Socialisez

FacebookTwitterRSS

Eramet va investir 200 millions d’euros dans une usine au Gabon

Auteur/Source: · Date: 8 Jan 2010
Catégorie(s): Economie

Eramet va débourser environ 200 millions d’euros et recruter un millier de personnes au Gabon pour construire une usine de manganèse, ont annoncé vendredi le groupe minier français et le gouvernement gabonais.

Le président Ali Ben Bongo, dont la victoire à la présidentielle d’août dernier a été contestée, a fait de la diversification de l’économie du pays, aujourd’hui dominée par le pétrole, une priorité face au début d’épuisement des réserves.

Le manganèse et le bois sont les autres principales ressources naturelles du Gabon.

L’usine de Moanda, située à environ 400 kilomètres de la capitale, Libreville, produira 20.000 tonnes de manganèse par an et 65.000 tonnes de silico-manganèse, un alliage utilisé dans la sidérurgie.

“Pendant la phase de construction, un millier de personnes vont travailler pendant trois ou quatre ans”, a déclaré le Premier ministre, Paul Mba, lors d’une cérémonie officielle avec Eramet.

“C’est un projet majeur de 131 milliards de francs CFA (200 millions d’euros) et c’est également un projet de développement important pour le Gabon”, a souligné de son côté Marcel Abeke, directeur de Comilog, filiale gabonaise d’Eramet.

L’ancien chef de l’Etat Omar Bongo, père de l’actuel président, avait posé la première pierre de l’usine en avril dernier mais les travaux se sont interrompus après son décès et les élections qui l’ont suivi.


