Socialisez

FacebookTwitterRSS

Des associations de la commune de Mouila sensibilisées sur la gestion des micros finances

Auteur/Source: · Date: 10 Jan 2010
Catégorie(s): Economie,Société

Plusieurs associations de la commune de Mouila réunies vendredi dernier au service provincial de la Famille ont été sensibilisées sur la gestion et le bien fondé des micros finances, rapporte dimanche le correspondant de l’AGP.

Ce séminaire a été animé par Geoffrette Ikamba et Elvis Tchinga Mouélé, tous deux chargés d’études à la direction générale de l’Economie et de la Législation fiscale au ministère gabonais de l’Economie.

’’La part sociale et le fonds de solidarité constituent les bases d’une micro finance’’, a expliqué Geoffrette Ikamba, soulignant que ’’les personnes engagées dans les micros finances doivent faire preuve de sérieux et de rigueur’’.

Les bordereaux récapitulatifs de mouvements, les demandes de crédits, les fiches des journaux de caisse, les fiches de reçus de versement des droits d’adhésion et les carnets d’épargne ont été les différents documents distribués à la cinquantaine des membres des associations ayant pris part à cette rencontre.

Ce sont ces documents qui rentrent dans la ligne de la bonne gestion exigée par les bailleurs de fonds internationaux, a dit pour sa part, Elvis Tchinga Mouélé. Ce dernier a insisté sur la bonne utilisation des fiches, car a-t-il indiqué, ’’la bonne tenue de ces documents va vous permettre d’avoir une comptabilité fiable et propre’’.

Seulement, a-t-on constaté, la notion de micro finance n’est pas encore l’apanage des populations de Mouila. Réunies pour la plupart dans le cadre d’associations socioculturelles, les femmes, notamment n’ont pas encore perçu la notion des associations dans le sens de développement dont le but est de sortir de la précarité.

C’est pour combler ce handicap que l’Etat, depuis 2002 et à travers ses différents gouvernements, a pris la micro finance comme outil de lutte contre la pauvreté, a expliqué M Tchinga Mouélé, qui a à cet effet, recommandé aux associations de se regrouper en fédération ou en collectif. Ce regroupement, selon lui, donnerait plus de force et de crédibilité aux organismes financiers.

Les responsables des associations présents et certains de leurs membres se sont dits satisfaits de la rencontre. Ils ont demandé une poursuite de ce type de formation en appelant les bailleurs à s’intéresser à leurs activités portées sur l’agriculture, l’élevage, le petit commerce, la couture, les salons de coiffure, etc.

Les prochaines rencontres selon les deux chargés d’études du ministère de l’Economie sont programmées pour le mois de juin 2010, pour renforcer les capacités du Comité de gestion de la micro finance, qui se mettra en place avec le concours et la volonté des associations de la commune de Mouila.


