Socialisez

FacebookTwitterRSS

CAN Angola 2010: Les Librevillois souhaitent le renforcement des mesures sécuritaires

Auteur/Source: · Date: 10 Jan 2010
Catégorie(s): Sports

Vive émotions et réactions opposées à Libreville, quant à l’aspect sécuritaire lors de la CAN 2010 qui s’est ouvert ce dimanche en Angola, 2 jours après l’attaque meurtrière sur la délégation des « Eperviers » du  Togo à l’enclave du Cabinda.

« TRENTE ANS DE GUERRE CIVILE »

Pour Zubeidah, commerçante d’origine togolaise, le choix de la Confédération africaine (CAF) d’organiser ces joutes continentales en  Angola, qui sort de trente ans de guerre civile, était une « mauvaise idée ».

« L’Angola n’est pas un pays de paix, tout le monde le sait. Il n’aurait pas  dû organiser la CAN là-bas, ce pays sort quand même de trente cinq ans de guerre », a-t-on entendre de Zubeidah.

Revenant sur l’agression des Eperviers, elle ajoute : « Les organisateurs n’ont pas tenu leurs engagements, parce qu’il est anormal, par exemple, que l’équipe togolaise soit passée dans cette zone réputée dangereuse ».

« La sécurité doit être renforcée d’autant plus que les équipes qui sont dans la même poule que le Togo  sont directement concernées. C’est vraiment quelque chose qu’il faudra revoir pour le reste de la compétition », a-t-elle souhaitée.  

« SECURITE RENFORCEE »

Michelle pour sa part,  autre commerçante, de nationalité  gabonaise, s’est dite « plutôt optimiste » quant à l’aspect logistique autour de la CAN angolaise, qui au vu de l’incident de vendredi dernier devrait faire la part belle à la protection des délégations en présence.

« Ce n’est pas une mauvaise chose que la CAN puisse se tenir en Angola. Maintenant, question sécurité, je ne pense pas que cela pose un problème aujourd’hui. La sécurité sera sûrement renforcée par rapport aux morts qu’il y a eu ».

Selon cette dernière, la pression exercée par les Etats participant à cette compétition contribuera à l’amélioration de l’aspect sécuritaire.

« Les pays participants ont plus ou moins l’œil là-dessus et les Angolais s’efforceront d’assurer la sécurité des joueurs et de tout ceux qui iront suivre la CAN sur place », a-t-elle précisé.  

« Je ne sais pas pourquoi, les organisateurs ont choisi l’Angola pour abriter cette CAN 2010 », s’est étonné Gérard, tisserand originaire d’Afrique de l’ouest.

ENGAGEMENT ANGOLAIS 

Celui-ci de rappeler : « C’est un pays qui sort de trente ans de guerre civile. Il n’y a pas vraiment de sécurité, et je m’étonne vraiment de cette décision. D’ailleurs, ce qui s’est passé, les morts qu’il y a eu dans la délégation du Togo prouve bien que ce choix n’était pas le bon ».

Invoquant la volonté des organisateurs à réussir cet évènement continental, Jean-Vincent, fonctionnaire, a indiqué pour sa part que la CAN « se jouera sans autres incidents ».

« La sécurité ne sera pas un gros soucis. Pour ce qui s’est passé avec l’équipe du Togo, d’après ce que j’ai compris, c’est qu’il n’ont pas respecté les consignes de sécurité de la Confédération Africaine de Football (CAF), qui indiquait qu’il fallait que la délégation les préviennent avant leur départ pour l’Angola, ce qu’ils n’ont pas fait ».

Plus loin, il poursuit: « Je pense que ce qui s’est passé ne remet pas en cause l’organisation de la CAN. La sécurité va être sûrement renforcée, l’Angola ne peut pas se permettre qu’un autre incident se déroule».

