Socialisez

FacebookTwitterRSS

L’Etat gabonais signe une convention avec la COMILOG pour la construction de deux usines à Moanda

Auteur/Source: · Date: 7 Jan 2010
Catégorie(s): Economie

Le gouvernement gabonais a signé jeudi à Libreville, avec la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), une convention en vue de la construction et à l’exploitation du futur complexe métallurgique de Moanda (environ 650 km au sud-est de Libreville).

La signature de cette importante convention s’est déroulée en présence du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Selon l’administrateur général de la COMILOG, Marcel Abeké, ce projet majeur pour les deux parties représente le début d’une véritable ère d’industrialisation du Gabon.

Cette usine comportera deux activités notamment la fabrication de charbon à bois et une autre de fabrication des fûts métalliques.

Ce futur complexe de transformation de manganèse coûtera la coquette somme de 135 milliards de FCFA d’investissement, 50 hectares d’espaces à aménager et emploiera 1000 personnes dans sa phase de construction.

Lors de sa phase d’activité prévue en fin 2012, l’usine générera 400 emplois directs et plusieurs autres induits, a affirmé M. Abeké.

La pose de la première pierre en vue de la construction de ce complexe avait été faite en avril 2009 par feu le président Omar Bongo Ondimba, un des dernières sortie qu’il avait eu à entreprendre avant son évacuation en Espagne où il mourut 8 juin de la même année.

La COMILOG qui emploie un peu plus de 1500 personnes a connu des sérieux problèmes l’année dernière en raison de la mévente du manganèse sur le marché international. Elle a dû par deux fois mettre une bonne partie de son personnel en chômage technique.

La société qui avait tablé sur une production de près de 4000 tonnes de manganèse en 2009, a revu ses ambitions à la baisse pour ne produire que 2000 tonnes, rappelle-t-on.

Opérateur économique de premier plan au Gabon, la COMILOG est désormais l’actionnaire majoritaire de la Société du Transgabonais (SETRAG) entreprise qui exploite le chemin de fer par lequel le manganèse est exporté vers l’extérieur. 