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: le groupe Eramet envisage d’exploiter un nouveau gisement polymétaux
Le groupe minier français Eramet qui produit au Gabon 3,5 millions de tonnes de manganèse par an veut lancer l’exploitation d’un nouveau gisement contenant plusieurs métaux précieux. Une délégation d’Eramet s’est rendue la semaine dernière au ministère gabonais des Mines pour matérialiser son intention d’exploiter le gisement polymétallique de Mabounié, situé à 300 km de Libreville.
Lire l'article
Le groupe français Eramet, à travers sa filiale Maboumine, va lancer en 2014 une usine pilote en vue de l'exploitation à Mabounié (centre ouest Gabon) d'un gisement important comprenant du niobium, des terres rares, du tantale et de l'uranium, a-t-il annoncé vendredi. Des représentants d'Eramet et Maboumine ont été reçus vendredi par le ministre des Mines et du pétrole Alexandre Barro Chambrier pour faire le point sur le projet alors que le site est connu depuis des années. Une usine pilote sera construite sur le site en 2014, a expliqué Philippe Vectren, directeur général délégué d'Eramet, dont la filiale Comilog exploite le ...
Lire l'article
Le Gabon attend une production de manganèse de 5,3 millions de tonnes en 2012, contre 3,2 millions de tonnes en 2010, grâce à l’arrivée d’un nouvel opérateur chinois dans le secteur jusque-là contrôlé par la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), filiale du groupe français ERAMET. Conformément à un accord signé en 2010 avec les autorités gabobnaises, en marge de la visite officielle en Chine du président Ali Bongo Ondimba, la société chinoise CICM Huazhou Gabon SA est titulaire d’un permis d’exploitation à Ndjolé, dans le centre du Gabon. Le lancement des activités de CICM devrait se traduire par ...
Lire l'article
Le Gabon va verser à Eramet près de 150 millions d'euros pour acquérir 3,54% supplémentaires de la filiale de manganèse du groupe, Comilog, première étape d'une montée de l'Etat au capital de cette société, a annoncé Eramet mercredi dans un communiqué.
Lire l'article
Nous avions annoncé le 23 septembre que Libreville avait fait son entrée au capital d’Eramet. Une des parties à la négociation indique que les discussions se poursuivent et l’accord pourrait être signé d’ici quelques jours. Le Gabon négocie toujours son entrée au capital du groupe français Eramet. Selon des sources proches du dossier les pourparlers se poursuivent et une signature devrait intervenir dans les prochaines semaines. Après la sollicitation adressée en mai dernier par Ali Bongo à ERAMET pour l’acquisition par l’Etat gabonais de 10 à 15% du capital du groupe, ainsi que la montée de 25 à 33% des parts ...
Lire l'article
L'État gabonais entend monter au capital de la société minière française Eramet. L’État gabonais s’efforce d’accroître son contrôle sur l’exploitation de ses ressources minières. Outre la création prochaine d’une compagnie pétrolière nationale, la Gabon Oil Company (GOC), il a, début mai, informé le groupe minier français Eramet de sa double intention d’acquérir entre 10 % et 15 % de son capital et de porter sa participation de 25 % à 33 % dans celui de sa filiale gabonaise, la Comilog. Le groupe s’étant déclaré « très ouvert » à cette proposition, les négociations s’ouvriront autour du 15 juin, à Paris. La ...
Lire l'article
Au crépuscule des jours sombres de la Compagnie des Mines de l'Ogooué (COMILOG) causés par la crise économique mondiale, le président directeur général de la maison mère, le groupe français ERAMET, Patrick Buffet, a été reçu le 30 octobre dernier par le nouveau président gabonais, Ali Bongo, pour faire le point sur la situation économique de la première société du Haut-Ogooué. «Avec la reprise au troisième trimestre 2009, nous avons atteint les 2/3 du taux d’utilisation des capacités de l’entreprise. Contrairement à la période correspondant à la période de la crise où nous avons été obligés de réduire toutes nos ...
Lire l'article
Le groupe français va développer sa production d'alliages de manganèse dans un contexte difficile. La première pierre du futur complexe métallurgique de Moanda au Gabon a été posée par le président du pays Omar Bongo Ondimba, en présence de Patrick Buffet, Président-directeur général d'Eramet. Le complexe comprend une usine de silicomanganèse d'une capacité annuelle de 65 000 tonnes et une usine de manganèse métal de 20 000 tonnes par an, auxquelles sont adjointes les infrastructures nécessaires. La construction du complexe est  concomitante au renforcement du réseau électrique public, avec la construction par le gouvernement gabonais de la centrale hydroélectrique du « ...
Lire l'article
Les bons résultats de sa filiale gabonaise COMILOG en 2007 ont amené le Président directeur général du groupe ERAMET à rencontrer le président Bongo Ondimba le 6 juin dernier à Libreville pour aborder les perspectives développement des activités de sa filiale au Gabon. La rencontre qui s’est déroulée au palais du bord de mer a permis au PDG du groupe français d’annoncer la création prochaine de près de 400 emplois dans la province du Haut-Ogooué grâce au développement des capacités de transformation du manganèse. Avec une hausse de 40% du chiffre d’affaires de sa filiale gabonaise, le groupe français ERAMET ...
Lire l'article
Le groupe ERAMET annonce un objectif de production de 3,5 de tonnes de minerai et d'agglomérés de manganèse au Gabon et bénéficie d'une augmentation des cours de manganèse depuis la fin du premier trimestre 2008 avant de prévoir un résultat opérationnel courant en hausse sur le semestre 2008, appris GABONEWS.
Lire l'article
Gabon: le groupe Eramet envisage d’exploiter un nouveau gisement polymétaux
Gabon: une usine pilote Eramet en 2014 sur un site riche en terres rares et en niobium
Le Gabon attend une production de 5,3 millions de tonnes de manganèse en 2012
Eramet: le Gabon va payer près de 150 M EUR pour 3,54% de la Comilog
Gabon : Les négociations se poursuivent entre Libreville et Eramet
Gabon: Un gros chèque pour Eramet
Gabon : ERAMET investira plus de 130 milliards FCFA dans le Haut Ogooué
Eramet développe son manganèse au Gabon
Gabon : Le groupe ERAMET balise l’extension de ses activités avec le président Bongo Ondimba
Gabon: Le groupe ERAMET annonce un objectif de production de 3,5 millions de tonnes de minerai et d’agglomérés de manganèse au Gabon

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Jan 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*