive du gouvernement d’appliquer un décret, certes en attente depuis des années, mais qui devait être accompagné d’un délai de 1 à 2 mois pour permettre aux travailleurs de s’organiser. Mais aussi, pour les chefs d’entreprises du secteur privé qui n’ont pas tous eu le temps nécessaire pour informer leurs fournisseurs de l’extérieur du pays de la modification de leur organisation du temps de travail.

Mais qu’à cela ne tienne, plusieurs pays ont fait leurs classes en optant pour la journée de travail continue. C’est le cas de l’Afrique du Sud. Mais tout de même mieux organisée que le Gabon en matière de transport, de routes, de moyens de télécommunications (nouvelles technologies) et surtout de qualification et de motivation des travailleurs.

Pour l’un des intervenants pour le compte du gouvernement, « le débat n’a pas lieu d’être. Il proviendrait d’une mauvaise interprétation du temps de pause ».

Plus explicite, le ministre de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, a souligné qu’ « en prélude au passage du Premier ministre à l’Assemblée nationale pour sa déclaration de politique générale, le chef du gouvernement avait échangé avec les organisations des travailleurs sur plusieurs points, au titre desquels figuraient la journée de travail continue ».

Si les propos de M. Moundounga ont timidement convaincu, il n’en demeure pas moins que la journée de lundi a été abordée par la plupart des travailleurs dans la grande confusion.

Prenant un peu de recul le ministre du Travail a trouvé opportun d’annoncer que « des dispositions transitoires, notamment pour les secteur parapublics et privés pourront utilement être complétées selon les cas, par des accords sectoriels ou par branches d’activités ».

Même si le ministre a annoncé une augmentation des emplois avec la création des services, des crèches, des répétiteurs pour apprenants et …même une opportunité du nouvel horaire pour réveiller la fibre des affaires chez Gabonais, rien n’est plus sûr et faudrait pas rêver non plus !.