SUR LE MÊME SUJET
La COMILOG va construire une école des mines à Moanda
La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du groupe français ERAMET, va construire une école des mines à Moanda, localité à environ 600 km au sud-est de Libreville, où elle exploite le manganèse depuis 1960, a annoncé le président Ali Bongo Ondimba, jeudi à Franceville, lors de la conférence de presse marquant la fin du 7ème conseil des ministres délocalisé. L’école des mines doit former dans les métiers de la métallurgie. Elle va ainsi permettre à la COMILOG de disposer d’une main d’oeuvre qualifiée, dans la perspective de la mise en production, en 2012, de son complexe métallurgique de Moanda ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du groupe français ERAMET, qui exploite le manganèse dans le sud-est du Gabon, a clôturé l’année 2010 avec un chiffre d’affaires de 1218 milliards de FCFA, en hausse 44 % par rapport à celui de 2009 qui était de 845,5 milliards de FCFA. Selon une source proche de la société, la COMILOG représente à elle seule 51% du chiffre d’affaires global du groupe ERAMET, un résultat exceptionnel à mettre à l’actif d’une conjoncture très favorable dans le secteur des mines, marqué en 2010 par une forte progression des prix et ...
Lire l'article
La Compagnie des mines de l’Ogooué (COMILOG) envisage d’investir près de 61 milliards de FCFA au cours de la période 2011-2012, pour plafonner sa capacité de production à 4 millions de tonnes de manganèse, apprend-on de source informée. Afin d’atteindre cet objectif, la compagnie a déjà investi 53 milliards de F CFA, ce qui devrait fiabiliser la ligne de production de la mine à la gare en passant par la laverie, sur le matériel ferroviaire roulant ou au port. Par ailleurs, il est prévu une enveloppe budgétaire de 140 milliards de F CFA pour le complexe métallurgique de Moanda (Sud-est), qui permettra ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l'Ogooué (COMILOG), qui exploite le manganèse dans le sud-est du Gabon, a clôturé le troisième trimestre de l'année 2010 avec un chiffre d'affaires de 286,6 milliards de FCFA, en hausse de 35% par rapport à la même période l'année dernière, rapporte mercredi le quotidien l'Union, citant des sources proches de l'entreprise. ( Ces neuf derniers mois, la COMILOG, filiale du groupe français ERAMET, a réalisé un chiffre d'affaires de 898 milliards de FCFA, en hausse de 54% par rapport à la même période l'année dernière, indiquent les mêmes sources. Le groupe ERAMET a ...
Lire l'article
Paralysés par la crise économique mondiale, le groupe minier français ERAMET et sa filiale gabonaise, COMILOG, ont annoncé au terme du conseil d’administration tenu cette semaine avoir stabilisé la situation et pouvoir désormais poursuivre les investissements, notamment concernant le complexe métallurgique de Moanda qui doit être construit par la COMILOG pour la transformation locale du manganèse. Le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekalé, a reçu le 16 juin le directoire du géant français des mines, ERAMET, pour discuter des décisions finales du dernier conseil d’administration de la filiale gabonaise du groupe, la Compagnie des mines de l’Ogooué (COMILOG) qui exploite ...
Lire l'article
L’Etat gabonais et la Compagnie Minière de l’Ogooué (COMILOG) ont paraphé, ce jeudi, à la Présidence de la République, une Convention relative à la construction et à l’exploitation du complexe métallurgique de Moanda, qui ouvre sans doute, les portes du Gabon industriel, tant prôné par le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.La cérémonie qui s’est déroulée en présence du numéro un gabonais, Ali Bongo Ondimba, a mis en exergue le Premier ministre chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba et l’Administrateur général de la Compagnie Minière de l’Ogooué (COMILOG), Marcel Abeké. L’Administrateur général de la Compagnie Minière de l’Ogooué a déclaré: « ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du groupe français ERAMET, vient de reprendre ses activités après deux semaines d’interruption auxquelles elle a été contrainte pour atténuer le choc de la crise économique sur le secteur du manganèse. La direction de la compagnie, premier pourvoyeur d’emplois de la région, a annoncé qu’une interruption d’au moins un mois pourrait être décidée d’ici juin si la situation de crise persistait. Le voyant rouge persiste à la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), où les activités ont repris à la fin de la semaine dernière après deux semaines de gel décidé par la direction ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l’Ogooué (CoMILOG) spécialisée dans l’extraction du minerai de manganèse au Gabon, a repris ses activités après un gèle de deux semaines, a appris l’AGP vendredi de source proche de l’entreprise. Frappée de plein fouet par la crise financière internationale, la filiale du groupe français Eramet, qui connaît une baisse de ses demandes depuis plusieurs mois sur le marché international, a à nouveau interrompu ses activités du 4 au 20 avril, avec à la clé, le licenciement de quelques employés d’une sous-traitance. ’’D’ici juin, si les choses ne s’arrangent pas, il y a le risque d’un nouvel arrêt peut-être ...
Lire l'article
Le Chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba a procédé mardi à Moanda ( 63 Km à l’Ouest de Franceville), à la pose de la première pierre de la construction du complexe métallurgique de la localité, a constaté le correspondant local de l’AGP. Il s’agira pour le groupe Eramet et la compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) de produire 20 000 tonnes de manganèse métal et 65 000 tonnes silico manganèse par année. L’objectif à terme, pour COMILOG, est d’être compétitif face à ses concurrents et de répondre aux vœux exprimés par les autorités gabonaises de créer sur place de la valeur ajoutée ...
Lire l'article
3,334 millions de tonnes de manganèse produits par le Gabon en 2007, soit une hausse de 12% par rapport à l'exercice 2006, les bons comptes de la Compagnie minière de l'Ogooué (COMILOG) ont donné le sourire aux actionnaires à l’occasion du conseil d’administration de la société dont le rapport à été publié le 5 juin dernier à Moanda. Avec une hausse de 40% du chiffre d’affaires qui s’est élevé à 272 milliards de francs CFA, la COMILOG a annoncé 20 milliards de francs CFA de dividendes à répartir aux différents actionnaires. La filiale du groupe français Eramet chargée de l'exploitation ...
Lire l'article
La COMILOG va construire une école des mines à Moanda
La COMILOG a réalisé un chiffre d’affaires de 1218 milliards de FCFA en 2010
La COMILOG prévoit 61 milliards de FCFA d’investissement pour 2011-2012
Le chiffre d’affaires de la COMILOG en hausse de 35% au 3ème trimestre 2010
Gabon : La COMILOG reprend les investissements
L’Etat et la COMILOG paraphent une Convention pour la construction et l’exploitation du complexe métallurgique de Moanda
Gabon : COMILOG jongle avec la crise
Gabon: La COMILOG reprend ses activités, après un gèle de deux semaines
Gabon: Les travaux de construction du complexe métallurgique de Moanda, lancés par Omar Bongo Ondimba
Gabon : L’année dorée de la COMILOG


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Jan 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*