SUR LE MÊME SUJET
Le bureau régional de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) vient d'organiser un séminaire sur la gestion des microcrédits à Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié, dans le sud du Gabon. Dix associations en provenance de six des neuf départements que compte la province ont pris part à cette rencontre qui leur a permis de se familiariser avec les mécanismes de crédits-action, afin de renforcer leurs capacités dans le montage des projets à caractère financier. L’octroi d’un crédit nécessite le respect de procédures, a expliqué M. Fabrice Ngoyi Banfoui, un expert en microcrédits. La quarantaine de participants ...
Lire l'article
Les associations communautaires se situant dans la périphérie du parc national de la Lopé, dans la province de l’Ogooué-Ivindo, dans le nord-est du Gabon, ont bénéficié d’une formation dans la gestion des ressources naturelles à base communautaire (GRNB), à l'occasion d'un séminaire qui s’achève vendredi. Les associations devraient désormais, grâce à la formation reçue, intégrer les notions de base pour définir un projet et son cycle de vie, distinguer les différents types de projets, identifier un projet prioritaire, mener des études de faisabilité et maîtriser quelques techniques de montage d’un projet. La gestion des ressources naturelles à base communautaire (GRNB) est ...
Lire l'article
Par L.J. NDEMBET, envoyé spécial Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba s’est érigé vendredi dernier, dans son deuxième discours officiel à la tribune des Nations-unies à New York, en défenseur d’une gestion commune des affaires du monde. Ali Bongo Ondimba à l’instar des autres dirigeants du monde a exprimé la position de son pays sur les grands problèmes et défis mondiaux, notamment les changements climatiques, la paix, la sécurité internationale, la reconstruction des Etats fragiles sortant des conflits armés, le terrorisme, la promotion de la femme et la démocratisation de l’ONU à travers les réformes du conseil de sécurité. Le chef de l’Etat ...
Lire l'article
Le cabinet international de notation de la gestion des finances publiques, Standard & Poor’s Ratings Services (S&P), vient de publier le carnet de note d’Ali Bongo, qui obtient un «B» sur le court terme et un «BB-» avec perspective stable sur le long terme. Malgré les grandes réformes d’assainissement engagées par le nouveau chef de l’Etat depuis près de cinq mois, les finances publiques semblent toujours stagner au grade «spéculatif» dans le classement du cabinet international de notation Standard&Poor’s Rating Services (S&P). La dernière publication confirme les notes «B» à court terme et «BB-» à long terme avec ...
Lire l'article
L'organisation de Jacques Attali, Planet Finances, inaugurera le 11 décembre prochain la Gabonaise de microfinances (GAMIFI), un établissement de micro-crédits destiné à lutter contre la pauvreté et à soutenir le développement socio-économique du pays. Depuis 2007, l'Etat gabonais a sollicité le soutien de l'expert français pour renforcer l'offre de micro-crédits qui ne couvrirait que 26% de la demande potentielle. Le Gabon sera bientôt doté d'une nouvelle agence de microfinance qui vise à améliorer le développement des micro-entreprises. Les travaux engagés depuis 2007 par les autorités gabonaises avec le Groupe Planet Finances, de Jacques Attali, ont permis la création d'une nouvelle structure ...
Lire l'article
Depuis lundi, les associations paysannes œuvrant dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage à Tchibanga (Sud) s’imprègnent des techniques de gestion de micro crédit, à l’initiative du Programme d’Appui au Développement de Micro Crédit au Gabon (PADMCG), a constaté GABONEWS. Selon l’expert du Ministère de la Famille, Fabrice Ngoyi Banfoui, cette formation consiste à amener les femmes à mieux gérer les ressources financières dont elles bénéficient au sein de leurs associations respectives. Aussi, l’occasion leur est donnée d’avoir une idée sur les démarches à entreprendre quant à l’octroi des micros crédits. Au cours de cette formation, les participantes auront droit à plusieurs ...
Lire l'article
Le maire du 1er arrondissement, Alphonse Moussavou Doukaga a jugé mercredi au cours d’une réunion d’information de ‘’scabreuse’’ la gestion du maire de la commune de Mouila, Christian Kombila Kombila, rapporte vendredi le correspondant local de l’AGP. M. Moussavou Doukaga a qualifié la gestion administrative, financière et sociale du maire de la ville de scabreuse, car selon lui, il y a beaucoup de choses qui ne vont pas dans le bons sens, sept mois après la mise en place du conseil municipal. A travers cette dénonciation, M Moussavou Doukaga, interpellait son supérieur à rectifier sa manière de gérer la cité, pour ne ...
Lire l'article
L’édile du premier arrondissement de la Commune de Mouila, Alphonse Moussavou Doukaga, a dénoncé la gestion qu’il a qualifié de « scabreuse » du Maire central de la ville, Christian Kombila, au cours d’une réunion publique mercredi dans la salle polyvalente du Complexe Administratif. « Quelqu’un qui n’a pas la fonction de comptable dûment désignée par les pouvoirs publics ne peut pas manier de l’argent. Or, la première décision prise par le Maire central, c’est de s’auto-désigner comptable et gestionnaire. Il s’amuse à aller collecter ou recevoir les recettes qui sont issues ou prélevées par les régisseurs dans toutes les ...
Lire l'article
Une délégation des agents du ministère de la Famille et ceux de la Banque gabonaise de Développement (BGD) a remis, vendredi dernier, à 35 représentants d'associations locales, des chèques dans le cadre d'un projet d'appui au développement du micro crédit au Gabon, en présence des autorités locales. Les montants variaient entre 652 000 FCFA et 5 000 000 de FCFA. Cependant le passage aux caisses de la BGD d'Oyem reste tributaire à l'élaboration d'un programme préalable. Le préfet du département du Ntem, Mavoungou Mavoungou, a conseillé aux heureuses bénéficiaires d'utiliser ces fonds à bon escient puis a souhaité que l'Etat pérennise ce ...
Lire l'article
Le ministre délégué aux Finances a ouvert ce 7 juillet à Libreville un atelier de formation de ses agents aux stratégies de développement adaptées aux économies exportatrices. Cet atelier organisé avec la collaboration de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC) et de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) vise à renforcer les connaissances théoriques des agents du ministère sur la gestion de la dette publique et l'instrumentalisation du commerce extérieur comme levier du développement. Entre diversification de l'économie gabonaise et assainissement des finances publiques, le Gabon recherche de nouvelles stratégies financières pour préparer les échéances ...
Lire l'article
Séminaire de la FAO sur la gestion de microcrédits à Mouila
Les associations communautaires formées à la gestion des ressources naturelles
Le Gabon en défenseur d’une gestion commune des affaires du monde
Gabon : Ali Bongo «peut mieux faire» en gestion des finances publiques
Gabon : Planet Finances lance la Gabonaise de Microfinances
Gabon: Les Associations paysannes de Tchibanga s’imprègnent des techniques de gestion de micro crédit
Gabon: Ngounié/Municipalité : Le maire du 1er arrondissement juge la gestion du maire de la commune de Mouila de ’’scabreuse’’
Gabon: L’édile du premier arrondissement dénonce la gestion « Scabreuse » du Maire central de la Commune Mouila
Gabon: Economie : Des chèques pour des associations des micros crédits de Bitam
Gabon : Libreville à la recherche d’une gestion rigoureuse des finances publiques

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Jan 2010
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*