SUR LE MÊME SUJET
Une séance de travail a réuni le 1er février dernier à Libreville le ministre gabonais du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, Maxime Ngozo Isondou autour des responsables des organisations professionnelles en vue de recueillir des propositions des employés pour parvenir à une capitalisation du temps de travail au lendemain de l’instauration de la journée de travail continue. Capitalisé le temps de travail au lendemain de l’instauration de la journée de travail continue est désormais l’élément que compte maîtrisé l’Eta gabonais par tous les moyens possibles avec le concours des responsables des entreprises sur le sol gabonais. A cet ...
Lire l'article
Le ministre du travail de l’Emploi et de la Prévoyance Sociale, Maxime Ngozo Issondou, a devisé ce lundi avec les responsables syndicaux en vue d’une évaluation de la mise en œuvre de la journée de travail continue sur le territoire national, tout en reconnaissant que «l’instauration de la journée continue au Gabon a entraîné pas mal de difficultés ». Il ressort que l’instauration de la journée continue au Gabon a entraîné une kyrielle de difficultés, comme le reconnaît le ministre Maxime Ngozo Issondou, « avec l’instauration de cette mesure, un certain nombre de difficultés se sont accrues, essentiellement liées au transport. ...
Lire l'article
Le ministre du travail de l’Emploi et de la Prévoyance Sociale, Maxime Ngozo Issondou, a devisé ce lundi avec les responsables syndicaux en vue d’une évaluation de la mise en œuvre de la journée de travail continue sur le territoire national, tout en reconnaissant que «l’instauration de la journée continue au Gabon a entraîné pas mal de difficultés ». Il ressort que l’instauration de la journée continue au Gabon a entraîné une kyrielle de difficultés, comme le reconnaît le ministre Maxime Ngozo Issondou, « avec l’instauration de cette mesure, un certain nombre de difficultés se sont accrues, essentiellement liées ...
Lire l'article
Les agents de l’administration publique de la commune de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié (sud) ont effectivement appliqué la mesure de la journée continue de travail entrée en vigueur lundi, a constaté l’AGP. Ces agents étaient effectivement à 7h 30 mm (6h 30 mm GMT) à leur lieu de travail et ont cessé à 15h 30 mm (14h 30 mm) conformément à cette nouvelle mesure. Toutefois, ces fonctionnaires ont rencontré quelques difficultés pour rallier les bureaux en raison des problèmes de transports. Les taximen ont préféré privilégier les élèves qui se rendent dans leurs établissements très tôt le matin. Cette ...
Lire l'article
De nouveaux horaires de travail seront appliqués à partir de lundi au Gabon avec l'institution de la journée continue qui met fin à un système dans lequel l'activité journalière de huit heures était interrompue entre 12H00 et 14H30 locales. "Les modalités de mise en oeuvre de la journée de travail continue en République gabonaise" seront communiquées lundi par le ministre du Travail et de l'Emploi aux responsables de services publics, d'organisations patronales et syndicales ainsi que des sociétés parapubliques et privées, selon un communiqué diffusé dimanche par la chaîne publique de télévision RTG1. Cette journée continue, en vigueur "dès le 1er janvier ...
Lire l'article
Le président du Morena (Mouvement de Redressement National, opposition), Luc Bengone Nsi a exprimé jeudi à Libreville ses appréhensions de voir l’élection présidentielle se tenir dans une situation de trouble. S’exprimant à la faveur du conseil national de son parti, il a extériorisé les frayeurs de son parti politique de vivre des élections présidentielles entaché d’irrégularités. ‘’ J’ai peur que nous ne soyons amenés à vivre des moments assez difficiles, que l’élection se déroule, comme par le passé, dans la confusion totale’’ a déclaré Bengone Nsi, ajoutant que la liste électorale dont dispose actuellement le ministre de l’intérieur n’est pas fiable. Pour le ...
Lire l'article
Vingt quatre médailles du travail ont été décernés vendredi à Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo (Nord-est), à l’occasion de la célébration de la fête du travail, rapporte samedi le correspondant de l’AGP. Une seule employés a reçu la médaille d’or, illustrant au moins trente ans de travail, 9 la médaille d’argent (au moins 20 ans de travail) et les autres se sont vue honorés de la médaille de bronze totalisant au moins 10 ans de travail. Ce sont les agents de la mairie qui ont été les plus nombreux parmi les récipiendaires, suivi de deux agents du service agricole et ...
Lire l'article
Le Gabon, à l'instar du monde entier, célèbre ce mardi la journée mondiale de la sécurité au travail, su le dont ''Santé et vie au travail : un droit humain fondamental''. Cette manifestation coïncide avec la célébration du 90ème anniversaire de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) dont le but est d'attirer l'attention dans le monde sur la promotion et la création d'emplois décents et sûrs. Cette journée vise également à réduire le nombre de décès liés au travail. La journée sera marquée par une sensibilisation des travailleurs sur les risques encourus sur les lieux du travail, suivie d'une exposition. Le Gabon a adhéré ...
Lire l'article
Le Ministre d'Etat en charge du Travail, de l'Emploi, de la Prévoyance Sociale et des Relations Sociales, François Engongah Owono, a annoncé jeudi à Libreville dans d'un communiqué dont l'AGP a reçu copie, que la fête du travail prévue le 1er Mai prochain se déroulera sans défilé dans la capitale gabonaise. Cette décision, précise le communiqué, fait suite au deuil national qui frappe la République gabonaise, en la perte de sa Première Dame, Edith-Lucie Bongo Ondimba, décédée le 14 mars dernier à Rabat, au Maroc. Aussi, seules les activités officielles retenues, notamment l'allocution circonstancielle du Ministre du Travail, la lecture du Manifeste ...
Lire l'article
Le Gabon comme les autres pays de la planète a commémore lundi, la Journée mondiale de la sécurité et la santé au travail; en s’appuyant sur le thème retenu cette année, le ministre en charge du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, Jean François Ndongou a prononcé son allocution, plaçant cette Journée sous le signe de la pédagogie, avec pour objectif principal d’amener les travailleurs à mieux cerner l’importance d’une gestion du risque en milieu professionnel, toute chose qui vise à prévenir d’éventuels accidents de travail, une préoccupation qui a réunie lundi, les responsables et tous les agents ...
Lire l'article
Journée de travail continue : l’Etat gabonais consulte
«L’instauration de la journée continue au Gabon a entraîné pas mal de difficultés » Maxime Ngozo Issondou, ministre du travail de l’Emploi
«L’instauration de la journée continue au Gabon a entraîné pas mal de difficultés » Maxime Ngozo Issondou, ministre du travail de l’Emploi
La journée continue effective dans les administrations à Mouila
Le Gabon applique la journée de travail continue à partir de lundi
Gabon: “J’ai peur que l’élection ne se déroule comme par le passé dans la confusion la plus totale” (Luc Bengone Nsi)
Gabon: 24 médailles du travail décernées à Makokou à l’occasion de la fête du travail
Gabon: Célébration ce mardi de la journée mondiale de la sécurité au travail
Gabon: La fête du travail se déroulera sans défilé à Libreville (ministère du travail)
Gabon: « Gestion du risque en milieu du travail »: thème de la Journée mondiale de la sécurité et la santé au travail célébrée au

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Jan 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*