CEREMONIE D’OUVERTURE SOUS HAUTE SECURITE

D’après Radio France Internationale (RFI), à Luanda où s’est ouvert la 27e CAN, le dispositif sécuritaire a été renforcée, notamment autour des hôtels qui abritent les délégations du groupe A (Algérie, Angola, Mali, Malawi) alors que les forces spéciales de la police angolaise assurent désormais la protection des équipes séjournant au Cabinda (Burkina-Faso, Ghana, Côte d’Ivoire et Togo).

Dans le même temps, des incertitudes subsistent quant à la participation à la  CAN de  l’équipe togolaise, après le décès de  deux membres de son staff, suite à l’attaque au Cabinda, vendredi.  

En effet, le gouvernement togolais qui souhaite le rapatriement des Eperviers, semble se heurter au souhait des joueurs de continuer la compétition, « en mémoire des disparus ».
 


SUR LE MÊME SUJET
Le Directeur général de la Documentation et de l’Immigration (DGDI) le général Paul Mondjo Boukila, a annoncé lundi, à Libreville, les mesures prises pour la gestion des flux migratoires à l’occasion de la 28ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), organisée conjointement par le Gabon et la Guinée-Équatoriale. "Les ressortissants des pays frères vont bénéficier de visas sécurisés CAN 2012. Ils pourront circuler librement avec ce visa qui s’élève au prix de 30.000 F Cfa dont la validité est de 45 jours", a déclaré M. Mondjo. Selon lui, ces instructions sont entre autres portées sur deux accords signés entre ...
Lire l'article
Très attristés par la défaite de la sélection nationale de football, les « Panthères », face à son homologue Zambienne, les « Chipolopolos » (2-1), synonyme d’élimination au premier tour dans le groupe D de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2010, les Librevillois, sans cacher leur déception, ont toutefois dit leur fierté au vu de la performance de l’équipe lors de ces préliminaires des plus prestigieuses joutes footballistiques africaines. « Nous sommes très déçus, même si nous gardons un bon souvenir de cette CAN. Les gars se sont bien battus, mais on a vu que notre équipe ...
Lire l'article
Alors que débute, ce mercredi, le troisième jour de compétition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), édition 2010, qui a déjà offert aux inconditionnels du football trois affiches mémorables, les Libreville ont dit leurs enthousiasme et engouement à l’égard de ces joutes footballistiques continentales, à la faveur d’un micro-trottoir réalisé, ce mardi, par GABONEWS. « IL N’Y A PLUS DE PETITES EQUIPES » « J’avoue que je ne suis pas un fan du football. Mais ce qui est vrai c’est que lorsque j’ai vu les premières affiches, par exemple celle de dimanche avec la performance de l’équipe du Mali ...
Lire l'article
L’attaque terroriste perpétrée le 8 janvier contre le car des joueurs de l’équipe nationale togolaise dans l’enclave angolaise de Cabinda a légitimement choqué. Sans prétendre le prédire, ce type d’événement condamnable n’est pas surprenant pour autant. En septembre 2006, soit seulement quatre années après la fin de la guerre civile ayant ravagé le pays pendant un quart de siècle, l’Angola a été désignée par la Confédération Africaine de Football (CAF) pour organiser cette 27ème Coupe d’Afrique des nations de football, la principale compétition sportive africaine. Ce choix était à l’époque et reste aujourd’hui assez incompréhensible. Si certains Etats africains comme le ...
Lire l'article
La sélection gabonaise de football est arrivée le 9 janvier en Angola, où elle participera à la 27e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), qui a démarré ce 10 janvier à Luanda, après une cérémonie riche en couleurs et en émotions. Fortes de leur mise au vert à Bloemfontein, en Afrique du Sud, ponctuée d’une victoire en amical contre le Mozambique le 6 janvier, les Panthères du Gabon sont arrivées à Luanda le 9 janvier dernier pour disputer la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). La sélection gabonaise doit entrer en compétition le 13 janvier prochain à Lubango. Elle doit défier ...
