Socialisez

FacebookTwitterRSS

Angola : du pétrole et du foot

Auteur/Source: · Date: 12 Jan 2010
Catégorie(s): Afrique

L’attaque terroriste perpétrée le 8 janvier contre le car des joueurs de l’équipe nationale togolaise dans l’enclave angolaise de Cabinda a légitimement choqué. Sans prétendre le prédire, ce type d’événement condamnable n’est pas surprenant pour autant. En septembre 2006, soit seulement quatre années après la fin de la guerre civile ayant ravagé le pays pendant un quart de siècle, l’Angola a été désignée par la Confédération Africaine de Football (CAF) pour organiser cette 27ème Coupe d’Afrique des nations de football, la principale compétition sportive africaine. Ce choix était à l’époque et reste aujourd’hui assez incompréhensible.

Si certains Etats africains comme le Rwanda ont pu réactiver des infrastructures correctes après des tragédies, il n’en est rien en l’Angola : routes en très mauvais état, transports publics quasi-inexistants, corruption endémique, mines anti-personnelles, insécurité galopante aggravée par la grande quantité d’armes en circulation d’une société à peine sortie de la guerre.

En revanche, le pays possède du pétrole. Beaucoup de pétrole, notamment des installations off-shore dans l’océan Atlantique qui ont attiré de nombreux investisseurs étrangers, accroissant les ressources du pays, mais démultipliant également les inégalités : en Angola, la grande majorité de la population vit toujours avec moins de deux dollars par jour.

La CAF porte donc une lourde responsabilité dans l’attaque du car togolais car elle a choisi l’Angola en connaissance de cause. D’ailleurs, elle a également choisi d’autres Etats pétroliers pour les prochaines éditions : le Gabon et en Guinée-équatoriale pour 2012 et la Libye pour 2014 où la fin de l’isolement du régime de Khadafi nourrit de grands intérêts économiques à l’étranger. Et au cas où l’un de ces Etats ferait défection, le Nigéria, autre Etat pétrolier à la corruption et à l’insécurité avérées, comblerait le vide. Pourtant, à l’instar des précédentes éditions, l’Afrique ne manque pas de candidats potentiels pour accueillir cet événement.

D’où une question simple : quel(s) intérêt(s) pour la CAF à choisir des Etats regorgeant de pétrole, au détriment de la qualité de l’accueil, de la sécurité de tous et finalement de l’idée que l’on est censé se faire du football, et du sport en général ?



