Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon veut mettre la priorité sur l’agriculture et les infrastructures en 2010

Auteur/Source: · Date: 6 Jan 2010
Catégorie(s): Economie

Le gouvernement gabonais a décidé de donner la priorité aux secteurs de l’agriculture et des infrastructures routières pour respectivement un budget de 34 milliards de francs FCFA et de 540,33 milliards de F CFA. Le budget de l’Agriculture est passé de 5,086 milliards de F CFA en 2007 à 4, 132 milliards de F CFA en 2008 puis à 34 milliards de F CFA en 2010.

Selon la direction nationale de l’Economie, on distingue trois types de cultures au Gabon : les cultures vivrières, les cultures maraîchères et les cultures de rente qui pâtissent du manque de moyens financiers à la Caisse cacao-café et des difficultés structurelles persistantes dans ce secteur.

Le budget pour les infrastructures a au cours de la même période évolué de 45,069 milliards de F CFA en 2007 à 69,967 milliards de F CFA en 2008 et en 2010 à 540,33 milliards de F CFA.

Pour le ministre du Budget, Blaise Louembé, « l’utilisation de cet argent permettra de réduire les importations alimentaires dont les prix ont augmenté pour se situer à environ 500 milliards de F CFA en 2010 contre 160 milliards de F CFA en 2006 et120 milliards de F CFA en 2003.

Le Gabon voudrait renverser la courbe en produisant des aliment afin d’assurer son autonomie alimentaire.

D’autres secteurs vont également bénéficier de financements. Il s’agit de la santé ( 68,86 milliards de F CFA), la défense et la sécurité (57 milliards), le logement (40 milliards de F CFA) et l’éducation (38 milliards de F CFA).
 