Lire l'article
La Radio télévision gabonaise (RTG1) retransmettra toutes les rencontres de la 17ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football qui se disputera du 10 au 31 janvier prochain en Angola, indique le communiqué final du conseil des ministres présidé par le président Ali Bongo Ondimba jeudi dernier. Cette retransmission dont le signal sera reçu par la RTG a été gracieusement offerte par le président Ali Bongo Ondimba. Selon le communiqué, la RTG 1 devra mettre à la disposition des autres télévisions locales le signal afin de diffuser à leur tour la plus importante compétition du continent africain. Des écrans géants ...
Lire l'article
LIBREVILLE, (AGP) - Le gouvernement gabonais réuni en Conseil des ministres jeudi à Libreville, a décidé du renforcement des mesures de sécurité sur toute l'étendue du territoire national et de 'instauration d'un couvre-feu à Port-Gentil, selon le communiqué final qui a sanctionné les travaux. ''Tout en s'abstenant de violences et en protégeant la vie de tous les compatriotes, les forces de sécurité doivent réagir avec fermeté et promptitude pour mettre fin aux désordres et garantir la sécurité de tous. Dans cet esprit, le Conseil a décidé de l'instauration, à compter de ce jour, d'un couvre-feu à Port-Gentil'', indique le même communiqué. ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a quitté Libreville lundi à 13h (GMT), à destination de Luanda en Angola Il prendra part au sommet des chefs d'Etats et des gouvernements de la Commission du Golfe de Guinée dont les travaux s'ouvrent mardi 25 dans la capitale angolaise. Huit chefs d'Etat, sont attendus à savoir ceux : du Gabon, Cameroun, Congo, Guinée Equatoriale, Nigeria, République démocratique du Congo (RDC) et de Sao Tomé et Principe. Sept ans après sa création, la commission n'avait jamais fonctionné de manière optimale. C'est la rencontre de Libreville du 25 août 2006 qui avait donné ...
Lire l'article
A l’occasion de la célébration le 26 septembre de la Journée mondiale de la mer, un important séminaire a été organisé à Libreville réunissant les différents acteurs du secteur maritime autour des questions de préservation de l’environnement et de normes sécuritaires liées à leurs activités respectives. Des balises et une embarcation ont été remises pour la circonstance au département des Affaires maritimes pour renforcer les capacités opérationnelles de ce service.La Journée mondiale de la mer a été célébrée par la communauté internationale le 26 septembre dernier autour du 60e anniversaire de l'Organisation maritime internationale (OMI) et du thème «Transport Maritime ...
Lire l'article
Le parti au pouvoir en Angola, le mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) a remporté une victoire écrasante aux élections législatives du 5 septembre, selon les premiers résultats publiés dimanche à Luanda par la Comission électorale nationale de l'Angola. Ces résultats basés sur 35% de voix dans 15 des 18 provinces de l'Angola montrent que la parti au Pouvoir (MPLA) a recueilli 1 407 628 voix, alors que le principal parti d'opposition l'Union pour l'indépendance totale de l'Angola en a eu 212 909 voix, représentant respectivement 81% et 10% des suffrages totaux. ...
Lire l'article
Le Gabon renforce les mesures sécuritaires pendant la CAN 2012
CAN 2010: Les Librevillois dépités après l’élimination des Panthères
CAN 2010 : « Cette coupe d’Afrique s’annonce pétillante et très intéressante », Michaël, Librevillois
Angola : du pétrole et du foot
Gabon : Les Panthères débarquent en Angola
La RTG retransmettra la CAN qui se déroulera en Angola
Gabon : renforcement des mesures de sécurité et couvre-feu à Port-gentil
Gabon: Omar Bongo a quitté Libreville à destination de Luanda en Angola
Gabon : Les enjeux environnementaux et sécuritaires du secteur maritime
Angola: le parti au pouvoir remporte la vicoitre aux élections législatives


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Jan 2010
Catégorie(s): Sports
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*