SUR LE MÊME SUJET
Le championnat national de football première division édition 2011/2012 sera suspendu à compter de la 10ème journée prévue ce week-end, a informé la Ligue nationale de football (Linaf). Pour des raisons liées aux difficultés de fonctionnement évoquées par les clubs qui disputent le national foot, la ligue nationale de football a informé de la suspension jusqu'à nouvel ordre, de la compétition à compter de la 10ème journée à la demande des clubs. Pour ces clubs du national foot qui avaient, à travers un courrier adressé à la Linaf en date du 12 novembre, fustigé l'attitude de la Fédération gabonaise de football ...
Lire l'article
Libreville abrite depuis ce matin et ce jusqu’au 2 septembre prochain, un atelier sur les déversements accidentels de pétrole, placé sous le thème «préparation, réaction et gestion des conséquences des déversements accidentels de pétrole». Initié par l’ambassade des Etats Unis, cette rencontre s’inscrit dans le Programme pour la sécurité de l’environnement du département de la Défense des Etats Unis pour l’Afrique (Africom). Initiée par le département de la Défense des Etats Unis pour l’Afrique (Africom), un atelier sur les déversements accidentels de pétrole, placé sous le thème «préparation, réaction et gestion des conséquences des déversements accidentels de pétrole», s’est ouvert ...
Lire l'article
L’étau se resserre déjà sur Joël Birinda, deux semaines après son élection à la tête de la Ligue nationale de football (LINAF), l’instance chargée d'organiser le championnat national de football (National Foot). Quatre clubs sur les quatorze qui disputent le championnat de 1re division, menacent de boycotter la compétition. Quatre clubs sur quatorze menacent de boycotter le championnat national de première division de football (National Foot), suite à l'élection controversée de Joël Birinda à la tête de la Ligue nationale de football (LINAF). Les clubs frondeurs sont : En Avant Estuaire (EVE), Union Sportive de Bitam (USB), Sogéa FC et ...
Lire l'article
L'ambassadeur gabonais accrédité en Angola, Emile Mandoukou-Ma-Nziengui, a déclaré vendredi, à Luanda, que le Gabon pourrait élever, dans les prochains jours, ses niveaux de croissance économique, au profit de la population, avec la découverte de plus de pétrole dans la région de Lambaréné, au centre du pays. Le diplomate parlait dans une interview exclusive à l'Angop, à l'occasion des 50 ans d'indépendance du Gabon, célébrés le 17 août dernier. "Cette découverte permettra, outre des traditionnelles entreprises françaises qui exploitent déjà le pétrole depuis l'indépendance, la participation d'autres compagnies, y compris multinationales américaines", a-t-il dit. Interrogé sur les cadres spécialisés pour le secteur, Emile ...
Lire l'article
La sélection gabonaise de football est arrivée le 9 janvier en Angola, où elle participera à la 27e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), qui a démarré ce 10 janvier à Luanda, après une cérémonie riche en couleurs et en émotions. Fortes de leur mise au vert à Bloemfontein, en Afrique du Sud, ponctuée d’une victoire en amical contre le Mozambique le 6 janvier, les Panthères du Gabon sont arrivées à Luanda le 9 janvier dernier pour disputer la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). La sélection gabonaise doit entrer en compétition le 13 janvier prochain à Lubango. Elle doit défier ...
Lire l'article
Vive émotions et réactions opposées à Libreville, quant à l’aspect sécuritaire lors de la CAN 2010 qui s’est ouvert ce dimanche en Angola, 2 jours après l’attaque meurtrière sur la délégation des « Eperviers » du  Togo à l’enclave du Cabinda. « TRENTE ANS DE GUERRE CIVILE » Pour Zubeidah, commerçante d’origine togolaise, le choix de la Confédération africaine (CAF) d’organiser ces joutes continentales en  Angola, qui sort de trente ans de guerre civile, était une « mauvaise idée ». « L’Angola n’est pas un pays de paix, tout le monde le sait. Il n’aurait pas  dû organiser la CAN là-bas, ce pays sort quand même de ...
Lire l'article
Suite à l'attaque rebelle qu'a subie la délégation sportive togolaise à la frontière entre le Congo et l'Angola, précisément à Cabinda, dont le bilan provisoire fait état de deux morts, la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC), réagit vivement, en condamnant l'acte et en affirmant sa profonde consternation via un communiqué de presse parvenu à la rédaction de GABONEWS. TEXTE INTEGRAL « Le Secrétariat Général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) a appris l’attaque barbare dont a été victime l’équipe nationale de foot-ball du Togo : les Eperviers. Le Secrétariat Général de la CEEAC ...
Lire l'article
La Radio télévision gabonaise (RTG1) retransmettra toutes les rencontres de la 17ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football qui se disputera du 10 au 31 janvier prochain en Angola, indique le communiqué final du conseil des ministres présidé par le président Ali Bongo Ondimba jeudi dernier. Cette retransmission dont le signal sera reçu par la RTG a été gracieusement offerte par le président Ali Bongo Ondimba. Selon le communiqué, la RTG 1 devra mettre à la disposition des autres télévisions locales le signal afin de diffuser à leur tour la plus importante compétition du continent africain. Des écrans géants ...
Lire l'article
Le parti au pouvoir en Angola, le mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) a remporté une victoire écrasante aux élections législatives du 5 septembre, selon les premiers résultats publiés dimanche à Luanda par la Comission électorale nationale de l'Angola. Ces résultats basés sur 35% de voix dans 15 des 18 provinces de l'Angola montrent que la parti au Pouvoir (MPLA) a recueilli 1 407 628 voix, alors que le principal parti d'opposition l'Union pour l'indépendance totale de l'Angola en a eu 212 909 voix, représentant respectivement 81% et 10% des suffrages totaux. ...
Lire l'article
Avec un PIB doublé tous les trois ans, l’Angola se met à marches forcées pour effacer les stigmates de la longue guerre civile qui a longtemps handicapé son essor. Les revenus croissants du pétrole soutiennent un effort d’équipement inédit dans le pays qui devient la Mecque africaine de l’or noir. Il faudra beaucoup de rigueur dans la gestion de cette manne afin que le pétrole serve véritablement de levier de développement de l'ensemble du pays. La guerre a tout ravagé et si le pétrole peut reconstruire toutes les infrastructures de base, l'Angola aura trouvé sa voie de sortie de la ...
Lire l'article
Le national foot suspendu jusqu’à nouvel ordre
Gabon : Un atelier pour prévenir les déversements accidentels de pétrole
Gabon : Le National Foot boycotté ?
Ambassadeur gabonais annonce une nouvelle découverte de pétrole dans le centre de son pays
Gabon : Les Panthères débarquent en Angola
CAN Angola 2010: Les Librevillois souhaitent le renforcement des mesures sécuritaires
La CEEAC réagit à la fusillade perpétrée contre la délégation sportive togolaise en Angola
La RTG retransmettra la CAN qui se déroulera en Angola
Angola: le parti au pouvoir remporte la vicoitre aux élections législatives
Angola : La belle envolée de la croissance

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Jan 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*