SUR LE MÊME SUJET
Selon la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, (BEAC) le Gabon a, pour le compte de l’exercice de l’année 2010, réalisé 1.703, 6 milliards de francs CFA de recettes publique. Justifiant ces statistiques, la BEAC soutien que cette performance est tirée par le niveau d’encaissement des recettes pétrolières en hausse de 38%. Il ressort aussi que le pétrole a permis de réaliser 982,1milliards de francs CFA tandis que les recettes hors-pétrole s’élèvent à 721,5 milliards de francs CFA. Les dépenses, quant à elles, s’élèvent à 1511,7 milliards de francs CFA, selon des statistiques de la BEAC de fin novembre 2010. L’exécution du budget de ...
Lire l'article
Le Gabon est à la recherche des voies et moyens pour mécaniser son agriculture, afin d'augmenter la production agricole nationale qui ne couvre pour le moment que 40% des besoins alimentaires de la population, réduire les importations alimentaires, qui ont atteint plus de 138 milliards de FCFA en 2008 et lutter contre l’exode rural. Une étude sur la situation actuelle de la mécanisation de l’agriculture a été menée dans les provinces de l’Estuaire (ouest), du Woleu-Ntem (nord), de la Ngounié (sud) et du Haut-Ogooué (sud-est). L’étude a démontré que la mécanisation et l’ensemble des technologies (outils utilisant la ...
Lire l'article
La société d’assurance Ogar vie a sollicité la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) pour mener les études de faisabilité de son projet de création d’un pôle de gestion d’actifs de type Organisme de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM). ’’Nous nous sommes rapprochés de la BVMAC, dans le cadre d’un travail d’étude qui a pour objectif de répondre à une nécessité croissante de placement de nos avoirs’’, a déclaré le directeur général d’Ogar vie, M. Crépin Gwodock, à l’occasion de la présentation du deuxième numéro de la Lettre d’information de la BVMAC. ‘’La gestion collectif à ...
Lire l'article
Le Gabon envisage de se doter d’un nouveau code dans le secteur des hydrocarbures, a appris l’AGP mardi à Libreville de source autorisée. Le nouveau code doit fixer le régime juridique, fiscal, douanier, ainsi que le taux de change applicable aux activités d’exploration, d’exploitation et de transport des produits pétroliers, a-t-on indiqué de même source. Le document a été élaboré en 2009 par un groupe de techniciens, notamment des économistes, des ingénieurs, des juristes du ministère des mines, du pétrole et des hydrocarbures pour remplacer l’ancien code des hydrocarbures, toujours en vigueur, qui date de 1962. Inspiré du Code minier français, l’ancien code ...
Lire l'article
Le budget du Gabon pour l'année 2010 a été arrêté à 2.214,5 milliards de francs CFA, soit 118,6 milliards de plus que celui que l'année 2009, selon le projet de loi de Finances rectificative adopté mardi en Conseil des ministres, indique un communiqué publié ce mercredi à Libreville. L'année dernière, le budget s'élevait en effet à 2.095,9 milliards de FCFA, une augmentation qui, selon le communiqué gouvernemental, provient de la plus value pétrolière et d'un meilleur recouvrement des recettes douanières. Le communiqué indique que 118,6 milliards de FCFA seront consacrés à certaines dépenses urgentes et sensibles comme le recrutement de 1.772 enseignants ...
Lire l'article
Le budget de l’exercice 2010, établi en recettes et en dépenses à hauteur de 2.096 milliards francs CFA, a été approuvé, en séance plénière par les Sénateurs, à Libreville et enregistre une hausse de 554,4 milliards de francs CFA par rapport à l’exercice précédent qui était de 1541,6 milliards de francs cfa. Cette année, on note une contraction du budget de fonctionnement de 29,39 milliards de francs CFA, liée principalement à une réduction de 36,97 milliards de fracs CFA des dépenses des biens et services. Aussi, dans l’exercice 2010, les dépenses hors amortissement de la dette s’évalueraient-elles à 1.775 milliards ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé de donner la priorité aux secteurs de l'agriculture et des infrastructures dans lesquels il compte investir respectivement 34 milliards et 540,33 milliards de FCFA, a appris la PANA jeudi de source officielle. Dans les années précédentes, le budget de l'Agriculture était passé de 5,086 milliards de FCFA en 2007 à 4,132 milliards de F CFA en 2008. Quant aux infrastructures, son budget annuel a évolué, au cours de la même période, de 45,069 milliards FCFA en 2007 à 69,967 milliards de FCFA en 2008. Pour le ministre du Budget, Blaise Louembé, "l'utilisation de ce financement permettra de réduire ...
Lire l'article
A l’occasion de la 56e Journée mondiale des lépreux, placée cette année sous la bannière du slogan : «la lèpre ne tue pas», le ministre de la Santé, le général Idriss Ngari, a annoncé le lancement d’un programme de sensibilisation pour le traitement non discriminatoire des malades de la lèpre et pour mettre un terme à la psychose qui touche la population à propos de cette maladie et fait souffrir davantage ceux qui en sont atteints. «La lèpre ne tue pas», c’est sous ce thème que le Gabon a célébré le 25 janvier dernier la 56e Journée mondiale des lépreux, ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais attend mettre en place, d'ici 2015, un système économique et social capable de s'ouvrir aux exigences d'un développement juste, équilibré et durable; la question est au centre d'un séminaire qui s'est ouvert lundi, dans la capitale gabonaise sous l'égide du ministère gabonais de la Formation professionnel, en collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD). Ces assises s'inscrivent donc dans le contexte de la mise en œuvre des objectifs du millénaire pour le dévelloppement (OMD). En effet, il s'agit de s'assurer qu'en 2015, 100% des gestionnaires de l'administration gabonaise maîtrisent les outils de transparence et les procédures d'exécution, ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais attend mettre en place, d'ici 2015, un système économique et social capable de s'ouvrir aux exigences d'un développement juste, équilibré et durable; la question est au centre d'un séminaire qui s'est ouvert lundi, dans la capitale gabonaise sous l'égide du ministère gabonais de la Formation professionnel, en collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD), a constaté GABONEWS. Ces assises s'inscrivent donc dans le contexte de la mise en œuvre des objectifs du millénaire pour le dévelloppement (OMD). En effet, il s'agit de s'assurer qu'en 2015, 100% des gestionnaires de l'administration gabonaise maîtrisent les outils ...
Lire l'article
Economie / 1.700 milliards de francs CFA de recettes publiques en 2010 au Gabon
Le Gabon à la recherche des voies et moyens pour mécaniser son agriculture
Une société d’assurance veut mettre en place un pôle de gestion des OPCVM
Le Gabon veut mettre en place un nouveau code des hydrocarbures
Le budget 2010 du Gabon porté à 2.214,5 milliards de francs CFA
Le budget de l’exercice 2010 voté à hauteur de 2.096 milliards de francs CFA par les Sénateurs
L’agriculture et les infrastructures, priorités du Gabon en 2010
Gabon : Ngari veut mettre un terme à la psychose sur les lépreux
Le Gabon veut mettre en place un système économique et social pour répondre aux exigences d’un développement « juste, équilibré et durable »
Le Gabon veut mettre en place un système économique et social pour répondre aux exigences d’un développement « juste, équilibré et durable »


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Jan 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*